collaboration et mobilisation un enjeu d affaires n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Collaboration et mobilisation : un enjeu d’affaires PowerPoint Presentation
Download Presentation
Collaboration et mobilisation : un enjeu d’affaires

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 31

Collaboration et mobilisation : un enjeu d’affaires - PowerPoint PPT Presentation


  • 76 Views
  • Uploaded on

Collaboration et mobilisation : un enjeu d’affaires. ADIGECS. RENÉ DESHARNAIS 18 novembre 2010. Définitions.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Collaboration et mobilisation : un enjeu d’affaires' - lydia


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
collaboration et mobilisation un enjeu d affaires

Collaboration et mobilisation : un enjeud’affaires

ADIGECS

RENÉ DESHARNAIS

18 novembre 2010

slide2

Définitions

Mobilisation : mise en place de conditions nécessaires pour que des personnes ou des groupes passent à l’action. Mobiliser, rendre mobile, mettre en mouvement. (Le Petit Robert)

slide3

Définitions

Motivation(Le Petit Robert) : action des forces, conscientes ou inconscientes, qui déterminent le comportement. (La motivation serait intra personnelle; on ne peut pas motiver quelqu’un, on peut le mobiliser; la motivation appartient à chacun.)

au c ur de tout
Au cœur de tout

Estime

de soi

le s cinq sources d estime de soi

A

c

c

o

m

p

l

i

s

s

e

m

e

n

t

c

e

I

n

f

l

u

e

n

V

a

l

o

r

i

s

a

t

i

o

n

l

a

i

s

i

r

P

n

t

é

g

r

i

t

é

I

Les cinq sources d’estime de soi
les sources de l estime de soi
Les sources de l’estime de soi

Intégrité

Accom-

plissement

Plaisir

Accom-

plissement

Estime de soi

Influence

Valorisation

Influence

les besoins de l employ

Cohérence et utilité

Atteinte de résultats

Soutien social et appartenance

Reconnaissance

Marge de manoeuvre

Les besoins de l’employé

Reconnaissance

slide8

Un moyen privilégié :

la pratique de la collaboration

Choisir la collaboration

Quelquescroyances

3 niveauxd’information

L’utilité des sentiments

pr misses sur la collaboration
Prémisses sur la collaboration
  • La collaboration est un type de relation.
  • La collaboration implique de gérer les RÉSULTATS ET le CLIMAT.
  • En matière de collaboration, l’intention ne suffit pas.
  • Le climat, ce n’est pas un hasard, ça se gère!
nos croyances et leurs impacts
Nos croyances et leurs impacts
  • La collaboration, c’est une question de caractère; tu l’as ou tu l’as pas.
  • Pour collaborer avec quelqu’un, il faut qu’il soit «ouvert ».
nos croyances et leurs impacts suite
Nos croyances et leurs impacts(suite)
  • Quand nos leaders n’agissent pas en collaboration, c’est normal qu’on fasse pareil.
  • La contribution est synonyme de collaboration.
  • Il y a des gens avec lesquels il est impossible de collaborer.
slide13

Pouvoir

Autorité

Coercition

Négociation

Compétition

Collaboration

Type d'information

Conditions

Relations

Impacts

Structurante

Résultat

Climat ?

G\P

Mission,

valeurs,

rôles,

$$$, …

Clarté et adhésion

S

ET Opérationnelle

Résultat

Climat?

G\P 

Expertise

présente

et

partagée

Expertise,

idées,

concepts, …

O

ET Affective

Résultat

Climat 

G\G\G

Sentiments,

considération,

reconnaissance

A

Expression et

sollicitation

slide14

Collaboration

S + O + A

Compétition

S + O

Échec

S + A

Délinquance

O + A

Autorité

S

O

Trip d’expertise

A

Club social

slide15

Dauphin

Clarifie

Adhère

S =

+

O=

Se développe

Partage

+

S’exprime

Sollicite les autres

à s’exprimer

Manifeste reconnaissance et considération

A =

une question de sentiments
Une question de sentiments

Quatre considérations sur les sentiments :

  • Véhicule d’information, donc usage positif
  • Indice que nous sommes vivants
  • Pas rationnels, donc affectifs
  • Personnel
slide17

