Journ es techniques routes 2013 nantes 6 7 f vrier 2013
Download
1 / 20

- PowerPoint PPT Presentation


  • 82 Views
  • Uploaded on

Journées Techniques Routes 2013 Nantes – 6 & 7 février 2013. Arnaud FEESER – CETE de l’Est – LRPC de Strasbourg. Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE. Cadre. Groupe de travail « Labellisation des appareils de mesures »

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - keren


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
Journ es techniques routes 2013 nantes 6 7 f vrier 2013

Journées Techniques Routes2013Nantes – 6 & 7 février 2013

Arnaud FEESER – CETE de l’Est – LRPC de Strasbourg

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE


Cadre
Cadre

  • Groupe de travail « Labellisation des appareils de mesures »

    • Objectif : définir les exigences, les méthodes permettant de valider un appareil de mesure pour un usage donné.

    • Application de la méthodologie au gammadensimètre et nouveaux matériels de mesure de la MVA des enrobés in situ

      • Difficultés moindres liées à la détention et la gestion de sources radioactives


Historique

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Historique

  • Document du Centre de Recherches Routières (Belgique)

    • Mesures de 2004 (CR 44/07)

    • Quatre appareils

      • CPN MC-3

      • Troxler 4640B

      • PQI 301

      • Troxler Pavetracker

    • Conclusions du rapport

      • Susceptibilité à l’humidité

      • Manque de fiabilité

Gammadensimètres par rétrodiffusion

Sondes électromagnétiques (sans-source radioactive)

3

A. FEESER – JTR 2013


Le clare
Le CLaRE par le CLARE

  • Le CLaRE (Club des Laboratoires de la Région Est) a été créé en 2003, couvrant les territoires d’Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne.

  • Club constitué de partenaires techniques publics (réseau scientifique et technique et laboratoires départementaux) et de partenaires privés (contrôles extérieurs privés et entreprises).

  • Réalisation d’essais d’inter-comparaison visant à améliorer la pratique des techniciens de laboratoire.

    • Prélèvements d’enrobés,

    • Profondeur Moyenne de Texture,


Les tudes du clare

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Les études du CLaRE

  • Les objectifs visés sont :

    • De comparer, à plus grande échelle, les différents appareils avec et sans sources ;

    • D’appréhender leurs susceptibilités (rapport CR 44/07) et limites d’usage ;

    • De pouvoir, in fine, généraliser l’utilisation d’appareils électromagnétiques, si les valeurs annoncées présentent une fiabilité en adéquation avec les prescriptions du marché ;

    • De permettre aux laboratoires de fiabiliser leurs MEI ;

    • D’apporter des préconisations techniques pour une éventuelle labellisation IDRRIM des appareils électromagnétiques.

A. FEESER – JTR 2013


Les tudes du clare1

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Les études du CLaRE

  • Pour ce faire, les études menées sont réalisées en deux phases :

    • Phase « Laboratoire » (rapport de mars 2012)

      • Objectif : caractériser l’ensemble des appareils

        • Sans problème d’humidité ;

        • Avec des gammes de densité différentes.

    • Phase « Chantier » (prévue en 2013)

      • Objectif : évaluer le comportement en grandeur nature

        • Gamme de densité maitrisée ;

        • Dispersion de chantier classique.

A. FEESER – JTR 2013


Phase laboratoire

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Phase « Laboratoire »

  • Les essais ont été réalisés :

    • Sur cinq blocs de pierre dont les densités sont connues ;

    • En intégrant des conditions de répétabilité ;

    • En incluant selon les mesures des variations :

      • De temps de comptage (cas des appareils avec source) ;

      • De profondeurs de mesures ;

      • De « D » du matériau (cas de certains appareils sans source).

A. FEESER – JTR 2013


Les chiffres

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Les chiffres…

  • 74 séries de mesures ;

  • 34 appareils différents ;

  • 11 sociétés différentes ;

  • 19 sites.

