articulation emploi famille quelles difficult s constat es et que faut il faire 12 f vrier 2004 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Articulation emploi-famille: quelles difficultés constatées et que faut-il faire? 12 février 2004 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Articulation emploi-famille: quelles difficultés constatées et que faut-il faire? 12 février 2004

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 36

Articulation emploi-famille: quelles difficultés constatées et que faut-il faire? 12 février 2004 - PowerPoint PPT Presentation


  • 61 Views
  • Uploaded on

Articulation emploi-famille: quelles difficultés constatées et que faut-il faire? 12 février 2004. Diane-Gabrielle Tremblay Professeure, Télé-université Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l ’économie du savoir

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Articulation emploi-famille: quelles difficultés constatées et que faut-il faire? 12 février 2004' - manchu


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
articulation emploi famille quelles difficult s constat es et que faut il faire 12 f vrier 2004

Articulation emploi-famille:quelles difficultés constatéeset que faut-il faire?12 février 2004

Diane-Gabrielle Tremblay

Professeure, Télé-université

Titulaire de la chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l ’économie du savoir

http://www.teluq.uquebec.ca/ chaireecosavoir/ cvdgt

http:// www.teluq.uquebec.ca/chairebell/

http:// www .teluq.uquebec.ca/chaireecosavoir/

contexte
Contexte
  • Difficultés accrues d ’articulation emploi-famille
  • Polarisation des heures de travail :
    • jeunes et femmes avec horaires plus courts, mais moins de revenus
    • hommes = horaires plus longs
    • variabilité des horaires, hors 9 à 5
contexte 2
Contexte (2)
  • Changements dans les structures familiales: moins d ’enfants, prolongation des études et du logement au domicile familiale; + parents âgés, malades, et virage ambulatoire.
  • Moins de division entre les sphères familiale, professionnelle et études: recoupement des temps et réciprocité d ’influences
  • Préoccupations vieillissement et relève dans les organisations
cons quences multiples tudes
Conséquences (multiples études)
  • Sur la famille, formation et vie personnelle: moins de temps, plus de stress, impacts psychologiques
  • Sur le travail: problèmes de ressources humaines comme l ’absentéisme, retards, productivité et performance, recrutement
  • 25 à 50 % des problèmes de RH dus à des difficultés d ’articulation des temps sociaux (Conference Board)
responsabilit collective
Responsabilité collective
  • Etat: adaptation du système scolaire, services de garde et soutien financier (+Scandinavie; moins USA et GB)
  • Entreprise: mesures de soutien, horaires variables, information, plan de carrière adapté, garde, etc. (+privé USA)
  • Parents: responsabilités parentales partagées entre hommes et femmes (+Scandinavie)
les difficult s d articulation
Les difficultés d ’articulation
  • Méthodes: enquête par questionnaire auprès de personnels diversifiés (bureaux, CSQ éducation et santé, puis SCFP)
  • Entrevues de groupe dans une vingtaine d ’organisations, avec des pères et des mères, séparément
  • Autre recherche par questionnaire sur mesures offertes dans les organisations
les r pondants
Les répondants
  • 1045 sujets-questionnaires retenus (sur 4000 env. ), dont 700 femmes et 340 hommes avec personnes à charge
  • 55 % des femmes sont des employées de bureau et soutien, 35 % des professionnelles, 5 % des techniciennes, 1,4 % des cadres
  • Les hommes sont des professionnels (42 %), des techniciens (17 %), ouvriers et soutien (26 %), des cadres (11 %),
diff rences significatives dans l emploi 1045
Différences significatives dans l ’emploi (1045)
  • Salaire: 35 K (F) ;46 K (H) (élevé)
  • Durée hebdo: 34,5 h (femmes) 40,1 (H)
