Quizz - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Quizz PowerPoint Presentation
play fullscreen
1 / 84
Quizz
166 Views
Download Presentation
macario
Download Presentation

Quizz

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Quizz La Bretagne en 20 questions.

  2. Connaissez-vous la Bretagne ? Vérifiez-le en répondant aux questions qui suivent. Comptez 3 points si votre réponse est bonne du premier coup, 1 point si vous ne donnez la bonne réponse qu’ au deuxième essai. ( Même si vous donnez la bonne réponse tout de suite, il ne vous est pas interdit de consulter les indications données pour les deux autres !!! ) A vous de jouer en cliquant sur les

  3. Comment se nomme le drapeau breton ? Le triskel Le gwenn ha du Le bro goz Question suivante

  4. retour Non ! Le triskell est un symbole celte. Composé de 3 branches on lui donne plusieurs significations: Pour certains il symbolise les 3 éléments: l’eau, la terre et le feu, Pour d’autres il symbolise le cycle de la vie: enfance, vie adulte, vieillesse… Pour d’autres encore il représenterait la continuité du temps qui passe : passé, présent, avenir. Adopté dans les mileux druidiques –qui lui ont donné des significations plus religieuses - à la fin du 19ème siècle, il a été pris comme insigne par le parti national breton en 1940, puis s’est popularisé pour devenir une image symbolique de la Bretagne dans des cadres aussi divers que le tourisme ou les marques commerciales… retour

  5. retour Oui ! Le gwenn ha du – en français « blanc et noir » est le drapeau breton. Le rectangle d’hermines - dans l’angle supérieur gauche - représente la Bretagne ducale et les 9 bandes figurent les 9 pays traditionnels bretons: les bandes blanches les 4 pays bretonnants (Léon, Trégor, Cornouaille et Vannetais), les bandes noires les 5 pays gallos de Rennes, Nantes, Dol, Saint Brieuc (Penthièvre) et Saint Malo.

  6. Non ! Le Bro gozh – ou plus complètement « Bro gozh ma zadoù » (en français : « Vieux pays de mes pères » ) est l’hymne national breton. Inspiré de l’hymne national du Pays de Galles, écrit en 1895 par un pasteur protestant gallois, W.Jenkins Jones, en mision à Quimper, puis transposé en 1898 par François Jaffrennou, écrivain, nationaliste breton, barde du mouvement néodruidique. retour

  7. Ce blason est celui de : Dinan Rennes Fougères Question suivante

  8. Non ! Le blason de la ville de Dinan (Côtes d’Armor) « De gueules au château donjonné de trois tourelles d'or, maçonné de sable, au chef d'hermine » retour Dinan : la Rance

  9. Oui ! C’est le blason de la ville de Rennes, capitale de la Bretagne, « palé d'argent et de sable de six pièces, au chef d'argent chargé de cinq mouchetures d'hermine de sable ». retour Le Parlement de Bretagne - siège de la Cour d’Appel de Rennes -

  10. Non ! Le blason de la ville de Fougères (Ille et Vilaine) : « d’or à la plante de fougère de trois pièces de sinople, arrachée de sable, au chef soudé d’argent chargé de trois mouchetures d’hermine de sable ». retour Le château de Fougères

  11. Quel est le chef-lieu du Finistère ? Brest Quimper Châteaulin Question suivante

  12. Non ! Brest, bien qu’étant la ville la plus peuplée du Finistère avec 142.000 habitants, n’est pas le chef-lieu de ce département mais n’en est que l’une des sous-préfectures. Toutefois,par exception à la règle d'implantation des services départementaux de l'État dans la ville chef-lieu, la trésorerie générale du Finistère y a son siège. retour Brest – panorama -

  13. Oui ! Avec 64.000 habitants – alors que Brest en compte plus du double – Quimper est le chef-lieu du Finistère. Quimper – La Préfecture - retour

