RÉVISIONS DU PROGRAMME DE 1STG - PowerPoint PPT Presentation

jania
r visions du programme de 1stg n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
RÉVISIONS DU PROGRAMME DE 1STG PowerPoint Presentation
Download Presentation
RÉVISIONS DU PROGRAMME DE 1STG

play fullscreen
1 / 31
Download Presentation
RÉVISIONS DU PROGRAMME DE 1STG
97 Views
Download Presentation

RÉVISIONS DU PROGRAMME DE 1STG

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. RÉVISIONS DU PROGRAMME DE 1STG Rappels d’économie

  2. THÈME 2 : LA COORDINATION PAR LE MARCHÉ L’entreprise et l’offre sur le marché des produits Le ménage et la demande sur les marchés de produits Le marché des produits Le marché du travail

  3. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les ressources de l’entreprise Facteur travail Facteur capital Ressources naturelles Savoir & information

  4. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les ressources de l’entreprise Facteur travail = ensemble des activités intellectuelles et manuelles organisées par l’homme pour produire des biens et services • Aspects quantitatifs • (effectifs, durée de travail) • Aspects qualitatifs • (niveau de compétences –formation initiale et continue- ; notion de capital humain)

  5. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les ressources de l’entreprise CAPITAL HUMAIN (savoir, savoir-faire et savoir-être) Inné Acquis • éducation, milieu familial • aptitudes physiques • Formation initiale • traits de la personnalité • Formation continue • talents • Expérience professionnelle

  6. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les ressources de l’entreprise Facteur capital = Ensemble des biens qui concourent à la fabrication d’autres biens • Capitaux circulants • (biens détruits ou profondément transformés lors du processus de production) • Capitaux fixes • (biens de production durable)

  7. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les ressources de l’entreprise Formation du capital = INVESTISSEMENT • Investissement matériel - de capacité - de productivité ou modernisation - de remplacement ou renouvellement • Investissement immatériel Agrégat de mesure = la FBCF Formation Brute de Capital Fixe

  8. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les ressources de l’entreprise Ressources naturelles = ressources du sol et du sous-sol (matières premières, énergie, eau) • Ressources reproductibles ou renouvelables • Ressources non reproductibles ou épuisables À préserver (rareté, épuisement, pollution)  notion de développement durable

  9. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisées les ressources de l’entreprise ? Combinaison productive = meilleur choix entre les différents facteurs de production (aspect économique –efficacité, coût-, social –emploi-, sociétal –environnement-) • facteurs complémentaires Homme + machine • facteurs substituables Machine remplace l’homme Choix combinaison permettant production de meilleure qualité au moindre coût

  10. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisées les ressources de l’entreprise ? Mesure de l’efficacité productive = PRODUCTIVITÉ = rapport entre une production et les facteurs utilisés • productivité physique Biens produits / nombre de travailleurs (ou heures travaillées) • productivité du travail VA/effectif employé (ou heures travaillées) • productivité du capital VA/capital fixe (ou capital fixe*durée utilisation équipements) • productivité apparente Du travail ou du capital (les deux sont liées)

  11. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisées les ressources de l’entreprise ? GAINS DE PRODUCTIVITÉ = ressources supplémentaires créées par l’entreprise grâce à une amélioration de l’efficacité des facteurs de production • Origine Progrès scientifique et technique, amélioration des qualifications, organisation et conditions de travail … • Effets Les revenus :  pouvoir d’achat La croissance :  consommation donc production, investissements, exportations L’emploi : suppression à court terme mais effets positifs à long terme Le profit de l’entreprise: gestion répartition –revendications salariales, responsabilité environnementale …-

  12. L’ENTREPRISE ET L’OFFRE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment est mesurée la production de l’entreprise ? Valeur ajoutée (VA) = richesse supplémentaire créée par l’entreprise • Chiffre d’affaires – Consommations intermédiaires • = Production vendue – Biens et services consommés pour produire Produit Intérieur Brut (PIB) = mesure de la production totale d’un pays • PIB marchand : somme des valeurs ajoutées • PIB non marchand : productions publiques, domestiques Limites économie souterraine -production non déclarée, production domestique autoconsommée-, pollution, répartition

