plan d action 2006 2009 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Plan d’action 2006-2009 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Plan d’action 2006-2009

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 34

Plan d’action 2006-2009 - PowerPoint PPT Presentation


  • 82 Views
  • Uploaded on

Plan d’action 2006-2009. Présenté à l’Assemblée générale le 28 septembre 2006 à Orford. Plan d'action 2006-2009 de l'Ordre des ingénieurs forestiers du Québec . Plan de la présentation. Engagements à l’hiver 2006 Contexte actuel Portée et paramètres du plan d’action

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Plan d’action 2006-2009' - lindley


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
plan d action 2006 2009

Plan d’action 2006-2009

Présenté à l’Assemblée générale le 28 septembre 2006 à Orford

plan de la pr sentation
Plan de la présentation
  • Engagements à l’hiver 2006
  • Contexte actuel
  • Portée et paramètres du plan d’action
  • Vision de la place de l’ing.f. en 2015
  • Domaines et champs d’intervention
  • Orientations stratégiques (en résumé)
  • Présentation d’une vingtaine d’actions
engagements l hiver 2006
Engagements à l’hiver 2006
  • Mobiliser les membres afin de redonner la fierté d'être ingénieur forestier ;
  • Dynamiser les communications avec le public et les médias ;
  • Revoir le plan stratégique de l'OIFQ ; Exercer plus de leadership à la présidence ;
  • Assurer une meilleure circulation de l’information concernant la discipline ;
engagements l hiver 20061
Engagements à l’hiver 2006
  • Recréer les liens avec la Faculté de foresterie de l’Université Laval et ses différentes composantes ;
  • Consolider la formule de président-directeur général ;
  • Créer une section jeunesse ;
  • Organiser des Journées « terrain » annuelles du président dans chaque section régionale centrées sur la latitude professionnelle ;
contexte actuel
Contexte actuel
  • L’entrée en fonction d’un nouveau PDG et d’un nouveau directeur des communications et de la foresterie en avril 2006 ;
  • La diminution de la crédibilité de la profession d’ingénieur forestier auprès du public ;
  • La non acceptabilité sociale de certaines pratiques forestières, dont les grandes superficies des coupes ;
  • La mise en œuvre des recommandations du rapport Coulombe ;
contexte actuel1
Contexte actuel
  • La mise en place d’un Forestier en chef ;
  • La mise en place des commissions forestières régionales et éventuellement des organismes de planification locale ;
  • L’omniprésence du normatif qui restreint la latitude de la pratique professionnelle de l’ingénieur forestier ;
  • La nécessité d’une plus grande reconnaissance de la responsabilité professionnelle de l’ingénieur forestier ;
  • La crise structurelle majeure qui frappe durement l’ensemble du secteur forestier qui va se poursuivre pendant quelques années ;
contexte actuel 2
Contexte actuel (2)
  • Les impacts éventuels de la diminution des activités industrielles sur le niveau des travaux sylvicoles et des conditions de travail ;
  • La « morosité professionnelle » et « l’épuisement du discours » d’un grand nombre d’ingénieurs forestiers ;
  • La baisse des inscriptions aux programmes d’étude en foresterie ;
  • La baisse anticipée du nombre de membres à l’OIFQ (diminution des admissions et nombreuses retraites) ;
contexte actuel 21
Contexte actuel (2)
  • La nécessité de faire la promotion de la profession d’ingénieur forestier ;
  • Le calcul de la possibilité forestière à partir de 2008 sera réalisé par l’équipe du Forestier en chef ;
  • L’émergence de l’aménagement écosystémique ; ce qui nécessite de revoir les principes de gestion de la forêt ;
  • La présence des autres « professionnels » (biologistes, techniciens forestiers, agronomes, évaluateurs, aménagistes du territoire, etc.) qui interviennent en périphérie de notre champ de pratique ;
  • La stabilisation du nombre de dossiers de discipline
contexte actuel 3
Contexte actuel (3)
  • La stabilisation du nombre de dossiers de discipline ;
  • Le besoin d’augmenter l’offre de formation continue, notamment afin de répondre aux nouvelles technologies et à l’évolution des connaissances ;
  • La nécessité d’arrimer davantage les activités des sections régionales avec les actions de l’Ordre, notamment en terme de valorisation de la latitude professionnelle et de réalisation opérationnelle des projets de l’Ordre ;
contexte actuel 31
Contexte actuel (3)
  • La nécessité de revoir les façons de faire en utilisant les nouvelles technologies offertes par Internet, dont les services en ligne ;
  • La révision des critères de formation universitaire sur le plan canadien avec comme objectif d’augmenter les matières complémentaires et d’axer l’admission sur l’évaluation des compétences ;
  • La mise en évidence par l’actualité récente dans de nombreux domaines d’assurer des rapports harmonieux entre les personnes en faisant appel, notamment, au devoir de respecter le code de déontologie.
port e et param tres du plan d action
Portée et paramètres du plan d’action
  • Le Plan d’action triennal 2006-2009 :
    • S’inspire des engagements du nouveau président-directeur général ;
    • Correspond, pour la période, à la durée du mandat du PDG ;
    • Est encadré par la vision de la place de l’ingénieur forestier selon l’horizon 2015 ;
    • Faut état de dossiers incontournables pour soutenir la mission de l’Ordre, soit la protection du public ;
    • Constitue un bon outil pour mieux encadrer les priorités et les actions de l’ensemble des ingénieurs forestiers ;
    • Est une référence en continue pour les tâches du personnel de l’Ordre.
vision de la place de l ing nieur forestier en 2015
« Les ingénieurs forestiers occupent pleinement le champ de pratique en appliquant une foresterie qui est socialement acceptée »

