slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Plan de la présentation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Plan de la présentation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 38

Plan de la présentation - PowerPoint PPT Presentation


  • 56 Views
  • Uploaded on

LA TRANSFORMATION DU BOIS Notre fierté, notre avenir! Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Plan de la présentation. FORMABOIS ??? Diagnostic: Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches Quelques métiers: Affûteur Opérateurs d’équipements de scierie et scieur

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Plan de la présentation' - marvin


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

LA TRANSFORMATION DU BOISNotre fierté, notre avenir!Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches

plan de la pr sentation
Plan de la présentation
  • FORMABOIS ???
  • Diagnostic: Régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches
  • Quelques métiers:
    • Affûteur
    • Opérateurs d’équipements de scierie et scieur
    • Classificateur de bois
  • Conclusion
slide4

OSBL incorporé en vertu de la partie III de la Loi sur les Compagnies (1998)

    • Conseil d’administration
      • 6 représentants d’employeurs
      • 6 représentants de travailleurs
      • 1 représentant de la CPMT
      • 1 représentant du MRN
  • Pour l’exécution de ses mandats, FORMABOIS compte sur une équipe de trois permanents et d’un coordonnateur à la formation.
slide5

LES SOUS-SECTEURS

  • Sciage
  • Rabotage
  • Panneaux
  • Boîtes et palettes de bois
  • Bardeaux
  • Préservation du bois
  • Déroulage
  • Placages et contreplacages
  • Autres industries des produits du bois
slide6

LES MANDATS

  • Améliorer la qualification de la main-d’œuvre en emploi
  • Améliorer la gestion des ressources humaines
  • Développer le partenariat et la concertation
  • Contribuer à la connaissance du marché du travail
slide7

Diagnostic sectoriel:

Capitale Nationale (2011)

et Chaudière-Appalaches (2009)

slide10

Origine du diagnostic sectoriel

  • Crise forestière, conjoncturelle et structurelle, etc.
  • Préoccupation pour l’avenir de la main-d’œuvre
  • Besoin de mise à jour des informations sectorielles
  • Collaboration FORMABOIS, Emploi-Québec, MRN
  • Participation des entreprises, des travailleurs et des intervenants du secteur
slide11

Mandat :

  • Élaborer un diagnostic et un plan d’action régional

Objectifs :

  • Contribuer au développement et au renouvellement de la main-d'œuvre;
  • Valoriser les métiers associés au secteur;
  • Améliorer les compétences et la qualification des travailleurs;
  • Soutenir l’activité économique par la création et le maintien des emplois;
  • Favoriser le réseautage des partenaires.
slide12

Sous-secteurs

Fabrication de produits en bois (Codes SCIAN 321)

  • 321111 : Scieries, sauf les usines de bardeaux et de bardeaux de fente 
  • 321112 : Usines de bardeaux et de bardeaux de fente 
  • 321114 : Préservation du bois 
  • 321211 : Usines de placages et de contreplaqués de feuillus 
  • 321212 : Usines de placages et de contreplaqués de résineux 
  • 321215 : Fabrication de produits de charpente en bois 
  • 321216 : Usines de panneaux de particules et de fibres 
  • 321217 : Usines de panneaux de copeaux 
  • 321919 : Fabrication d'autres menuiseries préfabriquées
  • 321920 : Fabrication de contenants et de palettes en bois
  • 321991 : Préfabrication de maisons mobiles 
  • 321992 : Préfabrication de bâtiments en bois 
  • 321999 : Fabrication de tous les autres produits en bois (sauf les établissements dont l’activité principale est l’ébénisterie ou l’artisanat).
slide14

Thématiques développées

  • Comité «industrie du bois»
  • Recrutement et rétention de la main-d’œuvre
  • Compétence et formation
  • Productivité et rentabilité
  • Diversification des activités
  • Commercialisation et mise en marché
slide15

Profil du travailleur: transformation du bois

3211 : Scieries et préservation du bois

3212 : Fabrication de placage, de contreplaqués et de produits en bois reconstitué

3219 : Fabrication d’autres produits en bois

slide16

Problématiques reliées à la main-d’œuvre

  • Recrutement difficile, hors région et en région
  • Roulement de personnel
  • Motivation et intérêt du personnel
  • Disponibilité et qualité de la relève
slide17

