slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Pac et politiques de qualité Carlos Escribano. MARM Madrid Bordeaux mai 2011 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Pac et politiques de qualité Carlos Escribano. MARM Madrid Bordeaux mai 2011

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 23

Pac et politiques de qualité Carlos Escribano. MARM Madrid Bordeaux mai 2011 - PowerPoint PPT Presentation


  • 93 Views
  • Uploaded on

Assises de l’origine Signes officiels de qualité et d’origine: des outils de régulation au service d’une agriculture durable. Pac et politiques de qualité Carlos Escribano. MARM Madrid Bordeaux mai 2011. LA COMMUNICATION DE LA COMMISSION SUR LA PAC APRÈS 2013.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Pac et politiques de qualité Carlos Escribano. MARM Madrid Bordeaux mai 2011' - lazar


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Assises de l’origineSignes officiels de qualité et d’origine: des outils de régulation au service d’une agriculture durable

Pac et politiques de qualité

Carlos Escribano. MARM MadridBordeaux mai 2011

la communication de la commission sur la pac apr s 2013
LA COMMUNICATION DE LA COMMISSION SUR LA PAC APRÈS 2013

Gestion des marchés: amélioration du fonctionnement de la chaîne alimentaire.

Pour une agriculture économiquement viable il est nécessaire d’augmenter la cote de valeur.

Transmettre correctement les signaux du marché

diagnostique i
DIAGNOSTIQUE I

Les perspectives à long terme de l’agriculture ne pourront pas s’améliorer si les agriculteurs ne peuvent pas inverser la tendance constante de diminution de leur partie de la valeur ajoutée dans la chaîne alimentaire. En effet, la proportion est passé de 29 % en 2000 à 24 % en 2005, alors que pendant cette même période la partie de l’industrie alimentaire, la vente en gros et le secteur de la distribution ont augmenté.

diagnostique ii
DIAGNOSTIQUE II

Sans une correcte translation des signes du marché, les perspectives à long terme du secteur agricole et de sa partie dans la valeur ajoutée générée par la chaîne alimentaire sont en danger. Les questions clefs sont en relation avec le déséquilibre actuel de la capacité de négociation le long de la chaîne alimentaire, le niveau de compétitivité dans chaque maillon, les relations contractuelles, le besoin de restructurer et de consolider le secteur agricole, la transparence, et le fonctionnement des marchés de dérivés des matières premières.

la transmission des prix est lente limit e et asym trique dans la cha ne des aliments
La transmission des prix est lente, limitée et asymétrique dans la chaîne des aliments

CRISIS DE PRECIOS DE LOS ALIMENTOS

DESFASE DE LOS PRODUCTORES

DESFASE DE LOS MINORISTAS

ESTABILIZACIÓN

Precios de producción de productos alimenticios

Precios de bienes agrícolas

Precios al consumo de productos alimenticios

Inflación global (IPCA)

Fuente: Comisión Europea – Dirección General de Asuntos Económicos y Financieros, sobre la base de los datos de Eurostat

slide6

CRISIS DE PRECIOS DE LOS ALIMENTOS

DESFASE DE LOS PRODUCTORES

DESFASE DE LOS MINORISTAS

ESTABILIZACIÓN

Precios de producción de productos alimenticios

Precios al consumo de productos alimenticios

Precios de bienes agrícolas

Inflación global (IPCA)

Chaîne de valeur agroalimentaire:

trois niveaux de qualit
Trois niveaux de qualité
  • INTERNATIONAL
  • MODÈLE EUROPÉEN
  • DO, IGP, …
l impact de la norme communautaire sur la comp titivit du secteur primaire et agroalimentaire

L’ IMPACT DE LA NORME COMMUNAUTAIRE SUR LA COMPÉTITIVITÉ DU SECTEUR PRIMAIRE ET AGROALIMENTAIRE

la l gislation communautaire l examen
La législation communautaire à l’examen

SANIDAD ANIMAL

BIENESTAR ANIMAL

USO DE OGMs

NORMATIVA SOBRE FITOSANITARIOS

NORMATIVA

MEDIOAMBIENTAL

  • Bienestar animal:
    • Garantía ética = coste adicional poco valorado por el consumidor.
  • Sanidad animal:
    • Legislación veterinaria completa y exigente + inspecciones certificaciones = coste adicional, sector y AACC
  • Exigencias con implicaciones medioambientales. Ej: SANDACH
  • Autorización de Organismos Genéticamente Modificados (OGMs);
    • Prohibiciones de Cultivo; política de tolerancia cero = desigualdad competitiva
  • Normativa sobre productos veterinarios y fitosanitarios:
  • Desaparición de alternativas terapéuticas.
4 questions clef de la communication pac
4 QUESTIONS CLEF DE LA COMMUNICATION PAC