Le champ de pratique est pleinement et exclusivement occupé par des ingénieurs forestiers compétents ;

La foresterie pratiquée est socialement acceptée ;

La pratique illégale est contenue.

Vision de la place de l’ingénieur forestier en 2015
domaines et champs d intervention
Dossiers de veille, d’analyse et d’interventions

Formation et compétence

Pratique professionnelle

Leadership d’intervention et d’influence de l’Ordre

Pratique illégale, discipline et Bureau du syndic

Services, activités institutionnelles et associatives

Fonctionnement de l’Ordre

Communications et médias

Activités institutionnelles et associatives

Domaines et champs d’intervention
orientations strat giques en r sum
Orientations stratégiques (en résumé)
  • FORMATION ET COMPÉTENCE
  • Admettre des ingénieurs forestiers qualifiés.
  • Entreprendre une réflexion afin d’évaluer l'intérêt et la faisabilité de l’admission des techniciens forestiers à un nouvel Ordre des professionnels de la forêt.
  • Soutenir la qualité de la formation continue.
orientations strat giques en r sum1
Orientations stratégiques (en résumé)
  • PRATIQUE PROFESSIONNELLE
  • S’assurer de la qualité de la pratique des ingénieurs forestiers
  • Assurer la primauté de la latitude professionnelle
  • Développer et soutenir auprès des étudiants et des jeunes membres le sentiment d’appartenance à l’Ordre et la fierté d’être ingénieur forestier
orientations strat giques 2
Orientations stratégiques (2)
  • LEADERSHIP D’INTERVENTION ET D’INFLUENCE DE L’ORDRE
  • Influencer la mise en œuvre des recommandations de la Commission Coulombe en recherchant, notamment, une plus grande latitude professionnelle.
  • Exercer de l’influence afin qu’émerge le développement d’une vision actualisée du secteur forestier.
orientations strat giques 21
Orientations stratégiques (2)
  • PRATIQUE ILLÉGALE, DISCIPLINE ET BUREAU DU SYNDIC
  • Assurer la surveillance du champ de pratique.
  • Assurer la protection du public.
  • Informer le public et les membres des décisions juridiques liées à la pratique illégale et à la discipline.
orientations strat giques 3
Orientations stratégiques (3)
  • FONCTIONNEMENT DE L’ORDRE
  • Augmenter l’efficience de l’administration et réduire la paperasse
  • S’assurer d’un personnel compétent et offrir des conditions de travail concurrentielles
  • Préciser le fonctionnement des structures de l’Ordre
  • Offrir et faire connaître des services aux membres
  • Consolider et redynamiser les sections régionales et les arrimer aux actions de l’Ordre.
orientations strat giques 4
Orientations stratégiques (4)
  • COMMUNICATIONS ET MÉDIAS
  • Supporter la réalisation des activités de communications et de médias du Plan d’action triennal 2006-2009.
  • Informer les membres et les partenaires des activités de la vie de l’Ordre.
  • Contribuer à assurer le leadership de l’Ordre et la reconnaissance du caractère incontournable de l’ingénieur forestier.
  • Contribuer à la promotion d'ingénieur forestier.
orientations strat giques 41
Orientations stratégiques (4)
  • ACTIVITÉS INSTITUTIONNELLES ET ASSOCIATIVES
  • Apporter un support aux activités des sections régionales.
  • Augmenter la participation, principalement des membres, au Congrès annuel de l’Ordre
pr sentation de certaines actions
Présentation de certaines actions
  • Suzanne Bareil

