structures d ordinateurs mat riel n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Structures d’ordinateurs (matériel) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Structures d’ordinateurs (matériel)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 47

Structures d’ordinateurs (matériel) - PowerPoint PPT Presentation


  • 154 Views
  • Uploaded on

Structures d’ordinateurs (matériel). Chapitre 2. http://w3.uqo.ca/luigi/. Ce chapitre:. Fait une révision de concepts importants de structure des ordinateurs, probablement déjà vus dans les cours préalables Surtout les interruptions et leur fonctionnement

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Structures d’ordinateurs (matériel)' - long


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
structures d ordinateurs mat riel

Structures d’ordinateurs (matériel)

Chapitre 2

http://w3.uqo.ca/luigi/

ce chapitre
Ce chapitre:
  • Fait une révision de concepts importants de structure des ordinateurs, probablement déjà vus dans les cours préalables
    • Surtout les interruptions et leur fonctionnement
  • Introduit aussi des concepts importants qui seront développés dans la suite du cours

Ch.2

slide3

Concepts importants du Chapitre 2

  • Registres d’UCT, tampons en mémoire, vecteurs d’interruption
  • Interruption et scrutation-polling
  • Interruptions et leur traitement
  • Méthodes d’E/S avec et sans attente, DMA
  • Tableaux de statut de périphériques
  • Protection et instructions privilégiées, modes d’exécution
  • Registres bornes
  • Appels de système
  • Hiérarchie de mémoire

Ch.2

registres de l uct m moire rapide dans uct
Registres de l’UCT (mémoire rapide dans UCT)
  • Registres non-visibles de contrôle et statut
    • Généralement non disponibles aux programmes de l’usager
    • l’UCT les utilise pour contrôler ses opérations
    • Le SE les utilise pour contrôler l’exécution des programmes
  • Registres visibles (aux usagers)
    • disponibles au SE et programmes de l’usager
    • visibles seulement en langage machine ou assembleur
    • contiennent données, adresses etc.

Ch.2

exemples de registres de contr le et statut
Exemples de registres de contrôle et statut
  • Le compteur d’instruction (PC)
    • Contient l’adresse de la prochaine instruction à exécuter
  • Le registre d’instruction (IR)
    • Contient l’instruction en cours d’exécution
  • Autres registres contenant, p.ex.
    • minuterie
    • bit d’interruption activé/désactivé
    • bit du mode d’exécution superviseur/usager
    • bornes de mémoire du programme en exec.
  • Registres de statut des périphériques

Ch.2

op ration d ordinateurs pour e s
Opération d`ordinateurs pour E/S
  • Unités d’E/S et UCT peuvent exécuter en même temps
  • Chaque type d`unité a un contrôleur
  • Chaque contrôleur a un tampon ou registre en mémoire principale (buffer)
  • Le contrôleur informe l’UCT que l’opération a terminé
  • L’UCT a des registres qui contiennent le statut des différentes unités E/S
  • Ces activités peuvent causer des interruptions qui sont traitées selon le contenu du vecteur d’interruptions en mém centrale

Ch.2

registres vecteurs d interruptions tampons
Registres, vecteurs d’interruptions, tampons

Unité centrale

Mémoire vive

Vect.

interrupt

Registres

Registre imprimante

Registre disque

Des interruptions peuvent être causés:

Par l’UCT ou par les périf. d’E/S

Registre clavier

Les registres en mémoire sont aussi appelés tampons (buffers)

Ch.2

quand il y a plusieurs uct processeurs multi c urs
Quand il y a plusieurs UCT? (processeurs multi-cœurs)
  • Une d’elles est dédiée à la gestion des interruptions et des périphériques
    • Différentes configurations possibles …
deux fa ons diff rentes de traiter la communication entre uct et unit s e s
Deux façons différentes de traiter la communication entre UCT et unités E/S
  • Interruption:
    • l’UCT est interrompue entre instructions quand un événement particulier se produit (fin d’E/S, erreur...)
  • Polling (E/S programmée, interrogation, scrutation):
    • le programme interroge périodiquement les regs statut et détermine le statut des unités E/S:
      • terminé ou non
      • pour les unités E/S lentes