  14. Non ! Avec un peu plus de 5.000 habitants, Châteaulin – 3ème sous-préfecture du Finistère – est la plus petite des sous-préfectures de Bretagne. retour L’Aulne à Châteaulin

  15. En quelle année le duché de Bretagne a-t-il été rattaché à la France ? 1378 1532 1790 Question suivante

  16. Non ! En 1378 le roi de France, Charles V, tente d’annexer le duché de Bretagne mais la noblesse bretonne rappelle Jean IV –de qui elle s’était défiée en raison de ses accointances avec les Anglais- et celui-ci reprend le contrôle du duché. Ce retour triomphal du Duc de Bretagne en ses terres est le thème de la chanson traditionnelle An Alarc’h, qui est reprise par différents artistes contemporains comme symbole de l'indépendance bretonne (notamment Gilles Servat) - et dont vous entendez un extrait -. Le Duc de Bretagne Jean IV et ses conseillers. retour

  17. Oui ! C’est le 13 aout 1532 qu’ est promulgué à Nantes l'édit d‘ « union perpétuelle et indissoluble de la Bretagne à la France », enregistré au Parlement de Bretagne le 21 septembre suivant. retour plaque commémorative de l'union de la France et de la Bretagne en 1532 - au château des ducs de Bretagne -

  18. Non ! En 1790 la Bretagne était rattachée à la France depuis longtemps ! C’est à cette date qu’elle a été divisée en 5 départements: Morbihan, Finistère, Côtes du Nord (actuellement Côtes d’Armor) , Ille et Vilaine et Loire Inférieure (actuellement Loire Atlantique). retour

  19. Quelle île bretonne appelle-t-on l’île aux fleurs ? L’île de Batz L’île de Sein L’île de Bréhat Question suivante

  20. Non ! L’île de Batz, au nord du Finistère, au large de Roscoff, bénéficie d’un climat exceptionnellement doux qui permet, outre les cultures maraîchères, la présence de nombreuses essences exotiques. Les variétés florales n’y sont cependant pas suffisamment nombreuses pour justifier l’appellation d’ « île aux fleurs » ! retour

  21. Non ! L’île de Sein, située au large de la Pointe du Raz, est beaucoup trop exposée aux vents et aux tempêtes et la végétaion y est essentiellement constituée de ronces et de broussailles ! retour

  22. Oui ! L’île aux fleurs est certainement le surnom qui sied le mieux à l’île de Bréhat: Son microclimat, particulièrement doux en hiver, offre une flore d’une très grande diversité composée, outre de figuiers, amandiers et autres eucalyptus, de mimosas, myrtes, hortensias, agapanthes –fleurs emblématiques de l’île- … Les landes couvertes de bruyères et parsemées de rochers roses, roussies par les vents du large, constituent un spectacle de contrastes étonnants… retour

  23. Dans quelle ville a lieu tous les ans le festival de la danse bretonne ? Lorient Guingamp Carhaix Question suivante

  24. Non ! A Lorient, c’est le festival interceltique, consacré aux musiques et aux cultures celtes, qui réunit tous les ans durant la première semaine du mois d’août les groupes d’Ecosse, du Pays de Galles, de Cornouaille, d’Irlande… mais également du nord de l’Espagne: Galice et Asturies. retour

  25. Oui ! 2 500 sonneurs, danseurs et artistes participent au festival de danse bretonne et folklorique, durant la deuxième semaine d’août à Guingamp (Côtes d’Armor), avec spectacles et « festou-noz ». Les musiciens viennent de toute la Bretagne, mais aussi d'Irlande, d'Écosse, de Corse, de Galice et des Asturies. Les concerts se déroulent sur les places de la ville, dans ses rues anciennes et son jardin public. La « dérobée de Guingamp »-dont vous entendez un extrait - est une grande farandole avec des figures de danse. Le festival de la Saint-Loup est un temps fort de la culture bretonne. retour

