changements climatiques et acc s aux services energ tiques modernes en afrique n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Changements Climatiques et Accès aux Services Energétiques Modernes en Afrique PowerPoint Presentation
Download Presentation
Changements Climatiques et Accès aux Services Energétiques Modernes en Afrique

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 28

Changements Climatiques et Accès aux Services Energétiques Modernes en Afrique - PowerPoint PPT Presentation


  • 110 Views
  • Uploaded on

Changements Climatiques et Accès aux Services Energétiques Modernes en Afrique. Pierre Dembélé Mali-Folkecenter Nyetaa Atelier de renforcement de capacités plateforme francophone « climat-développement » Tunisie 25-27 Mai 2009. Sommaire. Situation énergétique en Afrique Energie et les OMD

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Changements Climatiques et Accès aux Services Energétiques Modernes en Afrique' - lyle


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
changements climatiques et acc s aux services energ tiques modernes en afrique

Changements Climatiques et Accès aux Services Energétiques Modernes en Afrique

Pierre Dembélé

Mali-Folkecenter Nyetaa

Atelier de renforcement de capacités

plateforme francophone « climat-développement »

Tunisie 25-27 Mai 2009

sommaire
Sommaire
  • Situation énergétique en Afrique
  • Energie et les OMD
  • Energie et les Changements Climatiques
  • Comment résoudre le défi du changement climatique et accroitre l’accès à l’énergie pour le développement?: quelques exemples de succès
  • Quel Accord post 2012 pour faciliter l’accès à l’énergie en Afrique?
situation energ tique en afrique
Situation Energétique en Afrique
  • Un potentiel énergétique très important
  • Forte dépendance à la biomasse et faible consommation d’énergie moderne
  • Une forte Vulnérabilité à la volatilité du prix des hydrocarbures
  • Un Accès aux services modernes très limité
un potentiel nerg tique tr s important
Un potentiel énergétique très important
  • L’Afrique détient respectivement 7%, 8%, 6% des réserves mondiales en pétrole, gaz et charbon
  • L’Afrique dispose d’un important potentiel en énergie renouvelable
    • Hydroélectricité: 7% du potentiel est actuellement utilisé pour produire 19% de la production d’électricité
    • Solaire: près de 12 heures d’ensolleillement et une irradiation variant entre 4-7KWh/m2/jour
    • Faible potentiel en énergie éolienne. Le plus grand potentiel se trouve en Afrique du Nord
    • Géothermique (9 000 MW) concentré en Afrique de l’est autour de la Rift Valley (Kenya, Ounganda, Tanzanie
  • Malgré ce grand potentiel l’utilisation des énergies renouvelables, la consommation et l’accès aux services modernes sont très limités en Afrique
principale sources de production d nergie
Principale sources de production d’énergie
  • La répartition de l’énergie primaire montre une forte dépendance à la biomasse
  • La principale source de production d’électricité est le charbon (47%), suivie du gaz (21%) et du pétrole (11%) hydroélectricité (19%)
forte d pendance la biomasse
Forte dépendance à la Biomasse
  • La biomasse (principalement bois et charbon de bois) représente environ 47% de l’approvisionnement en énergie en Afrique au sud du Sahara et satisfait les besoins (cuisson et chauffage) de près70 à 80% de la population.
  • Cette forte dépendance de la biomasse conduit à la déforestation et la dégradation de l’environnement, entre 2000 et 2005, l’Afrique a perdu 4 millions d’hectares ce qui représente 3% de son couvert forestier
un niveau de consommation des nergie modernes tr s bas
Un niveau de consommation des énergie modernes très bas
  • L’Afrique produit 10% de l’énergie mondiale mais n’en consomme que 3% (en 2002 )
  • La majeure partie (principalement les produits pétroliers) est exportés en: Europe (55%), Amérique du Nord (30%), Amérique Latine (5.4%), Asie (7.2%) et 1.6% vers les autres pays africains
  • La consommation énergétique par habitant – Afrique (0,67 Tep) Pays du nord (4,73 tep), Amérique(6,42 tep)
  • La consommation d’électricité par tête d’habitants est en déclin, elle est passé de 413kwh en 1980 à 112 kwh en 2000
acc s limit l lectricit
Accès limité à l’électricité
  • Taux d’électrification rurale très bas environ 23% contre 73% en moyenne au niveau mondial
  • Plus de 500 millions d’africains n’ont pas accès à l’électricité ce qui représente 64% de la population
  • Certains pays comme font des progrès en qui concerne l’électrification

