pratiques de lecture vers la transformation d une comp tence mill naire l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Pratiques de lecture : vers la transformation d’une compétence millénaire PowerPoint Presentation
Download Presentation
Pratiques de lecture : vers la transformation d’une compétence millénaire

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 34

Pratiques de lecture : vers la transformation d’une compétence millénaire - PowerPoint PPT Presentation


  • 161 Views
  • Uploaded on

Pratiques de lecture : vers la transformation d’une compétence millénaire. Claire Bélisle Ingénieure de recherche CNRS en SHS UMR 5611 LIRE (Lyon2/CNRS, France). La lecture, expérience au cœur de la civilisation.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Pratiques de lecture : vers la transformation d’une compétence millénaire' - jacoba


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
pratiques de lecture vers la transformation d une comp tence mill naire
Pratiques de lecture : vers la transformation d’une compétence millénaire
  • Claire Bélisle
  • Ingénieure de recherche CNRS en SHS
  • UMR 5611 LIRE (Lyon2/CNRS, France)
la lecture exp rience au c ur de la civilisation
La lecture, expérience au cœur de la civilisation
  • « ...la révolution du texte électronique est une révolution des structures du support matériel de l’écrit comme des manières de lire.»
  • (R. Chartier)
  • « L’art de la continuité sur lequel reposait le livre a volé en éclat avec le nouvel espace de lecture offert par l’écran, qui se caractérise par la dispersion, la mosaïque et la fragmentation. »
  • (C. Vandendorpe, 2009 )
slide4
Plan
  • La lecture ou les pratiques de lecture
    • Un contexte informationnel
    • Les trois révolutions de la lecture
    • Chaque fois, des transformations qui facilitent
  • Lire à l’écran: les enjeux de la lecture numérique
    • La mort annoncée d’une pratique
    • Ce qui change avec le numérique
    • Des enquêtes convergentes
  • Perspectives pour la lecture numérique
    • Une pratique à réinventer
    • Vers de nouveaux repères de lecture
contexte un raz de mar e informationnel
Contexte : un raz de marée informationnel
  • Nouvelle bibliothèque européenne : 150 millions de ressources, 32 langues, 48 bibliothèques nationales
  • « Pourquoi et comment le monde devient numérique. »Nécessité d’un bon sens informatique pour comprendre ce changement technologique majeur. Cf. Leçon inaugurale de Gérard Berry
  • Des changements tectoniques en éducation (Tuomi, 2005)
  • De l’imprimé à l’audiovisuel : une authentique révolution des comportements culturels
que devient la lecture
Que devient la lecture?
  • Expérience originaire décisive
  • « L’énigme du primate qui sait lire.»
  • L’apprentissage de la lecture transforme les compétences du cerveau
  • L’évolution technologique permet l’émergence de nouvelles pratiques de lecture

( S. Dehaene, 2007)

interaction culture et technologie imprimerie et lecture
Interaction culture et technologie : imprimerie et lecture

Grande Bible de Mayence :

page manuscrite

Bible de Gutenberg :

Page imprimée

Elizabeth Eisenstein : La Révolution de l’imprimé dans l’Europe des premiers temps modernes

un exemple pris dans l histoire du livre
Un exemple pris dans l’histoire du livre
  • Écrit imprimé au XVIe siècle, soit 100 ans après l’invention de l’imprimerie

Texte

Pierre Belon, 1554

r volutions dans les pratiques de lecture
Révolutions dans les pratiques de lecture
  • De la lecture à haute voix à la lecture silencieuse (au cours du 1er millénaire)
  • De la lecture méditation à la lecture réflexion (XIIIe-XVIIe siècles)
  • De la lecture d’autorité à la lecture de distraction ; de la lecture intensive à lecture extensive (XVIIIe-XIXe siècles)

Cf. Les travaux de R. Chartier, H.-J. Martin, P. Saenger

transformation de la pr sentation des textes
Transformation de la présentation des textes
  • Pour faciliter la lecture silencieuse :
  • Ajouts d’espaces et de points, dans le texte écrit, pour faciliter la compréhension
  • D’une technique d’enregistrement de la parole, l’écriture va se standardiser et offrir des repères visuels
  • Pour faciliter la lecture rapide : avec l’imprimerie, généralisation progressive des chapitres, des titres, de la numérotation, des paragraphes, des alinéas et des blancs
  • Pour faciliter la lecture devant l’abondance de l’offre, utilisation de la couleur, des séries, tables des matières...
slide11
Plan
  • La lecture ou les pratiques de lecture
    • Un contexte informationnel
    • Les révolutions d’une pratique
    • Chaque fois, des transformations qui facilitent
  • Lire à l’écran: les enjeux de la lecture numérique
    • La mort annoncée d’une pratique
    • Ce qui change avec le numérique
    • Des enquêtes convergentes
  • Perspectives pour la lecture numérique
    • Une pratique à réinventer
    • Vers de nouveaux repères de lecture
slide13

