N2- Les accidents de plongée – Troisième partie - PowerPoint PPT Presentation

lecea
n2 les accidents de plong e troisi me partie n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
N2- Les accidents de plongée – Troisième partie PowerPoint Presentation
Download Presentation
N2- Les accidents de plongée – Troisième partie

play fullscreen
1 / 17
Download Presentation
N2- Les accidents de plongée – Troisième partie
167 Views
Download Presentation

N2- Les accidents de plongée – Troisième partie

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. N2- Les accidents de plongée – Troisième partie

  2. Les risques du milieu ANIMAUX MARINS LE COURANT LES VAGUES EAUX TROUBLES GROTTES TUNELS EPAVES PLONGEE DE NUIT FILETS CORDAGES EMBARCATIONS L’APNEE LE RENDEZ VOUS SYNCOPAL QUELQUES CONSEILS

  3. 1 LES ANIMAUX MARINS LES MORSURES CONGRES MURENES POULPES….. LES BRULURES MEDUSES CORAIL DE FEU PLANCTONS….. LES PIQÛRES RAIES RAISCASSES POISSON LION POISSON PIERRE VIVES CÔNES NE PAS TOUCHER ,DONNER A MANGER ,PORTER EN EAUX CHAUDES UNE COMBINAISON FINE, SI PLAIE DESINFECTER ,CONSULTER UN MEDECIN VOIR HOSPITALISER

  4. 2 LES COURANTS DEUX TYPES DE PLONGEES: Les plongées dérivantes Les plongées avec une embarcation au mouillage ATTENTION SUR LE SENS DE VOTRE EXPLORATION Débuter votre plongée à contre courant Être prêt à palmer des la mise à l’eau Ne pas avoir son gilet trop gonflé voir le vider rapidement En surface revenir avec le courant Si pas sûr de revenir au mouillage, faire ses paliers avec un parachute pour se faire repérer EVITER DE VOUS ESSOUFLER Si le courant est fort, une ligne de vie sera à votre disposition Palmer amplement sans s’arrêter et régulièrement,aufond d’accrocher aux rocher se mettre à l’abris, vider complètement la stab Ne pas hésiter à ouvrir son parachute de pallier à la remontée

  5. 3 LES VAGUES A BORD DU BATEAU FIXER SOLIDEMENT LE MATOS LES BLOCS NE PAS LAISSER TRAINER LES SACS LES FERMER AVEC CE QUI RESTE MANGER MAIS PAS TROP ,PAS D ALIMENTS ACIDES, SE PLACER AUCENTRE DU BATEAU,FIXER LA LIGNE D’HORIZON PAS DE MISE A L’EAU ACROBATIQUE ATTENTION DE NE PAS SE FAIRE RABATTRE CONTRE LE BATEAU EN SURFACE LE SEJOUR EST REDUIT AU MINIMUM NE PAS RETIRER DE LA BOUCHE SON DETENDEUR NE PAS SE TENIR AU MOUILLAGE POUR NE PAS SUBIR LES A COUPS DU BATEAU S’AIDER DE LA HOULE POUR GRAVIR LES BARREAUX DE L’ECHELLE FIN DE PLONGEE EVITER DE FAIRE UNE PLONGEE AVEC DES PALLIERS SI IMPOSSIBLES LES FAIRE AU PARACHUTE SI DIFFICULTE A REVENIR AU BATEAU, ON IRA VOUS CHERCHER IMMERGEZ VOUS SOUS 3 M EN REMONTANT AU BATEAU NE PAS SE TENIR SOUS UN PLONGEUR QUI REMONTE

  6. 4 LES EAUX TROUBLES EVITER DE PERDRE VOTRE PALANQUEE AVANCER PLUTÔT DE FRONT QU EN FILE INDIENNE UTILISATION DE LA LAMPE A ECLATS SI PERTE PROCEDURE CLASSIQUE DE REMONTEE ADAPTATION DE L EXPLORATION EVITER DE RENTER DS LES PALLIERS REGLE DU MI TEMPS ET RETROUVER LE BATEAU ATTENTION AU COURANT SI EN PLUS IL YA DU COURANT ATTENDRE L’AUTORISATION DU DIRECTEUR DE PLONGEE