Secrétaire et directrice des affaires professionnelles

  • Jacques Moisan

Inspecteur et responsable de la formation continue

  • François-Hugues Bernier

Directeur des communications et de la foresterie

formation et comp tence
FORMATION ET COMPÉTENCE
  • 1. Admettre des ingénieurs forestiers qualifiés
    • 1.1 Participer à la révision des trois programmes de formation …
    • 1.2 Poursuivre l’examen de l’approche de la réduction du pourcentage de matières forestières de base (Inclusivity Project)…
    • 1.3 Indiquer la liste des cours dont les professeurs….
    • 1.4 Adopter le nouveau Règlement d’équivalence de diplôme et l’équivalence de formation.
    • 1.5 Mettre en place le comité de formation des ingénieurs forestiers.
pratique professionnelle 3
PRATIQUE PROFESSIONNELLE (3)
  • 5. Assurer la primauté de la latitude professionnelle (4)
    • 5.6 Bonifier et promouvoir l’utilisation du Guide de pratique professionnelle.
    • 5.7 Offrir le cours sur la responsabilité professionnelle et le Code de déontologie.
    • 5.8 Compléter et offrir le cours sur le Diagnostic sylvicole.
    • 5.9 Favoriser la tenue de réunions de membres ayant des intérêts ou préoccupations similaires.
    • 5.10 Réviser le Manuel de foresterie.
pratique ill gale discipline et bureau du syndic 2
PRATIQUE ILLÉGALE, DISCIPLINE ET BUREAU DU SYNDIC (2)
  • 11. Informer le public et les membres des décisions juridiques liées à la pratique illégale et à la discipline
    • 11.1 Rendre disponibles plus facilement, sur le site Internet, les décisions du Comité de discipline et du Tribunal des professions ainsi que les décisions reliées à la pratique illégale.
    • 11.2 Diffuser les rôles d’audiences sur le site Internet.
fonctionnement de l ordre
FONCTIONNEMENT DE L’ORDRE
  • 12. Augmenter l’efficience de l’administration et réduire la paperasse
    • 12.1 Reconfigurer la base de données des membres en fonction d’une utilisation optimale d’Internet et de la responsabilité de chaque membre vis-à-vis son dossier.
    • 12.2 Évaluer la faisabilité, et s'il y a lieu, implanter l’émission des permis, l’inscription et le paiement en ligne.
    • 12.3 Finaliser la rédaction des procédures administratives.
    • 12.4 Vérifier l’intérêt des membres pour la signature électronique et l’implanter au besoin, ou développer une politique d’utilisation.
    • 12.5 Acquérir l’information et mettre en place les mesures nécessaires afin de répondre aux dispositions législatives concernant la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels
formation et comp tence 3
FORMATION ET COMPÉTENCE (3)
  • 3. Soutenir la qualité de la formation continue
    • 3.1 Réactiver le comité de formation continue.
    • 3.2 Établir une politique et examiner la pertinence d’un règlement sur la formation continue.
    • 3.3 Poursuivre l’offre de colloques (ateliers, conférences) et de cours de formation continue.
    • 3.4 Réaliser un plan d’affaires visant à établir la faisabilité pour établir un programme de formation continue faisant appel à des micro-programmes (9 à 15 crédits) en tenant compte des nouvelles technologies à distance et d’une approche terrain.
pratique professionnelle
PRATIQUE PROFESSIONNELLE
  • 4. S’assurer de la qualité de la pratique des ingénieurs forestiers
    • 4.1 Poursuivre le programme d’inspection professionnelle sur un horizon de 140 questionnaires et de 70 visites.
    • 4.2 Capturer les enseignements de l’inspection professionnelle et du Bureau du syndic en termes de formation continue.
  • 5. Assurer la primauté de la latitude professionnelle
    • 5.1 Reconnaître un mécanisme de règlement des différends entre professionnels ingénieurs forestiers sur des dossiers de nature technique.
