slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les mesures de contrôle des risques Quels sont les facteurs de succès? Comment les évaluer? Comment les faire évoluer? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les mesures de contrôle des risques Quels sont les facteurs de succès? Comment les évaluer? Comment les faire évoluer?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 32

Les mesures de contrôle des risques Quels sont les facteurs de succès? Comment les évaluer? Comment les faire évoluer? - PowerPoint PPT Presentation


  • 179 Views
  • Uploaded on

Les mesures de contrôle des risques Quels sont les facteurs de succès? Comment les évaluer? Comment les faire évoluer?. Pierre Paquin, B.Sc., CRM, M.B.A. Préambule. Une vue d’ensemble du contrôle des risques. Définitions . Contrôle des risques

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les mesures de contrôle des risques Quels sont les facteurs de succès? Comment les évaluer? Comment les faire évoluer?' - melania


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
Les mesures de contrôle des risques Quels sont les facteurs de succès?Comment les évaluer?Comment les faire évoluer?

Pierre Paquin, B.Sc., CRM, M.B.A.

pr ambule
Préambule

Une vue d’ensemble du contrôle des risques

d finitions
Définitions
  • Contrôle des risques
    • Action d’agir (ou de ne pas agir), dans le but de réduire la conséquence financière du risque en tentant de minimiser la fréquence, la sévérité et l’imprévisibilité de pertes accidentelles
  • 4 principales catégories de pertes
    • Dommages à la propriété
    • Personnel (santé et sécurité)
    • Pertes d’exploitation
    • Responsabilité civile
d finitions1
Définitions
  • Six étapes du processus de gestion des risques
    • Identification des risques
    • L’évaluation des risques
    • L’analyse de la faisabilité des différentes techniques de gestion
    • La sélection des technique appropriées
    • L’implantation des méthodes retenues
    • Suivi et révision du programme de gestion des risques
d finitions2
Définitions
  • Le contrôle des risques est incorporé aux étapes 3, 4 et 5 du processus
    • L’analyse de la faisabilité des différentes techniques de gestion
    • La sélection des technique appropriées
    • L’implantation des méthodes retenues
importance du contr le des risques
Importance du contrôle des risques

MINIMISER L’AMPLEUR DU RISQUE

  • La fréquence de survenance des accidents
  • La sévérité de l’accident (gravité du risque, coûts d’accidents)
  • L’imprévisibilité de la survenance
  • Les interventions gouvernementales

Ampleur du risque =ƒ (fréquence, sévérité, imprévisibilité)

importance du contr le des risques1
Importance du contrôle des risques
  • PRÉSERVER LES RESSOURCES DE L’ORGANISATION à travers 3 aspects:
    • On se focalise sur le dommage ou l’accident causé (non sur le besoin financier pour remplacer ou réparer le dommage)
    • Les effets se mesurent que dans le cadre d’une entité donnée
    • Mesures adoptées spécifiques et adaptées aux types de pertes envisagées. On doit s’assurer que les mesures réduisent de façon adéquate la fréquence et la gravité des accidents
importance du contr le des risques2
Importance du contrôle des risques
  • Réduire les coûts totaux des mesures de contrôle et des pertes accidentelles
  • Permet de minimiser la valeur actuelle du coût total du risque
  • = Coût des mesures de contrôle + coûts des pertes accidentellesde l’organisation
mesures applicables aux proc d s de travail
Mesures applicables aux procédés de travail
  • Remplacer un matériel dangereux par un matériel plus sécuritaire
  • Changer ou modifier le processus pour réduire les contacts humain/machine
  • Isoler une étape du processus de fabrication pour réduire le nombre de travailleurs exposés
  • Utiliser un procédé humide pour réduire la poussière (ex: mines, carrières)
  • Utiliser la ventilation pour disperser les contaminants
  • Ventiler pour améliorer l’air ambiant
mesures applicables aux proc d s de travail1
Mesures applicables aux procédés de travail
  • Maintenir un niveau d’entretien adéquat, un système de collecte de déchets approprié, un endroit pour manger et se laver; avoir accès à de l’eau potable et contrôler la présence d’insectes ou de rongeurs
  • Utiliser des mesures de contrôle pour des risques spécifiques tels que la réduction du temps d’exposition
mesures applicables aux personnes
Mesures applicables aux personnes
  • Porter des vêtements et des équipements de protection individuels
  • Implanter un programme médical pour détecter l’absorption de matières toxiques
  • Former et éduquer les employés au contrôle physique
5 principes de base en contr le des accidents
5 principes de base en contrôle des accidents

1-Comportement et condition non sécuritaires et accidents : symptômes de dysfonctionnement dans les systèmes de gestion

2-Possibilité d’identification et de contrôle de certaines circonstances à la base de blessures graves

3-La sécurité doit être gérée comme toute autre fonction de l’entreprise

4-Des procédures établies par la direction qui identifient les responsabilités de chacun