  • Responsabilités familiales assumées par le conjoint: 31,3 % (F); 55,9 % (H)
  • Les femmes réduisent leur temps de travail pour concilier emploi et famille
autres diff rences dans l emploi li es au sexe 1045
autres différences dans l ’emploi liées au sexe (1045)
  • Horaire décalé: 55 % (F) ; 47 % (H)
  • Équipe du soir: 12 % (F) ; 18 % (H)
  • Équipe de nuit: 3 % (F) ; 11 % (H)
  • Travail Samedi: 8 % (F) ; 13 % (H)
  • La situation des femmes en général s ’apparente à celle des jeunes : + précarité et horaires réduits
enjeux difficult concilier et manque de temps
Enjeux: Difficulté à concilier ET manque de temps
  • 55 % des femmes
    • 35 % difficulté à concilier seulement
  • 42 % des hommes
    • 28 % difficulté à concilier seulement
enjeux refus de promotion responsabilit s etc co ts pour entreprises probl me de rel ve
Enjeux: Refus de promotion, responsabilités, etc. (coûts pour entreprises + problème de relève)
les p res et les m res
Les pères et les mères:
  • trouvent qu’ils passent trop de temps au travail
  • manquent de temps pour passer en famille, loisirs ou autres activités
  • souhaitent réduire leur temps de travail (un tiers sans compensation, un tiers avec compensation partielle; un tiers refuse)
  • ou souhaitent que l’aménagement du temps de travail soit revu (semaine comprimée=deux tiers)
d sir de travailler moins liens avec pr sence conjoint pour femmes jeune enfant pour hommes
Désir de travailler moins ( liens avec présence conjoint pour femmes, jeune enfant pour hommes)
syndicats
Syndicats ??
  • Les femmes connaissent davantage les positions syndicales en matière de temps de travail: enjeu plus important pour elles !
  • Connaît les positions syndicales en matière de temps travail; 40 % (F) ; 25 % (H)
variables de conciliation
Variables de conciliation
  • Soutien concret du conjoint : les hommes en bénéficient plus que les femmes (t de Student)
  • Soutien du supérieur: plus les femmes
  • Soutien des collègues: plus les femmes
  • Nombre de services de conciliation utilisés: plus les femmes
6 variables expliquant difficult s ou non concililer tous 1045 sujets
6 variables expliquant difficultés ou non à concililer (tous =1045 sujets)
  • 1-soutien concret du conjoint
  • 2-soutien du supérieur
  • 3-âge moyen des enfants
  • 4-scolarité (bacc. + = + difficultés)
  • 5-durée hebdomadaire ( + = + diff)
  • 6-âge: 36-45 ans = + difficultés
variables pour professionnels
Variables pour professionnels
  • 1- durée hebdomadaire ( + = + diff)
  • 2-âge des enfants
  • 3-soutien du supérieur
  • 4-sexe (femmes + difficulté…)
  • 5-scolarité (bacc. + = + difficultés)
  • 6-soutien concret du conjoint
groupe bureau
groupe bureau
  • Mêmes 3 variables principales, sauf que soutien du supérieur était au premier rang des prédicteurs de + facilité à concilier; suit soutien concret du conjoint et âge moyen des enfants
  • Puis durée hebdomadaire et taille de l ’entreprise (+ grande = effet négatif!)
  • position subalterne = problème pour femmes = soumise à l ’arbitraire !
nombreuses diff rences li es au sexe dont
nombreuses différences liées au sexe, dont:
  • Utilisation des pauses pour rattrapage, téléphones liés aux responsabilités parentales; utilisation temps hors travail pour famille; report d ’activités (+femmes)
  • Latitude dans l ’emploi et effet sur conciliation (+ professionnels, cadres; + hommes)
les jeunes p res
Les jeunes pères !
  • Souhaitent s ’impliquer davantage
  • Soutien plus réduit des collègues et des supérieurs (« ta femme peut le faire ! »)
  • Problème : légitimité des demandes des pères !
sur quoi l etat et l entreprise peuvent ils agir
Sur quoi l ’Etat et l ’entreprisepeuvent-ils agir?
  • Etat: rôle incitatif: mesures offertes en ce qui concerne l ’aménagement du temps de travail, sensibilisation, information ; « employeur exemplaire »
  • Entreprise: Soutien du supérieur, qui est fonction de l ’ouverture de l ’organisation, attitude des dirigeants… information et plans de carrière incluant temps pour famille