“La mort annoncée d’une pratique”

  • Diminution de la pratique de la lecture face à la concurrence des nouveaux médias (cinéma et télévision hier, internet aujourd’hui)
  • Avec le numérique, transgression de trois limites essentielles (P. Bazin, Métalecture) :
    • celle du texte, de son extension spatio-temporelle
    • celle qui sépare le lecteur de l’auteur
    • celle qui distingue le texte de l’image
  • Internet, ennemi de l’attention, de l’intériorité, du vocabulaire et d’une culture humaniste ? (S.Birkerts, 1994)
lire l cran s agit il encore de lecture
Lire à l’écran : s’agit-il encore de lecture ?
  • Caractéristiques associées à la lecture à l’écran
  • Vitesse, sauts, balayage en diagonal
  • Courtes séquences de concentration
  • Activation de liens, retours en arrière
  • Recours à des outils (visualisations, dictionnaires, moteurs de recherche, traducteurs)
  • Déroulement multi-tâches
lire l cran s agit il encore de lecture15
Lire à l’écran : s’agit-il encore de lecture ?
  • Représentations sous-jacentes de “lire »
  • Respect des livres papier qui font autorité
  • Concentration et focalisation sur le texte
  • Silence, immobilité, posture corporelle
  • Réflexion, apprentissage, mémorisation ou expérience d’intériorité et de construction identitaire
  • « Activité comparable à l’interprétation d’une partition musicale » (N. Piégay-Gris)
trois enjeux de la lecture num rique
Trois enjeux de la lecture numérique
  • La lecture d’intériorité, expérience fondatrice de la culture humaniste, se maintient-elle ou se transforme-t-elle ?
  • Les outils numériques augmentent-ils les capacités de lecture ou les parasitent-elles ?
  • La lecture sur écran s’accompagne-t-elle de privation sensorielle ou favorise-t-elle un nouvel équilibre corporel ?
ce qui ne change pas avec le num rique
Ce qui ne change pasavec le numérique
  • Expérience originaire décisive
  • Apprentissage nécessaire
  • Lecture instrumentée avec des outils cognitifs
  • Une lecture de multiniveaux (logique, linguistique, culturel, métacognitif, etc.)
ce qui change dans l acte de lire avec le num rique
Ce qui change dans l’acte de lire avec le numérique
  • Une perte du visibilité du contexte
  • La complexité dévoilée de l’acte de lecture
  • Une multiplicité de pratiques chez chacun : lecture d’apprentissage, de recherche, lecture savante, professionnelle, dynamique, ...
  • Une expérience corporelle en émergence : un acteur participant, multi-tâches, multi-polaire et multiculturel
enqu tes en convergence
Enquêtes en convergence

