annexe 1 les projets des fili res au c ur des r gions l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Annexe 1 les projets des Filières au cœur des Régions PowerPoint Presentation
Download Presentation
Annexe 1 les projets des Filières au cœur des Régions

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 149

Annexe 1 les projets des Filières au cœur des Régions - PowerPoint PPT Presentation


  • 231 Views
  • Uploaded on

TIC&PME 2010. Annexe 1 les projets des Filières au cœur des Régions. Index des projets (1). ALLE - Biens de consommation ALLE – Ameublement ALLE – Horlogerie ALLIE - Industrie - Ingénierie technique collaborative Blogfor - Forêt-Bois-Papier

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

Annexe 1 les projets des Filières au cœur des Régions


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. TIC&PME 2010 Annexe 1 les projets des Filièresau cœur des Régions

    2. Index des projets (1) • ALLE - Biens de consommation • ALLE – Ameublement • ALLE – Horlogerie • ALLIE - Industrie - Ingénierie technique collaborative • Blogfor - Forêt-Bois-Papier • DESIGN-NET Textile - Echange de données 3D • eXpert - Echange de données techniques Gestion Technique de la maintenance [Bâtiment] • e-Export : Dématérialisation des Procédures du commerce international • GESFIM : Transport et logistique • LOGIS’TIC : Amélioration des Liaisons dans la Filière Automobile- ALFA

    3. Index des projets (2) • Filière Produits Aquatiques • Resagri : Filière agricole • SEINE (Standards pour l'Entreprise Innovante Numérique etendue) – Aéronautique • TICIO : Industries électroniques et numériques • TP 2010 : Travaux publics • TRACENET : Jouet • RVI AGRO ALIMENTAIRE / Volaille Rungis • SUFIX : Chaussure • Autres projets en cours de labellisation

    4. TIC&PME 2010Caractéristiques communes • Des caractéristiques communes : • très forte dynamique de progrès • thèmes majeurs : e-supply chain, PLM, ingénierie simultanée • problématiques transverses et partagées • nécessité de coordination forte dès la conception des projets • pour que les projets soient structurants • pour que chaque filière bénéficie des solutions déjà fiabiliséespar une autre filière • nécessité d’expertise technique forte : standards, interopérabilité, … • Les projets utilisent aussi : • services transverses: Logistique, Packaging, Transport, Banques, Assurances, Services divers aux Entreprises • e-Administration : déclarations fiscales / sociales / douanes,procédures du commerce international, permis de construire,cartes grises, transports dangereux, etc…

    5. TIC&PME 2010Cartographie NB : les Régions ci-dessus sont celles qui ont été proposées par les porteurs des projets pilotes labellisés TIC & Régions

    6. Projet labellisé TIC&PME 2010ALLE AMEUBLEMENT filière AMEUBLEMENT Le projet consiste à proposer des outils de mise à disposition des informations produits et logistiques accessibles à l’ensemble des PME et leurs clients. Les informations produits permettront aux partenaires d’acquérir une parfaite connaissance des produits, leurs caractéristiques techniques et réglementaires, les conditions de livraisons et les conditions tarifaires. Dès lors que ces informations sont mises à disposition par l’industriel, elles sont ensuite partagées grâce aux technologies Internet par l’ensemble de la filière et assureront une meilleure qualité et réactivité dans les relations, non seulement entre les acteurs, mais aussi auprès des consommateurs. L’objectif de la filière est donc de passer d’une chaîne d’approvisionnement « statique » et traditionnelle à une chaîne d’approvisionnement « dynamique » et intégrée dans le processus global. Régions : Poitou Charente, Pays de la Loire, Lorraine, Alsace

    7. Projet labellisé TIC&PME 2010ALLE HORLOGERIE filière HORLOGERIE Les entreprises du secteur présentent actuellement un tissu informatique très hétéroclite - chaque acteur (fabricant et distributeur) possède un système de gestion de données qui lui est propre - entraînant un certain nombre de conséquences dommageables pour l’activité et la compétitivité de ces dernières. Face à l’ensemble des problèmes rencontrés, la profession sous l’égide de la Chambre française de l’horlogerie et des microtechniques (CFHM) et en partenariat avec la société GS1 a décidé d’engager une action collective visant à proposer un système d’échange de données informatisées normalisé. Les travaux réalisés dans le cadre de la filière horlogerie permettront aux entreprises de transmettre sous format électronique toutes les transactions commerciales, dont la bonne réalisation ne pourra se faire qu’avec la connaissance des informations étudiées dans le cadre du dossier ameublement. Régions : Franche-Comté

