t moignages de b n ficiaires de l picerie sociale croix rouge de chatou 78
Download
Skip this Video
Download Presentation
Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78)

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 10

Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78) - PowerPoint PPT Presentation


  • 91 Views
  • Uploaded on

Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78). Contexte. Bénéficiaires prescrits et accompagnés par le CCAS de Chatou Reçus en entretien en tête-à-tête pendant l’après-midi d’ouverture de l’épicerie sociale Volontaires uniquement 4 personnes reçues en entretien

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie sociale Croix-Rouge de Chatou (78)' - karlyn


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
t moignages de b n ficiaires de l picerie sociale croix rouge de chatou 78
Témoignages de bénéficiaires de l’épicerie socialeCroix-Rouge de Chatou (78)
contexte
Contexte
  • Bénéficiaires prescrits et accompagnés par le CCAS de Chatou
  • Reçus en entretien en tête-à-tête pendant l’après-midi d’ouverture de l’épicerie sociale
  • Volontaires uniquement
  • 4 personnes reçues en entretien
  • Charges contraintes : hors alimentation, loisirs, textile, tabac/alcool…
fernanda
Fernanda
  • 48 ans, en dépression. Conjoint souffrant de la maladie d’Alzheimer
  • Pas d’enfants à charge
  • Logée en HLM
  • Ressources : 650€ d’indemnités journalières pour 2, reçus en plusieurs fois dans le mois. Pas de droits RSA. APL
  • Charges contraintes : 400€/mois. Souci d’isolation thermique (100 à 150€/mois d’électricité)
  • Dettes : redépôt d’un dossier de surendettement (8000€ de crédits revolving)
fernanda1
Fernanda
  • Pour joindre les deux bouts :
    • Épicerie sociale
    • Tabac, « mon seul plaisir »
    • Médicaments
    • Privations : restaurants, coiffeur, loisirs, chauffage, alimentation (un repas par jour), mutuelle santé
  • Relation bancaire : frais d’incidents bancaires de temps en temps (« 87€ en une fois »). Découvert autorisé utilisé en permanence. Relation dégradée avec sa conseillère
  • « C’est pas que je ne veux pas, c’est que je ne peux pas »
  • « Si on me disait qu’il me restait 3 jours à vivre, je serais contente »
robert
Robert
  • 56 ans, travailleur handicapé inapte au travail, divorcé depuis 10 ans, vit seul
  • Ressources : ASS = 460€/mois. APL = 270€/mois
  • Charges contraintes : 400€/mois
  • Pas de dettes : « j’essaie de ne devoir d’argent à personne. C’est ma plus grosse richesse »
  • Privations : loisirs, vacances, voyages, mais sans mal le vivre (« j’ai bien profité avant »)
robert1
Robert
  • Relation bancaire : pas de soucis – jamais de découvert, suivi hebdomadaire du budget
  • « Ce qui m’énerve, ce sont tous les assistés qui n’ont jamais rien foutu »
  • « Il me manque juste de la compagnie », « j’aimerais être bénévole mais pôle emploi me dit que je n’ai pas le droit tant que je touche l’ASS »
fran ois
François
  • 65 ans, nationalité cubaine, vit seul. Ses jeunes enfants viennent le voir de temps en temps. Ancien journaliste
  • Ressources : RSA = 400€ / retraite = 85€/mois
  • Charges contraintes : quasiment aucune. Vit en foyer d’hébergement. N’arrive pas à obtenir de logement social
  • Ne comprend pas le fonctionnement de l’administration française
  • « Moi seul, je n’ai pas de problèmes pour vivre »
  • A vécu dans la rue et dans une camionnette
  • Honte de ne pas pouvoir accueillir ses enfants dans de bonnes conditions
val rie
Valérie
  • 42 ans, vit avec sa fille de 14 ans
  • Ressources : salaire de 1300€ (mais saisie de 300€), APL = 130€, Aide parentale = 88€, aide de la CAF pour payer les loisirs de sa fille
  • Charges contraintes : 740€
  • Dettes : jusqu’à 3600€ de dettes de loyer.
  • Privations : coiffeur, vacances, viande, vêtements
  • Fait appel à la vestiboutique en plus de l’épicerie sociale
  • Sorties culturelles avec une association locale pour ne pas se sentir seule
val rie1
Valérie
  • « C’est bien de s’occuper des gens qui sont dans des situations d’urgence, mais est-ce qu’il ne faudrait pas mieux les aider avant? Il y aurait moins de dégâts (santé par ex) »
  • Excellente gestion budgétaire : hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle. Anticipe tous les accidents en prévenant son banquier
  • « Ca m’intéresserait aussi de partager ce que je sais aux autres. Mais je ne voudrais pas passer pour quelqu’un de prétentieuse »
  • « C’est pas l’argent le plus important, on s’habitue à ne pas en avoir »
  • A vu sa sœur se surendetter (20 000€) ce qui l’a dissuadée de recourir aux crédits
  • Souhaite avant tout un compagnon
synth se
Synthèse
  • Dans l’ensemble, très bonne connaissance de la composition de leur budget
  • Moins de connaissances sur les produits bancaires
  • Privations multiples
  • Adaptation in fine du budget aux faibles ressources, même si des dettes ont pu être constituées au départ
ad