Les postes les plus difficiles à combler sont:

  • Affûteurs
  • Journaliers/manutentionnaires
  • Opérateurs d’équipement de scierie
  • Opérateurs de machines (2e et 3e transformation)
  • Électriciens, électromécaniciens
  • Classeur de bois d’oeuvre
slide18

Affûteur

Opérateur d’équipements de scierie/scieur

Classificateur de bois

l aff teur
L’affûteur
  • Répare et affute les scies, les couteaux et les outils tranchants
  • Aligne et règle la machinerie de coupe
  • Cherche les défauts puis les corrigent sur des machines spécialisées
  • travail essentiellement avec des scies à ruban et scies circulaires
  • Interagit avec les employés de l’usine pour optimiser la production
  • Gère l’atelier d’affûtage

Qualités requises:

  • Habileté pour les travaux manuels
  • Capacité d’être attentif et minutieux
  • Autonomie
  • Soucis pour la sécurité
o le retrouve t on
Où le retrouve-t’on?
  • Principalement au sein des usines
    • De sciage résineux
    • De sciage feuillus
    • De rabotage
    • De moulurage
    • De contenants et palettes
    • Etc.
  • On dénombre environ 500 affûteurs au Québec
  • Selon les résultats du diagnostic des régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches on retrouve plus d’une cinquantaine de travailleurs pour cette catégorie d’emploi.
profil et conditions de travail
Profil et conditions de travail
  • Horaire: 40 heures/semaine
  • Travail réalisé seul dans un atelier à l’intérieur de l’usine
  • Comporte un minimum de supervision
  • Salaire entre 16 et 18$/heure
la formation de base
La formation de base
  • Le DEP en affûtage (900 heures/8 mois)
    • École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay
    • CFP de Mont-Laurier
    • CFP de Dolbeau-Mistassini
    • CFP en foresterie de l’Est-du-Québec
  • Préalables scolaires
    • Être titulaire du diplôme d'études secondaires ou
    • Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, anglais et mathématique ou
    • Avoir au moins 18 ans au moment de commencer la formation et posséder les préalables fonctionnels prescrits (TDG) ou
    • Être titulaire d'une attestation d'équivalence de niveau de scolarité (AENS)
perpectives d avenir
Perpectives d’avenir
  • Le recrutement d’un affûteur se fait autant à l’interne qu’à l’externe au sein des entreprises
  • Selon nos plus récentes estimations, on prévoit un besoin de l’ordre d’une centaine de nouveaux affûteurs par an dans le secteur au Québec
  • Importance de valoriser le métier
l op rateur d quipements de scierie et le scieur
L’opérateur d’équipements de scierie et le scieur
  • Fait fonctionner, surveille et contrôle différents équipements tels que les déligneuses, les raboteuses, les scies multiples, les ébouteuses, …
  • Évalue rapidement et correctement les billes de bois afin d’en retirer la meilleure qualité
  • Optimise le rendement du sciage

Qualités requises:

  • Habileté pour les travaux manuels
  • Capacité d’être attentif et minutieux
  • Autonomie
  • Facilité pour les calculs mentaux
  • Rigueur et minutie
o le retrouve t on1
Où le retrouve-t’on?
  • Principalement au sein des usines
    • De sciage résineux
    • De sciage feuillus
    • De rabotage
    • De moulurage
    • De contenants et palettes
    • Etc.
  • On dénombre environ 2 800 opérateurs et scieurs au Québec
  • Selon les résultats du diagnostic des régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches on retrouve près de 400 travailleurs pour ces catégories d’emploi.
profil et conditions de travail1
Profil et conditions de travail
  • Horaire: 40 heures/semaine
  • Travail réalisé en collaboration avec les autres travailleurs de la production, à l’intérieur de l’usine
  • Salaire entre 18 et 20$/heure
la formation de base1
La formation de base
  • Le DEP en sciage (900 heures/8 mois)
    • École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay
    • CFP de Mont-Laurier
    • CFP de Dolbeau-Mistassini
    • CFP en foresterie de l’Est-du-Québec
  • Le DEP en opération d’équipement de production (900 heures/8 mois)
    • 30 établissements au Québec dont 2 en Capitale-Nationale et 4 en Chaudière-Appalaches
  • Préalables scolaires
    • Être titulaire du diplôme d'études secondaires ou
    • Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, anglais et mathématique ou
    • Avoir au moins 18 ans au moment de commencer la formation et posséder les préalables fonctionnels prescrits (TDG) ou
    • Être titulaire d'une attestation d'équivalence de niveau de scolarité (AENS)
perpectives d avenir1
Perpectives d’avenir
  • Le recrutement d’un opérateur d’équipement de scierie et d’un scieur se fait autant à l’interne qu’à l’externe au sein des entreprises
  • Selon nos plus récentes estimations, on prévoit un besoin de l’ordre d’une centaine de nouveaux travailleurs par an dans le secteur au Québec
  • Importance de valoriser le métier
le classificateur de bois
Le Classificateur de bois
  • Examine visuellement les pièces de bois débitées
  • Sait reconnaître les différentes essences de bois
  • Décèle les nœuds, les trous, les fissures et d’autres défauts du bois
  • Mesure à l’aide d’instruments différentes caractéristiques du bois scié
  • Dans la cour, il dirige l’empilage, classifie et trie le bois selon les normes de l’industrie et indique sa qualité, son essence sa teneur en humidité, etc…

Qualités requises:

  • Autonomie
  • Bon jugement
  • Minutie et bon sens de l’observation
  • Bonne capacité de mémorisation
  • Travail d’équipe
  • Sens de l’organisation
o le retrouve t on2
Où le retrouve-t’on?
  • Principalement au sein des usines
    • De sciage résineux
    • De sciage feuillus
    • De rabotage
    • De moulurage
    • De contenants et palettes
    • Etc.
  • On dénombre environ 2000 classificateurs de bois au Québec
  • Selon les résultats du diagnostic des régions Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches on retrouve près de 200 travailleurs pour cette catégories d’emploi.
profil et conditions de travail2
Profil et conditions de travail
  • Horaire: 40 heures/semaine
  • Travail en équipe réalisé sous supervision, à l’intérieur et à l’extérieur de l’usine
  • Salaire entre 16 et 18$/heure
la formation de base2
La formation de base
  • Le DEP en classification des bois débités (930 heures/7 mois)
    • École de foresterie et de technologie du bois de Duchesnay
    • CFP de Mont-Laurier
    • CFP de Dolbeau-Mistassini
    • CFP de Forestville
  • Préalables scolaires
    • Être titulaire du diplôme d'études secondaires ou
    • Avoir au moins 16 ans au 30 septembre de l'année scolaire en cours et avoir obtenu les unités de 3e secondaire en français, anglais et mathématique ou
    • Avoir au moins 18 ans au moment de commencer la formation et posséder les préalables fonctionnels prescrits (TDG) ou
    • Être titulaire d'une attestation d'équivalence de niveau de scolarité (AENS)
perpectives d avenir2
Perpectives d’avenir
  • Le recrutement d’un classificateur de bois se fait autant à l’interne qu’à l’externe au sein des entreprises
  • Selon nos plus récentes estimations, on prévoit un besoin de l’ordre d’une centaine de travailleurs par an dans le secteur au Québec
  • Importance de valoriser le métier
conclusion
Conclusion
  • On parle de plus en plus de produits à valeur ajoutée
  • Ce type de production nécessite une main-d’œuvre qualifiée à chacune des étape de la production
  • Importance d’adapter les formations aux réalités économiques et technologiques
  • Importance de promouvoir la formation continue pour maintenir la qualification des travailleurs
conclusion1
Conclusion
  • Le secteur forestier occupe une place importante dans l’économie des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches
  • (retombées > 1MM$, près de 10K emplois)
  • Importance de la mobilisation de tous les intervenants
  • Mise en place de mesures efficaces et coordonnées
  • Contribution au développement économique régional

Nécessité d’agir

conclusion2
Conclusion
  • Le développement du secteur
  • Mobilisation et concertation des partenaires du secteur
  • Valorisation du secteur, des métiers, des formations
  • Qualification des travailleurs
  • Innovation