    8. Projet labellisé TIC&PME 2010 ALLIEE • Filière mécanique / CETIM Centre Technique des Industries Mécaniques • Le Projet présenté a pour objectif d’améliorer la compétitivité des PME mécaniciennes (sous-traitants de rang 2/3) en facilitant l’intégration des technologies d’ingénierie numérique collaborative adaptées à chacun des métiers de l’industrie mécanique, prenant en compte leurs spécificités et les exigences de leurs donneurs d’ordres multi-filières. • Les objectifs poursuivis dans le cadre du projet : • spécification, puis développement et intégration des outils et méthodologies adaptés aux métiers de la mécanique, • amélioration de la communication vers les donneurs d’ordres et les sous-traitants grâce : • au partage d’informations au travers de plates-formes collaboratives et d’outils de communication, • au développement de standards d’échange entre systèmes de gestion de données techniques, compatible avec les normes préconisées par des donneurs d’ordres multi-filière (Aéronautique, automobile et autres…), • mutualisation des ressources adaptées aux spécificités des métiers de la mécanique (cf . Objectifs de mutualisation), • déploiement régional des outils et des méthodologies (cf . Capacité de déploiement). • La première phase de ce projet vise à réaliser un démonstrateur qui servira de base pour le déploiement sur des plates-formes régionales afin de mutualiser les coûts et de faciliter l’appropriation de ces technologies par les PME. • Régions :

    9. BLOGFOR(Bois LOGistique FORêt) Contact : Christophe GINET Christophe.ginet@fcba.fr

    10. Le contexte • La filière forêt – bois – papier en France • Une ressource forestière diffuse • 27 % de la surface française • propriétés morcelées • Des sites de transformation épars • 2 500 scieries • 30 usines de pâte et panneaux • 500 000 emplois principalement en milieu rural Localisation des principaux sites de première transformation du bois Source : FCBA, IFN

    11. Le contexte • Les flux de bois • Récolte commercialisée = 36 millions de m3/an • 34% de bois de trituration • 58% de bois d’œuvre • 8% de bois énergie • 90% des bois sont transportés par la route • De nombreux échanges avec les pays limitrophes Flux routiers inter et intra régions de bois ronds (moy. 2000-2004, tonnes) Source : FCBA, SITRAM

    12. Le contexte • La chaîne logistique du bois : une exigence de compétitivité • De multiples acteurs (majorité de PME et TPE) • Des systèmes d’information très hétérogènes • Des échanges de données inter entreprises très peu informatisés • Réception d’informations sous des formats et des fréquences très hétérogènes • Tâches administratives accrues (ressaisies notamment) • Planification et optimisation fastidieuses

    13. Le contexte • Des initiatives locales exemplaires en matière d’échange de données • Portails Internet « fournisseurs » : échange de données d’approvisionnement avec un réseau de fournisseurs et transporteurs • Fonctions d’importation/exportation de données depuis une application métier • Initiatives régionales de serveurs cartographiques pour positionner les lots de bois (mutualisation des données géographiques)

    14. Le contexte • Des freins à lever • Cloisonnement des solutions par rapport aux jeu d’acteurs : Un fournisseur approvisionne plusieurs sites industriels. Un transporteur travaille avec plusieurs fournisseurs et plusieurs sites industriels • Cloisonnement géographique L’activité s’organise autour d’un massif forestier qui ne suit pas le découpage administratif de la France La standardisation évite de multiplier les procédures d’échange et respecte la diversité des solutions choisies par les professionnels

    15. Le projet BLOGFOR • Un projet qui s’inscrit dans le cadre du programme TICPME 2010 (DGE) • Un projet de standardisation des échanges de données liés à l’approvisionnement en bois ronds des sites de première transformation Étendue du projet : de la forêt à l’usine de transformation de bois