  7. 5 LES GROTTES ET LES TUNNELS NECESSITE D AVOIR UNE LAMPE OU MIEUX UN PHARE ,LAMPE A ECLATS BIEN SE STABILISER NE PAS REMUER LA VASE OU LE SABLE ATTENTION A LA RESERVE D AIR PALANQUEES REGROUPEES NE PAS SE RISQUER A RENTRER DS UNE GROTTE SI ON NE LE SENT PAS ATTENTIONS AUX GOULETS ETROITURES PIEGES POUVANT COINCER LE PLONGEUR

  8. 6 LES PLONGEES DE NUIT PERMETTENT DE VOIR UNE FAUNE DIFFERENTE LIMITEES A 10 - 15 m PHARES +LAMPES A ECLATS OU DE SECOURS LIMITATION DE LA SURFACE A EXPLORER AUTOUR DU BATEAU ATTENTION A LA LECTURE DES INSTRUMENTS NE PAS BRAQUER SA LAMPE DS LES YEUX DU BINOME!! SAVOIR INTERPRETER LES SIGNES DE NUIT OK CERCLES LENTS OU ECLAIRER LA MAIN DETRESSE EN SURFACE : mouvts de ht en bas et bas en ht de la lampe

  9. 7 LES EPAVES PLONGER AVEC UN ENCADREMENT QUALIFIE QUI AURA PLANIFIER LA PLONGEE NE JAMAIS RENTRER SEUL TOUJOURS S ASSURER DE TROUVER LA SORTIE AVOIR LA PLACE DE RENTRER ATTENTION AUX TOLES COUPANTES ATTENTION A LA PROFONDEUR LE BATEAU PEUT ETRE LONG ET NE PAS ETRE SUR FOND PLAT

  10. 8 LES FILETS ET CORDAGES ET EMBARCATIONS ATTENTION AUX FILETS DE PECHE ABANDONNES EPAVES L ACCROCHE SE FAIT SOUVENT AU NIVEAU DE LA ROBINETERIE SURTOUT NE PLUS BOUGER +++++++++++++++++ ATTENDRE QUE LE BINOME VIENNE POUR VOUS DELIVRER NE PAS ENLEVER SA BOUTEILLE ELLE PEUT VOUS ECHAPPER ET LE PLONGEUR SE RETROUVE SANS AIR ET SE NOIE TOUJOURS AVOIR UN COUTEAU TOUJOURS ENTRETENU GRAISSE DE SILICONE VERIFIER LE FIL DES CISEAUX EXISTENT AUSSI VERIF DE L ATTACHE TOUJOURS FAIRE LE TOUR D HORIZON A 3 M SE SIGNALER PAR UN PARACHUTE NE JAMAIS PASSER SOUS UN BATEAU ATTENTION A L HELICE EN CAS DE DOUTE BRUIT DE BATEAU MULTIDIRECTIONNEL RESTER ENTRE 3 ET 5 M

  11. 9 L APNEE ET LE RENDEZ VOUS SYNCOPAL SI HYPERVENTILATION EN SURFACE LA QUANTITE D O2 EST IDENTIQUE MAIS LA PPCO2 BAISSE ENTRAINANT UNE DIMINUTION DU STIMULUS DE DECLENCHEMENT DU POINT DE RUPTURE DE L APNEE PENDANT LA PLONGEE LA PPO2 AUGMENTE AVEC LA PROFONDEUR ET LA DIMINUTION DE PPCO2 EST INSUFFISANTE POUR DECLENCHER LE NVIE DE RESPIRER LEPOINT DE RUPTURE DE L APNEE EST RETARDE PENDANT LA REMONTE LA PPO2 CONTINUE A DIMINUER IL YA RISQUE DE SYNCOPE QUAND LA PPO2 EST INF A 0.1 BAR LA REPRISE SPONTANEE DE LA RESPIRATION VA S EFFECTUER DANS L EAU IL Y AURA NOYADE PREVENTION Éviter l’hyperventilation Éviter les apnées succéssives Toujours plonger à 2 pour se surveiller Augmenter progressivement le temps et la profondeur des apnées Bien voir la météo Faire une formation spécialisée à l’apnée profonde

