TROISIEME PARTIE - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
TROISIEME PARTIE PowerPoint Presentation
Download Presentation
TROISIEME PARTIE

play fullscreen
1 / 22
TROISIEME PARTIE
144 Views
Download Presentation
knut
Download Presentation

TROISIEME PARTIE

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. TROISIEME PARTIE • La fermeture de l’océan alpin au crétacé • Les témoins de cet épisode sont des marqueurs typiques des zones de subduction

  2. ARC INSULAIRE FOSSE OCEANIQUE OCEAN BASSIN D’ARRIERE-ARC Pluton de granodiorite Volcanisme (andésites ; rhyolites) Prisme d’accrétion C.O. M. > Remontée de magma Lithosphère océanique Schistes verts Asthénosphère Schistes bleus Fusion partielle des roches de l’asthénosphère  magma andésitique Éclogites Déshydratation Séismes Plan de Benniof DCX Rappels subduction (voir animation « Subduction » pour détails)

  3. Chenaillet Bric Bouchet Guil-Château Queyras Mont Viso Vue satellite du Queyras(Google Earth) Briançon

  4. Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Le Bric Bouchet (frontière italienne) : site d’origine des SB CBGA

  5. Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Le site de Château Queyras (Hautes Alpes) • La rivière Guil : site de prélèvement des schistes bleus DCX

  6. Gl Pl Gl Px Px Pl Pl Gl Px CBGA Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Bloc de métagabbro faciès des « schistes bleus » avec auréoles de glaucophane autour des pyroxènes Px = pyroxène Pl = plagioclase Gl = glaucophane

  7. Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • L’étude au microscope polarisant montre la présence de lawsonite (en vert) et de glaucophane (en bleu) CBGA

  8. Présence de glaucophane et de lawsonite Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Positionnement du « schiste bleu » sur un diagramme PT CBGA/DCX Légende : SB1 = schiste bleu prograde SB1

  9. Auréole de glaucophane = métamorphisme prograde Auréole de minéraux verts = métamorphisme rétrograde Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Les preuves de la remontée des SB vers la surface Pyroxène CBGA

  10. Présence de minéraux verts Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Positionnement du « schiste bleu » sur un diagramme PT CBGA/DCX Légende : SB2 = schiste bleu rétrograde SB2

  11. Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales Légende : C1 = gabbro océanique C2 = amphibolite C3 = schiste vert SB1 = schiste bleu prograde SB2 = schiste bleu rétrograde • Un exemple de trajet PTt CBGA/DCX C1 C3 C2 SB2 SB1

  12. Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Le Mont Viso (Italie) : site de prélèvement des éclogites CBGA

  13. Ja Gr Gr Gr Ja Ja Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Echantillons d’éclogites du Mont Viso Gr = grenat Ja = jadéite

  14. Présence de grenat et de jadéite Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Positionnement de l’éclogite sur un diagramme PT CBGA/DCX Légende : V1 = éclogite prograde du Mont Viso V1

  15. Eclogite relique Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • La remontée des éclogites : relique éclogitique dans une matrice de « schiste bleu » (cf principe d’inclusion) Schiste bleu CBGA

  16. Présence de glaucophane ; Absence de lawsonite Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales • Positionnement de l’éclogite sur un diagramme PT CBGA/DCX Légende : V2 = éclogite rétrograde du Mont Viso V2

  17. Les témoins de la subduction dans les Alpes occidentales Légende : C1 = gabbro océanique C2 = amphibolite C3 = schiste vert V1 = éclogite prograde V2 = éclogite rétrograde • Un autre exemple de trajet PTt CBGA/DCX C1 C3 C2 V2 SB1 V1

  18. ↗ pression quartz coésite ↘ pression coésite (inclusiondans un grenat) grenat (présence defractures radiales) recristallisation de quartz Une amorce de subduction continentale dans les Alpes • La coésite de Dora Maira : un témoin d’une croûte continentale portée à plus de 100 km de profondeur

  19. Marge active africaine Marge passive européenne Subduction du plancher océanique Océan alpin au Crétacé supérieur (- 95 à – 65 Ma) • Au niveau de la marge africaine, la lithosphère océanique s’est découplée de la lithosphère continentale : subduction • C’est le début de la phase de convergence

  20. subduction de la lithosphère océanique subduction (limitée) de la lithosphère continentale Bilan • Les vestiges de la subduction sont uniquement liés au métamorphisme : • Présence de schistes bleus • Présence d’éclogites • Présence de coésite • Présence de micro-diamants • Il n’y a pratiquement aucune trace de volcanisme typique des zones de subduction (andésites rhyolites) • De très rares structures plutoniques sont présentes en Suisse

  21. terminer DCX