nuit et brouillard au camp de concentration d esterwegen l.
Download
Skip this Video
Download Presentation
« Nuit et Brouillard » au Camp de concentration d’Esterwegen

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

« Nuit et Brouillard » au Camp de concentration d’Esterwegen - PowerPoint PPT Presentation


  • 287 Views
  • Uploaded on

« Nuit et Brouillard » au Camp de concentration d’Esterwegen. Ne cliquez pas, le son arrive. « Börgemoor lied » - « Die Moore Soldaten ». Loin vers l’infini s’étendent Des grands prés marécageux. Pas un seul oiseau ne chante Sur les arbres secs et creux. Oh! Terre de détresse

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '« Nuit et Brouillard » au Camp de concentration d’Esterwegen' - koko


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
nuit et brouillard au camp de concentration d esterwegen
« Nuit et Brouillard »auCamp de concentration d’Esterwegen

Ne cliquez pas, le son arrive.

slide2

« Börgemoor lied » - « Die Moore Soldaten »

Loin vers l’infini s’étendent

Des grands prés marécageux

slide3

Pas un seul oiseau ne chante

Sur les arbres secs et creux

Oh! Terre de détresse

Où nous devons sans cesse … Piocher

slide4

Les 15 camps de l’EMSLAND créés à partir de 1933.

Oh! Terre de détresse

Où nous devons sans cesse … Piocher

slide5

En 1933 à Börgermoor un prisonnier politique crée le chant «Börgermoorlied » qui, plus tard deviendra « Die Moorsoldaten» en français ; «Le Chant des Marais».

Bruit des pas et bruit des armes

Sentinelles jours et nuits

slide6

Entrée monumentale du camp de concentration d’ Esterwegen

Et du sang, des cris, des larmes

La mort pour celui qui fuit

slide7

Oh! Terre de détresse

Où nous devons sans cesse … Piocher

slide8

Schéma d’ensemble du camp d’Esterwegen.

Oh! Terre de détresse

Où nous devons sans cesse … Piocher

slide9

Baraques 5 et 6

Mais un jour dans notre vie

Le printemps refleurira

slide10

Liberté LIBERTE CHERIE

Je dirai tu es à moi

slide11

Occupation habituelle du séjour.

Table 5

  • - 2 J (R.N.J.) J.Carlens et F.Bridoux.
  • 7 P (F.T.P.) Français.
  • 2 K, A. Bureau et O. Delmée de Boussu
  • 1 A l’unijambiste François de Liège.

Table 6-7-8-9

Regroupement des K (plus nombreux).

Table 4

  • 2 J (R.N.J.) Marcel et Marius Cauvain
  • - 12 K dont Cte. Jean d’Ursel et son beau-frère Kervin de Mérandrée.

Table 7

  • 1 A Fernand Erauw
  • 2 K : l’Abbé Heymans et le Père Agnello.
  • 9 K.

Table 3

  • 6 J (R.N.J.) S.Goldberg, F.Lecocq, J.Lagneau, A.Verneirt, A.Steux, J.Berman.
  • 6 pSomerhausen, Hanson, HannecartF. Rochat, J. Sugg, A.Miclotte
  • 2 A
  • 6 J (R.N.J.)

Par la fenêtre, tables 1 et 10 surveillent et assurent la garde permanente.

Table 2

  • 2 J (R.N.J.) Maurice Orcher, Roger Debuyst.
  • 1 pDr. Joseph Degueldreentouré de son groupe : 4 A et 7 K Lg.

Table 10

  • 5 P. membres de l’Armée Belge des Partisans.
  • 4 A.
  • 4 K.

Table 1

  • 1 S Le chef de baraque : Ephrem Van denEede, échevin puis bourgmestre de Renaix.
  • - 8 K et 3 A.

Oh ! Terre d’allégresse

Où nous pourrons sans cesse … Aimer.

slide12

Occupation du séjour le dimanche matin pendant la messe.

Près de la porte du dortoir, à la table 5, François l’unijambiste (A) répercute l’alerte vers les participants à la messe.

Table 7

A l’abri des armoires les F.*.M.*. ptravaillent discrètement à la table 7 délaissée par les catholiques K

Table 3

Les membres du R.N.J. (J) et les Partisans et F.T.P. (P) sont réunis à la table 3..

Table 10

Table 1

D’autres non-croyants (A) font le guet.

Quelques non-croyants dont le chef de baraque Ephrem Van den Eede (S) font le guet aux fenêtres.

slide18

Conception du diaporama :

Franz Bridoux, alias « JEAN Pol Normand »

Membre du Comité Régionnal Mons-Borinage

du Rassemblement Nationnal de la Jeunesse

(section Jeunes du Front de l’Indépendance)

Arrêté par la Gestapo le 3 août 1943.

Transféré « Nacht und Nebel »

à ESTERWEGEN (bar.6) le 16/11/1943.

Rapatrié, le 7 mai 1945.

JEAN-Pol Normand

Dans la clandestinité

en mars 1943

Franz Bridoux

Evadé et libéré

Au retour en mai 1945

ad