arr t cardio respiratoire formation en soins infirmiers l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE Formation en soins infirmiers PowerPoint Presentation
Download Presentation
ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE Formation en soins infirmiers

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 39

ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE Formation en soins infirmiers - PowerPoint PPT Presentation


  • 228 Views
  • Uploaded on

ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE Formation en soins infirmiers. SAMU 53. Données épidémiologiques. Mort subite = 50 000 cas par an et en France Chez l’adulte : défaillance cardiaque 60% (ex : IDM) anomalie respiratoire 20 % (ex : OAP) anomalie circulatoire 20 % (ex : choc hémorragique)

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'ARRÊT CARDIO-RESPIRATOIRE Formation en soins infirmiers' - katarina


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
donn es pid miologiques
Données épidémiologiques
  • Mort subite = 50 000 cas par an et en France
  • Chez l’adulte :
      • défaillance cardiaque 60% (ex : IDM)
      • anomalie respiratoire 20 % (ex : OAP)
      • anomalie circulatoire 20 % (ex : choc hémorragique)
  • Chez l’enfant :
      • défaillance respiratoire : ACR hypoxique
donn es pid miologiques3
Données épidémiologiques
  • 200 cas environ par an pour un hôpital général :
    • Taux de sortants : 21 %, taux de survie à 1 an : 15%

(Thunsdall-Pedoe H. Survey of 3765 cardiopulmonary resuscitation in British hospitals – 1992)

    • 20% aux urgences
    • 21,5% en USIC
    • 49% en salle générale
    • 5% en réanimation
    • 5% en radiologie

(Thunsdall-Pedoe H. Survey of 3765 cardiopulmonary resuscitation in British hospitals – 1992)

m canismes de l arr t cardiaque
20 % FV

(dont 25% à grandes mailles)

Rares TV sans pouls

75 % asystolie

5% DEM dissoc.elect.mec.

Mécanismes de l’Arrêt Cardiaque
l acr un diagnostic simple 3 signes
L’ACR : un diagnostic simple… : 3 signes
  • Perte brutale et complète de la conscience
  • Arrêt respiratoire (attention aux « gasps »)
  • Absence de signes de circulation :
      • Pas de signes de vie (toux, mouvements…)
      • Pas de pouls carotidien
slide7

Délai de reconnaissance d’un ACR : < 20 s

  • Délai de recherche du pouls carotidien : < 10s ; si doute sur la présence ou pas de ce pouls, et qu’il n’y a pas de signes de vie, débuter sans tarder la RCP
  • Sont inutiles :
    • prise tension artérielle
    • recherche des anomalies de la coloration cutanée
    • recherche d’une mydriase.
r sultats attendus de la rcp
Résultats attendus de la RCP
  • Suppléer la respiration défaillante par une ventilation artificielle,
  • Suppléer l’arrêt de la circulation par des compressions thoraciques,
  • Réduire une FV éventuelle
slide11

Arbre de décision

devant un arrêt cardio-respiratoire

de l’adulte

slide12

Bascule prudente de la tête en arrière

Libération des voies aériennes

victime consciente ?

non

Appel au 15

non

Ventilation présente/efficace?

oui

VICTIME TOUSSE – BOUGE ?

Présence d’un pouls carotidien ?

oui

non

EVALUATION

TOUTES LES MINUTES

10 insufflations

EVALUATION

TOUS LES 5 CYCLES

Victime respire (>6/min) ?

MCE

PLS

oui

non

Ventilation Artificielle

Ratio 30:2

PLS

Appel au 15

slide13

Arbre de décision

devant un arrêt cardio-respiratoire

de l’enfant et du nourrisson

slide14

Bascule prudente de la tête en arrière

Libération des voies aériennes

victime consciente ?

non

5 insufflations

non

Ventilation présente/efficace?

RCP

Ratio 15:2 à 2 secouristes

Pendant 1 min

Enfant tousse, bouge ?

Présence d’un pouls carotidien ?

non

Appel au 15

oui

Puis poursuite de la RCP

10 insufflations

Victime respire (>6/min) ?

