modalites de l epreuve de langue l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
MODALITES DE L’EPREUVE DE LANGUE PowerPoint Presentation
Download Presentation
MODALITES DE L’EPREUVE DE LANGUE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 39

MODALITES DE L’EPREUVE DE LANGUE - PowerPoint PPT Presentation


  • 137 Views
  • Uploaded on

MODALITES DE L’EPREUVE DE LANGUE. Baccalauréat Professionnel 3 ans BO n° du 27 mai 2010. Modalités d’Evaluation des LV au Bac Pro. EPREUVE OBLIGATOIRE LV1 et LV2 en CCF. Au 6 ème semestre de la formation, Organisée par le chef d’établissement .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'MODALITES DE L’EPREUVE DE LANGUE' - miakoda


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
modalites de l epreuve de langue

MODALITES DE L’EPREUVEDE LANGUE

Baccalauréat Professionnel

3 ans

BO n° du 27 mai 2010

epreuve obligatoire lv1 et lv2 en ccf
EPREUVE OBLIGATOIRELV1 et LV2en CCF

Au 6ème semestre de la formation,

Organisée par le chef d’établissement .

Peut être organisée de sorte que l’enseignant n’évalue pas ses élèves de l’année de terminale

3 parties
3 PARTIES
  • EXPRESSION ORALE EN CONTINU
  • EXPRESSION ORALE EN INTERACTION
  • COMPREHENSION ECRITE
15 minutes au total
15 minutes au total
  • 5 minutes pour chaque partie
  • Niveau B1+ pour la LV1
  • Niveau B1 pour la LV2*

*pour les filières tertiaires

1 re partie expression orale en continu
1ère PartieEXPRESSION ORALE EN CONTINU

Elle prend appui sur une liste de 3 thèmes des domaines définis par le BO ( voirsuite du diaporama) proposés par le candidat et visés par son enseignant :

premier domaine
Premier domaine :
  • Projets ou réalisations mis en œuvre par le candidat au cours de sa formation au baccalauréat.

Exemples :

Échange avec une classe de la langue cible, réalisation d’un objet confectionné…

deuxi me domaine
Deuxième domaine
  • Expériences professionnelles ou personnelles liées à l’étude ou la pratique de la langue étrangère concernée.

Exemples :

Stages, séjours linguistiques, stage pendant les congés, vacances ou séjours….

troisi me domaine
Troisième domaine
  • Culture quotidienne, contemporaine ou patrimoniale du ou des pays où la langue est parlée, le candidat pouvant s’exprimer, par exemple sur

Une œuvre étrangère (littéraire, picturale, musicale, architecturale, cinématographique…),

Un objet ou un produit du design industriel, de la tradition culinaire, de l’artisanat ou

Une manifestation ou un évènement (artistique, sportif, politique, historique…).

2 me partie expression orale en interaction
2ème PartieEXPRESSION ORALE en INTERACTION
  • C’est un échange qui prend appui sur la présentation effectuée par le candidat lors de la 1ère partie :

Questions, demande d’explication, illustrations complémentaires…

3 me partie comprehension de l ecrit
3ème partieCOMPREHENSION de L’ECRIT

A partir d’un document authentique inconnu d’un maximum de 15 lignes, le jury pose de 4 à 6 questions en français, du sens général au particulier.

conditions mat rielles
Conditions matérielles
  • Le calendrier du déroulement du CCF est fixé par le chef d’établissement en accord avec l’équipe enseignante.
  • L’élève remet au jury une liste de 3 thèmes, libellés en anglais, visée par son enseignant.
  • Il n’y a pas de temps de préparation, seulement, le temps nécessaire à la prise de connaissance du document inconnu de la 3ème partie.
notation
Notation
  • Chaque partie est notée sur 10, à partir d’une grille ou fiche d’évaluation accompagnant le texte officiel.
  • A l’issue de la situation, le professeur/examinateur formule une PROPOSITION de note sur 20 ainsi qu’une appréciation (non communiquées au candidat).
  • La note finale est arrêtée par le jury
  • Le coefficient affecté est 2 pour les filières des services et de la production et 3 dans le cas de l’hôtellerie-restauration.
entr e en vigueur
Entrée en vigueur

session de 2012

Même type d’épreuves

pour LV1 et LV2

(langues enseignées au sein de l’établissement)

langue vivante facultative
LANGUE VIVANTEFACULTATIVE
  • Ne peut pas être celle(s) retenue(s) pour la ou les épreuves obligatoires,
  • Entrera en vigueur à compter de la session 2011
  • Niveau attendu B1+
  • Organisée par l’académie, l’épreuve se déroule dans un centre d’examen.
3 parties16
3 PARTIES
  • EXPRESSION ORALE EN CONTINU
  • EXPRESSION ORALE EN INTERACTION
  • COMPREHENSION ECRITE
expression orale en continu
EXPRESSION ORALE EN CONTINU
  • Elle prend appui sur un document inconnu par le candidat, proposé par le jury.

