la fin de vie la s paration enjeux de vie et de rupture l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La fin de vie : La séparation, enjeux de vie et de rupture PowerPoint Presentation
Download Presentation
La fin de vie : La séparation, enjeux de vie et de rupture

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 15

La fin de vie : La séparation, enjeux de vie et de rupture - PowerPoint PPT Presentation


  • 241 Views
  • Uploaded on

Crêt-Bérard, 6 novembre 2009. La fin de vie : La séparation, enjeux de vie et de rupture. Pr J. Gaucher Laboratoire Santé, Individu, Société (SIS - EA 4129) Université de Lyon. SIS. Une problématique à cinq dimensions ?.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'La fin de vie : La séparation, enjeux de vie et de rupture' - kaspar


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
la fin de vie la s paration enjeux de vie et de rupture

Crêt-Bérard, 6 novembre 2009

La fin de vie :La séparation, enjeux de vie et de rupture

Pr J. Gaucher

Laboratoire Santé, Individu, Société

(SIS - EA 4129)

Université de Lyon

SIS

une probl matique cinq dimensions
Une problématique à cinq dimensions ?
  • Dans un premier temps, qu’est-ce que la vieillesse et ses répercussions psychiques ?
  • La question du deuil et de la libido chez le sujet en fin de vie.
  • Quel travail psychique de fin de vie ? Le travail du trépas…
  • La capacité d’être seul en présence de quelqu’un : un parcours de vie.
  • Un « clin d’œil » à l’accompagnement du sujet en fin de vie.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

slide3

La vieillesse et la fin de vie :

une ultime étape de la construction du sujet

Avant d’aborder les réaménagements psychiques propres à la vieillesse et à la fin de vie, explorons quelques idées reçues qui guident et construisent nos représentations de la vieillesse.

Nos lectures spontanées de la vieillesse contrarient souvent la clinique de la personne âgée.

Nous regarderons, dans un premier temps, notre approche stéréotypique pour mieux la contrôler et ensuite nous développerons une hypothèse de compréhension de la psychodynamique de la vieillesse.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

slide4

Les stéréotypes concernant la vieillesse:

- Le stéréotype « pathologie »:

« La vieillesse comme équivalent d’une maladie »

- Le stéréotype « défectologie »:

« La vieillesse comme équivalent d’un handicap »

- Le stéréotype « paidologie »:

« La vieillesse comme un retour à enfance »

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

pr alablement une lecture psychodynamique de la vieillesse
Préalablement, une lecture psychodynamique de la vieillesse :

Stade de vieillesse

Crise de sénescence

(prise de risque)

Organisateur psychique

Effondrement ou

régression défensive

Maturité

Ajournement de la crise

- somatique

- social

- psychique

Effondrement

brutal

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

slide6

L’organisateur psychique du stade de vieillesse :

Le changement de statut de la représentation de la mort

Fantasme

d’immortalité

Mamort

Contenus

traumatiques

du Moi

Contenus

idéalisés

du Moi

Lamort

Bilan de vie

Singularisation et

intériorisation de la mort

Senior

Jeune

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

quels sont les mouvements psychiques majeurs de la vieillesse
Quels sont les mouvements psychiques majeurs de la vieillesse ?
  • Les enjeux sont essentiellement narcissiques (cf. C. Balier, 1976).
  • La problématique du desétayage par le corps et par le socius.
  • La proximité de la mort comme épreuve de castration.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

en cons quence
En conséquence,
  • La séparation et le travail du deuil sont une problématique psychodynamique centrale.
  • Les conduites défensives s’orientent vers les mécanismes de « dégagement » (défenses élaboratives, D. Lagache, 1954).
  • Conséquences en coût énergétique et en vulnérabilisation psychique de l’âgé.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

travail du deuil sp cifique l g
Travail du deuil spécifique à l’âgé.
  • L’élaboration de la perte objectale oriente la libido vers un choix d’objet interne.
  • Ce mouvement procède d’un retournement de l’investissement objectal en investissement du Moi. Libido narcissique vs libido d’objet.
  • Le travail du vieillir comme détachement objectal et ré-étayage narcissique sur les objets internes consolidés.
  • Le sujet en fin de vie doit assurer la continuité de son être au monde.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

la continuit de l tre au monde
La continuité de l’être au monde
  • Le sujet en fin de vie est en position de rupture d’avec le monde objectal, avec la continuité biologique et socio-relationnelle.
  • Face à la réalité de cette rupture annoncée qu’est la mort, le sujet en fin de vie cherche sa continuité dans la construction du sens (H. Bianchi).
  • Il cherche le lien interne, ressaisit les traces de son passé, revisite sa trajectoire pour la resignifier (J. Guillaumin).
  • La continuité de sens se construit par la densification et la cohésion du Moi qui assure ainsi la capacité à affronter la mort. Ainsi, le sujet résiste à la rupture tout en l’acceptant paradoxalement (H. Bianchi).

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

le travail du tr pas
Le Travail du Trépas
  • Michel de M’Uzan nous invite à « ne pas manquer cette activité psychique essentielle, ce dernier travail que tout être doit accomplir au cours de ce passage qu’est littéralement le trépas » …
  • Le sujet en fin de vie attend qu’on ne se soustraie pas à la relation dont dépendra le déroulement de son travail du trépas.
  • Il s’agit d’une dernière et déterminante expérience relationnelle pour le sujet en fin de vie et pour son accompagnement.
  • La personne en fin de vie surinvestit ses objets d’amour, … comme si elle tentait de se mettre complètement au monde avant de disparaitre.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

le travail du tr pas suite
Le Travail du Trépas (suite)
  • Tout se passerait comme si le sujet en fin de vie reconstruisait de manière régressive un objet transitionnel susceptible de jouer le rôle d’une mère (Moi externe) nécessaire à son ouverture sur le monde.
  • M. De M’Uzan évoque le fantasme de « phagocytose » pour rendre compte de ce surinvestissement d’un dernier objet qui pourrait être entrainé dans la mort et dont le sujet n’aurait pas à faire le deuil.
  • Sentiment partagé entre le sujet et son accompagnant « élu » d’une nécessaire « disponibilité absolue et permanente» comme un don de vie au sujet.
  • Situation complexe de transfert massif, de partage, de fusion vie/mort.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

la solitude du sujet en fin de vie
La solitude du sujet en fin de vie
  • D.W. Winnicott a développé le concept de « Capacité d’être seul en présence de quelqu’un ». Il exprime et interroge le paradoxe de la « Présence/Séparation ».
  • Pour lui, l’enfant a, paradoxalement, besoin de la présence de sa mère pour se séparer d’elle. L’objet transitionnel a cette fonction de figurer la mère en son absence.
  • La vie est constituée d’une série incommensurable de séparations.
  • Se construire revient à pouvoir se séparer sans se rompre.
  • La fin de vie est une expérience ultime de cette séparation qui nous construit.

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

accompagner
Accompagner …
  • Connaitre et ressentir les enjeux du sujet en fin de vie.
  • Quelle position prendre entre l’utilitaire et le présentiel ?
  • Comment gérer sa position professionnelle et son empathie ?
  • Se constituer comme « objet-clé » présente-t-il un risque ?
  • Un professionnel dans une équipe …
  • Quel intérêt ? Quel plaisir ?

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon

slide15

Merci de votre attention,…

Pr Jacques Gaucher

Laboratoire « Santé, Individu, Société »

(EA SIS - 4129)

Université de Lyon

J. Gaucher, Laboratoire "Santé, Individu, Société", EA SIS-4129. Université de Lyon