Ch.2

exemple
Exemple
  • Vous et votre téléphone mobile …
    • Vous utilisez l’interruption si vous avez une sonnerie qui vous avertit quand un appel arrive
    • Vous utilisez la scrutation (polling) si au lieu vous regardez périodiquement le téléphone pour voir les appels

Ch.2

scrutation et attente occup e polling and busy waiting
Scrutation et attente occupée(polling and busywaiting)
  • La scrutation s’identifie avec l’attente occupée dont nous parlerons plus tard
  • La scrutation ou attente occupée est considérée moins efficace que l’interruption, car la première gaspille des cycles d’UCT 
  • Mais l’interruption est plus coûteuse à implanter dans le matériel
    • Si on veut épargner dans le coût des UCT, on pourrait décider de ne pas l’implanter

Ch.2

le cycle d instruction de base stallings
Le cycle d’instruction de base [Stallings]
  • L’UCT extrait l’instruction de la mémoire.
  • Ensuite l’UCT exécute cette instruction
  • Le compteur d’instruction (PC) contient l’adresse de la prochaine instruction à extraire
  • Le PC est incrémenté automatiquement après chaque extraction

Ch.2

le cycle d instruction avec interruptions stallings
Le cycle d’instruction avec interruptions [Stallings]
  • Après chaque instruction l’UCT examine s’il y a eu une interruption
  • S’il n’y en a pas, il extrait la prochaine instruction du programme
  • S’il y en a, il suspend le pgm en cours et branche l’exécution à une position fixe de mémoire (déterminée par le type d ’interruption)
    • une partie de la mémoire et réservée pour ça

Ch.2

le pgm de gestion de l interruption interrupt handler
Le pgm de gestion de l’interruption (interrupt handler)
  • Est un pgm qui détermine la nature d’une interruption et exécute les actions requises
  • L’exécution est transférée à ce pgm...
  • …et doit revenir au programme initial au point d’interruption pour que celui-ci continue normalement ses opérations
  • Le point d’interruption peut se situer n’importe où dans le pgm (excepté où les interruptions ne sont pas habilitées).
  • L’on doit donc sauvegarder l’état du programme
    • Registres UCT et autres infos nécessaires pour reprendre le programme après

Ch.2

exemples d interruptions caus es par les p riph riques ou par le mat riel
Exemples d’interruptions causées par les périphériques ou par le matériel
  • E/S
    • lorsq’une opération E/S est terminée
  • Bris de matériel (ex: erreur de parité)

Ch.2

ex d interruptions caus es par le programme usager
Ex. d’interruptions causées par le programme usager
  • Exception
    • Tentative d’exécuter une instruction protégée
    • Référence au delà de l’espace mémoire du progr.
    • Division par 0
    • Débordement
  • Appels du Système
    • Demande d’entrée-sortie ou
    • Demande d’autre service du SE
      • Nous en verrons …

Ch.2

interruptions caus es par le se
Interruptions causées par le SE
  • Minuterie établie par le SE
  • Préemption: processus doit céder l’UCT à un autre processus

Ch.2

cas 1 ordre s quentiel des interruptions
Cas 1: Ordre séquentiel des interruptions
  • L’UCT examine s’il y a des autres interruptions en attente après avoir terminé d’exécuter un IH

[Stallings]

Ch.2

cas 2 interruptions d interruptions
Cas 2: Interruptions d’interruptions
  • L’IH d’une interruption de priorité faible peut se faire interrompre par une interruption de priorité élevée
  • Exemple: les données arrivant sur une ligne de communication doivent-être absorbées rapidement pour ne pas causer de retransmissions

Ch.2

cas 3 interruptions d sactiv es disabled
Cas 3: Interruptions désactivées (disabled)
  • Le SE peut désactiver les interruptions s’il est en train d’exécuter quelque chose de très urgent
  • Il peut
    • Ou bien complètement ignorer les interruptions intervenues dans ce temps
    • Ou bien les empiler et les traiter plus tard quand il peut
      • Il peut exister un mécanisme de matériel pour faire çeci
        • (chaque conception d’ordi a sa propre logique d’interruption)

Ch.2

deux m thodes d e s
Deux méthodes d’E/S
  • Synchrone: le proc demandeur attend le résultat de l’opération d’E/S
  • Asynchrone: le proc demandeur peut passer à autre chose et utiliser le résultat quand il est prêt

Dans le cas b) si le proc demandeur est le SE, il peut amorcer un autre programme, ce qui rend possible la multiprogrammation

Ch.2

deux probl mes importants
Deux problèmes importants
  • Dans le cas (b), quand il y a une fin d’E/S, comment trouver le processus en attente des résultats
  • Quand une ressource (UCT ou unité d’E/S ou autre unité) devient disponible, à quel processus devrait-elle être affectée

Nous verrons que ces deux problèmes sont résolus en utilisant un mécanisme de files d’attente Chapitre 4.