  12. 10 LES SIRENES (spécimen capturé en pleine mer vers le triangle des Bermudes et placé en piscine pour observation) ATTENTION A LA FETE DE LA VEILLE NE PAS PRENDRE SES DESIRS POUR DES REALITES PLONGER SANS TROP FAIRE DE BRUIT POUR NE PAS LES EFFRAYER RESTER COUVERT ET NE PAS OTER SON NEOPRENE

  13. QUELQUES CONSEILS RENTRANT DANS VOS PREROGATIVES POUR FAIRE UNE PLONGEE ECOLOGIQUE: • Ne rien remonter sinon des photos et des souvenirs • Pas de chasse avec bouteilles • La mer n’est pas une poubelle (Attention aux mégots!) • Remettre le caillou à sa place • Attention au palmage (Attention à l’équilibrage!) • Ne pas stresser les animaux (On ne touche pas!) CONNAITRE LE MILIEUX • Interroger son guide de palanquée • Lire des livres • Utiliser les plaquettes immergeables

  14. LA CONDUITE DE PALANQUEE GROUPE DE 2 A 4 PLONGEURS POUVANT EVOLUER DANS UN ESPACE JUSQUA 20 M DE MANIÈRE AUTONOME • Contrôler les paramètres de la palanquée • Vous orienter • Assurer sa sécurité et celle de ses équipiers LES PARAMETRES DE PLONGEE LA CONSOMMATION LA DECOMPRESSION LAPROFONDEUR A L’ARRIVEE AU FOND CONNAITRE TEMPS ET EN DESCENTE 5 MN EN DEBUT D EXPLORATION PROFONDEUR MAXI AU FOND PENDANT LA PLONGEE LA VITESSE DE REMONTE EN DEPLACEMENT BIEN CONNAITRE SES TABLES AU PALLIER ET SON ORDINATEUR Leguide de palanquée expose le programme Il se met à l’eau .On le suit . La palanquée s’autosurveille durant la plongée pour une intervention rapide si problème Si problème, on le dit tout de suite sans attendre. On surveille son manomètre on signale à mi-bouteille et sur réserve au guide de palanquée Si on se perd, tour d’horizon à 360° on cherche des bulles *1mn puis on remonte en surface.

  15. L’ORIENTATION • Écouter attentivement le briefing du Directeur de Plongée • Savoir utiliser ses instruments et les éléments naturels: • La boussole • Le soleil • Le relief sous marin • Sous l’eau: • Déplacement en 3 dimensions -> Prendre en compte la profondeur du mouillage • Prendre des repères en se retournant souvent • Tenir compte du temps de déplacement. (10 min à l’aller, 10 min au retour) • Privilégier au début les parcours simples

  16. LA SECURITE • Après le Briefing du D.P. • Déterminer le mode de décompression • Déterminer le parcours prévu • Visualiser l’équipement de vos équipiers • Faire un point sur les compétences et les capacités de chacun. Toujours prévoir des boissons chaudes ,de l’eau ,thé ,café, des biscuits , barres de céréales • Pendant la plongée • Visualiser régulièrement les consommations des autres membres de l’équipe. • Soigner ses paliers • Utiliser le parachute de palier Après la plongée • On fait le point sur ce qui a été bien et sur ce qui a été intéressant à remarquer • On range le matériel rapidement sans oublier un élément de son matos . • On ne fait pas d’éffort violent ni d’apnée • On ne prend pas l’avion dans les 24h qui suivent la plongée.

  17. B O N N E S P L O N G E E S A T O U S