Exemple : image publicitaire, dessin humoristique, photographie, citation reproduction, proverbe, aphorisme,

brève histoire drôle, question invitant le candidat à prendre position sur un thème d’actualité ou un phénomène de société, slogan, titre d’article de presse etc.

preparation
PREPARATION

5 minutes pour structurer la prise de parole

PASSATION

5 minutes de prise de parole en continu

Le document n’a pas pour finalité de donner lieu à un commentaire formel mais, pour le candidat, de prendre la parole librement.

expression orale en interaction
EXPRESSION ORALE EN INTERACTION

L’échange prend appui sur la présentation du candidat : questions, demande d’explication, illustrations complémentaires.

Durée 5 minutes

comprehension de l ecrit
COMPREHENSION DE L’ECRIT
  • A partir d’un document authentique inconnu d’un maximum de 15 lignes, le jury pose de 4 à 6 questions en français, du sens général au particulier.

Durée 5 minutes

Pas de préparation mais le temps nécessaire à prendre connaissance du document

evaluation
EVALUATION
  • A partir de la fiche d’évaluation et de notation publiée avec le texte officiel
  • L’examinateur fait une proposition de note sur 20 ainsi qu’une appréciation (ces deux éléments ne sont pas communiqués au candidat)
  • Les documents supports (1ère et 3 ème parties) ne sont pas conservés par le candidat.
sch ma acad mique de d veloppement des langues
Schéma académique de développement des langues
  • L’objectif du schéma de développement des langues est celui du développement du plurilinguisme : conduire l’élève au niveau B1/B2 en anglais et dans une autre langue au terme du cursus scolaire.
  • Des dispositifs pédagogiques existants : Jusqu’en 3ème , cursus bi-langues, bilingues, DNL.
  • En 2nde Bac pro : Anglais, Allemand, Espagnol. Sections européennes.
le parcours c l e cursus linguistique d excellence
Le parcours « C.L.E. » , Cursus linguistique d’excellence

Le parcours CLE de la voie professionnelle comprendra :

  • La poursuite de l’apprentissage des deux langues apprises au collège et/ou l’enseignement d’une DNL dans le domaine professionnel.
  • Un stage professionnel à l’étranger pouvant donner droit à des attestations Europro ou Europass

Pour ce faire, les lycées professionnels faciliteront la poursuite de la LV2 commencée au collège :

  • Dans la mesure des moyens disponibles, on permettra aux élèves volontaires pour lesquels la LV2 n’est pas obligatoire de s’adjoindre au cours de LV2 des élèves pour lesquels la LV2 fait partie des enseignements obligatoires et évalués au Baccalauréat.
  • Pour les langues à moindre diffusion, et quand le nombre d’élèves concernés ne sera pas raisonnablement suffisant pour constituer un groupe, on pourra mettre en place une forme de visio-enseignement alliant travail autonome et séances de régulation en présentiel ou par visioconférence.
label acad mique d excellence etoile
Label académique d’excellence « ETOILE »
  • L’académie créera un label d’excellence pour l’enseignement des langues, qui sera décerné aux établissements sur la base de certains critères :
  • 1 La diversité de l’offre de formations linguistiques.

Un lycée doit proposer au moins deux/trois langues vivantes.

Existence de stratégies visant à attirer les élèves vers les langues moins choisies.

  • 2 L’ouverture internationale de l’établissement :

Projet d’établissement comportant un volet « Ouverture sur l’international et le plurilinguisme ».

Existence de partenariats avec des établissements étrangers, d’échanges virtuels, de mécanismes de mobilité, de rapprochements avec des ressortissants étrangers résidant dans la Région.

Au lycée : offre et prise en compte de séjours de six semaines à l’étranger à l’initiative des établissements et/ou des familles.

Lisibilité de l’international au sein des établissements : kiosque international, salles dévolues à des réceptions d’émissions TV en langues étrangères, message d’accueil dans les langues enseignées, signalisation en plusieurs langues, etc.

  • 3 Des dispositifs pédagogiques conformes aux orientations actuelles 

Une organisation prenant en compte les acquis et compétences des élèves.

Une évaluation et un système de validation et de positionnement des élèves adossés aux critères et niveaux du CECRL.