< 12,5%

40 to 56 %

63 to 80 %

> 80%

forte vuln rabilit la volatilit du prix des hydrocarbures
Forte vulnérabilité à la volatilité du prix des hydrocarbures
  • La plus part des pays africains sont importateurs de produits pétroliers. En 2007, il y avait 42 importateurs et 13 exportateurs de produits pétroliers
  • La prix élevé du baril et sa forte volatilité constitue un fardeau pour les économies des pays importateurs
liens entre l energie et les omd
Liens entre l’Energie et les OMD
  • Sans l’électricité et autres services énergétiques modernes il est y a peu d’opportunités pour accroitre la croissance économique, la productivité, réduire la pauvreté et atteindre les objectifs du Millénaires pour le Développement (OMD) comme:
    • Réduire de moitié l’extrême pauvreté,
    • Réduire de moitié la faim et améliorer l’accès à l’eau ,
    • Réduire la mortalité infantile et maternelle,
    • combattre les maladies,
    • Assurer l’éducation primaire,
    • Promouvoir l’égalité et l’autonomisation des femmes
liens entre l energie et changement climatique
Liens entre l’Energie et Changement Climatique
  • Les différentes formes de consommation d’énergie émettent des GES à l’origine des changements climatiques
  • La dépendance à la biomasse a de sérieuses répercussions sur l’environnement, de même les changements climatiques auront des effets sur la disponibilité de la biomasse,
  • Les changements climatiques particulièrement la sécheresse aura des impacts sur l’hydroélectricité
  • Les difficultés d’accès aux services énergétiques modernes des pays africains font qu’ils polluent très peu. Le rejet de dioxyde de carbone (CO2) par habitant en Afrique est le plus bas au monde il est de 0,93 tonnes de CO2 par habitant contre 11,09 pour les pays de l’OCDE.
  • Le faible accès des populations aux services énergétiques accroit leur vulnérabilité aux changements climatiques - L’énergie est nécessaire pour l’adaptation
slide12
Comment résoudre le défi du changement climatique et accroitre l’accès à l’énergie pour le développement?
  • Promouvoir l’éfficacité énergétique (particulièrement les équipements d’utilisation durable de la biomasse-foyers améliorés, techniques de carbonisation, etc)
  • Accroitre l’accès aux services énergétiques modernes porpres par la diversification des sources de production et la promotion des systèmes décentralisés d’énergie
  • Plusieurs exemples expériences réussies sont déjà en cours en Afrique
slide13

La détaxation des technologies d’énergie renouvelables au Mali a permis d’accroitre de façon significative l’importation et l’utilisation des panneaux solaires pour l’éclairage dans les écoles, les centre de santé, et des réfrigérateurs solaires pour la conservation des médicaments.

  • La détaxation des équipements d’utilisation du gas butane au Sénégal a permis de réaliser de réduire de 50% la consommation de charbon de bois et de lutter contre la déforestation.
  • L’éthanol et les résidus agricoles sont utilisés au Malawi
slide14

La cogénération à partir de la bagasse est utilisée avec succès en Ile Maurice, plus de 40% de la production d’électricité de ce pays provient de la bagasse

  • L’énergie géothermique fournie près de 10% de la production d’électricité du Kenya
  • L’éolienne est largement utilisé dans les pays du d’Afrique du Nord pour produire l’électricité
slide15

Kenya: Les communautés dans la zone de Kibwezi et Homa Bay cultive le jatropha pour la réhabilitation des terres et la fourniture d’énergie propre,

  • L’huile de Jatropha est également utilisée dans les lampes champêtre pour remplacer le pétrole/Kérosène
slide16

Un fond national a été utilisé avec succès au Ghana pour financer les énergies renouvelables et l’éfficacité énergétique et l’électrification rurale.

  • Cela a permis d’accroitre le taux d’électrification de 23% en 1998 à 54% en 2005.
  • Le Taux d’électrification rurale a également augmenté de 8% en 1991/1992 à 24% en 2003
slide17

Au Mali: Le Projet d’électrification de Garalo combine l’adaptation, la mitigation et le développement.

  • L’huile de Jatropha est utilisé dans 3 groupes de 100 KW chacun pour produire de l’électricité pour environ 10 000 personnes dans la commune de Garalo.
  • Le modèle est en cours de réplication dans 10 autres villages
slide18

Le programme AREED (au sénégal, Mali, Ghana, Tanzanie et Zambie) un exemple modèle pour faciliter la fourniture d’énergie propre par les privés

