psychologie appliqu e au milieu hospitalier n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Psychologie appliquée au milieu hospitalier PowerPoint Presentation
Download Presentation
Psychologie appliquée au milieu hospitalier

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

Psychologie appliquée au milieu hospitalier - PowerPoint PPT Presentation


  • 322 Views
  • Uploaded on

Psychologie appliquée au milieu hospitalier. Prof. Corten Philippe. Plan du cours. La relation soignant-soigné L’approche motivationnelle Le mise de limite Les canaux de communication Le Burn-Out. Chapitre 1: La relation soignant-soigné. Introduction à la communication

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Psychologie appliquée au milieu hospitalier' - jana


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
plan du cours
Plan du cours
  • La relation soignant-soigné
  • L’approche motivationnelle
  • Le mise de limite
  • Les canaux de communication
  • Le Burn-Out
chapitre 1 la relation soignant soign
Chapitre 1: La relation soignant-soigné
  • Introduction à la communication
    • Il est impossible de ne pas communiquer
    • Types de communications
    • Satisfaction => collaboration
  • La relation soignant-soigné: une relation particulière
    • Efficacité symbolique
    • Relation intime et limitée dans le temps
    • Le transfert et contre transfert
    • Modifications du comportement
  • L’entretien avec le patient
introduction la communication 1 il est impossible de ne pas communiquer verbal et non verbal
Contenu sémantique:

Cerveau gauche

Sens du message

Contenant (expression du contenu)

Exemple 1

Tu viens?

Tu viens!

Tu viens…

Exemple 2

Quiproquo des « blagues » ou des messages par SMS

Relation implicite

Soignant protecteur +++ pour rassurer

=>

Soigné anxieux: Pourquoi, est-il si protecteur? Donc c’est plus grave que prévu

Types de communications

Acceptation

Non acceptation

Refus d’entamer la communication (regarder ailleurs, dire non…)

Rejet de contenu (je suis pas d’accord) (relation parent-ados)

Déni de relation: pseudo accord du contenu « cause toujours »

L’annulation rétroactive: « oui, mais… »

Le double message ou la double contrainte: « je t’aime salaud »

Introduction à la communication 1Il est impossible de ne pas communiquer (verbal et non verbal)
introduction la communication 2 il est impossible de ne pas communiquer verbal et non verbal
Introduction à la communication 2Il est impossible de ne pas communiquer (verbal et non verbal)
  • Satisfaction => collaboration
    • Or 30 à 50 % pas satisfait de la relation
      • Reproche principal: manque d’information
      • Raisons invoquées:
        • Manque de temps
        • Patient ne demande pas
        • Patient ne désire pas savoir le « vraie vérité »
        • Autre membres de l’équipe ont déjà donné l’information
      • Exemples
        • Duloxétine et nausées: compliance au traitement augmenté si prévenu
        • Accouchement « sans douleur »
        • Hospitalisation en chirurgie
          • Groupe 1: peu d’info
          • Groupe 2: info: durée de séjour plus bas, douleurs postopératoires moindres, moindre antalgiques
        • Ulcère gastro-duodénal et nombreux petits repas fractionnés.
          • Or par expérience douleur apparaît après le repas
la relation soignant soign une relation particuli re
La relation soignant-soignéUne relation particulière
  • Efficacité symbolique (Psychologie de masse)
  • Relation intime et limitée dans le temps
  • Transfert et contre transfert
  • Modifications du comportement
1 efficacit symbolique psychologie de masse
1 Efficacité symbolique (psychologie de masse)
  • Etat de manque : état propice à la dépendance, soit individuellement, soit en groupe.
  • Quelqu’un ou quelque chose accrédité par le groupe auquel on appartient ; pas forcément accrédité par soi-même, mais par l’ensemble du groupe.
  • Rituel : meeting, formes d’initiation, uniformes, pilules…
    • L’immersion dans ce système est supérieure à toutes les variables individuelles.
    • L’expérience de Levy Strauss sur la formation des sorciers au Congo
    • Le placebo .
    • Ce phénomène de l’efficacité symbolique est indépendant de toutes critiques logiques que l’on peut faire. Les enfants répondent moins bien à ce phénomène bien que très suggestibles, cela est dû à une immersion moins grande dans le système.
2 relation intime et limit e dans le temps
Objectif de la relation: se séparer

Comment se séparer?