Les sentiments

Perte de contrôle -

CATÉGORIE

Usage +

Paralysie

Se protéger

Peur

Panique

Se dépasser

Joie

Euphorie

Énergie

Colère

Agression

S’affirmer

Tristesse

Compassion(côté humain)

Dépression

slide18

TU

OP

TU TUE

JE

EX

PRESSION

RE

DE

IM

la dynamique information relation
La dynamique information-relation

Type d’information

Type de relation

Structurante seulement

  • Coercition
  • Pouvoir

Structurante et Opérationnelle

Compétition

ou Négociation

Structurante,

Opérationnelle et Affective

Collaboration

slide20

Structurante

et Opérationnelle et Affective

Collaboration

les axes pour mobiliser

Clarifier et rechercher l’adhésion

Consolider l’équipe

Développer les compétences

Faciliter les relations

Organiser le

travail de

façon équitable

Manifester de

la considération

Créer des lieux

de responsabilisation

et de participation

aux décisions

Apprécier la contribution

Les axes pour mobiliser
une quation utile
Une équation utile
  • PF : PR + Profil (C.H.A.) + Volonté + Soutien
  • La performance est fonction de :
  • La perception du rôle attendu
  • + profil (connaissances, habiletés et attitudes)
  • + volonté d’exercer le rôle attendu
  • + soutien de l’organisation
slide24

Clarifier et rechercher l’adhésion

Cohérence et utilité

Consolider l’équipe

Développer les compétences

Intégrité

Soutien social et apparte-nance

Atteinte de résultats

Plaisir

Accom-

plissement

Faciliter les relations

Estime de soi

Organiser le travail de

façon

équitable

Valorisation

Influence

Reconnaissance

Marge de manoeuvre

Manifester de

la considération

Créer des lieux de responsabilisation et de participation aux

décisions

Apprécier la contribution

cinq crit res de d cision en coresponsabilit
Cinq critères de décision en coresponsabilité

1. La meilleure qualité de service ou de produit au client externe.

2. Le meilleur rapport qualité/coût.

3. La cohérence avec les choix stratégiques de l ’organisation.

4. La meilleure satisfaction « possible » de l ’ensemble du personnel.

5. La meilleure satisfaction possible

du « décideur ».

un bref baiser
Un bref baiser vaut mieux qu’un pourparler

Par trop verbeux, trop longuet, enlisé

Quand le discours trop longtemps court

Il coupe court aux cours d’amour

Et le baiser lassé s’encourt

Baiser manqué ne se rattrape guère

Si vous n’osez, la vie si familière

Prendra son vol, son libre cours

Vers d’autres cours d’amour

Libres échanges tourneront court

Un bref baiser

Chanson de Julos Beaucarne

un bref baiser suite
Sanglots trop longs fatiguent à l’automne

Yeux de grenouille sont moins beaux et questionnent

L’alarme d’une larme un jour

Trahit l’amour

Tous vos secrets sont au grand jour

Rougissez, belles, sous les marronniers mauves

Frissons sauvages, gazon d’une autre épaule

Bruissement d’aile, bond de gazelle

En plein essor d’amour

Et le troublant lever du jour

Un bref baiser (suite)
un bref baiser suite1
Un bref baiser vaut mieux qu’un pourparler

Par trop verbeux, trop longuet, enlisé

Quand le discours trop longtemps court

Il coupe court aux cours d’amour

Et le baiser lassé s’encourt

Un bref baiser (suite)
un bref baiser suite2
Amoureux fous, faut vous le dire tout de suite

Tendre rencontre est rarement sans suite

Si vous prenez la belle au bond

Attendez-vous à des chansons

Que vous chanterez sur tous les tons

Ma suggestion serait que sagement sage

Vous n’attendiez pas d’être dans les âges

Pour vous lancer à corps perdu

Dans l’aventure du toi, du tu

De dire tout ce qui fut tu

Un bref baiser (suite)
un bref baiser suite3
Un bref baiser (suite)

Un bref baiser vaut mieux qu’un pourparler

Par trop verbeux, trop longuet, enlisé

Quand le discours trop longtemps court

Il coupe court aux cours d’amour

Et le baiser lassé s’encourt

collaboration et mobilisation un enjeu d affaires1

Collaboration et mobilisation : un enjeud’affaires

ADIGECS

RENÉ DESHARNAIS

18 novembre 2010