Ch.2

avant les ordinateurs
Avant les ordinateurs

Sur le tableau les idées courantes, sur le bureau les documents les plus utilisés à l’instant, les autres sur les étagères

(Le bureau d’Einstein)

Ch.2

hi rarchie de m moire
Hiérarchie de mémoire
  • Différentes types de mémoire
  • Constituent une hiérarchie
    • vitesse (de plus vite à moins vite)
    • coût (de plus cher à moins cher)
    • permanence ou non
      • Les mémoires les plus rapides sont aussi les plus chères et le moins permanentes

Ch.2

hi rarchie de m moire1
Hiérarchie de mémoire

RAM

p. ex. mémoire flash

Ch.2

m moire virtuelle important
Mémoire virtuelle IMPORTANT
  • L’UCT ne peut accéder à une instruction ou à une donnée que si elles se trouvent
    • En cache dans les ordinateurs où il y a de cache
    • Ou sinon en mémoire vive (RAM)
  • Donc ces données doivent être apportées en mémoire vive ou cache au besoin
  • Le mécanisme de mémoire virtuelle implémente cette le va-et-vient des pages entre mémoire secondaire et mémoire principale

Ch.2

slide33

Gestion de mémoire virtuelle

  • La mémoire principale est souvent trop petite pour contenir tous les processus en exécution
  • La mémoire secondaire (disques, flash) est normalement utilisée pour contenir les parties d`un processus qui ne sont pas actives à l ’instant
  • La mémoire principale et la mémoire secondaire forment donc une unité logique appelée mémoire virtuelle
  • Pour implanter la mémoire virtuelle, le SE doit gérer de façon conjointe mémoire vive et mémoire secondaire
  • Mécanisme de va-et-vient (swap)

Hiérarchie de mémoire!

Ch.2

Ch.3

33

slide34

Gestion de mémoire virtuelle

  • La mémoire principale est souvent trop petite pour contenir tous les processus en exécution
  • La mémoire secondaire (disques, flash) est normalement utilisée pour contenir les parties d`un processus qui ne sont pas actives à l ’instant
  • La mémoire principale et la mémoire secondaire forment donc une unité logique appelée mémoire virtuelle
  • Pour implanter la mémoire virtuelle, le SE doit gérer de façon conjointe mémoire vive et mémoire secondaire
  • Mécanisme de va-et-vient (swap)

Hiérarchie de mémoire!

Ch.2

Ch.3

34

protection
Protection
  • Plusieurs processus et le S/E partagent la mémoire, exécutant parfois les mêmes instructions
  • Il faut empêcher que l’un fasse des choses réservées à l’autre
  • Il faut les protéger les uns des autres
  • Protection d’instructions
  • Protection de mémoire

Ch.2

instructions prot g es privil gi es
Instructions protégées = privilégiées
  • Ne peuvent être exécutées que par le S/E, en mode superviseur
  • Exemples:
    • Les instructions d’E/S
    • Instructions pour traiter les registres non-visibles d’UCT
      • Instructions pour changer les limites de mémoire
      • Instructions pour changer le mode d’exécution (superviseur,usager)
      • Possiblement, instructions pour la minuterie
  • Le programme usager peut demander au SE que ces opérations soient exécutées, mais il ne peut pas les exécuter directement

Ch.2

fonctionnement double mode
Fonctionnement double mode

Interruption

superviseur

usager

Retour à progr. usager

  • un registre d’UCT contient un bit qui dit si l ’UCT exécute couramment en mode superviseur ou en mode usager
  • ce bit est changé automatiquement à mode superviseur lors d’une interruption
  • certaines instructions ne peuvent être exécutées qu’en mode superviseur (instructions privilégiées):
    • des tentatives de les exécuter en mode usager causeront une interruption, et retour à mode superviseur
  • le mode superviseur peut être changé à mode usager par une instruction privilégiée
  • ces deux modes ont aussi des autres noms, v. manuel

