La réforme de l’éducation FCSQ Février 2004 - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La réforme de l’éducation FCSQ Février 2004 PowerPoint Presentation
Download Presentation
La réforme de l’éducation FCSQ Février 2004

play fullscreen
1 / 53
La réforme de l’éducation FCSQ Février 2004
100 Views
Download Presentation
Download Presentation

La réforme de l’éducation FCSQ Février 2004

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La réforme de l’éducation FCSQ Février 2004

  2. Présentation • Rappel des défis de l’école du 21e siècle • Bref historique • «Prendre le Virage du succès»: Sept lignes d’action de la réforme de l’éducation • Réforme du curriculum: quelques pièces maîtresses - Énoncé de politique éducative «L’école tout un programme» - Programme de formation de l’école québécoise - Politique d’évaluation des apprentissages - Politique d’adaptation scolaire - Les services éducatifs complémentaires • Mécanismes de suivi et de pilotage de la réforme • Enjeux de la réforme

  3. Rappel des défis de l’école du XXIe siècle

  4. Passer de l’accès à l’éducation du plus grand nombre d’élèves au succès du plus grand nombre  • Élèves en difficultés d’adaptation et d’apprentissage • Élèves en situation d’échec et de redoublement • Élèves analphabètes fonctionnels au sortir de l’école secondaire • Élèves quittant l’école avant l’obtention de leur diplôme d’études secondaires • Élèves manifestant un très faible degré de motivation scolaire • Problématique de la réussite scolaire des garçons

  5. Préparer l’élève aux réalités du 21e siècle  • Mondialisation • Émergence d’une société du savoir • Complexification des relations humaines • Développement exponentiel des TIC • Nouveaux besoins pour le marché du travail • Tirer profit des progrès réalisés dans le domaine de la recherche en éducation

  6. Bref historique 1992 Plan Pagé «Chacun ses devoirs» 1993 Plan Robillard «Faire avancer l’école» 1994 Plan Chagnon – Rapport Corbo «Préparer les jeunes au 21e siècle» 1996 Plan Garon et Marois «Les États généraux sur l’éducation» 1997 Plan Marois «Prendre le virage du succès» et Énoncé de politique éducative : «L’école tout un programme» 1999 Plan Legault «Agir tôt», «Agir autrement», «Plan de réussite» 2003 Plan Simard «Horizon 2005 : Une école secondaire transformée»

  7. Sept lignes d’action de la réforme de l’éducation • Intervenir dès la petite enfance  • Enseigner les matières essentielles • Donner plus d’autonomie à l’école • Soutenir l’école montréalaise • Intensifier la réforme de la formation professionnelle et technique • Consolider et rationaliser l’enseignement supérieur • Donner un meilleur accès à la formation continue

  8. Les réalisations

  9. Intervenir dès la petite enfance • Maternelle 5 ans à temps plein • Maintien des maternelles 4 ans • Nouveau programme éducatif • Soutien aux compétences parentales • Formation du personnel • Services de garde en milieu scolaire

  10. Enseigner les matières essentielles • Refonte du curriculum scolaire • Nouvelle politique éducative: «L’école, tout un programme» • Révision des régimes pédagogiques • Révision des programmes d’études et création de la CPE • Soutien à la formation continue du personnel scolaire

  11. Enseigner les matières essentielles • Ajustements à la formation initiale du personnel enseignant • Politique ministérielle d’évaluation des apprentissages • Révision des processus et des critères d’approbation du matériel didactique • Politique et plan d’action en matière d’adaptation scolaire

  12. Enseigner les matières essentielles • Plan d’action pour favoriser l’information et l’orientation scolaires et professionnelles (Approche orientante) • Place de la religion à l’école • Les services éducatifs complémentaires

  13. Donner plus d’autonomie à l’école • Nouveau partage des pouvoirs (P.L.180) • Diminution du nombre de commissions scolaires (P.L.109) • Plan d’action pour favoriser l’efficience et la reddition de comptes (indicateurs, plan stratégique, plan de réussite, projet éducatif, P.L. 124) • Soutien à la mise en place des conseils d’établissement

  14. Donner plus d’autonomie à l’école • Soutien aux directions d’école • Miser sur l’expertise pédagogique des enseignantes et enseignants • Nouvelles balises concernant les frais chargés aux parents, la publicité destinée aux enfants et la commandite dans les écoles • Technologies de l’information et de la communication

  15. Soutenir l’école montréalaise • Programme de l’école montréalaise • Politique et plan d’action en matière d’intégration scolaire et d’éducation interculturelle

