slide1
Download
Skip this Video
Download Presentation
Claude Léveillée

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 25

Claude Léveillée - PowerPoint PPT Presentation


  • 114 Views
  • Uploaded on

Claude Léveillée. Claude Léveillée en compagnie de son adjointe, mandataire, biographe et bonne fée Marie-Josée Michaud.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Claude Léveillée' - kueng


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide2
Claude Léveillée en compagnie de son adjointe, mandataire, biographe et bonne fée Marie-Josée Michaud.
slide3
Claude Léveillée naît le 16 octobre 1932 à Montréal. Son talent musical se manifeste tôt. À l'âge de 5 ans, il improvise au piano, sans apprendre à jouer de l'instrument (il ne sait pas lire la musique). Il est et restera un musicien autodidacte. Le jeune Léveillée fait son cours classique au Collège André-Grasset, avant d'entrer au pensionnat du Collège de Montréal.
slide5
En 1954, il chante pour la première fois devant 1500 personnes. C'est un triomphe. Un an plus tard, sa carrière musicale démarre vraiment, lorsqu'il interprète ses chansons dans la revue Bleu et or présentée à l'Université de Montréal, où il étudie les sciences sociales. Annonceur à la radio, il continue de composer des chansons.
slide7
Claude Léveillée cofonde, avec, entre autres, Clémence DesRochers, Jean-Pierre Ferland et Raymond Lévesque, le groupe Les Bozos pour la boîte à chansons Chez Bozo en 1959. Un soir de cette année-là, la légendaire chanteuse française Édith Piaf se trouve dans la salle. Elle l'invite à Paris pour faire partie de son groupe de compositeurs.
slide8
Claude Léveillée (à droite) avec le groupe Les Bozos. Première rangée: Jacques Blanchet et Hervé Brousseau. Deuxième rangée: Jean-Pierre Ferland, Clémence Desrochers et...Photo tirée du livre «La Butte à Mathieu».
slide9
Il n'hésite pas à s'envoler pour Paris avec la chanteuse Edith Piaf qui le séquestre littéralement dans son appartement. Cette association ne durera qu'un an, période pendant laquelle il écrit pour Piaf Boulevard du crime, Ouragan, La voix (ballet), Les vieux pianos. Claude Léveillée enregistrera son premier disque en 1961, un album intitulé Claude Léveillée, avec des chansons comme Les vieux pianos, Le rendez-vous et La légende du cheval blanc.
slide11
De retour au Québec, Claude Léveillée devient directeur artistique de la boîte à chansons Le Chat Noir. Il y fait la rencontre de Gilles Vigneault, avec qui il écrira certaines de ses plus belles chansons.Il remporte le Grand Prix du disque canadien de la radio de CKAC en 1962 et, quatre ans plus tard, le Grand Prix au Festival du disque dans la section auteur-compositeur-interprète. Claude Léveillée devient le premier Québécois à se produire à la Place des Arts en 1964 et à enregistrer un microsillon instrumental.
slide13
Le théâtre le fascine. Il cofonde et inaugure le théâtre Quat'sous le 3 décembre 1965, avec Paul Buissonneau, Yvon Deschamps et Jean-Louis Millette. Claude Léveillée signe la musique de certaines pièces de Marcel Dubé : - Au retour des oies blanches- Un simple soldat. - Zone
slide15
Son disque 1 voix 2 pianos (1967), fort mélancolique et influencé par le jazz, sous le charme de la voix de Nicole Perrier et du deuxième piano d'André Gagnon, connaît un grand succès. En 1968, il donne 26 récitals en URSS en compagnie d'André Gagnon. En 1972, Claude Léveillée représente le Canada au Festival de la chanson de Sopot (Pologne). Parmi d'autres apparitions mémorables, mentionnons, en 1976, sa participation au concert «Une fois cinq», avec Yvon Deschamps, Jean-Pierre Ferland, Gilles Vigneault et Robert Charlebois.
slide16
Claude Léveillée, Yvon Deschamps, Jean-Pierre Ferland, Gilles Vignault et Robert Charlebois.
slide17
2004 est une année éprouvantable pour l'auteur-compositeur et interprète. Victime de deux hémorragies cérébrales, il en ressort partiellement paralysé.Claude Léveillée est forcé de quitter la scène. En août 2005, il retourne chez lui après de longs mois passés à l'hôpital. Son dernier album Coeur sans pays, enregistré quelques jours avant son accident vasculaire cérébral, est publié à la fin de l'automne 2008.
slide19
Claude Léveillée a enregistré plus de 40 disques en à peu près 40 ans et a composé plus de 450 chansons.Responsable de la musique du film Les Beaux dimanches (1973), il a aussi composé sept comédies musicales : Doux temps des amours (1964) Il est une saison (1965) Ne ratez pas l'espion (1966) Elle tournera la terre (1967) (Présentée à Paris en 1968)On n'aime qu'une fois (1967) L'Arche de Noé (1968) Posters (1968).
slide21
Homme aux multiples talents, il touche au cinéma et joue dans le film La ligne de démarcation de Claude Chabrol en 1966. Il y reviendra en 1988, pour interpréter le rôle d'un professeur de théologie dans Jésus de Montréal de Denys Arcand. Il apparaît aussi dans Meurtre en musique (1994) et L'Homme idéal (1996).La télé n'est pas en reste: il est de La lanterne magique (1957), Domino (1957-1962), La perdrière (1971) et surtout Scoop(1991-1995), série qu'il marquerapar son interprétation d'Émile Rousseau. On le voit en2002 dans Tabou à TVA.
slide23
Un drame dans son existence: son fils, dans la vingtaine, se suicide au début des années 1980. Il écrit pour lui la chanson Le Pierrot lunaire et se retire du milieu artistique pendant plus d'un an. Prix et récompensesOfficier de l'Ordre du Canada, 1997 Chevalier de la Légion d'honneur de France, le 5 octobre 1998. Chevalier de l'Ordre national du Québec.L'étoile d'Amérique s'est éteinte. Sa musique, elle, continuera de porter sa lumière encore longtemps.
slide25
Fin

Chanson interprété par l’auteur

Claude Léveillé avec Isabelle Boulay

Photos et documentations

de Florence Meney et Richard Raymond

Cyberpress.ca et Radio Canada

ad