slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
1919 – 1929 LE MONDE A L’AUBE DE LA GRANDE DEPRESSION (Exposé oral) Professeur Jean – Christian LAMBELET Assistant Sim PowerPoint Presentation
Download Presentation
1919 – 1929 LE MONDE A L’AUBE DE LA GRANDE DEPRESSION (Exposé oral) Professeur Jean – Christian LAMBELET Assistant Sim

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 41
maitland

1919 – 1929 LE MONDE A L’AUBE DE LA GRANDE DEPRESSION (Exposé oral) Professeur Jean – Christian LAMBELET Assistant Sim - PowerPoint PPT Presentation

259 Views
Download Presentation
1919 – 1929 LE MONDE A L’AUBE DE LA GRANDE DEPRESSION (Exposé oral) Professeur Jean – Christian LAMBELET Assistant Sim
An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author. While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. 1919 – 1929 LE MONDE A L’AUBE DE LA GRANDE DEPRESSION (Exposé oral) Professeur Jean – Christian LAMBELET Assistant Simeon STOITZEV Bozzo Matteo Dogaev Dmitriy

  2. Plan I. Introduction au Traité de Versailles II. Débats Keynes vs Mantoux

  3. Le Traité de Versailles Analyse des réparations

  4. Les acteurs principaux • Allemagne • France • Royaume – Uni • Etats – Unis • Italie Sur le photo: Lloyd George, Clemenceau, Orlando et Wilson

  5. Big Four Orlando, VittorioItalie, parlait pas l’anglais, pas beaucoup de succès durant les négociations, démissionné le19 juin 1919 George, David Lloyd Royaume Uni, les pressions politiques l’ont forcé à ‘punir’; sa position: entre Clemenceau et Wilson. Clemenceau, Georges France, s’assurer que l’Allemagne ne pourra plus jamais attaquer, termes draconiennes, en 1920 il démissionne Wilson, Woodrow Etats – Unis, modérateur du traité, les 14 Points, idéaliste.

  6. Buts • Eviter une nouvelle guerre • Punition (« Justice ») • Paiement d’argent pour réparations

  7. Contenu • 440 clauses: • Politiques • Militaires • Economiques • Financières • Annexes

  8. Réparations • Repayer tous les dommages et pertes • Commission pour les réparations • Premier versement avant mai 1921: 1 milliards de livres

  9. Réparations (suite) • Toutes les ressources possibles sauf celles volées, comme l’or russe • Principes clairement définis mais aucun montant fixé • Signée le 28 juin 1919

  10. Veuillez voir les feuilles distribuées Article 231 : L’Allemagne accepte la responsabilité. Article 236 : L’Allemagne utilisera toutes ses ressources naturelles pour le paiement des réparations. Annexe 2 : 14. Toutes les décisions du Commission des Réparations sont légales et peuvent être exécutées immédiatement. Article 245 : L’Allemagne va retourner les drapeaux confisqués durant la guerre de 1870 – 1871.

  11. Problèmes généraux • Somme exacte pas déterminée • Désaccord de principe entre les Alliés • Complexité du travail • La manque d’objectivité des Alliés • Logique économique des paiements

  12. Renégociations • Dawes Plan août 1924 • Young Plan février 1929 • Conférence de Lausanne juillet 1932

  13. Dawes Plan • Comité d’experts américains sous Charles Dawes ont préparé un rapport • Alliés et Allemagne acceptent le plan, sans décision sur le montant total • Réorganisation du Reichsbank

  14. Dawes Plan (suite) • Paiements de 1 milliard marks la 1ere année jusqu’à 2.5 milliards marks en 1928 • Prêt de 800 millions marks à l’Allemagne • Résultat: fondation des bases pour une décision finale sur le montant des réparations

  15. Young Plan • Experts américains sous Owen Young ont révisé le Dawes Plan (effet: 1 sept 1930) • Réduction des réparations, échelonnage en 59 annuités • ‘Great Depression’ – l’Allemagne ne pouvait plus payer

  16. Conférence de Lausanne • Suite à la dépression mondiale, les Alliés (sauf USA) et l’Allemagne se sont mis d’accord sur le fait que le paiement des réparations était impossible • Mais l’Allemagne devait toujours délivrer des obligations à 5% pour une valeur de 3 milliards marks.