enqu te sur les mesures offertes tremblay et amherdt 2000
Enquête sur les mesures offertes (Tremblay et Amherdt, 2000)
  • 10 mesures identifiées, 4 liées au temps
  • La plus fréquente: congés personnels (dans les 2/3 des entreprises)
  • Suppléments de salaire ou congé à la naissance/adoption: + du tiers
  • Horaires variables: moins de 1/5
motifs de recours aux mesures selon synd et drh
Motifs de recours aux mesures (selon synd. et DRH)
  • Femmes: 1-soin des enfants; 2- sa propre maladie;3-maladie de membres de la famille
  • Hommes: 1-sa propre maladie;2-maladie d ’un membre de la famille; 3-activités sociales (surtt mesures temporelles)
  • Femmes: + responsabilités parentales
importance de conciliation e f
Importance de conciliation E-F
  • Représentants syndicaux accordent importance moyenne ou élevée (77 %) et considèrent que DRH = faible (70 %)
  • Responsables de RH: considèrent que les syndicalistes et eux-mêmes y accordent une importance moyenne (44 %)
impacts pr vus ou observ s rarement mesur s rarement offerts seulement 20 observ s
Impacts prévus ou observés (rarement mesurés, rarement offerts: seulement 20 % observés)
  • Satisfaction des employés
  • Baisse de l’absentéisme
  • Plus d’implication des employés
  • Meilleur rendement des employés
  • Meilleure satisfaction des clients
  • Réduction du temps supplémentaire
  • Réduction des retards, du roulement de MO
diff rences d attitudes
Différences d ’attitudes
  • Jeunes syndicalistes sont davantage associés au développement et à la mise en place de mesures de conciliation…mais s ’impliquent-ils assez ? Et % jeunes syndiqués?
  • Professionnel-le-s accordent plus d ’importance à la conciliation que ouvriers ou groupes bureau
autres liens significatifs
Autres liens significatifs
  • La conciliation est jugée moins importante dans les organisations
    • où il y a plus d ’hommes
    • et où la stratégie est axée sur la réduction de coûts -et non innovation ou qualité-
    • lien possible avec la CSP
qq constats des entrevues de groupe
Qq constats des entrevues de groupe
  • Les femmes sont plus responsables et l ’entreprise les appelle plus souvent, même lorsque le père a demandé à être joint en premier
  • Problème de légitimité des demandes parentales des pères dans certains milieux, même et surtout pour jeunes pères qui trouvent normal de faire de telles demandes
qq constats 2
Qq constats (2)
  • Les femmes négocient des arrangements personnels qui peuvent les pénaliser dans la carrière
  • Les hommes bénéficient de mesures plus collectives de RTT , utilisent l ’ARTT pour des raisons personnelles et sociales
sp cialisation des r les
Spécialisation des rôles
  • Les hommes utilisent davantage la flexibilité des horaires pour poursuivre des études et formations
  • Ecarts hommes-femmes s ’accentuent au fil des ans en emploi comme dans la famille (renforcement des rôles traditionnels)
conclusion
Conclusion
  • Peu de mesures formelles, mais de l ’informel
  • La durée du travail est déterminante (+ soutien supérieur et conjoint).
  • Question: faut-il formaliser ? Risques de débats, de questions de légitimité, d ’équité interne…
conclusion 2
Conclusion (2)
  • Intérêt pour la semaine comprimée et ARTT (4 jours) ou réorganisation des temps sociaux de la part des employés (femmes: + avec conjoint; hommes: + avec jeune enfant)
  • Mais chez l’employeur: les horaires variables sont assez fréquents, mais pas toujours au choix de l ’employé.
conclusion 3
Conclusion (3)
  • Souhait de mesures diversifiées, évoluant au fil des ans, avec l ’âge des enfants et besoins parentaux
  • Enjeu de l ’équité en emploi des femmes : elles assument l ’ARTT individuelle, mais en paient le prix
  • Enjeu de légitimité des demandes parentales des pères: défi organisationnel
  • Solution: Flexibilité tout au long de la vie !