le drainage aspiratif de redon n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON PowerPoint Presentation
Download Presentation
LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 12

LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON - PowerPoint PPT Presentation


  • 2182 Views
  • Uploaded on

LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON. OBJECTIFS : Les ESI seront capables de citer les recommandations nécessaires pour qu’un dispositif aspiratif de type Redon fonctionne Les ESI seront capables de citer et de justifier les soins infirmiers et la

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON' - kimimela


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
le drainage aspiratif de redon
LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON

OBJECTIFS :

Les ESI seront capables de citer les recommandations nécessaires pour qu’un

dispositif aspiratif de type Redon fonctionne

Les ESI seront capables de citer et de justifier les soins infirmiers et la

surveillance d’un patient porteur d’un drain type Redon.

Visionnage de la cassette « Le drainage aspiratif de type Redon », AP – HP

Promotion 2007 - 2010

slide2
PLAN 

1. BUT

2. MATERIEL

  • Drain en PVC 
  • Tubulure de liaison
  • Le flacon collecteur

3. RECOMMANDATIONS

4. SOINS INFIRMIERS ET SURVEILLANCE

ØPatient 

  • Pansement
  • Redon
  • Changement de flacon
  • Ablation du Redon

Promotion 2007 - 2010

l gislation
Législation
  • Décret n° 2004-802 du 29 juillet 2004 relatif aux parties IV et V (dispositions réglementaires) du code de la santé publique et modifiant certaines dispositions de ce code
  • Article R. 4311-5

Dans le cadre de son rôle propre, l'infirmier ou l'infirmière

accomplit les actes ou dispense les soins suivants visant à

identifier les risques et à assurer le confort et la sécurité de la

personne et de son environnement et comprenant son information

et celle de son entourage :

36° Surveillance des cathéters, sondes et drains ;

Promotion 2007 - 2010

slide4
Article R. 4311-7 :

L'infirmier ou l'infirmière est habilité à pratiquer les actes

suivants soit en application d'une prescription médicale

qui, sauf urgence, est écrite, qualitative et quantitative, datée

et signée, soit en application d'un protocole écrit, qualitatif et

quantitatif, préalablement établi, daté et signé par un médecin :

13° Renouvellement et ablation des pansements

médicamenteux, des systèmes de tamponnement et de

drainage, à l'exception des drains pleuraux et médiastinaux

Promotion 2007 - 2010

le drainage aspiratif de redon1
LE DRAINAGE ASPIRATIF DE REDON

1. BUT

  • Permet l’évacuation des liquides organiques (sérosités, sang)
  • Permet l’accolement des plans sous cutanés.
  • Prévention des hématomes et suppurations secondaires
  • Cicatrisation plus rapide

2. MATERIEL

Drain en PVC 

Ce drain est le plus souvent fixé à la peau par un fil

La partie installée dans la plaie est multi perforée. Cette partie doit

toujours se trouver sous la peau et ne doit pas être visible.

Tubulure de liaison : elle raccorde le drain au flacon collecteur.

Promotion 2007 - 2010

slide6
Le flacon collecteur :

fourni sous vide et en emballage stérile (Drainobag® en plastique, flacon

plastique à soufflet type Monovac®)

  • Les témoins de vide ont la forme d’un accordéon.
  • La dépression n’est pas réglable et diminue au fur et à mesure que le flacon se remplit  nécessité de changement régulier.
  • Ce drainage aspiratif relève de la responsabilité IDE : fonctionnement, évaluation du liquide (qualité, quantité), changement du flacon.
  • Le retrait du système se fait sur prescription médicale.

Promotion 2007 - 2010

slide7

3. RECOMMANDATIONS

L’ensemble du système doit rester stérile.

Le drain doit être perméable

Le flacon doit être en position déclive pour éviter les remontées des secrétions dans la plaie. Flacons ne traînent pas par terre.

P : Perméable

I : Irréversible ; le sang ne remonte pas

E : Etanche

D : Déclive ; plus bas que le patient

S : Stérile.

S’il existe plusieurs flacons, ils doivent être numérotés ainsi que les tubulures pour différencier leur contenu.

Changement du Redon selon protocole ou prescription ou lorsque le vide n’existe plus.

Promotion 2007 - 2010

slide8
4. SOINS INFIRMIERS ET SURVEILLANCE

ØPatient :

Ä Écouter, rassurer et assister le patient pour lui expliquer la présence d’un Redon

Ä   Contrôle du Pouls et de la Pression Artérielle et de la douleur (EVS, EVA, EN …)

Ä Surveillance de la température du patient (si fébrile  recherche un syndrome inflammatoire au niveau de la plaie mais aussi de l’orifice de drain et même mise en culture du drain et/ou du liquide de Redon sur prescription médicale)

Ä  Dépistage précoce d’hémorragie par la plaie ou le drain ; si écoulement trop important il faut avertir le chirurgien ( «casser » le vide, changement du flacon ou ré intervention)

Promotion 2007 - 2010

slide9
ØPansement :

Ä Contrôle du pansement qui doit être légèrement compressif. Pas de saignement extériorisé. Si saignement il faut avertir le chirurgien

Ä  Réfection du pansement selon protocole ou prescription : surveillance des signes d’inflammation au niveau de la cicatrice (douleur, rougeur, chaleur, écoulement anormal autour du drain)

  • Pendant le pansement : observer la position et la fixation du drain : partie externe ne doit pas renter dans la plaie, la partie perforée ne doit pas apparaître (aspiration de l’air ambiant).

Promotion 2007 - 2010

slide10

Redon :(Art. R. 4311.5)

  • Contrôler le bon fonctionnement et la connexion correcte entre les différents éléments qui composent le système
  • Présence du vide (témoin accordéon écrasé) pour maintenir le système en aspiration (sauf si contre indication indiqué par le chirurgien  nécessité de lire la feuille de retour post opératoire)
  • Perméabilité du circuit, absence de coudure ou d’écrasement de la tubulure de connexion afin de faciliter le drainage des liquides organiques
  • Évaluer la quantité et qualité du liquide sang (souvent le premier jour) puis liquide sérosanglant ou présence de sérosité et le noter dans le dossier de soins (/3 heures, /24 heures)
  • Maintenir le flacon en déclive par rapport au patient afin d’éviter le retour des sécrétions vers la plaie et majorer le risque infectieux

Promotion 2007 - 2010

slide11
Changement de flacon (Article R. 4311-7)

en fonction de la prescription, s’il est plein, si le vide n’est plus présent

(= accordéon déplié)

  • Ne pas oublier de clamper et de déclamper la tubulure et le flacon: (Cf. cassette)
  • 1er temps, clampage de la tubulure puis du flacon  changement du flacon
  • 2ème temps, déclampage du flacon puis déclampage de la tubulure
  • Utilisation de matériel stérile et manipulation avec des compresses + antiseptique
  • Vérifier la présence du vide (accordéon rétracté)
  • Assurer l’élimination des déchets

Promotion 2007 - 2010

slide12
Ablation du Redon (Art. R. 4311-7 : ablationdes systèmes de tamponnements et drainages)
  • Sur prescription médicale (48 à 72 heures) (si malade apyrétique, si la quantité de liquide diminue.)
  • Pansement de cicatrice se fait dans un premier temps puis l’ablation du Redon vient après.
  • Prévenir le risque de douleur en informant le patient des gestes réalisés.
  • Si le drain « résiste » au moment de l’ablation, il ne faut pas insister et appeler le chirurgien.

Promotion 2007 - 2010