slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
PowerPoint Presentation
Download Presentation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 12

- PowerPoint PPT Presentation


  • 225 Views
  • Uploaded on

Recommandations pour les prélèvements destinés pour des analyses bactériologique 29 mars 2005 Laboratoire Central de Bactériologie. Les flores commensales de l'homme

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about '' - jaden


Download Now An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1
Recommandations pour les prélèvements destinés pour des analyses bactériologique29 mars 2005Laboratoire Central de Bactériologie
slide2

Les flores commensales de l'homme

Alors que les tissus d'un être humain sont constitués d'environ 1013 cellules eucaryotes, on estime que le nombre de micro-organismes associés à la surface de la peau et des muqueuses dépasse 1014. La majorité de ces germes est localisée dans le tube digestif. A la naissance, le nouveau-né stérile acquiert en quelques heures une flore microbienne constituée surtout par les bactéries transmises lors de l'accouchement, puis par celles provenant de son alimentation. En quelques jours, s'établit une flore endogène quantitativement très importante mais variant qualitativement en fonction de l'état physiologique de l'hôte et de son environnement.

slide3

Régions normalement stériles

Sinus, oreille moyenne, voie respiratoire sous les cordes vocales, plèvre,

péritoine, foie, vésicule biliaire,

voies urinaires au-dessus de l'urètre antérieur,

os, articulations, muscles, sang, liquide céphalo-rachidien.

pr l vements vis e diagnostique les pr cautions
Prélèvements à visée diagnostique: les précautions
  • But: établir le diagnostic d’infection suspecté cliniquement et adapter le traitement anti-infetieux
  • Ne doivent être réalisés qu’en cas de signes cliniques d’infection (adénite, fièvre, signes inflammatoires : rougeur de la plaie, chaleur, douleur…
  • Fiabilité des résultats meilleure si biopsie, ponction.
  • Si prélèvements doivent être faits en zone habituellement colonisée (peau et muqueuse), identification du germe responsable difficile au milieu d’une flore polymicrobienne; interprétation selon nature du germe, quantifiaction, localisation
les diff rents type d couvillon
Les différents type d’écouvillon
  • Amies Copan avec gélose (ensemencer <8h après le prélèvement – anaérobies, gonocoques, méningocoques, pneumocoques)
  • Amies avec charbon conserve mieux les bactéries, mais rend la microcopie difficile
  • Milieu transport anaérobie: port-A-cul tube en verre
  • Pour PCR sans gélose Frottis de gorgeMycoplasma et Chlamydia pneumoniae

(Aspiration naso-pharyngée Bordetella pertussis)

  • STD kit amplicor® Roche PCR (Neisseria gonorrhoeae, Chlamydia trachomatis - urine de premier jet préférable)
slide9

Le recueil des urines

  • Chez la femme: lavage soigneux des mains, lavage vulvaire d'avant en arrière avec savon (pas de désinfectant) à 3 reprises, rincer avec compresses imbibées d'eau stérile. Eliminer le premier jet d'urines et recueillir les urines dans récipient stérile. Transférer l'urine dans le tube de transport contenant le stabilisateur d'urines.
  • Chez l'homme: lavage soigneux des mains, lavage du gland avec savon, rincer avec compresses imbibées d'eau stérile. Eliminer le premier jet d'urines et recueillir les urines dans récipient stérile. Transférer l'urine dans le tube de transport contenant le stabilisateur d'urines.
  • Chez le nourrisson: sac collecteur ou ponction sus-pubienne.
  • Volume nécessaire : 1 à 5 ml vacutainer contenant stabilisateur de l’acide borique.Si recherche de mycobactéries > 40ml.