slide1 n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Vers une « réparation cognitive et motivationnelle » des décrocheurs de l’Académie de Nantes PowerPoint Presentation
Download Presentation
Vers une « réparation cognitive et motivationnelle » des décrocheurs de l’Académie de Nantes

play fullscreen
1 / 15
Download Presentation

Vers une « réparation cognitive et motivationnelle » des décrocheurs de l’Académie de Nantes - PowerPoint PPT Presentation

matteo
70 Views
Download Presentation

Vers une « réparation cognitive et motivationnelle » des décrocheurs de l’Académie de Nantes

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Vers une « réparation cognitive et motivationnelle » des décrocheurs de l’Académie de Nantes Accompagnement des équipes MGI

  2. Objectifs • Partager un vocabulaire commun • S’approprier un référentiel des compétences clés, en identifiant des critères et indicateurs • Définir et construire une démarche globale de positionnement des jeunes accueillis • Formaliser de grilles de suivi des jeunes • Valoriser le développement des compétences au travers d’un outil numérique

  3. Orientation Valorisation des compétences Ateliers, modules, RAN, projets,… Evaluations (auto-hétéro-co) Parcours individualisé Entrée sur une mesure Approche par Situations Démarche de positionnement

  4. Une formation-action • 6 réunions du groupe-projet : 17 janvier, 19 février, 19 mars, 17 avril, 28 mai, 25 juin • Entre chaque rencontre : • 2 groupes de productions autour de : la démarche de positionnement / outils de suivi, de valorisation / Situations Didactisées / organisation des temps de formation / paramétrage de logiciels / … • Accompagnement à la production et retour lors des rencontres mensuelles

  5. Postulats de départ • L’expérience en action est le moteur du développement d’une personne et de toutes ses dimensions.  • « Toute nouvelle connaissance prend sens en s’intégrant dans l’expérience actuelle de l’apprenant et cette expérience se situe dans le cadre de vie dans lequel il exerce des activités et fait face à des situations » • Comment faire de l’expérience de la vie des apprenants le point de départ des situation d’enseignement/apprentissage ? Masciotra 2010

  6. Quelques éléments de vocabulaire • « La notion d’activité située intègre à la fois les tâches de la vie quotidienne et les situations qui se produisent autour de ces tâches. En participant à des activités situées, une personne développe des actions, des connaissances, des attitudes en même temps qu’elle apprend à faire face aux situations qui surviennent. ». Domenico Masciotra

  7. Je suis un cycliste compétent lorsque : • je fais du vélo (Activité), • et que je développe tout un système d’actions (pédaler, changer les vitesses, tourner, freiner, accélérer,…) • dans des situations variées (sous la pluie, le vent, dans une circulation difficile, à jeun, bourré,…) • et des contextes différents (cyclisme professionnel, ASSR à l’école, école de cyclisme amateur, ballade du dimanche)…

  8. « L’image d’une spirale illustre les étapes éventuelles d’un développement d’un PAS. A chaque étape l’expérience du PAS s’élargit au plan de l’action (qui tend à devenir un agir compétent), des connaissances, de l’attitude et de la complexité d’une situation. » • En éducation, il est difficile de différencier le PAS… Spirale ASCAR (Action-Connaissances-Connaissances-Attitudes-Ressources : « Toutes les composantes de cette spirale forment un système qui évolue progressivement, au fur et à mesure que la personne vie des expériences. »

  9. Lcex : une démarche centrée sur l’évaluation des compétences extra-scolaires de jeunes réinterrogeant 4 modèles - Bedin (2008) • Modèle de la mesure des écarts entre un résultat et un attendu (Cardinet ; principe de mesure scolaire) • Modèle de la gestion (Allal, De Ketele) avec des évaluations par objectifs et des aides pour prendre des décisions • Modèle des valeurs (Jorro, Scallon, Nunziati) afin de donner du sens aux apprentissages des jeunes • Modèle de la reconnaissance (Honneth, Ricoeur) pour privilégier l’identification et la valorisation des compétences

  10. Modèle des valeurs : l’évaluation vue comme une situation formatrice, s’appuyant sur un vécu expérientiel • Evaluation formative (Cronbach et Scriven) : non sanctionnante, au terme d’un apprentissage pour informer apprenant et formateur du degré de maîtrise de l’objectif à atteindre, avec la vision des difficultés rencontrées pour y remédier et progresser avant la prochaine évaluation • Modèle de la reconnaissance • Auto-évaluation : évaluation par l’apprenant • Hétéro-évaluation : évaluation par une tierce personne • Co-évaluation : évaluation conjointe et croisée Apprenant/Tiers

  11. Une démarche visant à proposer une déclinaison pratique modulable, adaptable à la diversité et à l’hétérogénéité des situations • Partage d’un vocabulaire commun • Description et analyse d’une situation • Emergence des compétences mises en œuvre • Reconnaissance par l’auto-évaluation du niveau de maîtrise des compétences en action • Attestation d’activités suite à hétéro et co-évaluation