  13. LES MÉNAGES ET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont constitués les revenus des ménages ?

  14. LES MÉNAGES ET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont constitués les revenus des ménages ? Revenu disponible = somme des revenus primaires – prélèvements obligatoires + revenus de transfert

  15. LES MÉNAGES ET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisés les revenus des ménages ? Utilisation de biens et services destinés à satisfaire leurs besoins Part du revenu non consommée

  16. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisés les revenus des ménages ? Déterminants de la consommation ÉCONOMIQUES • Notion de prix relatifs • Calcul des élasticités • Revenu disponible • Niveau des prix • Taux d’intérêt SOCIAUX & CULTURELS • Âge, situation géographique des ménages • Fonction utilitaire, de communication ou imaginaire de la consommation • Confiance des ménages • Influence de l’offre (« filière inversée » de Galbraith)

  17. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisés les revenus des ménages ? Notion d’élasticité = sensibilité de la demande d’un bien par rapport à la variation du revenu ou du prix ÉLASTICITÉ DE LA CONSOMMATION PAR RAPPORT AU REVENU (eC/R) • Taux de variation de la consommation / Taux de variation du revenu = [(Ca-Cd)/Cd] x 100 / [(Ra-Rd)/Rd] x 100 ÉLASTICITÉ DE LA CONSOMMATION PAR RAPPORT AU PRIX (eC/P) • Taux de variation de la consommation / Taux de variation des prix = [(Ca-Cd)/Cd] x 100 / [(Pa-Pd)/Pd] x 100

  18. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisés les revenus des ménages ? Interprétation des calculs d’élasticité ÉLASTICITÉ DE LA CONSOMMATION PAR RAPPORT AU REVENU (eC/R) • = biens supérieurs ou de luxe • eC/R > 1 = ou  consommation d’un bien dans des proportions plus grandes que celle du revenu • 0 < eC/R < 1 • = biens normaux ou nécessaires (satisfaisant besoins primaires) = ou  consommation d’un bien dans des proportions plus grandes que celle du revenu • eC/R < 1 • = biens inférieurs ou de première nécessité = ou  consommation d’un bien dans des proportions moins grandesque celle du revenu

  19. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisés les revenus des ménages ? Interprétation des calculs d’élasticité ÉLASTICITÉ DE LA CONSOMMATION PAR RAPPORT AU PRIX (eC/P) En principe négative car quand le prix  la consommation  • = biens élastiques • eC/P < -1 = consommation d’un bien fortement quand le prix  • eC/P > -1 • = biens inélastiques = consommation varie peu quand le prix 

  20. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Comment sont utilisés les revenus des ménages ? Déterminants de l’épargne ÉPARGNE DE PRÉCAUTION Déterminants  faire face à d’éventuels « coups durs » • Niveau de revenu • (+ revenus élevés, + il y a de l’épargne) ÉPARGNE DE CONFORT • Caractéristiques des ménages • (jeunes épargnent moins car « s’installent » donc s’équipent) • acquérir des biens durables • (consommation différée) • Rémunération de l’épargne • (taux d’intérêt élevés poussent à l’épargne car perspectives de gains) ÉPARGNE SPÉCULATIVE  faire croître son capital • Confiance des ménages • (vis-à-vis de la conjoncture, de l’avenir)

  21. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelle est la structure de la consommation et son évolution ? Structure de la consommation = répartition des dépenses des ménages mesurée grâce à différents outils COEFFICIENT BUDGÉTAIRE  Part d’un bien dans la dépense totale de consommation d’un ménage = (dépense consacrée à un bien / dépense totale) x 100 TAUX D’ÉQUIPEMENT • Part des ménages disposant de certains biens (électroménager, informatique, …) = (nb de ménages possédant un bien / nb total de ménages) x 100

  22. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS Structure de la consommation • Quelle est la structure de la consommation et son évolution ? Exploitation et interprétation des outils précédents COEFFICIENT BUDGÉTAIRE Permet de connaître la répartition des dépenses des ménages en fonction d’un certain nombre de postes budgétaires (alimentation, habillement, chauffage …) • Évolution du poids des différents postes dans le temps • ( énergie, transport et communication contre l’alimentation, l’habillement) TAUX D’ÉQUIPEMENT Permet de connaître l’équipement des ménages en biens durables • Seuil de saturation atteint pour certains biens (réfrigérateur, télévision) et dynamique de croissance pour d’autres (téléphonie mobile, informatique, …)