    • 5.2 Écrire aux agences régionales en forêt privée en relation avec la recommandation 17 issue de la rencontre des partenaires du 18 mai 2006 les invitant à préparer un plan d’action qui : « résulte d’un examen complet des fonctions administratives, normatives et opérationnelles des agences et mise sur la responsabilité professionnelle des ingénieurs forestiers ».
pratique professionnelle 31
PRATIQUE PROFESSIONNELLE (3)
  • 5. Assurer la primauté de la latitude professionnelle (4)
    • 5.6 Bonifier et promouvoir l’utilisation du Guide de pratique professionnelle.
    • 5.7 Offrir le cours sur la responsabilité professionnelle et le Code de déontologie.
    • 5.8 Compléter et offrir le cours sur le Diagnostic sylvicole.
    • 5.9 Favoriser la tenue de réunions de membres ayant des intérêts ou préoccupations similaires.
    • 5.10 Réviser le Manuel de foresterie.
communications et m dias
COMMUNICATIONS ET MÉDIAS
  • 17. Supporter la réalisation des activités de communications et de médias du Plan d’action triennal 2006-2009
    • 17.1 Produire un nouveau plan de communication pour la période 2006-2009.
    • 17.2 Reconstruire le site Internet de l’Ordre et y insérer des outils en ligne (dossiers des membres, inscriptions et paiement en ligne) et en l’axant davantage vers les besoins du public.
    • 17.3 Actualiser la formule de L’Aubelle.
    • 17.4 Déterminer et transmettre une trousse d’information à la disposition du public dans les cabinets de consultation des firmes privées.
    • 17.5 Modifier le slogan de l’Ordre.
communications et m dias 2
COMMUNICATIONS ET MÉDIAS (2)
  • 18.Informer les membres et les partenaires des activités de la vie de l’Ordre
    • 18.1 Poursuivre le développement du journal électronique « De fil en aiguille ».
    • 18.2 Diffuser le « De fil en aiguille » auprès de partenaires et de gens d’influence.
  • 19. Contribuer à assurer le leadership de l’Ordre et la reconnaissance du caractère incontournable de l’ingénieur forestier
    • 19.1 Affirmer davantage le leadership de l’Ordre sur la place publique en émettant des avis, commentaires et émettant des communiqués de presse, notamment par la voix de son porte-parole, et en accordant des entrevues.
    • 19.2 Encourager la participation des ingénieurs forestiers aux activités des organismes reliés au secteur forestier, dont les CRÉ et les commissions forestières régionales (ou les CRRNT) et informer les organismes de la compétence des ingénieurs forestiers.
communications et m dias 3
COMMUNICATIONS ET MÉDIAS (3)
  • 20. Contribuer à la promotion d'ingénieur forestier
    • 20.1 Appuyer les démarches de promotion des études en foresterie des organismes et des maisons d’enseignements auprès des étudiants et étudiantes de niveau collégial.
fonctionnement de l ordre1
FONCTIONNEMENT DE L’ORDRE
  • 12. Augmenter l’efficience de l’administration et réduire la paperasse
    • 12.1 Reconfigurer la base de données des membres en fonction d’une utilisation optimale d’Internet et de la responsabilité de chaque membre vis-à-vis son dossier.
    • 12.2 Évaluer la faisabilité, et s'il y a lieu, implanter l’émission des permis, l’inscription et le paiement en ligne.
    • 12.3 Finaliser la rédaction des procédures administratives.
    • 12.4 Vérifier l’intérêt des membres pour la signature électronique et l’implanter au besoin, ou développer une politique d’utilisation.
pour en savoir plus et commenter
Pour en savoir plus et commenter
  • Pour consulter le plan d’action 2006-2009 dans son intégralité : www.oifq.com
  • Pour commentaires : pierre.mathieu@oifq.com