  16. Intensifier la réforme de la formation professionnelle et technique • Valorisation et promotion de la formation professionnelle et technique • Augmentation de la présence des filles dans les métiers non-traditionnels • Révision des programmes d’études professionnelles et techniques et du cadre réglementaire • Harmonisation interordres • Mise en œuvre du régime d’apprentissage • Alternance travail-études • Planification concertée • Accroissement de l’offre de service et du nombre de places

  17. Donner un meilleur accès à la formation continue • Politique d’éducation des adultes et de formation continue

  18. Réforme du curriculum: quelques pièces maîtresses • Énoncé de politique éducative :«L’école tout un programme» • Programme de formation de l’école québécoise • Politique d’évaluation des apprentissages • Politique d’adaptation scolaire • Les services éducatifs complémentaires

  19. S’appuie sur le Rapport Inchauspé «Réaffirmer l’école» • Clarifie les missions de l’école: instruire, socialiser et qualifier • Précise les changements à apporter au curriculum: dans l’environnement éducatif, les contenus de formation, l’organisation de l’enseignement, les programmes d’études • Indique les dispositifs qui devront être ajustés: évaluation des apprentissages, matériel didactique, formation initiale et continue du personnel enseignant

  20. Environnement éducatif favorable • Mettre l'accent sur l'essentiel • Rehausser le niveau culturel des programmes d'études • Introduire plus de rigueur à l'école • Accorder une attention particulière à chaque élève • Assurer aux élèves les bases de la formation continue • Mettre l'organisation scolaire au service des élèves

  21. Programme de formationde l’école québécoise

  22. Conception • Collaboration d’enseignants, membres des directions d’école, conseillers, professionnels de l’éducation et formateurs universitaires • Expérimentation dans des écoles ciblées • S’appuie sur les plus récentes recherches dans le domaine de l'éducation et de l’apprentissage et sur les expériences innovatrices réalisées par plusieurs enseignantes et enseignants au cours des dernières années

  23. Orientations • Objectif central: la réussite de tous les élèves sans abaissement des niveaux d’exigences • Préconise des apprentissages essentiels et adaptés à ce début de XXIe siècle • Repose sur le développement des compétences de l’élève (disciplinaires et transversales), c’est-à-dire sur l’utilisation efficace de ses connaissances afin de réaliser des tâches et des activités réelles • Met l’accent sur l’engagement des élèves dans une démarche d’apprentissage qui va au-delà de la seule accumulation de connaissances et qui les rend aptes à comprendre le monde ainsi qu’à se situer et à agir avec celui-ci

  24. Orientations • Inscrit la langue et la culture comme des dimensions essentielles des visées de formation • Réunit l’ensemble des matières dans un tout harmonisé qui met en évidence les liens entre ce qu’on apprend à l’école et les grandes problématiques de la vie • Fait appel à l’expertise individuelle du personnel éducatif et encourage le travail d’équipe et l’interdisciplinarité afin de créer des environnements efficaces pour l’apprentissage et l’évaluation • Permet aux enseignants de mieux suivre les apprentissages des élèves en précisant des critères d’évaluation et des attentes pour chacune des compétences, ce qui donne à l’enseignant une idée de la cible à atteindre et lui permet d’intervenir le plus tôt possible • Fait la promotion de pratiques professionnelles performantes

  25. Structure • Le programme du préscolaire et du primaire et celui du premier cycle du secondaire sont en continuité • Comporte trois volets obligatoires: des domaines généraux de formation, des compétences transversales et des domaines d’apprentissages disciplinaires

  26. Structure du Programme de formation du 1er cycle du secondaire

  27. Calendrier d’implantation du programme de formation Au primaire : Appropriation Application 1er cycle 1999 2000 2e cycle 2000 2001 3e cycle 2001 2002 et 2003* * Application graduelle et modulée

  28. Calendrier d’implantation du programme de formation Au secondaire : Appropriation Application 1er cycle  2002 (début)* 2005 (1re sec.) 2e cycle : 2005 (début) 2007 (3e sec.) 2009 (5e sec.) * Expérimentation au sein de 15 écoles ciblées (2002 à 2004) Expérimentation dans près de 75 écoles désignées par leur commissions scolaires (2003-2004) Poursuite de l’expérimentation et de l’appropriation dans les écoles volontaires (2004-2005)

  29. Lignes de force • Aider l’élève à apprendre • Reconnaître les compétences de l’élève • Évaluer des compétences qui intègrent l’évaluation des connaissances • Évaluer selon le jugement professionnel de l’enseignant • Partager la responsabilité de l'évaluation

  30. Une vision commune de l’évaluation des apprentissages

  31. Plan de mise en œuvre • Accompagne la politique • S’applique à la formation générale des jeunes, les adultes et la formation professionnelle • Répond aux besoins exprimés par le réseau et les partenaires lors des premières consultations • Contient sept stratégies que le Ministère entend mettre en place pour appuyer l’application de la politique

