point sur l activite de traitement du cancer la radioth rapie en ile de france n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
POINT SUR L’ACTIVITE DE TRAITEMENT DU CANCER: - La radiothérapie en Ile-de-France PowerPoint Presentation
Download Presentation
POINT SUR L’ACTIVITE DE TRAITEMENT DU CANCER: - La radiothérapie en Ile-de-France

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 20

POINT SUR L’ACTIVITE DE TRAITEMENT DU CANCER: - La radiothérapie en Ile-de-France - PowerPoint PPT Presentation


  • 131 Views
  • Uploaded on

POINT SUR L’ACTIVITE DE TRAITEMENT DU CANCER: - La radiothérapie en Ile-de-France. Dr Danièle LEGRAND, référent cancérologie DOSMS Claire GENETY, conseiller juridique DOSMS Le 19 septembre 2011. La radiothérapie. Utilisation de rayonnements pour détruire les cellules cancéreuses.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'POINT SUR L’ACTIVITE DE TRAITEMENT DU CANCER: - La radiothérapie en Ile-de-France' - kaloosh


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
point sur l activite de traitement du cancer la radioth rapie en ile de france

POINT SUR L’ACTIVITE DE TRAITEMENT DU CANCER:- La radiothérapie en Ile-de-France

Dr Danièle LEGRAND, référent cancérologie DOSMS

Claire GENETY, conseiller juridique DOSMS

Le 19 septembre 2011

la radioth rapie
La radiothérapie

Utilisation de rayonnements pour détruire les cellules cancéreuses.

Radiothérapie externe

Radiothérapie interne

Radiothérapie interne vectorisée

Curiethérapie

Activités soumises à autorisations

la radioth rapie externe
La radiothérapie externe

les rayons sont émis à partir d'une source extérieure à l'organisme

Evolutions techniques afin de limiter l’irradiation des tissus sains

la radioth rapie externe1
La radiothérapie externe

Types d’irradiation :

Photons / électrons

Protons

Techniques d’irradiation

Standard : du bi au tridimensionnel

Irradiation corporelle totale (conditionnements de greffe)

Innovantes par ex RT per opératoire

Protonthérapie

la curieth rapie
La curiethérapie

Implanter des grains radioactifs au sein de l’organe pathologique.

Forte irradiation de l’organe concerné et irradiation la plus faible possible des organes voisins

3 techniques : bas débit, haut débit et débit pulsé

14 étabs autorisés

la radioth rapie interne vectoris e
La radiothérapie interne vectorisée
  • administrer un radiopharmaceutique dont les rayonnements ionisants délivrent une dose importante à un organe cible dans un but:
  • curatif (thyroïde (iode 131), lymphome (anti CD20 + Yttrium….)
  • palliatif (métastases osseuses multiples, strontium, samarium)
  • 17 étabs autorisés
r gime juridique
Régime juridique
  • Conditions techniques de fonction et d’implantation fixées par décrets et arrêté de mars 2007 dont :
    • Volume d’activité opposable de 600 patients
    • 2 accélérateurs minimum par site géographique
    • Critère transversaux de qualité (dispositif d’annonce, RCP …)
    • Critères de l’Inca
  • Déclinaison des objectifs du volet cancérologie du SROS III
    • Autorisation délivrées en juillet 2009
    • Actuellement : 30 implantations prévues au SROS
    • Conformité des établissement en février 2011 (18 mois suivant la notification de l’autorisation)
slide9

Centres de radiothérapie

Ile-de-France

95

93

92

75

78

94

77

91

  • 2010 :
  • 27 implantations en fonctionnement + le centre de protonthérapie d’Orsay, + 1 implantation hors schéma (Val de Grâce).
    • Suspension d’autorisation de Saint-Germain en Laye (novembre 2009)
    • Retrait d’autorisation CH Corbeil

