COMPARAISONS ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME - PowerPoint PPT Presentation

comparaisons entre l islam et le christianisme n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
COMPARAISONS ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME PowerPoint Presentation
Download Presentation
COMPARAISONS ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME

play fullscreen
1 / 17
COMPARAISONS ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME
125 Views
Download Presentation
marcos
Download Presentation

COMPARAISONS ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. COMPARAISONS ENTRE L’ISLAM ET LE CHRISTIANISME • « Ça se dispute » du vendredi 31 janvier 2014

  2. LES FONDATEURS…

  3. LES BASES PRINCIPALES DE LA DOCTRINE…

  4. CHRISTIANISME JUDAÏSME ISLAM • La Bible (Chrétienne), qui comprend : • - L'Ancien Testament (dont le « Pentateuque », qui correspond à la Torah écrite, et une grande partie des livres des Prophètes et des Ecrits) • - Le Nouveau Testament (dont les 4 Evangiles canoniques : selon Matthieu, Marc, Luc et Jean) • Pour les Protestants : La Bible ne peut être prise ni pour un livre de science, ni pour un manuel d'histoire. Donc une lecture interprétative et non pas fondamentaliste de la Bible. • Les Protestants ne se réfèrent qu'à la Bible. Les catholiques pratiquent en plus les coutumes et les traditions. • La Bible Hébraïque (ou Tanakh - acronyme de Thora, Neviim et Ketouviim -), comprend : • La Torah • constituée de la Torah écrite - ou Loi de Moise, que l'on retrouve dans l'Ancien Testament des chrétiens, plus précisément dans ce qui est appelé le Pentateuque : Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome) • et de la Torah orale, composée de la Michna (recueil de la tradition orale de la Torah) et du Talmud (recueil d'interprétations de la Torah et de la Michna) • Les Neviim (« Les Prophètes ») • Les Ketouvim (« Les Ecrits » ou « Hagiographes ») Coran : Dernière révélation; parole de Dieu (à l'exclusion de tout apport humain). Les révélations divines transmises à Mohammed ont été transcrites de son vivant même; ces transcriptions ont été rassemblées immédiatement après la mort de Mohammed (durant les 2 années qui ont suivi) pour constituer le Coran (qui était déjà connu par cœur par les compagnons de Mohammed). Le texte initial du Coran en Arabe n'a pas subi de modification depuis la révélation. Les traductions françaises disponibles souffrent TOUTES, à des degrés divers, du manque d'expertise de leurs auteurs dans l'une ou l'autre des deux langues. Malgré la multitude des sujets scientifiques contenus dans le Coran, on a démontré que le Coran ne comprenait aucune information en contradiction avec les connaissances scientifiques modernes. LES TEXTES…

  5. CHRISTIANISME ISLAM • Le christianisme, (du mot grec "christos, "envoyé de Dieu") se base sur le Nouveau Testament, en particulier les enseignements de Jésus contenus dans les Évangiles et sur les écrits sacrés la Bible hébraïque. • À noter que la Bible, du point de vue purement littéraire, n'est pas présentée comme directement dictée par Dieu. • Cependant, la croyance que les auteurs des livres de la Bible ont étés inspirés par Dieu appartient à la tradition chrétienne. • Du côté de l'islam (mot arabe signifiant "soumission"), les écrits fondateurs sont le Coran, la Sunna, c'est à dire les hadiths, (récits de paroles et d'actes de Muhammad) et la Sira (biographie de Muhammad). • La Sunna a une importance égale à celle du Coran pour les musulmans sunnites (le courant majoritaire auquel adhèrent 90% des musulmans). • Le Coran reprend, parfois avec quelques différences, certains récits bibliques et que Jésus y est présenté comme un prophète. • Enfin, le Coran est présenté comme étant dicté par Dieu par le biais de l'archange Jibril (Gabriel). LES TEXTES…

