de l int r t du constat de chute en ehpad n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
De l’intérêt du constat de chute en EHPAD PowerPoint Presentation
Download Presentation
De l’intérêt du constat de chute en EHPAD

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 13
Download Presentation

De l’intérêt du constat de chute en EHPAD - PowerPoint PPT Presentation

kelsie-chambers
81 Views
Download Presentation

De l’intérêt du constat de chute en EHPAD

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. De l’intérêt du constat de chute en EHPAD Dr. Carol DEVISME-DARQUES Médecin Coordonnateur Résidence de l’Etang - 77 MORTCERF

  2. Mise en place

  3. Mise en place - 2

  4. Rapport

  5. Analyse

  6. Suivi

  7. Actions d’améliorationObjectifs • Assurer une prise en charge pluridisciplinaire de qualité pour la personne âgée à risque de chute ou ayant chuté • Privilégier l’autonomie de la personne âgée

  8. Actions d’améliorationIdentifier les patients à risque • Rechercher au moment de l’accueil les informations suivantes : • Chuteurs connus, antécédents médicaux, chirurgicaux, thérapeutiques ciblés : benzodiazépines, diurétiques, laxatifs (risque iatrogène) • Recueillir les habitudes de vie • Cibler les patients à risque de chute

  9. Actions d’améliorationIntervenir le plus près du moment de la chute • Rassurer les personnes âgées après chute • Intervention infirmière, kinésithérapeute, aide-soignant, médecins, psychologues, ergothérapeute, psychomotricien • Cette action se réalise à 2 niveaux: Immédiat et à plus long terme • Discuter en équipe pluridisciplinaire • Des facteurs favorisants la chute, prendre en compte le degré de fatigabilité de la personne âgée • De la prise en charge proposée et du réajustement des actions • Des interventions de chaque professionnel ainsi que des services compétents : service technique, bio éco nettoyage des fauteuils roulants • Impulser la tenue régulière des réunions • Rôle de l’encadrement de la mobilisation des équipes (qualités des constats remplis, rôle de l’IDEC) • Analyse des tableaux de bord mensuels chutes et réajustement

  10. Actions d’améliorationVeiller à la protection physique de la personne • Mettre à disposition de chaque personne âgée • Vêtements adaptés, confortables(composition du rousseau adapté) • Chaussant correct, chaussures diversifiées, adaptées au handicaps, semelle antidérapante, supportant une fréquence de lavage • Port de lunettes propres et d’appareils auditifs en bon état • Aide physique à la marche la plus sécurisante pour la personne âgée • Installer la contention spécifique pour chaque personne âgée, après une démarche définie en équipe • Mesurer les risques encourus lors de la contention • Poser l’indication de la contention en équipe • Réajuster la décision aussi souvent que nécessaire • Choisir un mode de contention adapté à la personne âgée • Discuter la décision avec la personne âgée et la famille chaque fois que possible • Noter la décision dans le dossier de soins • Prévoir les plages horaires sans contention • Mobiliser la personne âgée et l’accompagner le plus souvent possible • Mettre à disposition tout le matériel nécessaire : boissons, sonnette, aides techniques, objet personnel • Prévoir la fin de la contention

  11. Actions d’améliorationEnregistrer et intégrer • Noter dans le dossier de soins • La description des circonstances de chute • L’information faite à la personne âgée et sa famille. Prévenir la famille avant leur visite • Les réactions de la personne âgée et les éléments du suivi de la prise en charge • Intégrer dans l’organisation des soins • Bientraitance et Plan de Vie Individualisé • Des actions autour du service repas : retour immédiat après le repas, le service repas à horaires décalés • Le respect du rythme de la personne âgée, adaptation lente aux différentes positions • Les rondes de surveillance aux moments critiques ou par rapport aux besoins des personnes âgées (avant le repas, après le repas, fin de soirée, fin de nuit) • Les résultats de l’analyse des tableaux de bord mensuel chutes • Le contrôle de la bonne position du lit et fauteuil : basse pour le lit le plus souvent, efficacité et serrage des freins pour lit et fauteuil • Fauteuil roulant et lit en bon état

  12. Actions d’améliorationInformer la personne âgée et/ou l’entourage • Informer la personne âgée sur l’utilisation du fauteuil, insister sur le serrage des freins et sur le rôle des cale-pieds, expliquer les mesures prises pour sa sécurité. Cette information est fonction des capacités de la personne âgée : handicap, force, compréhension … • Informer les familles sur les risques de chute : bonne utilisation du fauteuil et fonctionnement du matériel. Intégrer ses données dans la préparation de la sortie du domicile • Informer les familles en cas de contention du type matériel utilisé, et de leur participation éventuelle, à ôter la contention en leur présence par exemple • Le risque = 0 n’existe pas !!

  13. Actions d’améliorationSécuriser l’environnement • Etat des sols • Utiliser des produits d’entretien antidérapants • Choisir des sols antidérapants lors des rénovations • Respecter les techniques de nettoyage : sols collants !! • Appliquer les procédures d’entretien selon les fiches techniques diffusées • Aires de circulation • Libérer les aires de circulation de tout obstacle au niveau du sol, par rapport aux chariots … • Envisager l’installation des téléviseurs en console murale • Aménager des appuis muraux (barres murales, mains courantes) dans les couloirs et accueil • Ranger la chambre • Éclairage des différents lieux de vie y compris les sanitaires • Prévoir des interrupteurs accessibles • Changer les éclairages défectueux • Respecter les délais d’intervention dans les 24 heures • WC/Salle de bains • Adapter la hauteur des sièges, des miroirs • Disposer des barres d’appui selon les normes en vigueur • Utiliser des douches équipées de sièges relevables, de pare-douche efficace • Matériel d’assistance • Contrôler l’efficacité des sonnettes d’appel • Vérifier l’application et le suivi du programme de maintenance du matériel : fauteuil roulant, lit hauteur variable, barrière de lit, aides techniques à la marche stable • Améliorer l’équipement • État des lieux du matériel : chaussage, système de contention