les compl ments essentiels n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les compléments essentiels: PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les compléments essentiels:

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 9
Download Presentation

Les compléments essentiels: - PowerPoint PPT Presentation

marlis
229 Views
Download Presentation

Les compléments essentiels:

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Les compléments essentiels: Le COD, le COI et le COS

  2. Les compléments essentiels: • Un complément essentiel ne peut pas être supprimé ni déplacésans changer le sens de la phrase. Ex: Salomon commande, n’a pas le même sens que Salomon aux gardes de tuer l’enfant.

  3. Le complément d’objet direct: le COD • Comment reconnaître un COD ? Il complète toujours un verbe: Il mange une pomme. « Une pomme » est COD du verbe « mange ». • Le COD peut être remplacé par : Un pronom personnel (me, te, se, le, la, nous, vous, les): Le berger bat le géant. Le berger le bat. Un pronom interrogatif: « Que? » Pour un inanimé: David prend son bâton. Que prend David? « Qui? » Pour une personne. David affronte Goliath. Qui David affronte-t-il? NB: On peut aussi poser les questions « qui » ou « quoi » après le verbe.

  4. Nature grammaticale du COD Un COD peut être: • Un groupe nominal Le berger affronte le géant. • Un nom David affronte Goliath. • Un pronom David l’affronte. • Un verbe à l’infinitif David veut battre Goliath. • Une proposition subordonnée Salomon ordonne qu’on tue l’enfant.

  5. Place du COD dans la phrase • Si le COD est un nom ou un GN, il se place en général après le verbe. David affronte Goliath. Il combat le géant. • Si le COD est un pronom, il se place avant le verbe. Le berger l’affronte.

  6. Le complément d’objet indirect • Un COI est un COD qui se construit indirectement à l’aide d’une préposition, le plus souvent àet de. Il parle à Alexis. • Les pronoms personnels COI se construisent très souvent sans préposition. Salomon écoute les deux femmes: il leur parle. • Un verbe peut avoir plusieurs COI: Les récits bibliques s’adressent aux adultes et aux enfants, à tout le monde.

  7. Nature grammaticale du COI Le COI peut être: • Un GN ou un nom Les récits bibliques parlent du Déluge, de Noé. • Un pronomLa Bible parle de lui. • Un verbe à l’infinitif Les textes fondateurs cherchent à expliquer le monde.

  8. Place du COI • Si le COI est un nom ou un GN, il se place en général après le verbe. Les deux femmes parlent au roi Salomon. • Si le COI est un pronom, il se place en général avant le verbe. Les deux femmes lui parlent.

  9. Le complément d’Objet second (COS) • Certains verbes ont deux compléments essentiels qui peuvent être: • Un COD et un COI, le COI est alors appelé COS. La bible propose des explications aux hommes. • Deux COI: On appelle alors Le complément introduit par de, COI et COS, le complément introduit par à. Les femmes parlent à Salomon de leur problèmes. Les femmes lui parlent de leur problèmes.