  6. CHRISTIANISME JUDAÏSME ISLAM • Catholiques (50%), Protestants (40%) et Orthodoxes (10%) (plusieurs branches chacun). • Eglise catholique Romaine et émanations : église gallicane, catho-copte, éthiopienne, érythréenne, syriaque, malankare, catholique arménienne, … • Orthodoxes : copte, éthiopienne, érythréenne, syriaque, malankare, apostolique arménienne, … • Protestants et émanations : Luthériens, Calvinistes, Anabaptistes -dont baptistes et Amish-, anglicans -dont méthodistes-, millénaristes américains - dont témoins de Jéhovah-, ... • Beaucoup de branches avant Jésus : • Sadducéens, pharisiens, hérodiens, esséniens, zélotes, samaritains, sanhédrins, publicains, gentils • et beaucoup de branches après Jésus : • Ebionites -dont nazaréens {Jésus messie} et chrétiens {Jésus dieu}-, judaïsme rabbinique, réaction antijudaïsme rabbinique, géonim, sépharades et ashkénazes, mysticisme {gnosticisme, kabbala et numérologie, hassidisme}, haskala. • Orthodoxes, réforme, conservateurs, reconstructionnistes, hassidisme (Etats-Unis) • Sionisme (doctrine politique liée à la religion / Israël) Sunnites (plus de 85%) et Chiites. Les druzes et les alaouites sont des émanations des Chiites, assez fermées et secrètes, mélangeant les livres (exemple : les druzes s'appuient sur le Coran, le Pentateuque, les Psaumes et le Nouveau Testament), avec des rituels d'initiation complexes et longs, avec des croyances ésotériques (réincarnation, le veau sacré), proches d'une certaine chrétienté qu'ils ont côtoyé (les alaouites croient à une triade Mohammed-Ali-Salman, et vont jusqu’à fêter Noël, Epiphanie, Rameaux, Pâques et Pentecôte). LES BRANCHES…

  7. L’ORIGINE DU MONDE…

  8. LA CONCEPTION DE DIEU…

  9. LA CONCEPTION DE L’HOMME…

  10. LA CONCEPTION DE LA VIE ÉTERNELLE…

  11. LE SALUT…

  12. CHRISTIANISME JUDAÏSME ISLAM Oui. Non : S'adresse uniquement au peuple juif. A l'instar de l'Hindouisme, le Judaïsme ne s'adresse visiblement qu'à un peuple (ce qui explique pour l'Hindouisme notamment une concentration forte (+ de 90%) dans un seul pays). Le fait de ne pas être « éligible » quelque soit son origine (sauf dans des cas très exceptionnels, où la notoriété et la richesse peuvent faciliter la conversion d’un non juif – qui ne sera malgré tout jamais reconnu comme tel par les orthodoxes) conduit à la question suivante : Dieu peut-il être partial ou injuste ? Oui. L’Islam considère que tous les monothéismes qui l'ont précédé étaient également universels. Le Coran vient en effet confirmer les révélations précédentes (donc suite d’un unique et même Message divin), mais met en garde contre la falsification des Ecrits perpétrée par les hommes dans l’unique but de se les approprier ou de nier ce qui ne leur convient pas. RELIGION UNIVERSELLE ?

  13. CHRISTIANISME JUDAÏSME ISLAM Conversion par le baptême (les protestants ne sont pas pour le baptême des nouveau-nés, préférant laisser ce choix à leurs enfants lorsque ceux-ci auront l'âge de pouvoir avoir un avis sur la question). Par la naissance, et uniquement s'ils sont de mère juive (le père est difficilement vérifiable alors que l’accouchement de la mère est une certitude quant à la filiation). Les autres entrées sont exceptionnelles et difficiles. Conversion : commission de Rabbins qui peuvent rejeter ou accepter une conversion (selon leurs critères propres et des conditions posées très diverses : kasher, shabbat, vie active avec la communauté, etc.). Par la naissance (tous les Hommes naissent avec la foi en Un Dieu Unique). Conversion par la prononciation sincère de la profession de foi (Chaada) : « il n'y a d'autre dieu que Dieu et Mohammed est son prophète ». Cette profession sous-entend le fait que Mohammed est le sceau (dernier) des prophètes, le nouveau converti reconnait ainsi par la même occasion les prophètes qui l’ont précédé. ENTRÉE DANS LA RELIGION…

  14. CHRISTIANISME JUDAÏSME ISLAM Il est le Fils de Dieu, et donc Dieu lui-même par sa participation à la vie trinitaire. Annoncé comme le Messie dans les textes mais non reconnu par les juifs. Il est un prophète parmi d’autres, mais ni Fils de Dieu, ni Messie. Il est un prophète parmi d’autres mais ni le Fils de Dieu, ni le Sauveur. Jésus ne fut ni crucifié, ni tué, ni humilié, Dieu l'a sauvé : Jésus est monté vivant au ciel ; c’est un autre homme, sosie de Jésus envoyé par Dieu, qui a été crucifié à sa place. QUE DISENT-ILS DE JÉSUS ?

  15. LE PARDON…

  16. LE RAPPORT AUX FEMMES…

  17. LE PROSÉLYTISME…