  26. Non ! C’est le festival des Vieilles Charrues, créé il y a une quinzaine d'années, qui se tient tous les ans à Carhaix (Finistère) pendant 4 jours à la mi-juillet. Festival de musique accueillant des artistes de divers horizons, des stars de la variété française, des chanteurs internationaux, c’est l’une des plus grandes manifestations de ce type en Europe enregistrant actuellement plus de 230.000 entrées ! retour

  27. C’est en Bretagne que l’on trouve le phare le plus haut d’Europe. S’agit-il du phare D’ Eckmühl ? D’Ar Men ? De l’île de la Vierge ? Question suivante

  28. Non ! Le phare d’Eckmühl – qui doit son nom à la donatrice qui l’a en partie financé – sécurise la côte aux alentours de la Pointe de Penmac’h (Finistère). Haut d’une soixantaine de mètres il n’est pas le phare le plus haut de Bretagne. retour Façade ouest du phare

  29. Non ! Le phare d'Ar-Men (le rocher ou encore la pierre en breton), à l'extrémité de la Chaussée de Sein, à la pointe ouest de la Bretagne, porte le nom du rocher sur lequel il a été érigé. Le phare d'Ar-Men est l'un des phares les plus connus, en raison de son caractère isolé, des difficultés considérables qu'a présentées sa construction et du danger à relever son personnel mais, avec ses 37 mètres de hauteur il n’est pas le phare le plus haut de Bretagne. retour

  30. Oui ! Au large de Plouguerneau, sur la côte Finistère-nord, d'une hauteur de 82,5 m, le phare de l’île de la vierge est le plus haut phare d'Europe et le plus haut phare du monde en pierre de taille. retour

  31. Où se situe la Côte d’Emeraude ? Entre le cap Fréhel et Cancale Entre Saint Brieuc et Paimpol Entre Perros-Guirec et Trebeurden Question suivante

  32. Oui ! La partie de la côte nord de la Bretagne située entre le cap Fréhel et Cancale doit son nom de « Côte d’émeraude » à la couleur de la mer à certains moments. Le port d’Erquy et les stations balnéaires de Pléneuf-Val André et de Sable d’Or les Pins bordant la baie de Saint-Brieuc, s’y rattachent également. retour

  33. Non ! Entre Saint-Brieuc et Paimpol la côte du Goëlo. sauvage et pittoresque, est faite de contrastes. Les longues plages de sable fin alternent avec des massifs rocheux qui s’avancent dans la mer et nous offrent de grandioses spectacles lorsque la marée monte. Cette côte abrite des ports de plaisance et de pêche: Binic, Etables sur mer, St Quay Portrieux, Plouha, Paimpol retour

  34. Non ! Entre Perros-Guirec et Trebeurden, sur une vingtaine de kilomètres, la Côte de Granit Rose possède les plages et les paysages côtiers les plus beaux de Bretagne. retour

  35. OÙ PEUT-ON VOIR « LA TABLE DES MARCHAND » ? A Carnac Au Huelgoat A Locmariaquer Question suivante

  36. Non ! Un dolmen Par contre à Carnac (Morbihan) on peut voir des alignements de mégalithes (dolmens et menhirs) formant un ensemble unique au monde. Les sites du Ménec et de Kermario totalisent près de 3000 menhirs. retour Des menhirs (une partie des alignements du Ménec)

  37. Non ! Mais la forêt du Huelgoat (Finistère) renferme des sites mythiques de la légende des Chevaliers de la Table Ronde: la Grotte du Diable, le Ménage de la Vierge, la Roche Tremblante, la Mare aux Fées … La Roche Tremblante retour Le Gouffre La Rivière d’ Argent

  38. La Table des Marchand est un vaste dolmen situé sur le site mégalithique de Locmariaquer, dans le département du Morbihan. (le nom vient du patronyme d’une famille liée à cet endroit) Oui ! La construction du dolmen et du « cairn » (amas de pierres) se situe entre -3900 et -3800. Il s’agit d’une tombe à couloir complétée d’une chambre funéraire. retour