Le label, décerné pour un certain nombre d’années, marquera la reconnaissance académique des efforts accomplis. Il pourra par exemple contribuer à promouvoir la candidature des établissements à des financements européens.

plan acad mique de formation linguistique pour enseignants de dnl
Plan académique de formation linguistique (pour enseignants de DNL)

Un dispositif académique de formation linguistique pour les enseignants volontaires en DNL est mis en place.

  • L’objectif est de leur permettre de progresser du niveau B1 au niveau B2 du cadre européen. La formation sera donc ouverte en allemand, anglais, espagnol et italien aux enseignants se trouvant au niveau B1. Elle sera ouverte aux professeurs qui veulent se perfectionner dans la langue qu’ils enseignent déjà ou dans une deuxième langue.
  • 11 points seront créés dans l’académie avec, dans chacun d’entre eux, un professeur ressource pour accompagner un groupe d’environ 10 personnes. Le professeur ressource aura pour mission de guider ses collègues dans une démarche d’autoformation. Il organisera 5 à 6 regroupements pour procéder aux régulations nécessaires et mettre en place des débats en langue étrangère. Il sera par ailleurs disponible pour communiquer par les moyens conventionnels (email, etc.) avec les professeurs en formation.
  • Par ailleurs, les possibilités d’échanges et de formation à l’étranger ouvertes aux enseignants restent naturellement d’actualité.
calendrier et pilotage
Calendrier et pilotage
  • L’Académie se donne trois ans à compter de 2010 pour réussir la mise en place de ce schéma académique. Un groupe de pilotage académique présidé par le Recteur sera mis en place, comprenant notamment les Inspecteurs d’académie (IA-DSDEN et IA-IPR de langue) et les IEN chargés des langues, ainsi que des groupes départementaux, voire de bassins, afin d’impliquer la totalité de la chaîne éducative dans la mise en œuvre et la réussite de ce projet académique.

Les indicateurs qui permettront de suivre la mise en œuvre sont, entre autres :

  • le nombre d’écoles proposant un cursus autre que l’anglais ou bilangue ;
  • le pourcentage d’élèves qui étudient en CM1/CM2 une langue autre que l’anglais ou l’anglais et une autre langue ;
  • le nombre de cursus CLE dans les collèges, les lycées et les lycées professionnels ;
  • le nombre d’écoles et d’établissements labellisés (label « Etoile  ».

Les objectifs visés, au niveau académique, sont les suivants :

  • Rentrée 2010
  • Mettre en place un cursus bilangue dans 50 écoles (soit une école par circonscription).
  • Mettre en place un cursus CLE dans 75 collèges de l’Académie.
  • Mettre en place un cursus CLE dans 15 lycées et 7 lycées professionnels.
  • Rentrée 2011
  • Augmenter le nombre de cursus bilangues en primaire pour que 150 écoles soient concernées.
  • Augmenter le nombre de cursus CLE : 150 collèges devront être concernés.
  • Mettre en place un cursus CLE dans 30 lycées et 15 lycées professionnels.
  • Rentrée 2012 :
  • Augmenter nombre de cursus bilangue dans les écoles pour qu’il s’élève à 300.
  • Avoir un cursus CLE dans chaque collège.
  • Avoir un cursus CLE dans chaque lycée et lycée professionnel.
slide31

Les nouveautés dès la classe de seconde professionnelle :

l’accompagnement personnalisé

  • Une nouveauté dans l’emploi du temps des élèves, l’accompagnement personnalisé
  • Depuis l’année dernière, un temps d’enseignement d’une durée de deux heures trente par semaine en moyenne, l’accompagnement personnalisé, est intégré à l’emploi du temps des élèves. Il est distinct des heures de cours et s’adresse, au cours du cycle de trois ans, à tous les élèves, selon leurs besoins.
  • Un temps privilégié pour répondre aux besoins particuliers des élèves
  • Encadré par l’équipe pédagogique, l’accompagnement personnalisé comprend des activités diversifiées qui permettent d’apporter des réponses aux attentes et aux besoins particuliers des lycéens. Organisé selon trois axes principaux (soutien, approfondissement et orientation) il pourra prendre notamment la forme de travaux sur les compétences de base (expression écrite et orale, recherche documentaire, utilisation des nouvelles technologies…), de travaux interdisciplinaires à partir d’un projet individuel ou collectif, de la construction d’un parcours de formation…

31

accompagnement personnalise ce que disent les textes
ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE: Ce que disent les textes….

BO spécial N° 2 du 19 février 2009:

« Les dispositifs d’accompagnement personnalisé s’adressent aux élèves selon leurs besoins et leurs projets personnels. Il peut s’agir de soutien, d’aide individualisée, de tutorat, de modules de consolidation ou de tout autre mode de prise en charge pédagogique.