    16. Le projet BLOGFOR • Porteur du projet : FCBA • Partenaires : ONF, UPM KYMMENE, SIAT BRAUN, COSYLVAL, R. SUSSE (CNIEFEB), FIBOIS Alsace, APROVALBOIS • Fin du projet en mars 2009

    17. Le projet BLOGFOR : principales étapes • Standardisation proprement dite • Analyse des standards forestiers existants (Europe) • Rencontre des acteurs • Schématisation des processus • Identification des messages (eDocs) prioritaires • Contenu des messages • Création des messages • Architecture technique Avancement du projet • Choix d’une plate-forme d’échange de données • Test en région pilote • Communication et transfert aux acteurs de la filière

    18. Le projet BLOGFOR • Les messages prioritaires sélectionnés • Offre de vente d’un lot de bois (description des caractéristiques du lot de bois mise en vente, « cahier de vente ») • Commande de bois (commande de bois à un fournisseur pour une période donnée, en précisant les modalités de livraison. La commande de bois peut être liée à un contrat) • Commande de transport + Planning de transport (ordre de transport envoyé par le donneur d’ordre au transporteur et cadencement des livraisons) • Confirmation de commande (validation de la commande de bois ou de transport) • Réception des bois chez le client (description quantitative et qualitative du chargement réceptionné par le client)

    19. Les enjeux du projet • Améliorer les échanges de données inter entreprises • Initier une démarche filière • Accompagner l’intégration des nouvelles technologies • Assurer la compatibilité des échanges avec les professions transverses et les filières voisines(approche écosystème du programme TICPME et dimension inter sectoriel des standards)

    20. Projet labellisé TIC&PME 2010DESIGN-NET filière TEXTILE Le présent projet DESIGN-NET concerne l’étude et la validation, avec des entreprises pilotes, d’une chaîne de conception2D/3D 100 % numérique avec des échanges de données Produit entre partenaires distants. La filière Textile-Habillement subit depuis quelques années une profonde mutation du fait d’une très forte délocalisation de la production de masse. L’une des réponses à cette mutation, est de proposer aux entreprises un ensemble d’éléments organisationnels et les outils ad-hoc pour mettre en place un véritable processus 100% numérique de création/conception en privilégiant la personnalisation des produits et l’échange d’information des données de conception (modèle 3D, morphotype 3D, ...) entre les partenaires. Régions :

    21. www.projet-expert.fr TIC PME 2010 Filière BTP Projet eXpert Systèmes d’information technique bâtiment

    22. Contexte – Durée - Budget • Projet lauréat de l’actionTIC-PME-2010 de la Direction Générale des Entreprises du Ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, en coopération avec le Ministère des Transports, de l’Équipement, du Tourisme et de la Mer • 24 mois, de Mai 2007 à Avril 2009 • Budget total: 3.7 M€ (Partenaires + subvention DGE) • Mots clefs : BTP,PME,Tous acteurs de la filière, Technologies de l’Information et de la Communication, Amélioration des process, Normes et standards internationaux, Interoperabilité, BIM.

    23.   Mobilisation de 12Partenaires

    24. Définition de « Conduite du changement dans le partage et l'échange, normalisé et sécurisé, des informations sur les projets et les produits industriels, dans le secteur de la Construction BTP, à destination des PME et de l’ensemble de la filière. » Domaine d’application :Filière BâtimentProduction, Echange / Partage d’informations techniques des ouvrages Coopération sur le chantier, outils de mobilitéPME / TPE (cf. environnement TIC défavorable, et projets + petits)Toutes phases / tous acteurs = action de fédération de la filière

    25. Les défis actuels pour la filière Bâtiment • Améliorer le process de très nombreux acteurs intervenant sur un ouvrage (méthodes/conventions/représentations aussi spécifiques que variées, non-communication) • Corriger la non-qualité engendrée par la non-communication des données techniques (surcoûts et retards) • Maîtriser dès la conception les coûts (de construction et d’exploitation des bâtiments) • Répondre aux attentes vis-à-vis du développement durable et des économies d’énergie (impératif pour la collectivité - nouvelle réglementation)