  39. Quelle est la spécialité de la ville de PLOUGASTEL ? La fraise L’ oignon rosé Le coco Question suivante

  40. Oui ! Plougastel-Daoulas – sur la rade de Brest – est célèbre pour ses fraises dont la culture constitue la base essentielle de son économie. retour Ramassage des fraises dans les champs à Plougastel Peintures d’ Yvonne JEAN-HAFFEN

  41. Non ! L’ oignon rosé est la spécialité de Roscoff (Finistère). Il a obtenu le label AOC en 2009. Oignons rosés de Roscoff retour

  42. Non ! Le coco est la spécialité de Paimpol (Côtes d’Armor). Le coco de Paimpol est un haricot « demi-sec » facilement reconnaissable à la robe jaune paille et les petites marbrures violettes de sa cosse. Les grains sont blancs, d'une forme ovale presque ronde. Ses qualités culinaires ont justifié l'attribution de la première appellation d’origine contrôlée décernée à un légume frais, en1998. retour Cocos paimpolais

  43. La « cité des peintres » en Bretagne c’est : Locronan Pont-Aven Pontrieux Question suivante

  44. Non ! Mais Locronan – Finistère -, membre du réseau des « Petites Cités de Caractère », gratifiée du label des « Plus beaux villages de France » , a servi de décor à de nombreux films: Chouans de Philippe de Broca, Tess de Roman Polanski, Bosco de José Rodriguez, Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet,… retour

  45. Oui ! Vers la fin du 19ème siècle de nombreux peintres, dont Emile Bernard, Paul Sérusier, Paul Gauguin ,… furent attirés par les paysages champêtres des environs de Pont-Aven (Finistère-sud) mais prirent également comme modèles les habitants de ce qui n’était à l’époque qu’un petit bourg de 1500 habitants. Pont-Aven – Coucher de soleil par Henri Lebasque - retour Pont-Aven cité des peintres

  46. Non ! Pontrieux (Côtes d’Armor), classée « Petite Cité de Caractère », fait partie du « Cercle des Villes et Villages Fleuris » -avec ses Quatre Fleurs-. Les nombreux lavoirs des 18 et 19èmes siècles, construits au fond des cours des maisons bourgeoises, ont été remis en valeur. Des promenades en barque permettent de les découvrir et de les admirer dans un « parcours-lumière » nocturne magnifique. retour

  47. Réserve ornithologique, plus important site de France pour l’observation des oiseaux de mer, c’est: Les 7 Îles Pont-Scorff Branféré Question suivante

  48. Oui ! L’Archipel des Sept Îles, au large de Perros-Guirec (Côtes d’Armor) est la plus ancienne réserve naturelle en France. Elle recèle plus de 23 000 couples d'oiseaux marins. L'Île Rouzic est le seul point de nidification en France pour les fous de bassan ainsi que pour la quasi totalité des macareux moine, puffin des Anglais, pingouins torda.... Macareux moine -également dit « perroquet de mer » - On y voit aussi d'autres nicheurs comme le cormoran huppé, le guillemot de troïl, le fulmar boréal, la sterne pierregarin, la mouette tridactyle … retour Fous de bassan

  49. Non ! Mais le parc zoologique de Pont-Scorff (Morbihan) présente une importante collection de grands mammifères, de nombreux félins, de primates, d’oiseaux … Zoo de Pont-Scorff Spectacles et nombreuses animations y offrent un attrait pédagogique. retour

  50. Non ! Parc aux arbres plusieurs fois centenaires, peuplé d'espèces exotiques des cinq continents, véritableparadis des animaux, Branféré –sur la commune du Guerno (Morbihan) est un pôle majeur d'éducation à l'environnement. Le « Parcabout » , installé sur le site du Parc, - passerelle constituée de 1500 mètres carrés de filets dans les arbres - permet d'évoluer en toute liberté pour observer les animaux . Le parcabout retour L'École Nicolas Hulot, y rassemble en un même lieu, un parc animalier et botanique , centre de sensibilisation et d'éducation à la biodiversité