limites de la didactique des outils pour les d passer n.
Download
Skip this Video
Download Presentation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

- PowerPoint PPT Presentation


  • 179 Views
  • Uploaded on

Limites de la didactique : des outils pour les dépasser. Jean-Claude Bertin (UMR CNRS 6228 IDEES-CIRTAI, Le Havre) Jean-Paul Narcy-Combes (DILTEC, Paris 2 Sorbonne-Nouvelle). Bibliographie. Acquisition des langues, linguistique, linguistique appliquée, psycholinguistique

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - kaemon


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
limites de la didactique des outils pour les d passer

Limites de la didactique : des outils pour les dépasser

Jean-Claude Bertin

(UMR CNRS 6228 IDEES-CIRTAI, Le Havre)

Jean-Paul Narcy-Combes

(DILTEC, Paris 2 Sorbonne-Nouvelle)

bibliographie
Bibliographie
  • Acquisition des langues, linguistique, linguistique appliquée, psycholinguistique
  • Auroux, S. 2001. « Le langage n’est pas dans le cerveau ». In Dortier, J-F (coord). Le langage. Auxerre : Editions Sciences humaines.
  • Calvet, J.-L. 2004. Essais de linguistique. La langue est-elle une invention des linguistes ?Paris : Plon.
  • Ellis, N. 1993. « Rules and Instances in Foreign Language Learning: Interactions of Explicit and Implicit Knowledge ». European Journal of Cognitive Psychology, 5 (3) : 289-318.
  • Ellis, R. 1997. SLA Research and Language Teaching. Oxford : OUP.
  • Gaonac’h, D. 2002. « L'enseignement précoce des langues étrangères ». Sciences humaines, janv. 2002, n° 123 : 16-20.
  • Gaonac’h, D. 2005. « Les différentes fonctions de la mémoire dans l'apprentissage des langues étrangères ». Conférence plénière au XXVIIe Congrès de l'APLIUT, IUT Toulon Var, 2-4 juin 2005.
  • Halliday, M. A. K. 1978. Language as social semiotics. Londres : Edward Arnold.
  • Hymes, D. 1972. « On Communicative Competence ». In Pride, J. B. & J. Holmes (eds.) Sociolinguistics. Hammondsworth : Penguin.
  • Jordan, G. 2004. Theory Construction in Second Language Acquisition. Amsterdam : John Benjamins.
  • Noyau, C. & M. Kihlstedt. 2002. « Acquisition des langues : tendances récentes ». Revue Française de Linguistique Appliquée (RFLA,)2/2002[PC1] .
  • Randall, M.
  • Robinson, P. 2002. Individual Differences and Instructed Language Learning. Amsterdam/Philadelphie : John Benjamins.
  • Robinson, P. 2001. Cognition and Second Language Instruction. Cambridge : CUP.
  • Seidlhofer, B. 2003. Controversies in Applied Linguistics. Oxford : OUP.
  • Didactique de L2
  • Chapelle, C. A. 2003. English Language Learning and Technology. Amsterdam/Philadelphie : John Benjamins.
  • Ellis, R. 2003. Task-based Language Learning and Teaching. Oxford : OUP.
  • Narcy-Combes, J.-P. .2005. Didactique des langues et TIC : vers une recherche-action responsable. Paris : Ophrys.
  • Autres domaines
  • Bachelard, G. 1938. La formation de l’esprit scientifique. Paris : J. Vrin.
  • Buser, P. 1999. Cerveau de soi, cerveau de l’autre. Paris : Odile Jacob.
  • Channouf, A. 2004. Les influences inconscientes. Paris : Armand Colin.
  • Damasio, A. R. 1996. L’erreur de Descartes, la raison des émotions. Paris : Odile Jacob.
  • Juan, S. 1999. Méthodes de recherche en sciences sociohumaines. Paris : PUF.
  • Ledoux, J. 2003. Neurobiologie de la personnalité. Paris : Odile Jacob.
  • Popper, K. 1999. All life is problem solving. Londres : Routledge.
slide3

Positionner la recherche comme « accès à la connaissance »