Les heures attribuées à chaque division pour la mise en oeuvre de ces dispositifs peuvent être cumulées

pour élaborer, dans le cadre du projet de l’établissement, des actions communes à plusieurs divisions.»

« Des passerelles permettant une adaptation des parcours sont organisées entre les voies générale, technologique et professionnelle ainsi qu’entre les cycles de la voie professionnelle.

Des dispositifs d’aide et d’accompagnement sont mis en place pour les élèves qui en ont besoin, sur

proposition de l’équipe pédagogique de la classe. »

accompagnement personnalis
Accompagnement personnalisé
  • BO N° 21 du 21 mai 2009 :

« …..L’accompagnement personnalisé figure au même titre et au même rang que les enseignements obligatoires. Il sera mobilisé au profit des élèves rencontrant des difficultés, et aussi de ceux qui souhaitent profiter des passerelles qui existent entre les spécialités au sein de la voie professionnelle ou entre cette dernière et les voies générales et technologique, ou encore de ceux qui ont un projet de poursuite d’études supérieures….»

slide34

Les nouveautés dès la classe de seconde professionnelle :

les enseignements généraux

propres à la spécialité

  • Ces enseignements généraux (français, mathématiques, langues vivantes, ou arts appliqués…) permettent :
  • d’approfondir certaines disciplines pour répondre aux spécificités professionnelles ;
  • de participer à des activités de projet.
  • Leur organisation précise est déterminée par l’établissement en fonction de son projet pédagogique.

34

slide35
EGLS
  • 152 h dédié aux disciplines qui contribuent à la professionnalisation. Cet horaire s'ajoute à l'horaire de base de la discipline.
  • Le choix des disciplines et la répartition des heures relèvent de l'autonomie de l'établissement.
  • Les Sections européennes sont particulièrement concernées
slide36
EGLS
  • Le nouveau programme de langue vivante de la voie professionnelle insiste sur la notion de « tâche actionnelle ». Celle-ci vise à faire travailler l’élève dans une perspective actionnelle qui peut conduire à la mise en œuvre d’une réelle activité professionnelle, du type :
  • - traduction d’une notice technique pour la réalisation d’un protocole pour la formation des intérimaires ;
  • - commande de pièces chez un fournisseur étranger ;
  • - analyse en vue d’une contribution à la réponse à un appel d’offre pour un ouvrage, au moyen des termes techniques exprimés en langue anglaise dans le cadre des marchés internationaux…
slide37

Les nouveautés dès la classe de seconde professionnelle :

les heures de groupe à effectif réduit

  • A certains moments, il peut être pédagogiquement souhaitable que le cours ait lieu avec un petit groupe d’élèves.
  • Ces petits groupes, ou groupes à effectif réduit, étaient définis de la même manière pour toutes les spécialités de baccalauréat, à la demi-heure près, sans tenir compte des besoins effectifs de la classe.
  • Désormais, pour chaque classe, c’est l’équipe pédagogique qui utilise le volume d’heures mis à sa disposition pour déterminer quels sont les cours qui seront faits en petit groupe d’élèves.

37

slide38

Les nouveautés dès la classe de seconde professionnelle :

le soutien scolaire

Les élèves qui le souhaitent bénéficient de stages en cours d’année

ou durant les vacances scolaires ainsi que d’un tutorat

Des stages de remise à niveau

et de correction de trajectoire

Un tutorat durant toute la scolarité

au lycée

  • Tout élève peut, durant toute sa scolarité au lycée, bénéficier d’un tutorat assuré par des enseignants, dont les documentalistes, ou des conseillers principaux d’éducation
  • A la différence du professeur principal qui change chaque année, le même tuteur suit l’élève de la classe de seconde à la classe terminale
  • Le tuteur aide l’élève dans ses choix d’orientation. Son action est complémentaire de celles du professeur principal et du conseiller d’orientation-psychologue
  • Les élèves qui le souhaitent peuvent, sur proposition du conseil de classe, suivre durant l’année ou pendant les vacances scolaires des stages afin d’améliorer leurs résultats ou changer de voie d’orientation
  • Ces stages, d’une durée équivalente à deux semaines, ne sont pas imposés aux élèves

38

p a f 2010 2011 du 3 juin au 17 septembre
P.A.F. 2010-2011(Du 3 juin au 17 septembre)
  • Les nouvelles modalités d’Evaluation au bac Pro 3 ans : en A et E
  • Cercle d’étude*: Accompagnement du Programme de LV en LP: en A et E
  • Cercle d’étude : impulser une culture d’évaluation en LV: en A et E.
  • Approfondissement linguistique pour l’oral et l’HDA en Anglais (s’inscrire d’urgence)
  • + Paf commun p.33, Interlangues p.33 à p.41, DNL p.122, Cercles p.127.