1. Lecture numérique et Ens. Sup.

  • Enquête à Lyon dans le cadre d’un projet d’étude d’usages des encyclopédies en ligne
  • Auprès d’étudiants universitaires, en lettres et sciences humaines
  • Questionnaire en ligne/janvier-mars 2006 : 68 questions596 questionnaires analysées
positionnement par rapport aux tice
Positionnement par rapport aux TICE
  • Usage des TICE :
    • 87,7% possèdent un ordinateur personnel 
    • 82,9% disposent d’un accès Internet à domicile 
    • 64,9% consultent Internet à la maison et autres lieux
    • 25,9% ne consultent qu’à la maison
  • Principales activités : courrier électroniqueet recherche d’informations
  • 80% utilisent le Bureau virtuel chaque semaine
  • TICEs : attirant pour 50% / nécessaire pour 42%
usages des encyclop dies
Usages des encyclopédies
  • Parmi ceux qui utilisent souvent ou parfois une encyclopédie
  • 68 % utilisent Wikipédia
  • 60 % utilisent Encarta
  • 57 % utilisent Universalis
  • 11,6 % ignorent la mise à disposition gratuite sur l’ENT
  • 50,5 % accèdent d’abord par mots-clés
  • 19 % trouvent les résultats suffisants
rapport au savoir pertinence vs cr dibilit
Rapport au savoirPertinence vs crédibilité
  • Papier :
    • Savoirs légitimés, fiables, stabilisés
    • Coût en temps et/ou financier
  • Numérique :
    • Savoirs à jour, à la portée de tous
    • Rapidement accessibles, faciles à trouver
    • Validité vérifiable par la provenance et la qualité du discours (argumentation, référence)
enqu tes en convergence24
Enquêtes en convergence
  • Observatoire national d’ebooks duJISC : 36 manuels/ebooks sont disponibles pendant deux ans pour les partenaires
  • 209 institutions académiques
  • 250 libraires formés
  • Analyse des traces (logs) d’usages
  • Janvier 2007 à août 2009
r sultats sur 48 000 r ponses
Résultats sur 48 000 réponses
  • Une visite typique dure 13 minutes et une moyenne de 8 pages sont consultées
  • Usage très inégal dans l’année
  • Une page d’ebook est lue/scannée en une minute environ ou moins (85%)
  • Les étudiants font des incursions ponctuelles dans les différents chapitres
  • Un tiers des usages se sont déroulés hors campus
  • Aucun impact négatif sur la vente des copies papier
principaux avantages et d savantages
Principaux avantages et désavantages
  • Accessibilité
  • Pouvoir faire des recherches dans les textes
  • Portabilité
  • Navigation facile
  • Désavantages pour les usagers :
  • Pas assez de livres électroniques
  • Lire à l’écran est difficile, fatigue les yeux, donne des migraines
  • La concentration est plus courte et l’information est plus longue à intégrer.
slide27
Plan
  • La lecture ou les pratiques de lecture
    • Un contexte informationnel
    • Petite incursion dans le passé
    • Chaque fois, des transformations qui facilitent
  • lire à l’écran: les enjeux de la lecture numérique
    • La mort annoncée d’une pratique
    • Ce qui change avec le numérique
    • Des enquêtes convergentes
  • Perspectives pour la lecture numérique
    • Une pratique à réinventer
    • Vers de nouveaux repères de lecture
une pratique r inventer
Une pratique à réinventer
  • Lire se transforme…
    • En une interaction multimodale, multilingue et multiculturelle avec des documents (images, textes, son, videlo)
    • En une reconstruction permanente de l’information en fonction de son propre projet
  • Lire exige de nouvelles compétences
    • Maîtrise d’outils numériques pour interagir avec l’information
    • Maîtrise des structures cognitives des différents types d’information, de savoirs et de connaissances
un lecteur interactif
Un lecteur interactif
  • “Les lettres dérangées”, de Jean-Pierre Balpe
    • http://www.aquoisarime.net/balpe/jp2.htm
  • “Carte du tendre” de Philippe Castellin
    • http://www.sitec.fr/users/akenatondocks/DOCKS-datas_f/collect_f/auteurs_f/C_f/CASTELLIN_f/anim_f/CARTE_F/carte.html
  • “Vingt ans après” de Sophie Calle
    • http://www.panoplie.org/ecart/calle/calle.html
cons quences explorer pour la formation
Conséquences à explorer pour la formation
  • Prendre en compte les expériences de lecture augmentée
  • Identifier les nouvelles compétences cognitives des lecteurs liées à l’écran
  • Faciliter les reconstructions par le lecteur
  • Réinventer les documents pédagogiques
une complexit d couvrir et ma triser
Une complexité à découvrir et maîtriser
  • Lire, c’est intégrer les différentes structures du texte ou document :
    • forme graphique de présentation, ou structure perceptive
    • structure logique ou hiérarchique
    • structure sémantique, structure référentielle
    • structure bibliographique
    • structure syntaxique, structure lexicale
  • Lire, c’est interpréter en fonction du contexte et d’un projet personnel
slide33

Penser maintenant

la lecture de demain

  • L’apprentissage de la lecture linéaire n’est plus suffisante pour les nouvelles tâches de lecture
  • Il devient urgent d’aider les lecteurs :
    • à identifier de nouvelles modalités de lecture sur supports numériques
    • à repérer et analyser les innovations, les avancées et les ouvertures dans les pratiques qui se développent
  • Penser la lecture numérique pour une culture qui définit tout être humain comme créateur et communiquant