Connaissance implicite

Connaissance explicite

posture des chercheurs dans cette conf rence
Posture des chercheurs dans cette conférence
  • Posture compréhensive,
  • Réalisme non figuratif (Chalmers)
  • Validation empirique (Bachelard)
  • Validation sociale (Develay)
  • Jeu des influences inconscientes
didactique science humaine
Didactique = science humaine
  • Sciences humaines: pistes pour l’action
  • Distance par rapport à l’objet
  • Axiologie et épistémologie et éthique et professionalisme
  • Professionalisme: de l’initiatique à la réflexion?
  • Réflexion, tension entre la pensée didactique et la réalité sociale.
thique responsabilit
Éthique, responsabilité
  • Enseigner: agir dans l’urgence et décider dans l’incertitude (Perrenoud)
  • Objet de recherche est donné socialement (Van den Maren)
  • Interaction des participants et des objets (approche systémique)
  • Man as scientist
  • Comment se libérer des contingences sociales?
construction de la connaissance en dlc
Construction de la connaissance en DLC
  • Epistémologie  réflexion sur la construction et la gestion du savoir…
  • Rupture épistémologique de Bachelard: de l’acceptation au questionnement
  • Théorie 1 : Tout comportement conditionné = forme de protection
un besoin de recul
Un besoin de recul
  • Conflit du chercheur (Elias 1993) : engagement Vs distanciation
  • Déterminisme socioculturel ?
  • Jordan (2004) : a critical rationalist approachtowards theory construction in SLA
  • Raison Vs émotions …se positionner ?
  • Distanciation (Lacroix 2002)
l enseignant et ses postures
L’enseignant et ses postures
  • Facilitateur, concepteur, pourvoyeur, organiseur, interlocuteur…
  • Responsabilité épistémologique de l’enseignant (Rogers 1969)
  • Travail en équipe = complémentarité des postures
    • Rôles et conséquences
sur quoi appuyer le recul
Sur quoi appuyer le recul
  • Approche scientifique d’un problème : quels obstacles ?
    • Certaines données rigoureuses
    • Conditions de laboratoire – « vraie vie » … conformité ?
    • Focalisation sur l’objet Vs pensée complexe (Morin)
  • Valider les « autorités » et les observations…
  • Communauté de recherche : des biais partagés?

 Mesurer les effets de contexte

didactique dlc et les limites de la th orisation
Didactique (DLC) et les limites de la théorisation
  • DLC appartient aux SHS  pas d’universalité / toute « connaissance » / théorie est contextualisée
  • Nécessité d’approches complémentaires

… qui communiquent par le biais d’une méthode commune

  • Deux types de recherche :
    • Recherche-action (Juan 1999) 66> publication des résultats
    • Recherche-développement
innovation et changement
Innovation et changement
  • Langage scientifique et modes.
  • La recherche-action comme méthode de validation
    • Lien avec développement des TIC
    • Œuvrer ensemble dans l’innovation
    • Contextualisation
    • Objectif : personnaliser les pratiques (Brodin 2004)
besoin de responsabilisation dans le contexte de l enseignement apprentissage
Besoin de responsabilisation dans le contexte de l’enseignement-apprentissage
  • Enseignement et cultures
  • Massification et individualisation : un dilemme à résoudre
    • Recours aux modèles
    • Performance, rentabilisation, industrialisation
  • Les réponses de la technologie ?
intuition habitus contre connaissance
Intuition/habitus contre connaissance
  • Intuition et innovation
  • Formation dans un questionnement permanent
  • Innovation et monde socio-politico-économique
  • Liberté pédagogique et accountability
un besoin de formation
Un besoin de formation
  • Le problème que posent les ressources
    • Écart entre prescrit et accompli
    • Décisions et influences inconscientes
    • Apport de la responsabilité épistémologique
    • Adaptation au contexte local et boîte à outils épistémologiques
que faire face un probl me
Que faire face à un problème ?
  • Prendre la mesure du problème
  • Se confronter aux écrits des autres
  • Construire le projet
  • Revenir à la pratique
  • Équilibre créativité/validité scientifique
  • Publier les résultats
  • Recherche-action
prendre la mesure d un probl me
Prendre la mesure d’un problème
  • Rappel : tout objet réel sera construit scientifiquement pour pouvoir être compris.
  •  « le réel n'est jamais « ce qu'on pourrait croire» mais il est toujours ce qu'on aurait dû penser ».
  • Compétence professionnelle = obstacle épistémologique.
  • Observation empirique et réflexion rationnelle à la base de la pensée scientifique
confronter le probl me aux crits des autres
Confronter le problème aux écrits des autres
  • Fondements actuels de la didactique des langues (points consensuels)
  • Langage, langue et parole/discours
  • Sur quoi construire les curricula
  • Nature de la production langagière
  • Piaget revisité et nativisation
  • Le rôle de la médiation
la cr ativit intuition connaissance initiatique
La créativité/intuition/connaissance initiatique
  • Ne pas brider la créativité
  • Distinguer les pratiques professionnelles des pratiques de validation scientifique
  • Innover et rechercher sont deux activités différentes mais complémentaires
les r sultats et leur validit
Les résultats et leur validité
  • Ne pas universaliser ses résultats
  • Décrire les effets de contexte
  • Assurer une réplication dans un autre contexte
  • Débat scientifique permet d’assurer la validité d’une innovation
conclusion
Conclusion
  • Recherche-action, plus ou moins formalisée, permet d’aller vers ce qui n’est pas encore connu, de construire l’objet.
  • Par ces outils, elle souligne les dysfonctionnements et met face aux vrais obstacles épistémologiques… Elle s’accompagne d’un bagage épistémologique limité
  • Pas besoin de connaître toutes les théories, elles sont accessibles à la demande !
  • …/…
  • Débat sur vos réponses!
ad