A. FEESER – JTR 2013


Liste des appareils examin s

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Liste des appareils examinés

  • Appareils sans source (9)

    • PQI 380 (4)

    • PQI 301 (3)

    • Troxler Pavetracker (2)

  • Appareils avec source (25)

    • Humboldt 5001 EZ (2)

    • Campbell MC 3 (2)

    • Troxler 3430 (4)

    • Troxler 3440 (5)

    • Troxler 3450 (4)

    • Troxler 4640 (5)

    • GDF 30 (2)

    • GMPV (1)

A. FEESER – JTR 2013


Pr sentation de la d marche

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Présentation de la démarche

  • Référentiels utilisés :

    • NF ISO 5725 (détermination des valeurs aberrantes avec test de Cochran et de Grubbs)

    • NF ISO 13528 (exploitation inter-laboratoire)

A. FEESER – JTR 2013


Quelques rappels

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Quelques rappels

A. FEESER – JTR 2013


Exploitation globale

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Exploitation globale

  • Répétabilité = 45 kg / m³ Reproductibilité = 346 kg / m³

A. FEESER – JTR 2013


Exploitation avec source sans coefficient de recalage

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Exploitation « avec source » sans coefficient de recalage

  • Valeurs obtenues (moyenne de 53 résultats)

  • Bloc 1 – 1734 kg / m³ (+ 14 kg / m³)

  • Bloc 2 – 2088 kg / m³ (- 22 kg / m³)

  • Bloc 3 – 2339 kg / m³ (+ 69 kg / m³)

  • Bloc 4 – 2509 kg / m³ (- 1 kg / m³)

  • Bloc 5 – 2680 kg / m³ (+ 0 kg / m³)

  • Répétabilité = 54 kg / m³ (2.2 % de vides)

  • Reproductibilité = 143 kg / m³ (5.8 % de vides)

Valeurs obtenues

Ecart bloc

A. FEESER – JTR 2013


Exploitation sans source sans coefficient de recalage

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Exploitation « sans source » sans coefficient de recalage

  • Valeurs obtenues (moyenne de 21 résultats)

  • Bloc 1 – 2136 kg / m³ (+ 416 kg / m³)

  • Bloc 2 – 2087 kg / m³ (- 23 kg / m³)

  • Bloc 3 – 2469 kg / m³ (+ 199 kg / m³)

  • Bloc 4 – 2464 kg / m³ (- 46 kg / m³)

  • Bloc 5 – 2437 kg / m³ (- 243 kg / m³)

  • Répétabilité = 20 kg / m³ (0.8 % de vides)

  • Reproductibilité = 426 kg / m³ (17.4 % de vides)

Valeurs obtenues

Ecart bloc

A. FEESER – JTR 2013


Exploitation sans source

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Exploitation « sans source »

A. FEESER – JTR 2013


Exploitation avec sources

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Exploitation « avec sources »

A. FEESER – JTR 2013


Conclusion appareils sans source

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Conclusion appareils « sans source »

  • (Très) bonne répétabilité des appareils ;

  • Mauvaise reproductibilité des appareils ;

  • Modèles identiques : résultats différents ;

  • Pas de système « logique » dans la progression des valeurs.

    recalage systématique par appareil !

Exemple : PQI 380

Exemple : Troxler 3440

A. FEESER – JTR 2013


Conclusions
Conclusions par le CLARE

  • Contexte : contrôles (conformité et réception) de mise en œuvre réalisés sur chantier (NF P 98150-1 / CCTP), contrôles intérieur et extérieur ;

  • Même si les mesures de MVA par rétrodiffusion sont assez fiables,elles ne restent qu’une épreuve informative qui doit être recalée par une méthode normalisée :

    • NF EN 12697-6 et NF EN 12697-7 ;

  • Ceci est d’autant plus vrai pour les appareils sans source.


Perspectives

Méthodes électromagnétiques : essais comparatifs menés par le CLARE

Perspectives

  • Prochaine étape : Phase « chantier »

    • Etudes sur le refroidissement des matériaux bitumineux et le comportement des appareils avec et sans source :

      • Donner une indication fiable pour l’opération de compactage (côté entreprise) ;

      • Prise en compte pour les critères de réception.

    • Intégration du recalage des mesures :

      • Comparaison par méthodes normalisées.

    • Intégration du biais causé par l’opérateur :

      • Représentativité des mesures sur chantier

A. FEESER – JTR 2013


Merci de votre attention

Groupe de travail par le CLARE

Loïc BASTARD (Colas Est)

Benoit BOLOT (Colas Est)

Romuald CHEVALIER (Eiffage TP)

Damien EDEL (Grollemund Laboroutes)

Arnaud FEESER (CETE de l’Est)

Laurent GERMAIN (Eurovia)

Mathieu WALLEZ (Eurovia)

Laboratoires participants

Colas (Colmar, Nancy)

Communauté Urbaine de Strasbourg

Eiffage (Dracy, Maxéville, Reguisheim, Troyes)

Eurovia (Colmar, Woippy)

Ginger (Cormontreuil)

Grollemund Laboroutes (Colmar)

Lingenheld

LRPC (Nancy, Strasbourg)

Qualys TPI (Reims, Talant)

Screg (Lorraine, Alsace)

Trabet

Merci de votre attention