    26. Le super-défi pour la filière Bâtiment L’urgence d’agir face au changement climatique, à la raréfaction des énergies fossiles impose d’adopter une démarche de conception globale et intégrée des bâtiments : conception architecturale et technique de l’enveloppe et des systèmes, à la place d’une conception séquentielle. Seule voie possible face à tous ces défis, anciens comme nouveaux: l’amélioration de la communication, électronique bien sûr, avec des outils conçus pour et par les professionnels, grâce à :la maquette numérique ou BIM (Building Information Model)

    27. La réponse de aux défis : • Progresser vers l’ingénierie concourante autour de la maquette numérique (BIM), basée sur le format de données standard mondial IFC (ISO), seul gage de fluidité de l’information technique, c'est-à-dire d’interopérabilité, de richesse d’information technique • Harmoniser les pratiques des différents intervenants de l’amont vers l’aval, sur toute la chaîne numérique de l’acte de construire, depuis les géomètres-experts, la maîtrise d’ouvrage, les maîtrise d’œuvres, les entreprises et artisans, les industriels, jusqu’aux gestionnaires de patrimoine, en impliquant les structures professionnelles de toutes tailles • Explication…………………………..

    28. Hier, aujourd’hui, et encore pendant quelques temps…. Le flux de l’information technique de l’ouvrage bâti = re-saisies Re-saisie Re-saisie Re-saisie ??? Re-saisie Programme Logiciel A Logiciel B Logiciel C Logiciel ? Maître D’ouvrage Architecte BET Entreprise Sous-traitant Exploitant Re-saisie Catalogue papier / électronique Logiciels et données hétérogènes, incompatibles, non-intéropérables Industriels

    29. BIM, partage d’une unique source d’information technique de l’ouvrage BET Architecte Entreprise Logiciel B Logiciel A Logiciel C Maître D’ouvrage Maquette numérique / BIM Sous-traitant Logiciel C E-Catalogue Exploitant Industriel Logiciels compatibles et interopérables normalisés IFC

    30. Maquette numérique / BIMexemples d’applications Conversion 2D -> BIM 3D IFC Gestion patrimoine IFC IFC IFC IFC Etudes Electricité Synthèse technique / Conformité reglementaire Ventilation Chauffage

    31. Le contexte normatif pour les TIC du BTP

    32. Déroulement de Méthodologie : Implication directe des professionnels de terrain (+ de 70 pilotes) 7 groupes de travail « métier » accompagnés par des experts A/ Maîtrise d’ouvrage BTP – Exploitants B/ Industriels et fabricants de produits pour la construction C/ Maîtrise d’œuvre BTP (architectes, ingénieurs, économistes, OPC) D/ Entreprises de BTP E/ Editeurs de logiciels et sociétés de services Internet pour le BTP F/ Enseignement , formation professionnelle G/ Métiers du foncier et géo localisation Maîtrise d’ouvrage impliquée dans le pilotage, la mesure des résultats Livrables :Livres blancs des attentes et recommandations - Plateforme technique et pédagogique sur les BIM - Normes et standards – Opérations pilotes - Communication nationale, locale, internationale

    33. Pour en savoir plus www.projet-expert.fr www.buildingsmart.fr Newsletter mensuelle

    34. E-Export.fr Guichet « unique » Français du e-Commerce International Convention MINEFE DGE - www.ticpme2010.fr

    35. Le Projet eExport PMEwww.e-Export.fr • Sélectionné dans le cadre de l ’appel à projet TIC&PME 2010 MINEFE DGE • L ’implication d ’un secteur stratégique via le pôle de compétitivité COSMETIC-VALLEY, porteur du projet. Avec pour partenaires : • CCIP • EDIFRANCE • Piloté par France eCommerce International • En partenariat avec des projets complémentaires, notamment le projet GESFIM de TLF Cosmetic Valley

    36. Le Projet eExport PME www.e-Export.fr Projet transversal concernant toutes les PME, incluant une phase d’amorçage avec la filière cosmétique (e-Cosmetic), le projet e-Export PME a pour objectif que les TIC soient un moyen pour l’entreprise d’être plus performante, plus réactive et de gagner des parts de marché à l’exportation, tout en restant simples à s’approprier dans un monde de PME qui n’a pas la capacité financière, ou l’appétence culturelle, de faire appel à des spécialistes en télécommunications ou informatique. Orienté « accompagnement du changement » le projet  vise à permettre aux entreprises de modifier, grâce au TIC, leur processus même de traitement du commerce international, dans un objectif concret de développement des exportations.