  17. Conférence de Lausanne • Jamais ratifié, l’accord a, de facto, mis fin aux tentatives de fixer une somme exacte pour les réparations. • En 1933, l’arrivée au pouvoir d’Hitler a marqué le définitif abandon des conditions du traité de Versailles.

  18. II. Débat Keynes vs. Mantouxsur les « Les Conséquences économiques de la Paix »

  19. Plan : 1. Estimation du montant des réparations a. Exagérations dans chiffres préliminaires b. Estimations de Keynes c. Mantoux et les chiffres effectifs 2. Capacité de l’Allemagne à payer a. Le premier milliard pour 1921- chiffres effectifs de Mantoux b. Le problème du paiement des intérêts c. La capacité totale de paiement vs Mantoux 3. Critique de Versailles a. Négligence des aspects économiques b. Conséquences désastreuses : humaines et économiques c. Réponses de Mantoux 4. Keynes prophète ? a. Versailles responsable de la Grande Dépression ? b. Versailles responsable d’Hitler ?

  20. Estimation du montant des réparations. Exagérations dans chiffres préliminaires, pour des raisons: • Psychologique: paysages dévastés effrayaient • Politique: raison électorales, garder un espoir de revoir économie repartir • Exemple de la Belgique: touchée uniquement en dehors de ses grandes villes, on évalua à 500 millions les dégâts alors que sa richesse financière avant la guerre était de 1181 millions.

  21. Estimations de Keynes

  22. Montant des intérêts à payer Keynes: • Emission d’obligation pour 3 milliards à 2,5% > charge d’intérêts = 75 millions • Emission d’obligation pour 5 milliards à 5% > charge d’intérêts = 430 millions • La dette double en 15 ans si l’Allemagne paie 150 millions par an! Mantoux: • Il y a la commission par les réparations chargée de contrôler les paiements • Elle pouvait à tout moment modifier les taux d’intérêts de manière unilatérale • La créance prévu de 8 milliard estimée par Keynes est trop élevé • Les intérêts étaient donc plus faibles • L’Allemagne n’a de toute façon pas tout payé, la faute à sa mauvaise volonté et à la passivité des Alliés qui n’ont pas fait usage de moyens de coercition

  23. Mantoux et les chiffres effectifs • Bonne estimation de Keynes qui avait prévu la créance exigible entre 6,4 et 8,8 milliards. • Créance effective calculé en 1921 par la commission: 6,6

  24. Capacité de l’Allemagne à payer

  25. Le premier milliard pour 1921 • Richesses immédiatement disponibles: • Or 125 millions – 65 millions pour payer différents frais • Flotte marchande 120 millions • Investissements à l’étranger (après dévaluation) 250 millions • Il reste environ 430 millions pour payer le 1er milliard! Mantoux: • Bonne estimation car l’Allemagne a payé 400 millions en 1921 • Erreur car dans ces 400 ne sont pas comprises les valeurs étrangères qui n’ont pas été exigées

  26. Le problème du paiement des intérêts • Afin de diminuer sa dette, un pays doit impérativement avoir un excédent dans sa balance commerciale • Problème principal selon Keynes pour l’Allemagne • Avant la guerre, déficit en moyenne de 78 millions compensé par les intérêts à l’étranger qui ne sont cependant plus là! • Le pays n’est donc plus autosuffisant • Donc réajustement des exportations ou importation obligé!

  27. Le problème du paiement des intérêts • Problème pour augmenter les exportations? • Perte d’un tiers de la capacité à produire du charbon (Mantoux: « En 1929 charbon produit +30% par rapport à 1913! ») • Réticence des pays Alliés à acheter des produits allemands ( 50% des export avant la guerre ) • Concurrence accrue pour certains produits avec G-B • Problème pour diminuer les importations? • 63,8% des importions sont des matière premières ou alimentaires • Difficile d’obtenir une réduction de certains produits comme le tabac

  28. La capacité totale de paiement vs Mantoux • Keynes prédit une amélioration de 100 millions mais il faut compenser les 74 millions de déficit! • En estimant à 100 millions l’excédent et en prenant la valeur actuelle de 30 paiements à un taux de 5% on obtient 1,7 milliard. • Si on rajoute les richesse immédiatement cessibles, on arrive à une capacité de paiement de 2 milliards • Bien loin des 6,6 milliards exigés • Mantoux: en 1926 excédent de 320 millions • Hitler: « On a utilisé entre 1933-39 700 millions par année pour l’armement! »

