slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Vers une Belgique 100\% renouvelable en 2050 PowerPoint Presentation
Download Presentation
Vers une Belgique 100\% renouvelable en 2050

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

Vers une Belgique 100\% renouvelable en 2050 - PowerPoint PPT Presentation


  • 86 Views
  • Uploaded on

Vers une Belgique 100% renouvelable en 2050. Présentation au Colloque de la CGSLB 29 novembre 2013. Yves Marenne - ICEDD. Mission. 100% de quoi ? . Mission réalisée à la demande des 4 Ministres en charge de l’énergie en 2011: 1 Ministre fédéral, 3 Ministres régionaux de l’Energie

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Vers une Belgique 100\% renouvelable en 2050' - kaoru


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
VersuneBelgique 100% renouvelable en 2050
  • Présentation au Colloque de la CGSLB
  • 29 novembre 2013

Yves Marenne- ICEDD

100 de quoi

Mission

100% de quoi?
  • Mission réalisée à la demande des 4 Ministres en charge de l’énergie en 2011:

1 Ministre fédéral, 3 Ministres régionaux de l’Energie

Préoccupations climatiques, économiques et de sécurité d’approvisionnement

  • Horizon temporel et objectif fixés:

2050 - 100% d’électricité, de chaleur et de transport

  • Comment répondre à une telle question?

Modèle de (Très) Long Terme  analyse par scenario

Modèle TIMES développé par le VITO

principes de base du mod le times

Méthodologie

Principes de base du modèle TIMES
  • Modèle (énergétique) d’équilibre partiel
  • Modèle d’optimisation bottom-up du système énergétique national
  • Représentation détaillée des flux d’énergie et de matières et des technologies
  • Choix entre de nombreuses alternatives technologiques
  • Jusque 2050
  • Principe de base: répondre à une demande de services énergétiques (≠ demande d’énergie)
slide4

Méthodologie

Un défi: prendre en compte la variabilité des sources renouvelables  Fluctuations journalières et saisonnières

Solaire et éolien en mars 2010

Sources: Elia, VITO.

Sources: Elia, VITO.

hypoth ses

Hypothèses

Hypothèses
  • PIB belge: croissance annuelle moyenne de 1,8% sur la période 2010-2050
  • Prix des énergies: Energyroadmap 2050, CPI, prix du pétrole brut 127$’08/bbl en 2050
  • Prix du CO2: Energyroadmap 2050, CPI, 15 €/tCO2 en 2020, 51 €/tCO2 en 2050
  • Technologie CCS: non autorisée
  • Charbon: pas d’investissement dans de nouvelles centrales au charbon
  • Nucléaire: loi actuelle de sortie du nucléaire
  • Importation d’électricité : limitée à 5,8 TWh (moyenne des importations nettes belges entre 2003 et2010)
  • Objectifs RES: 35% de l’énergie primaire en 2030, 65% en 2040, 100% en 2050
potentiels renouvelables

Hypothèses

Potentiels renouvelables
  • Eolien onshore:

9 GW sur labase d’études régionales

  • Eolien offshore:

8 GW sur le plateau continental belge, 13 GW dans les pays voisins

  • Solaire: superficie des toitures disponibles bien orientées (chaleur et PV)

12,02 x 107 m² en Wallonie

1,74 x 107 m² à Bruxelles

11,25 x 107 m2 en Flandre

  • Hydro: Capacité (excl. stockage)

120 MW

  • Biomasse: 300 PJ production locale

+ importations

  • Géothermie: 4 GWe

environ 250 km²

co ts additionnels compte tenu des co ts vit s des dommages caus s par les ges m 2005 en 2050

Résultats

Coûts additionnels compte tenu des coûts évités des dommages causés par les GES (M€2005) en 2050
  • Coûts totaux annuels additionnels en 2050 par rapport à REF, si les bénéfices (globaux) liés aux réductions de GESsont pris en compte

Ce n’est plus un coût...