    37. Le Projet eExport PME LES ACTEURS

    38. COSMETIC VALLEY – Pôle de Compétitivité porteur de E-EXPORT.fr La Cosmetic Valley se veut être le centre de ressources mondial dans les métiers de la Parfumerie Cosmétique, centre de ressources sur les savoirs faire liés aux grandes entreprises comme Guerlain, Paco Rabanne, Shiseido, LVMH, Dior, etc... Accompagné par ‘un grand nombre de PME/PMI, sur de très nombreux savoirs faire tels que la plasturgie, verrerie, emballage, packaging, culture ... C'est aussi le 1er centre en matière de recherche et de formation avec plus de 167 laboratoires de recherche et 4 619 chercheurs portés par 4 universités et 2 écoles de renom comme l'ISIPCA et l'IMT. • Nombre d’entreprises adhérentes : 127 • Chiffre d’affaires membres adhérents :3,7 milliards €Nombre total d’adhérents : 138 membres

    39. Le Projet eExport PME FRANCE e-COMMERCE INTERNATIONALwww.france-eci.net L’association France - eCI est l’intégrateur du projete-Export La mission de l’association France - e-CI est de faciliter l’émergence de la dématérialisation pour les formalités du commerce international en France, en Europe, et dans les pays francophones pour améliorer la compétitivité des entreprises. France e-CI s’appuie sur un réseau de partenaires. • Promouvoir la dématérialisation du commerce extérieur en France, en Europe et dans le monde. • Favoriser les entreprises françaises et les produits français. • Être neutre vis à vis des acteurs. • Avoir une mission d ’intérêt général pour l ’économie française • Être présent à l ’UN/CEFACT et dans l ’ASEAL.

    40. Le Projet eExport PME L’opérateur PLACE INTERNATIONAL Dans le cadre du projet e-EXPORT, Place International a été choisie comme plate-forme de dématérialisation. • PLACE INTERNATIONAL a été créée spécifiquement pour la dématérialisation après étude des sociétés asiatiques spécialisées dans cette activité. Elle s'appuie sur les briques techniques déjà disponibles dans les sociétés françaises de l'EDI, de la signature et de l'authentification électronique et de l'administration électronique. • PLACE INTERNATIONAL accompagne les entreprises, les filières professionnelles, et les autorités publiques qui veulent relever le défi du commerce extérieur et de la mondialisation pour rattraper le retard pris vis-à-vis des économies asiatiques. Place International, PME innovante, propose un service de dématérialisation des formalités pour le commerce international utilisant une interface conviviale.

    41. Le Projet eExport PME LA PLATE-FORME PLACE INTERNATIONAL Place International, une infrastructure de confiance au service des entreprises, simple à utiliser pour une visibilité de bout en bout. eCommerce National Hong Kong Tradelink Commerçant TAIWAN Trade-Van China CIECC e-MP Douanes Fabricant Korea KTNET Japan TEDI PLACE INTERNATIONAL PLACE INTERNATIONAL Négociateur Transitaire Macau TEDMEV Malaysia Dagangnet Transports routiers Autorité de contrôle Singapore CrimsonLogic Entrepôts Assurance Banques Vietnam VCCI Senegal GAINDE 2000

    42. Le Projet eExport PME Les partenaires stratégiques et technologiques • Les procédures douanières avec laDirection Générale des Douanes et Droits Indirects et le Transport et la logistique en France avecTLF. • Le tampon électronique pour la légalité des documents est fournie par les acteurs français du marché. La vérification et l'authentification sont réalisées par le système de KEYNECTIS, société française leader européen du secteur. • Le coffre-fort électronique utilisé est celui de CDC Arkinéo, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations. • Des composants logiciels issus des sociétés françaises NYC, SESIN, SRCI et autres PME sont utilisées dans la plate-forme. • L’Annuaire mondial sécurisé (easy number) est fournis par COFACE et KOMPASS