5-Identification des erreurs opérationnelles qui peuvent causer des accidents

techniques de contr le des risques
Techniques de contrôle des risques
  • Évitement
  • Prévention
  • Réduction
  • Ségrégation
  • Transfert contractuel
l vitement du risque
L’ÉVITEMENT DU RISQUE
  • Technique qui élimine l’activité risqué (ce qui rend nulle à la fois la fréquence et la gravité)
  • Technique applicable lorsque la perte probable liée à l’activité dépasse le profit espéré
  • Abandon d’une activité, d’un procédé, d’un produit
la pr vention des pertes
LA PRÉVENTION DES PERTES
  • Intervention sur la cause du risque avant la matérialisation de l’événement
  • Objectif: réduire la probabilité ou la fréquence d’un risque en particulier
  • D’où la nécessité d’établir les causes d’un sinistre avant d’instaurer des mesures de prévention
la r duction des pertes
LA RÉDUCTION DES PERTES
  • Objectif: réduire la gravité des pertes
  • Deux catégories de réduction:
    • Protection avant sinistre: vise à réduire la gravité du dommage
    • Protection après sinistre: mesures d’urgence ayant pour but de limiter l’étendue des dégâts et de protéger les actifs non endommagés
la s gr gation
LA SÉGRÉGATION
  • En séparant des unités exposées de l’organisation, chaque accident devient plus petit, plus facile à gérer et ainsi moins perturbant
  • La séparation doit garantir que les unités continuent d’être fonctionnelles au cas où un sinistre affecte l’une d’elle
le transfert contractuel
LE TRANSFERT CONTRACTUEL
  • Transférer une activité à risque à une tierce partie, afin que celle-ci prenne en charge la fréquence et la gravité d’une perte potentielle
  • Exemple: Sous-traitance
pourquoi se pr parer
Pourquoi se préparer?
  • Les désastres peuvent survenir à tout moment
  • Cela permet de découvrir et d'éliminer des situations susceptibles d'aggraver le risque
  • Le processus peut attirer l'attention sur une pénurie de ressources
  • Permet de reprendre les activités rapidement et d’assurer la pérennité
  • Souligne l'engagement d'une organisation envers le bien-être de ses clientèles
  • Parce que parfois, c’est la loi
les facteurs de succ s
Les facteurs de succès
  • L’engagement de la direction
  • L’adhésion de l’organisation
    • Top down
  • L’énoncé de la politique
  • L’implantation d’un programme d’action
  • Le suivi et la rétroaction
l analyse de vuln rabilit
L’analyse de vulnérabilité
  • Analyse des risques : endogènes et exogènes
  • Évaluation des probabilités et des conséquences
  • Évaluation des impacts et du dénouement
  • Évaluation des plans de contingences
  • Documentation de l’analyse
quelques exemples d v nements
Quelques exemples d’événements
  • Fusillade à l’Assemblée nationale, 1984
  • Incendie de BPC, Saint-Basile, 1988
  • Tremblement de terre, Chicoutimi, 1988
  • Incendie de pneus, Saint-Amable, 1989
  • Fusillade à l’École Polytechnique, 1989
  • Crise d’Oka, 1990
  • Inondations au Saguenay, 1996 : 277 mm de pluie
  • Crise du verglas, 1998
  • Collège Dawson, 2006
et la suite
Et la suite…
  • Alors, avec tous ces événements, comment se fait-il qu’on ne soit pas rendu plus loin?
  • Les facteurs de résistance semblent être les suivants :
    • Ne pas savoir par quoi commencer, ne pas avoir la formation nécessaire
    • Crainte d’ouvrir un «panier de crabes»
    • Crainte d’en oublier, d’être poursuivi
    • Crainte d’être submergé
mais il y a de l espoir
Mais il y a de l’espoir…
  • « À l’impossible nul n’est tenu »
  • La démarche comporte des stades d’évaluation et de priorisation
  • Si par ailleurs on a fait preuve de diligence raisonnable et que les dossiers sont documentés…
  • La priorité doit être la sécurité des personnes (les contingences viendront ensuite)
  • La priorisation va permettre d’augmenter progressivement le degré de complexité
comment valuer le succ s
Comment évaluer le succès
  • Par l’absence d’intervention gouvernementale
  • Par une baisse de tarification
  • Par des gains opérationnels
  • Par le maintien de la réputation de l’organisation
  • Par l’absence d’accidents
pyramide des accidents
Pyramide des accidents

Accident avec perte de temps

1

Accidents sans perte de temps

10

Accidents avec

dommages matériels

30

OUFs!

600

comment les faire voluer
Comment les faire évoluer?
  • Par la rétroaction de la part des intervenants
    • Internes
    • Assureurs
    • Autorités
    • Clients
  • En se tenant au fait des modifications règlementaires, des normes, des pratiques de l’industrie
  • En investissant dans la formation de son personnel
en conclusion
En conclusion
  • Malgré tout, il y a un risque résiduel qui fait partie intégrante de la conduite des activités d’une organisation.
  • Il importe donc de combiner les mesures de contrôle de concert avec les mesures de financement afin de réaliser une gestion intégrée du risque.
merci
Merci!
  • Pierre.paquin11@videotron.ca