  32. Les stratégies • Information et formation • Soutien des milieux scolaires et production de l’instrumentation • Conduire des activités de recherche et encourager l’innovation • Assurer la concordance entre le cadre réglementaire et la politique

  33. Les stratégies (suite) 5. Adaptation des règles de la sanction des études aux orientations de la politique 6. Prise en compte de la politique par les partenaires 7. Suivi de la mise en œuvre de la politique, son évaluation et sa mise à jour régulière

  34. Orientation fondamentale • Aider l’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage à réussir sur les plans de l’instruction, de la socialisation et de la qualification. À cette fin, accepter que cette réussite puisse se traduire différemment selon les capacités et les besoins des élèves, se donner les moyens qui favorisent cette réussite et en assurer la reconnaissance • La Politique incite les milieux scolaires à réajuster certaines pratiques pour augmenter l’efficacité des services et mieux répondre aux besoins des élèves. Les pratiques professionnelles sont appelées à changer et à épouser les approches inhérentes à une action concertée

  35. Voies d'action • Reconnaître l’importance de la prévention et de l’intervention rapide • Placer l’adaptation des services comme première préoccupation • Mettre l’organisation au service des élèves • Créer une véritable communauté éducative • Porter attention à la situation des élèves à risque et déterminer les pistes d’intervention • Se donner les moyens d’évaluer la réussite éducative des élèves

  36. Principales mesures:plan d'action • Diminution du nombre d’élèves par groupe du préscolaire et du premier cycle du primaire : ajout de 2037 postes en 3 ans • Augmentation des ressources pour le soutien à l’intégration des élèves handicapés • Soutien au développement de la recherche • Définition d’un cadre de référence conjoint entre le ministère de l’Éducation et le ministère de la Santé et des Services sociaux pour favoriser l’élaboration d’actions concertées • Révision du cadre de référence relatif au plan d’intervention • Élaboration d’un cadre de référence pour les élèves éprouvant des difficultés d’apprentissage

  37. Soutenir les commissions scolaires et les écoles • Tracer les grandes lignes du nouveau contexte dans lequel se situent les services éducatifs complémentaires • Présenter les orientations du Ministère au regard des services complémentaires • Expliciter la nature des quatre programmes de services complémentaires • Présenter des pistes d’action pour l’organisation des services complémentaires dans le cadre de la réforme

  38. Principaux changements et incidence sur les services éducatifs complémentaires • Loi sur l’instruction publique • Régime pédagogique • Programme de formation de l’école québécoise • Politique de l’adaptation scolaire

  39. Orientations • Situer les services complémentaires au cœur de la mission de l’école • Conserver une vision globale et opter pour des services intégrés • Tisser des liens étroits entre l’école et l’ensemble de la communauté éducative • Miser sur des conditions favorables à l’atteinte de services de qualité

  40. Les programmes • Programme de services de soutien visant à assurer à l’élève les conditions propices à l’apprentissage • Programme de services d’aide visant à accompagner l’élève dans son cheminement scolaire, dans sa démarche d’orientation et dans la recherche de solutions aux difficultés qu’il rencontre • Programme de services de vie scolaire visant le développement de l’autonomie de l’élève, de son sens des responsabilités, de sa dimension morale et spirituelle, de ses relations interpersonnelles ainsi que de son sentiment d’appartenance à l’école et à la communauté • Programme de services de promotion et de prévention visant à donner à l’élève un environnement favorable au développement de saines habitudes de vie et de compétences qui influenceront de manière positive sa santé et son bien-être

  41. Les services • Promotion de la participation de l’élève à la vie éducative • Éducation aux droits et aux responsabilités • Animation sur les plans sportif, culturel et social • Animation spirituelle et engagement communautaire • Soutien à l’utilisation des ressources documentaires de la bibliothèque scolaire • Information et orientation scolaires et professionnelles • Psychologie • Psychoéducation • Éducation spécialisée • Orthopédagogie • Orthophonie • Santé et services sociaux

  42. Organisation des services complémentaires • Responsabilité de la commission scolaire : élaboration des programmes • Responsabilité de l’école : mise en œuvre des programmes

  43. Démarche suggérée pour organiser les services • Développer une vision commune, une volonté collective et un plan directeur • Analyser les caractéristiques et les besoins de l’effectif scolaire • Offrir une variété de services dans les programmes afin de permettre aux écoles de faire des choix selon leurs besoins et leur projet éducatif • Diffuser l’information sur le contenu des programmes et les ressources disponibles

  44. Mécanismes de suivi et de pilotage de la réforme • Au plan national • Au plan régional et local