    43. Participer à la normalisation Le Projet eExport PME La dématérialisation nécessite une normalisation des procédures et des technologies • Pour les processus et la facilitation du commerce : UN/CEFACT • Pour les technologies : ITU, ISO, UN/EDIFACT, groupes de travail UN/CEFACT • Pour les affaires et les projets pilotes : PAA, ASEAL, IATA… • Pour les aspects douaniers : OMD • ASEAL : une alliance de plates-formes(ou de projet à court terme) de Corée, Malaisie, Taiwan, Thaïlande, Viet-Nam, Maroc, Sénégal, Allemagne, Espagne, France, Luxembourg, UK • France-CI participe à l ’ensemble de la normalisation.

    44. Les partenaires internationaux : ASEAL ASEAL “Asie-Europe Alliance pour le e-Trade Paperless” regroupe les plates-formes du même type opérationnel ou l'étant à court terme : Allemagne, Corée, Espagne, Grande Bretagne, Luxembourg, Malaisie, Maroc, Sénégal, Taiwan, Thaïlande, Viet-Nam). Une cinquantaine de pays devrait rejoindre l’ASEAL d’ici 3 ans 3ième sommet de l’ASEAL à PARIS Plus de 300 000 entreprises sont reliées au réseau ASEAL 3 premières opérations pilotes de « bout en bout » ont été mises en place entre PLACE INTERNATIONAL avec Taiwan (TRADE-VAN). la Corée du Sud (KTNET), le Sénégal (GAINDE2000)

    45. Le Projet eExport PME Les partenaires internationaux : PAA Pan-Asian E-Commerce Alliance est la première alliance régionale d’e-commerce en ASIE qui a pour objectif de promouvoir et fournir une infrastructure sécurisée, fiable, tout en apportant une valeur ajoutée pour faciliter la logistique et le commerce international

    46. Le Projet eExport PME LES PILOTES

    47. Les projets pilotes Customs Bank Pilote TRADEVAN DEMAT Company TAIWAN TRADEVAN e-Trade SP Forwarder Les projets pilotes doivent être étendus, par la suite, aux zones économiques Pilote Export/Import FRANCE PLACE INTERNATIONAL Pilote Export/Import Pilote AFRICA DEMAT KOREA KTNET VCCI SENEGAL GAINDE2000 Le Projet eExport PME EUROPE @FRIC@ DEM@T

    48. Les entreprises pilotes eExport PME • Pour représenter le marché d’import/export, les pilotes sont • réalisés avec 3 entreprises françaises de taille et de structure différentes : • => LEADER DE LA DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE EN AFRIQUE ET DANS LES DOM-TOM CA 2006 : 2,219 milliards€ • => LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE SPECIALISE créée en 1906 CA 2006 : 188 Millions € • => PME spécialisé dans la Supply chain, Production et Qualité, Transport, Opérations douanières, Administration des ventes – Effectif : 20 personnes sur 3 sites

    49. Complexité documentaire Airline First Carrier Export Customs Consolidator Other Airlines Forwarder Cargo Pick-up Service Warehouse Operator Financial Agencies Shipper Consignee Rail/ Ocean/RFS Cargo Delivery Service Import Customs Break Bulk Agent Forwarder Le Projet eExport PME • La plate-forme PLACE INTERNATIONAL traite l’ensemble des documents nécessaires à un dossier import ou export • Liste des documents issu du travail réalisé avec les douanes françaises et les entreprises concernant l’import/export : • Factures • Listes de Colisage • Licences… • Certificat d’origine , EUR1 , ATR • Divers Documents internes aux Transitaires • LTA, B/L, CMR • Documents de Transit

    50. Comment accroître la compétitivité des entreprises françaises à l’export Le Projet eExport PME Visibilité des flux Sécurité dans la transmission des Documents Rapidité de la communication & transfert Zéro papier Gain productivité Gain financier Faciliter les contrôles fiscaux et douaniers