EVALUATION

TOUS LES 5 CYCLES

slide15

Arbre de décision

devant un arrêt cardio-respiratoire

Avec DSA

Défibrillateur semi automatique

slide17

Rappels sur le bilan vital

  • 3 points essentiels (avant toute manœuvre de réanimation) :
  • Le patient est-il conscient ?
      • Posez des questions simples (« vous m’entendez ? »)
      • donnez des ordres brefs (« ouvrez les yeux, serrez la main »)
  • Libérez les voies aériennes pour permettre la respiration
      • desserrez col, ceinture
      • basculez la tête en arrière pour dégager la langue de l’arrière-gorge et relever l’épiglotte.
      • Au besoin, effectuez une désobstruction digitale pour les corps étrangers solides ou aspiration pour les liquides
  • Le patient respire-t-il ?
      • Observez, écoutez, percevez
      • tout en maintenant la tête basculée en arrière.
slide21

Avant toute RCP…

  • Installation systématique du patient sur un plan dur
  • Dégagement préalable à toute réanimation de la victime si :
      • Endroit dangereux
      • Endroit exigu
slide23

100 compressions par minute

Alternance 30 compressions, 2 insufflations

Recherche du pouls carotidien tous les 5 cycles

Changement de masseur tous les 5 cycles

slide25

À 1 main chez le petit enfant (en dessous de 8 ans environ)

Fréquence des compressions : 100 par minute

On alterne 15 compressions et 2 insufflations (à 2 secouristes, sinon 30:2).

Évaluation tous les 5 cycles

slide27

Fréquence des compressions : 100 par minute

5 compressions pour 1 insufflation.

les m dicaments de l acr
Les médicaments de l’ACR
  • L’adrénaline :
    • Catécholamine ß1- ß2 à faible doses, ß1 – α1 à doses élevées
    • Bolus de 1mg dans l’ACR de l’adulte (0,01mg/kg chez l’enfant)
    • Pas d’efficacité supérieure pour les plus grandes doses d’adrénaline (en terme de survie finale)
    • Pro arythmogène (attention aux TV/FV)
    • Intérêt des doses croissantes d’adrénaline pour les asystolies ne réagissant pas au traitement ? 5mg IV possible en cas d’asystolie résistante à une ou plusieurs doses de 1mg
les m dicaments de l acr34
Les médicaments de l’ACR
  • L’atropine :
    • Antagonise la bradycardie et l’hypotension (lève un éventuel blocage vagal)
    • Proposée pour les asystolies et DEM, en association à l’adrénaline
    • Bolus de 1mg IVD (dose maximale de 3mg) (0,02mg/kg chez l’enfant)
les m dicaments de l acr les anti arythmiques
Les médicaments de l’ACR : les anti arythmiques
  • Recommandés comme adjuvants dans le traitement de la FV résistante aux CEE et aux vasopresseurs
  • La lidocaïne :
    • Pas de preuve scientifique de son efficacité
    • Utilisée à la dose de 1 à 1,5mg/kg
    • Possibilité de renouveler une fois sans dépasser 3mg/kg
les m dicaments de l acr les anti arythmiques36
Les médicaments de l’ACR : les anti arythmiques
  • La Cordarone® :
    • Préférée à la Lidocaïne (ILCOR-Guidelines 2000)
    • Utilisée à la dose de 5mg/kg soit 300mg IV, (enfant : 6,3 mg/kg)
    • Possibilité de renouveler une fois à ½ dose soit 150mg
    • Relai au PSE à la dose de 1mg/min pendant 6h puis 0,5mg/min (adulte).
les m dicaments de l acr37
Les médicaments de l’ACR :
  • Les bicarbonates :
    • D’emblée en cas d’acidose sévère, d’hyperkaliémie, qui précèdent d’ACR
    • Intoxications par tricycliques, anti-arythmiques (stabilisants de membranes)
    • En cas d’ACR prolongé (>15min)
    • Utilisés à la dose de 1mEq/kg soit 1ml/kg de bicarbonates à 84‰
    • Possibilité de renouveler une fois à ½ dose au bout de 15 min
lors de la racs
Lors de la RACS….
  • Si FC<50 : Atropine
  • Si PA<90 : Levophed® 0,2 à 2γ/kg/min
  • Si BSA ou BAV 3 : EESE après Atropine
    • Mode synchrone, durée 20ms, Fq 60-80, I : ½mA/kg
  • Si ESV nombreuses : Xylocaïne® 1,5 à 3mg/kg/h
  • Respect de l’hypothermie modérée post-ACR (>33°)
  • Ventilation mécanique avec pour objectifs une normoxie-normocapnie
quand arr ter la r animation
Quand arrêter la réanimation ?
  • Absence de RACS après 30min de RCP chez un patient en asystolie
  • Aucun facteur de protection cérébrale (hypothermie accidentelle)
  • Respect de la volonté de la victime de ne pas être réanimée ?
  • Terrain