  29. Critique du Traité de Versailles

  30. Négligence des aspects économiques • Réparations uniquement étudiées sous un angle politique • Vie économique futur à l’écart des débats • Nouvelles frontières tracées sans tenir compte de la répartition des ressources, favorisant le Nationalisme et la fermeture économique Keynes: « L’avenir de l’Europe ne les intéressait pas! » Mantoux: « Le retour de l’économie sans une paix dans l’âme est impossible. » Exemple: « César Battisti, géographe et économiste, avait donné sa vie pour le Trentin alors que les pommes de son verger se vendaient mieux sur les marchés d’Autriche. »

  31. Conséquences désastreuses humaines et économiques

  32. Risque de catastrophe humaine • 15 millions d’allemands qui dépendaient des ressources du commerce extérieur risquent de mourir car immigration difficile • Keynes: « Il n’y a pas de raison adéquate au risque de millions de morts. » • Mantoux: 2/3 de la flotte marchande reconstitué en 1924 et quelle est la « raison adéquate » à donner aux Français 20 plus tard?

  33. Recul de la productivité et niveau de vie en Europe • Niveau de vie et productivité en baisse car: • Distribution et échanges inter-européens détruits • Démotivation des travailleurs • Epuisement des sols • Pays de l’Est dépourvus d’organisation économique • Résultat: « Europe malade, désorganisée, improductive » • Mantoux: « Dix ans après la production EU a largement dépassé le niveau d’avant guerre et le niveau de vie n’a jamais été aussi élevé. »

  34. Risques de l’impression de monnaie • Virulente critique de Keynes à l’égard de l’impression excessive de monnaie • Lénine: « C’est la meilleure façon de détruire le système capitaliste ! » • La circulation fiduciaire allemande est de x10 par rapport à l’avant guerre ! • La création de discordance entre les prix internationaux et intérieurs rend difficile l’obtention de crédits à l’étranger • Le système monétaire devient incontrôlable

  35. Europe malade risque de tomber • Selon Keynes, la Russie et d’autres pays de l’Est « offrent un avertissement sur la manière dont les maladies du corps se transforment en maladies de l’esprit. » • « Mais qui peut dire quelles sont les limites de la souffrance, ou vers quoi les hommes finiront par se tourner pour échapper à leur malheur...? » • Prévisions de Keynes de l’arrivée du national-socialisme en Allemagne ?

  36. Europe malade risque de tomber • Mantoux: • Keynes pensait au communisme car il prédisait l’impossibilité pour l’Allemagne de refonder une armée. • Keynes: • Si la misère et la révolution n’ont pas eu lieu, c’est bien car le traité n’a pas été appliqué. • Mantoux: • La délimitation des nouveaux territoires que vous disiez destructrice a été appliquée et l’Europe n’a pas connu les malheurs que vous prédisiez.

  37. Keynes prophète ?

  38. Versailles responsable de la Grande Dépression ? • Mantoux se pose des question sur les « Conséquences économiques de la paix » • Nationalisme et restrictions au commerce ont aggravé la situation • Keynes craignait une baisse de la production et en 1931 on assista à une crise de surproduction. • Keynes se concentre sur les réparations et l’Allemagne, mais la crise est partie des USA. • « En tout cas, la crise ne peux être considérée comme une conséquence économique de la paix. » • Keynes donne de bonnes prévisions en se trompant souvent sur les causes.

  39. Versailles responsable d’Hitler ? • Démonstration factuelle de Mantoux: 1. Plan Young, 1930: prévoit une réduction de la dette • 3 mois plus tard le parti nazi entre au reichstag avec 6400000 voix. 2. Eté 1931: le paiement des réparations est suspendu • Année suivante Hitler reçoit 13700000 voix 3. 9 juillet 1932, conférence de Lausanne, abolition des réparations • 21 juillet, le part nazi devient le parti le plus représenté 4. Décembre 1932, égalité des droits donc l’Allemagne peut se réarmer • 2 mois plus tard, Hitler devient Chancelier

  40. Versailles responsable d’Hitler ? • Le prophète Keynes a créé de fausses vérités. • Mantoux : indigne d’appeler Versailles « une paix carthaginoise » • Dernière phrase qui conclut le livre de Mantoux: • « Les prophètes prophétisent faussement, dit Jérémie, et par eux les prêtres dominent. Et mon peuple l’aime ainsi. Mais que ferez-vous donc quand viendra la fin ? »