chapitre iii g ologie n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Chapitre III : Géologie PowerPoint Presentation
Download Presentation
Chapitre III : Géologie

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 72

Chapitre III : Géologie - PowerPoint PPT Presentation


  • 147 Views
  • Uploaded on

Chapitre III : Géologie. Leçon 1 : La mesure du temps en géologie. Deux méthodes permettent une datation des événements géologiques : La datation relative La datation absolue. Plan de la première partie I ) La datation relative

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Chapitre III : Géologie' - kathryn


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
chapitre iii g ologie

Chapitre III : Géologie

Leçon 1 : La mesure du temps en géologie

slide2

Deux méthodes permettent une datation des événements géologiques :

La datation relative

La datation absolue.

slide3

Plan de la première partie

  • I ) La datation relative
  • 1) Principes permettant de reconstituer une chronologie locale d'événements
    • Principe de superposition
    • b) Principe de recoupement
      • b1) Une trace d'érosion
      • b2) Un événement tectonique
      • b3) Un événement magmatique ou métamorphique
    • c) Principe d'inclusion
    • d) Application de ces trois premiers principes pour établir une succession chronologique d'événements
  • 2) Principes permettant d'établir des corrélations entre des régions différentes
    • Le principe de continuité
    • b) Principe d'identité paléontologique
  • 3) L'échelle stratigraphique internationale
slide4

I ) La datation relative

Cette méthode consiste à dater un événement par rapport à un autre. Cette méthode repose sur des principes de base qui peuvent s'appliquer à des échelles très variées.

Quels sont ces principes ?

slide5

1) Principes permettant de reconstituer une chronologie locale d'événements

    • Principe de superposition
    • Observons quelques « affleurements » de roches…
slide6

Alternance de bancs de grès, plus résistant à l'érosion, et de couches de "schistes houillers", plus tendres.

Saint – Etienne (Loire 42). Ancienne carrière de l'Eparre. - Septembre 1984 - François BECK

slide7

Stratification horizontale. Remarquer les deux strates de houille.

Environs de Price, Utah, USA - Août 1998 - Guy Sabattier

slide8

Carrière Staub : strates de calcaire et de grès (Buntsandstein).

Langensoultzbach (67)

slide15

Carrière de basalte de St Pierre le Chastel (Auvergne)

la coulée de basalte est nettement visible : les orgues correspondent à l'aspect que prend la coulée lors de son refroidissement .

slide17

Principe de superposition :

Pour des roches sédimentaires et volcaniques exclusivement, on considère qu'une roche est plus récente que celle qu'elle recouvre.Ceci est justifié par le mode de formation de ces roches.

slide18

a1) Les roches sédimentaires (sable, argile, calcaire, grès, etc.) se forment par accumulation de sédiments (marins, lacustres ou continentaux) qui forment des couches ou strates.

slide19

a2) Les roches magmatiques volcaniques (basalte, andésite, rhyolite) se forment par la cristallisation de coulées de lave qui se répandent à la surface de la Terre.

slide20

b) Principe de recoupement

Observons quelques affleurements…

slide24

Principe de recoupement :Une structure géologique (une roche ou une déformation) est plus récente qu’une autre structure qu’elle recoupe.

Ce principe s'applique à des situations très variées.

slide25

b1) Une trace d'érosion. Une roche érodée est antérieure à la phase d'érosion.

Erosion du granite

slide27

b2) Un événement tectonique (déformation des roches) :

Une faille, un pli ou un charriage qui déforment une roche sont des événements postérieurs à la formation de cette roche. Ces déformations sont dues aux fortes pressions que subissent les roches sous l’effet du déplacement des plaques tectoniques.

slide39

Trois déformations tectoniques (pli, faille normale, faille tectonique) et l’érosion recoupent des strates sédimentaires

slide40

b3) Un événement magmatique ou métamorphique

Des roches peuvent être coupées par un filon ou par un massif intrusif (ou pluton) ou par une auréole de métamorphisme.

slide54

Il s'agit d'une éclogite à grenat (rouge), pyroxène jadéide (vert). Ces deux minéraux ont réagi par métamorphisme pour donner une auréole noire d’amphibole.

slide55

c) Principe d'inclusion

Un élément (minéral ou roche) peut se trouver inclus dans un autre élément (minéral ou roche) en formation.

Dans ce cas, l'élément inclus (enclave) est antérieur à l'élément qui le contient.

slide58

d) Application de ces trois premiers principes pour établir une succession chronologique d'événements

A partir de l'étude des roches, on peut donc reconstituer l'histoire géologique d'une région donnée.

Exemple : interprétation d'une discordance angulaire observée entre des strates sédimentaires. Il y a discordance angulaire entre des strates sédimentaires lorsque qu’un mouvement tectonique s’est produit entre les périodes de sédimentation.

slide63

temps

Sédimentation de E

Érosion

Faille

Plissement

Sédimentation de A, puis B, puis C, puis D

slide65

2) Principes permettant d'établir des corrélations entre des régions différentes

Comment déterminer si une chronologie établie localement peut être applicable à une région plus vaste, y compris à l'ensemble de la planète ?

slide66

a) Le principe de continuité

  • Une strate a le même âge sur toute son étendue.
  • La continuité peut être établie entre deux strates éloignées géographiquement si elles sont encadrées à la base et au sommet par des strates identiques. On considère alors qu'elles ont le même âge, même si elles ne sont pas formées des mêmes roches. En effet, des conditions de sédimentations peuvent varier, au même moment, d'un endroit à l'autre.
slide67

Application du principe de continuité :

Les strates 1 et 2 ont le même âge.

slide68

b) Principe d'identité paléontologique

= Deux couches ayant le même contenu fossilifère ont le même âge. Les fossiles pris en compte correspondent à des espèces qui ont une large répartition géographique et une courte période d'existence. Ce sont des "fossiles stratigraphiques".