DÉSÉQUILIBRE DE LA CAPACITÉ DE NÉGOCIATION

NIVEAU DE COMPÉTITIVITÉ DE CHAQUE MAILLON DE LA CHAîNE

RELATIONS CONTRACTUELLES

TRANSPARENCE

ET:

LE DÉBAT SUR L’ORIGINE

d bats actuels
DÉBATS ACTUELS

Groupe de haut Niveau Lait

Groupe de haut Niveau sur la compétitivité du secteur agroalimentaire

Conclusions de la Présidence espagnole sur les normes communautaires et la compétitivité de l’UE

Conclusions de la Présidence Hongroise

Forum de haut Niveau pour le meilleur fonctionnement de la chaîne agroalimentaire

capacit de n gociation
CAPACITÉ DE NÉGOCIATION
  • PROMOUVOIR LES OP ET LES COOPÉRATIVES
  • PROMOUVOIR DES CODES DE BONNES PRATIQUES COMMERCIALES
  • INTRODUIRE PLUS DE TRANSPARENCE
    • Suivi et contrôle des mécanismes des prix et des coûts
  • ÉQUILIBRE ENTRE LA PAC ET LES NORMES DE CONCURRENCE
  • INTERPROFESIONELLES¿?
forum sur le fonctionnement de la chaine
FORUM SUR LE FONCTIONNEMENT DE LA CHAINE
  • CONTRATS
  • PRIX ALIMENTS ET MARCHÉS
  • COMPÉTITIVITÉ DE L’INDUSTRIE
  • AGRO-LOGISTIQUE
vers une politique pour assurer la comp titivit
Vers une politique pour assurer la compétitivité
  • Un cadre légal qui garantisse la compétitivité:
    • Prudence pour nouvelles exigences; base scientifique et études d’impact économique.
  • Un cadre d’accords commerciaux internationaux équilibrés: La réciprocité.
  • Rétribution correcte aux agriculteurs pour leurs efforts et les coûts supplémentaires:
    • Par le prix: différenciation et valorisation commerciales.
    • Par les aides directes aux producteurs.
r tribution aux agriculteurs pour leurs efforts valorisation commerciale
Rétribution aux agriculteurs pour leurs efforts: Valorisation commerciale
  • Si le modèle est conforme aux demandes des consommateurs il doit être valorisable=PRIX.
  • Et pour cela il faut privilégier:
    • Etiquettage simple et suffisamment informatif.
    • Information et promotion du modèle européen de production.
    • Equilibre des forces dans la chaîne de valeur.
quelques r flexions
Quelques réflexions
  • L’UE peut-elle être compétitive avec nos coûts de production?
  • Pouvons-nous développer un modèle de qualité universel et en deux niveaux?
  • Pouvons-nous augmenter la coopération entre EE.MM? Ou… sauve qui peut?
  • Pouvons-nous développer des contrats à moyen et long terme?(céréales en France et porcin en Espagne)
  • Dans le cas des bovins par exemple est-il possible de développer un modèle basé sur la race et le système de production?
  • L’origine comme stratégie pour le futur?
conclusions
CONCLUSIONS
  • Les débats sur la qualité ne sont pas très présents dans la réforme de la PAC.
  • Les mécanismes de gestion des marchés et en particulier des matières premières pour l’alimentation animale, sont nécessaires pour un fonctionnement correcte de la filière bovine
  • Il faut avancer dans la culture des accords entre filières et entre EM.
  • Nous avons des exemples de stratégies sectorielles entre EE.MM (exemple F y H)
  • Plus d’organisation sectorielle.
slide23

MERCI DE VOTRE ATTENTION

MERCI DE VOTRE ATTENTION