  23. LES MÉNAGESET LA DEMANDE SUR LE MARCHÉ DES PRODUITS Structure de la consommation • Quelle est la structure de la consommation et son évolution ? Exploitation et interprétation des outils précédents LOIS D’ENGEL (basées sur le calcul des élasticités) Statisticien, Engel a énoncé des lois stipulant : • Plus le revenu augmente, plus la part des dépenses alimentaires diminue • Quand le revenu augmente, la part des dépenses d’habillement et de logement stagne • Quand le revenu augmente, la part des dépenses de santé, loisirs , hygiène et culture augmente Attention, les deux dernières lois ne sont pas toujours vérifiées !

  24. Prix Quantité LE MARCHÉ DES PRODUITS Loi de l’offre et de la demande sur le marché : • Comment fonctionne et s’ajuste un marché concurrentiel ? Offreurs >< Demandeurs Vendre au prix le plus haut Acheter au prix le plus bas Équilibre Offre Demande

  25. LE MARCHÉ DES PRODUITS Hypothèses de la concurrence pure • Quelles sont les conditions d’une concurrence pure et parfaite ? ATOMICITÉ = multiplicité d’offreursetdemandeurs HOMOGÉNÉITÉ DES PRODUITS = échange de produits identiques Entreprise X Entreprise Y marché FLUIDITÉ Demandeurs Offreurs = possibilité à tout moment d’entrer ou de sortir du marché

  26. LE MARCHÉ DES PRODUITS • Quelles sont les conditions d’une concurrence pure et parfaite ? Hypothèses de la concurrence parfaite PARFAITE TRANSPARENCE DU MARCHÉ Tous les offreurs et les demandeurs ont une connaissance immédiate et complète de toutes les offres et toutes les demandes sur le marché PARFAITE MOBILITÉ DES FACTEURS DE PRODUCTION Le capital et le travail circulent librement entre les branches d’activités (ils vont là où ils obtiennent la meilleure rentabilité ou rémunération)

  27. LE MARCHÉ DES PRODUITS Remise en cause de la concurrence pure et parfaite • Quelles sont les conditions d’une concurrence pure et parfaite ?

  28. LE MARCHÉ DU TRAVAIL • Quelles sont les composantes du marché du travail ? Offre de travail = demande d’emplois = ménages qui offrent leur force de travail aux entreprises et administrations • Population active Actifs occupés et chômeurs • Taux d’emploi Ensemble des actifs ou d’une catégorie d’actifs / population en âge de travailler Intérêt = mesurer l’évolution de la population active (fonction de facteurs démographiques, sociologiques, économiques)

  29. LE MARCHÉ DU TRAVAIL Demande de travail • Quelles sont les composantes du marché du travail ? = offre d’emplois = besoins en main d’œuvre (quantitatif s et qualitatifs) émanant des entreprises et administrations •  Facteurs d’évolution : • progrès technique, • législation du travail, • perspectives de production, • combinaison productive, • productivité …

  30. LE MARCHÉ DU TRAVAIL • Comment se forme le prix sur le marché du travail ? Normalement, loi de l’offre et de la demande … MAIS marché du travail dit « rigide »  Déterminants du prix du travail : • - Fixation unilatérale par l’employeur • => employé n’aurait aucun pouvoir de négociation. • - Négociation entre employeur et employé • => dépend de la qualification requise pour l’emploi, de la situation sur le marché du travail • - Négociation entre syndicats de travailleurs et patronat • (convention collective ) • => garantie d’équité entre les salariés et assurance d’une concurrence saine entre les entreprises • Intervention de l’État dans la fixation des salaires • => rémunération obligatoirement ≥ au Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance (SMIC).

  31. LE MARCHÉ DU TRAVAIL • Comment se forme le prix sur le marché du travail ? Les déséquilibres sur le marché du travail • Pénurie d’emploi : • = Offre de travail > Demande de travail • = Chômage • Pénurie de main d’oeuvre : • = Demande de travail > Offre de travail • = qualifications insuffisantes (progrès technique), information imparfaite, mobilité insuffisante …