Cours d’eau

Etablissement public

AP-HP

PSPH

Etablissement privé

© 2011 – DOSMS-ARS Ile-de-France tous droits réservés

etat des lieux en 2011
Etat des lieux en 2011

Origine géographique des patients traités par RT externe

% de la patientèle francilienne traitée dans le département

Activité déclarée 2009

Equipement au 30 juin 2011

statut des centres
Statut des centres

Centres : Public – ESPIC : 50% / Privé libéral : 50 %

slide12

Activité en radiothérapie en 2010

Source: PMSI 2010

© 2011 – DOSMS-ARS Ile-de-France tous droits réservés

slide13

Flux des patients en radiothérapie en 2009

Etude des fuites des patients du territoire de santé 77-1

771

1539 patients résidant dans le 77-1 traités par radiothérapie

=> 67% de ces patients sont traités dans le 77

=> 60% de ces patients sont traités dans le 77-1

Etablissement public

AP-HP

ESPIC

Centre de lutte contre cancer

Clinique

Source: PMSI 2009

© 2011 – DOSMS-ARS Ile-de-France tous droits réservés

slide14

Flux des patients en radiothérapie en 2009

Etude des fuites des patients du territoire de santé 77-2

1323 patients du 77-2 traits en radiothérapie

- 67% traités dans le 77

- 58% traités dans le 77-2

Etablissement public

AP-HP

ESPIC

772

Centre de lutte contre cancer

Clinique

Source: PMSI 2009

© 2011 – DOSMS-ARS Ile-de-France tous droits réservés

radioth rapie externe les constats
Radiothérapie externe - Les constats

Une activité stable (30 000 patients traités par an)

Un parc suffisant en nombre d’accélérateurs, en cours de renouvellement constant (la moitié des accélérateurs < 5 ans)

Difficultés :

Certaines structures non conformes aux conditions réglementaires.

Des investissements en cours et dans la durée conséquents

Mobilité géographique importante des patients / impact sur la qualité et le coût de la prise en charge

Accès à des techniques spécifiques : irradiations corporelles totales, protonthérapie, techniques innovantes

des projets de coop ration en cours sur la r gion
Des projets de coopération en cours sur la région

Seine-et-Marne Nord Est :

Rapprochement CROSF / Ch. de Lagny sur le site du nouveau CH à Jossigny . Plateau de radiothérapie privé au sein de la filière de cancérologie du CH de Lagny.

Protocole d’accord signé le 14 septembre 2011, ouverture probable du centre deuxième semestre 2012.

Essonne :

réflexion en cours sur la coopération entre le Centre de radiothérapie de Ris-Orangis et CHSF

Yvelines :

Réouverture du centre de radiothérapie de Saint-Germain: 2ème trimestre 2012

slide17

Dans ce contexte :

offre suffisante mais ne répondant pas aux conditions réglementaires sur plusieurs sites,

mutations importantes en cours,

investissements lourds rendant délicate la remise en question de l’existant,

impact de cette activité sur le recrutement parallèle des structures,

notion d’une mobilité géographique des patients qui pourrait être limitée ,

Les objectifs de l’agence:

garantir à chaque francilien un parcours de santé lisible accessible et sécurisé,

améliorer la qualité et l’efficience du système de santé,

conduire une politique de santé partagée avec tous les acteurs au plus près de la réalité des territoires

Radiothérapie externe - Les constats

des projets de coop ration en cours sur la r gion1
Des projets de coopération en cours sur la région

Seine-et-Marne Nord Est :

Rapprochement CROSF / Ch. de Lagny sur le site du nouveau CH à Jossigny . Plateau de radiothérapie privé au sein de la filière de cancérologie du CH de Lagny.

Protocole d’accord signé le 14 septembre 2011, ouverture probable du centre deuxième semestre 2012.

Essonne :

réflexion en cours sur la coopération entre le Centre de radiothérapie de Ris-Orangis et CHSF

Yvelines :

Réouverture du centre de radiothérapie de Saint-Germain: 2ème trimestre 2012

la mission igas sur la radioth rapie en ile de france
La mission IGAS sur la radiothérapie en Ile-de-France

L’organisation de la radiothérapie implique :

La garantie de l’équité d’accès de toute la population francilienne à une offre de radiothérapie sécurisée et de qualité

La pérennité et solidité des structures de radiothérapie

mission d’appui sur le sujet de la radiothérapie externe demandée par le DGARS.

Objectifs de la mission:

Effectuer un états des lieux de l’activités de radiothérapie

Analyser l’organisation au regard des besoins de la population

Proposer une réponse à brève échéance aux difficultés rencontrées dans certains territoires

Porter une attention toute particulière à la question des coopérations nécessaires pour satisfaire les besoins de la planification

Durée: janvier 2011 – juin 2011

Missions réalisée par : Dr NIZRI et Mr AOUN (CGES)

Conclusions à l’intention du DG : le 11 juillet 2O11

articulation entre les recommandations de l igas et la politique de l ars ile de france
Articulation entre les recommandations de l’IGAS et la politique de l’ARS Ile-de-France

Différents niveaux de recommandations :

la mise en place d’une cellule régionale de suivi et de coordination, la confirmation des projets de coopération déjà engagés, des préconisations nouvelles.

Rapport d’appui au DG ARS qui contribue à la réflexion régionale engagée