Ch.2

autre mani re de voir
Autre manière de voir…

Trap: interruption interne

Ch.2

protection de m moire chaque processus doit rester dans ses propres bornes de m moire
Protection de mémoire: chaque processus doit rester dans ses propres bornes de mémoire
  • Solution typique: deux registres dans l ’UCT
    • quand l ’UCT exécute un processus, elle sait quelle est la borne inférieure et supérieure de la zone de mémoire de ce processus
    • l ’adresse de chaque instruction est comparée à ces deux adresses avant l ’exécution
    • si un processus cherche à dépasser ses limites: interruption

UCT

Ch.2

protection de m moire
Protection de mémoire
  • l’adresse de chaque instruction est comparée à ces deux adresses avant l’exécution
    • seulement si l’UCT exécute en mode usager
  • si un processus cherche à dépasser ses bornes:
    • Interruption  mode superviseur
  • les instructions pour affecter les registres bornes sont privilégiées

Ch.2

appels du syst me system calls
Appels du système (system calls)
  • Quand un processus usager a besoin d ’un service du SE, par ex. E/S, il exécute un appel du système
  • C’est une instruction qui cause une interruption (trap) et changement de mode (mode superviseur)
  • Est associée à des paramètres qui indiquent le type de service désiré
  • Le S/E prend la relève et exécute le service, il retourne puis au processus appelant avec des params qui indiquent le type de résultat
    • changement de mode (mode usager)

Ch.2

concepts importants du chapitre 2
Concepts importants du Chapitre 2
  • Registres d’UCT, tampons en mémoire, vecteurs d’interruption
  • Interruption et polling
  • Interruptions et leur traitement
  • Méthodes d’E/S avec et sans attente, DMA
  • Tableaux de statut de périphériques
  • Protection et instructions privilégiées, modes d’exécution
  • Registres bornes ou limites
  • Appels de système
  • Hiérarchie de mémoire

Ch.2

dans le manuel pour ce chapitre vous devez
Dans le manuel, pour ce chapitre, vous devez
  • Étudier le chapitre entier, moins:
  • La section 2.3 n’a pas été discutée en classe, cependant son contenu devrait être en partie déjà connu
    • Section 2.3.2 sera discutée au chapitre 14
  • La section 2.6 n’est pas sujet d’examen:
    • à lire seulement

Ch.2

informations additionnelles
Informations additionnelles
  • Pour des explics claires sur comment différents parties d’un ordinateur fonctionnent, je vous recommande hautement
    • Wikipedia
    • http://computer.howstuffworks.com/

Des sites qui contiennent des explicationstrès claires sur un grand nombre de sujets

(malheureusement, howstuffworks a beaucoup de publicité)

Ch.2

acc s direct la m moire dma
Accès direct à la mémoire (DMA)
  • Sans DMA, tous les accès de mémoire passent à travers l’UCT
    • Donc les E/S occupent une certaine portion du temps de l’UCT, même si l’UCT pourrait en même temps exécuter un processus (vol de cycles)
  • Avec DMA, les unités d’E/S transfèrent les données directement avec la mémoire
    • L’UCT est impliquée seulement pour initier et terminer les E/S
    • L’UCT est complètement libre d’exécuter d’autres processus (pas de vol de cycles)

Ch.2

slide46

MEMOIRE

UNITÉS E/S

UCT

Sans DMA

MEMOIRE

UNITÉS E/S

UCT

transfert données

Accès directe (DMA)

Ch.2

terminologie d interruptions
Terminologie d`interruptions
  • Pas normalisée
  • C’est une bonne idée de distinguer entre:
    • Trappes (traps): causées par le pgm en exécution: division par 0, accès illégal, appels du système...
    • Interruptions: causées par événements indépendants: minuterie, fin d` E/S
    • Fautes (faults): ce mot est utilisé surtout par rapport à la pagination et à la segmentation.
  • Malgré ces différences de terminologie, trappes, interruptions et fautes fonctionnent toutes de la même manière

Ch.2