Assistance Développement Entreprise

Financement initial

Entrepreneur

Clients ruraux

Bien & Services

énergétiques

Banques

ONG

www.AREED.org

quel accord post 2012 et acc s l nergie
Quel Accord post 2012 et Accès à l’énergie
  • Divers mécanismes ont été mis en place dans le cadre de la CCNUCC et le Protocole de Kyoto
    • Fonds pour l’environnement mondial (FEM),
    • Fonds pour les pays moins avancés (FPMA),
    • Fonds spécial pour les changements climatiques (FSCC),
    • Fonds d’adaptation,
    • Le mécanisme pour un développement propre)
    • etc
  • Mais l’expérience a montré que ces mécanismes sont très peu adapté au contexte de l’Afrique
enjeux des n gociations post 2012 et l acc s l nergie en afrique
Enjeux des négociations post 2012 et l’accès à l’énergie en Afrique
  • Les négotiations post 2012 devraient donc prendre en compte la vulnérabilité de l’Afrique et ses besoins légitimes de développement en permettant que les futurs services énergétiques accessibles aux populations soient peu émetteurs de GES.
  • Pour ce faire quelques pistes peuvent être suggéres:
    • Améliorés les mécanismes financiers existants,
    • Etendre le MDP en intégrant les réduction d’émissions liés à la déforestation évitées (RED),
    • Etablir de nouveaux mécanismes de financement appropriés pour soutenir les PMI/PME de fourniture de services énergétiques en milieu rural ainsi que le financement des équipements d’éfficacité énergétique (maitrise de la biomasse), d’utilisation productive de l’énergie en faveur des usagers de l’énergie
    • Faciliter le transfert de technologies et la mise en place de programmes de renforcement de capacité y compris les capacités de fabrication des technologies localement
recommandations groupe 1
Recommandations groupe 1
  • Objectifs :
    • Accès à énergie est un droit qui doit etre garanti comme facteur de DD
    • Promouvoir les énergies durables et developper les nouvtech
    • Exploiter au max le potentiel d’énergie renouvelable existant
    • En parallèle au droit d’accès à l’énergie : promouvoir l’EE :
recommandations gpe 1
Recommandations gpe 1
  • Faciliter le TT et utliiser les instruments éco et fi à cet effet : subventions, fonds et autres
  • Important d’arrêter les subv aux enrgies fossiles qui discriminent et empeche le dev approprié des Enr
  • Rechercher les substitutions à l’utilisation de la biomasse comme ressource principale
  • Dév de la coopération S/S en matière d’énergie
objectifs et recommandations

Objectifs et Recommandations

OBJECTIFS:

Les membres du Réseau considèrent que l’accès à l’énergie et la résilience des systèmes énergétiques est un facteur central dans le développement des populations les plus pauvres.

De plus, la mise en place de systèmes énergétiques propres et résilients favorisent la réduction des émissions des GES ainsi que l’adaptation au CC.

RECOMMANDATIONS:

A partir de ce constat, les membres Réseau adressent les recommandations suivantes:

1- La problématique énergétique doit être au centre de l’élaboration des NAMA’s (Accès, résilience et utilisation productive)

Mettre en œuvre les moyens financiers et techniques nécessaires pour faciliter l’accès aux services énergétiques modernes, dans une proportion de 80% des populations des PED d’ici à 2020.

Mettre en œuvre les moyens financiers et techniques nécessaires pour assurer 15% d’ER dans le bilan énergétique africain d’ici à 2020.

gpe 3
Gpe 3
  • Afrique dispose d’un gd potentiel énergétique dont il faut profiter : EnR, valoriser le solaire avec un TT pour ça; Utiliser les c ours d’eau prdev de centrale (petite), biogaz, éolienne (adaptable a ts les vnts)
  • Dev des strat nationales énergétiques
  • Prendre en compte des dimensions culturelles dans le dev de l’accès à l’énergie
  • Se baser sur les bons exemples pour développer des stratégies efficaces, difficulté de répliquer à gde échelle
  • Gros projets d’infrastructure necessitebcp d’énergie
slide27

Quelle implication du privé?

  • Obje
    • Accompagner l’afriquepr atteindre la sécu énerg et l’autosuffisance
    • Promouvoir des énerpr le dev éco et soc et de l’énerpr la conso dom et ordinaire
    • Appuyer les pays africain à promouvoirs leurs propres syst &nerg et leurs propres ressources
    • Pgm démonstratifs pr atteindre ces résultats au niv de la convention qui intègre TT et financement (possibilité de réplica): sensi et éducation
    • Intégrer l’impact sur la biodiv des implatationsenergétiques
slide28

Recommandations :

    • Assurer et vulgarises les énerg propre à trav le TT et permettre à l’Afrique d’atteindre l’autonomie en la matière
    • Fonds :
      • Dev industrie énergétique locale
      • pr appuyer l’afriquepr mettre en place des projets énergétiques pr les cas ou le privé ne peut pas intervenir (pjets non rentables économiquement service public)
    • Appuyer l’afrique à utiliser ses propres ressources (produites et utilisées en afrique) pr assurer sa sécu énerg