C’est pourquoi on reçoit peu de pralines

Intime voire épidermique

Comment ne pas être fusionnel?

Eviter de rentrer dans le mythe d’Atlas

Eviter de rentrer dans le mythe du pélican

=> La bonne distance?

2 Relation intime et limitée dans le temps
slide9
Effet professionnel

Soignant

Pathologies similaires et évolution

Conflits avec la hiérarchie reportées sur la patient

Demander de l’aide

Hyper investigateur

Annonceur de catastrophes

Critique de collègues…

Soigné

Réputation de l’hôpital

Intimes ayant eu des symptômes similaires

Exemple: sœur ayant commencé un cancer par des vomissements

Effet émotionnel

Sympathie  Antipathie

Non prévisible

Indépendant de la compétence

Origine: projections (infantiles, culturelles, philosophiques….) et effet physiologique (ocytocine)

Du côté du patient:

Transfert

Du côté des soignants:

Contre transfert

3 Le transfert et le contre transfertChacun colore la relation en fonction de son passé à deux inconnus qui se rencontrent
4 modifications du comportement
4 Modifications du comportement
  • Dépendance
  • Régression
  • Troubles cognitifs
  • Anticipation
  • Maladies graves (mortelles) Stades de Kübler Ross
a d pendance
Etre malade =

Accepter de s’en remettre au soignant

ET

Se prendre en charge

= Alliance thérapeutique

=>

Certains patients veulent tout maîtriser

peu compliant

Shopping thérapeutique

D’autres sont hyperdépendants

A- Dépendance
b r gression
Réduction spatiale de la personnalité

Limiter son champ de déplacement (le lit et le fauteuil)

Egocentrisme

Projection de ses angoisses

Sur les autres

Sur les soignants

D’autant plus intense que

Intégrité physique ou mentale est menacée

Apparition brutale

B- Régression
c troubles cognitifs
Pertes des repères temporels

Identifiants de jours (qu’est ce qui me permet de dire qu’on est lundi?)

Séparateur de journée (Qu’est ce qui me permet de dire si on est dans la matinée, l’après-midi, l’après cinq heures, la soirée)

Perte des contraintes temporelles et des stimulations externes

=>

Troubles de la concentration

Troubles de la mémoire immédiate

(ex: diminution progressive

des activités intellectuelles

Lecture: du livre au magazine)

Importance

De s’identifier

Des calendriers et de dire quel jour on est

Des montres et de dire quelle heure il est

C- Troubles cognitifs
e restriction des anticipations pour r duire l angoisse et le stress1
E- Restriction des anticipations pour réduire l’angoisse et le stress

Anticipation

Réussite

Echec

OK

Dépression ou Colère

e restriction des anticipations pour r duire l angoisse et le stress2
E- Restriction des anticipations pour réduire l’angoisse et le stress

Anticipation

Réussite

Incertitude

Echec

OK

Anxiété

Dépression ou Colère

f annonce de maladies graves stades de e k bler ross
F- Annonce de maladies graves Stades de E. Kübler Ross
  • Déni
  • Colère
  • Marchandage
  • Dépression
  • Acceptation
l entretien avec le patient
Questions fermées

Vous avez mal au ventre?

Oui-non

Avant ou après d’avoir mangé?

Avant- après

Intérêt

Informations précises

Inconvénients

Vécu

Importance

Qualité de vie

Questions ouvertes (semi ouvertes)

Et l’appétit?...

Ou

Et sur le plan digestif?...

Intérêts

Vécu

Importance

Qualité de vie

Inconvénients

Prend parfois plus de temps (pas toujours)

Nécessite parfois des questionnaires complémentaires

L’entretien avec le patient
l entretien avec le patient les questions ouvertes qui a t on en face de soi
L’entretien avec le patientLes questions ouvertes: qui a-t-on en face de soi?

Doute

Névrosés

Pervers

Psychopathes

Acteur

voire coupable

N’y est pour rien

Voire objet de complot

Mélancoliques

Dépressifs majeurs

Psychotiques

Certitude