... mais un bénéfice

emploi r sultats

Emploi

Emploi: résultats

Nombre annuel d’emplois-années par rapport à REF pour les trajectoires SER, 2020-2030

Nombre total d’ETP

  • Les trajectoires SER créent toutes plus d’emplois ETP que le scénario REF
  • Le scénario REF comprend déjà beaucoup de renouvelables
  • Le scénario PV crée chaque année le plus d’emplois ETP
  • BIO et DEM sont les deux scénarios qui créent ensuite le plus d’emplois

Sources: Wei et al. (2010), Bureau Fédéral du Plan.

emploi r flexions

Emploi

Emploi: réflexions
  • Importance des Politiques et Mesures pour assurer une transition organisée et induire des glissements d’emplois entre secteurs  politiques deformation et d’emploi, mais aussi soutien à l’innovation
  • Intérêt pour les sciences et les techniques souvent absent  à repenser
  • Intégration des qualifications ‘vertes’ dans tous les secteurs y compris dans les secteurs qui semblent n’être qu’indirectement impliqués
  • Les emplois ne glisseront pas seulement d’un secteur à l’autre. Les emplois pourront aussi se déplacer dans le temps  systèmes de production organisés sur une base saisonnière
politiques et mesures pam s

PAM’s

Politiques et Mesures (PAM’s)
  • 6 domaines critiques d’intervention/action des pouvoirs publics

1. Définir un cadre institutionnel clair

2. Améliorer l’efficacité énergétique

3. Soutenir la production d’énergie renouvelable

4. Améliorer les infrastructures énergétiques

5. Soutenir la recherche et développement

6. Faciliter l’électrification de la société

  • Principes de base de ces politiques

Coût-efficacité

Equité

Compétitivité

conclusions 1 2

Conclusions

Conclusions (1/2)

Il est techniquement possible de tendre versun système énergétique basé à 100% sur le renouvelable sans modification de notre paradigme économique.

Cependant une telle modification de la société implique que:

  • Des trajectoires renouvelables ambitieuses vont de pair avec uneélectrification: un doublement/triplement de la production électrique des déconnexions sont efficaces du point de vue des coûts.
  • Les importations baissent fortement mais restent importantes: les importations baissent de 83% (REF) à [42%-15%] suivant les scénarios
  • D’intensive en combustibles, la société devient intensive en capital
  • Il apparaît qu’il est coût-efficace de prévoir des surcapacités dans l’industrie et dans la production électrique  nouveau paradigme dans notre perception de l’énergie
conclusions 2 2

Conclusions

Conclusions (2/2)
  • Celaimplique un coût significatif: en 2050, les coûts du système énergétique augmentent de 20% par rapport au scénario REF, MAIS…
    • La perte (diminution) de demande implique des coûts additionnels plus élevés par service énergétique (30%)
    • En prenant en compte la perte de demande + les coûts évités des dommages liés aux GES => certains scénarios ont un résultat net positif +/- 10 milliards €/an (résultats fortement dépendant des hypothèses de coûts des dommages)
    • 300 à 400 milliards € d’investissements additionnels sont nécessaires
    • Sensibilité des résultats aux prix des combustibles et aux coûts du PV
      • Coûts du PV de 371 – 1000 €’05/kWp variation de 0.5% du PIB2050
      • Variante du scénario REF avec un prix du pétrole supérieur (250 $’08/bbl en 2050)  baisse des coûts additionnels
    • Création d’emplois additionnels
      • 20 000 à 60 000 emplois temps plein additionnels en 2030
    • Coût-efficacité de l’adaptation à la variabilité des flux d’énergie
  • Poursuivre la recherche est certainement nécessaire…
merci pour votre attention

Merci pour votre attention!

Contact:

Danielle Devogelaer,dd@plan.be

Dominique Gusbin,dg@plan.be

Jan Duerinck,jan.duerinck@vito.be

Wouter Nijs,wouter.nijs@vito.be

Yves Marenne,yves.marenne@icedd.be

Marco Orsini,marco.orsini@icedd.be

Marie Pairon,marie.pairon@icedd.be

space requirement in 2050 km 2

Résultats

Space requirement in 2050(km2)
  • PV: 205 Wpeak/m²
  • Wind offshore: 8.5 Wpeak/m² (squared parks)
  • Wind onshore: 8.5 Wpeak/m² (squared parks)
  • Biomass: 0.5 W/m² (couldbemuchhigherifimportedbiofuels, producedwith PV electricity)