Download
resultats du protocole r chop dans les lymphomes diffus a grandes cellules b n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
RESULTATS DU PROTOCOLE R CHOP DANS LES LYMPHOMES DIFFUS A GRANDES CELLULES B PowerPoint Presentation
Download Presentation
RESULTATS DU PROTOCOLE R CHOP DANS LES LYMPHOMES DIFFUS A GRANDES CELLULES B

RESULTATS DU PROTOCOLE R CHOP DANS LES LYMPHOMES DIFFUS A GRANDES CELLULES B

180 Views Download Presentation
Download Presentation

RESULTATS DU PROTOCOLE R CHOP DANS LES LYMPHOMES DIFFUS A GRANDES CELLULES B

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. RESULTATS DU PROTOCOLE R CHOP DANS LES LYMPHOMES DIFFUS A GRANDES CELLULES B M. Allouda , H. Aftisse , O. Ouanes , S . Gherras , N. Dali , K. Ait seddik , N. Boulaziz , W. Chaba , R. Drif , H .Ait Ali . Service d’hématologie , centre hospitalo- universitaire de Tizi Ouzou , Algérie .

  2. Introduction • Les lymphomes diffus à grandes cellules B (DLBCL ) représentent la variété la plus fréquente des lymphomes non hodgkiniens , ils représentent 1/3 de l’ensemble des lymphomes . • L’introduction de l’ anticorps monoclonal CD20 dans l’arsenal thérapeutique des DLBCL a sensiblement amélioré les résultats en terme de réponse ,survie globale et survie sans événements , mais l’association rituximab au CHOP est il suffisant dans toutes les catégories pronostiques définies par l’indexe pronostic international ? • Nous rapportons les résultats du R CHOP dans les DLBCL traités au service d’hématologie du CHU Tizi Ouzou .

  3. Patients et méthodes • Etude rétrospective sur 4 ans , entre janvier 2007 et décembre 2010 , 67 patients présentant un DLBCL sont Traités par R CHOP. • Le diagnostic est histologique selon la classification OMS. Le CD 20 est réalisé chez tous les patients. • La stratégie thérapeutique repose sur un bilan initial très précis visant à évaluer le stade d’extension de la maladie et les différents facteurs pronostiques . Le bilan initial comprend : - Un examen clinique complet + examen du cavum . - Un TLT + scanner thoraco- abdominal . - Une biopsie ostéo- médullaire . - Un bilan biologique standard : NFS avec frottis sanguin , bilan ionique , bilan hépatique , bilan inflammatoire ,

  4. Patients et méthodes 2 -Electrophorèse des protéines. - LDH et TCD . - Sérologies virales : VHC , VIH , Ag HBS. - Echographie cardiaque . - Ponction lombaire . - Scanner ORL . - FOGD . • Staging selon Ann Arbor . • Score pronostic : IPI . • Traitement R CHOP21, prémédication avant l’injection de mabthera (antihistaminique , paracétamol et corticoïde )

  5. Caractéristiques des patients au diagnostic • Sexe : Hommes = 44 Femmes = 23 Sexe ratio H/F = 1,9 • Age : Age moyen est de 42 ans ( 16 – 80 )

  6. Répartition des patients selon l’âge Pic de fréquence entre 60 et 75 ans

  7. Caractéristiques des patients

  8. Caractéristiques des patients 2

  9. Localisations extra nodales

  10. Scores pronostiques selon IPI

  11. Traitement • Les patients ont reçu en moyenne 6 ( 3 à 8 ) cures à raison d’une cure de R CHOP tous les 21 jours .Rituximab : 375 mg/m2 J1 .Cyclophosphamide : 750 mg/m2 J1 . Adriamycine : 50 mg/m2 J1 .Prednisone : 100 mg J1 à J5 • 08 patients (29,5%) seulement sur les 27 stades localisés ont bénéficié d’une radiothérapie complémentaire .

  12. Résultats après traitement d’induction

  13. Résultats 2 • Parmi les réponses , 32 pts (54%) ont un IPI favorables ( 0 à 2 facteurs) et 27 pts ( 46% ) ont un IPI défavorables ( > 2 facteurs). • Les 07patients en échecs thérapeutique ou progression ont tous un risque élevé. • 09 patients (13%) ont rechuté dans un délai moyen de 11 mois ( 4m – 19 m ) dont 04 rechutes précoces et 05 rechutes tardives . • Décès : 14 pts (21%).

  14. Causes de décès

  15. Résultats des stades localisés (Stades I/II Ann Arbor) • 27 patients ( 40,5% ) sont des stades localisés . . Stades I : 15 pts ( 55%) . Stades II : 12 pts (44 %) • Stades IE, IIE : 12 (44% ) • Bulky : 09 (33%) .

  16. Résultats des stades localisés

  17. Devenirs des patients stades localisés • Rechutes : 03 (11%) , 02pts sont vivants sous traitement de relais . • PDV : 01patient en rémission partielle . • Décès : 04 pts (15%) ; 02 décès sous traitement . • Vivants : 22 pts ( 81% ) . • La moyenne de survie globale : 51,48 mois • La moyenne de survie sans événements : 47,48mois

  18. EFS à 5ans: 77% , IC à 95% [ 58,8% - 95,2%]

  19. Survie Globale à 5ans: 85,3% , IC à 95% [ 69% - 100%]

  20. Lymphomes à grandes cellules B disséminés (stades III/IV Ann Arbor ) • 40 patients ( 60 %) sont des stades III et IV : . Stades III : 25 pts (63%) . . Stades IV : 15 pts ( 37%) . • Bulky : 04 pts (10%) .

  21. Résultats des stades III ,IV

  22. Devenirs des stades étendus • Rechutes : 06 (15%) , 03 pts sont vivants . • PDV : 02 patients (5%) • Décès : 10 patients (25%) dont 02 en RC . • Vivants : 28 patients (70%) . • La moyenne de survie globale : 43,88 mois . • La moyenne de survie sans événements : 35,51 mois

  23. EFS à 5ans : 50,5% , IC à 95% [30,5% - 70,5%]

  24. Survie Globale à 5ans: 64,6% , IC à 95% [ 42,9% - 86,3%]

  25. LNH diffus à grandes cellules B Résultats des études

  26. Conclusion • Nos résultats rejoignent ceux de la littérature en termes de réponse, de survie globale et survie sans événements . • L’anticorps monoclonal anti –CD20 associé à la chimiothérapie type CHOP chez les patients présentant un lymphome à grandes cellules B a amélioré les taux de rémission et a augmenté le taux de survie sans toxicité additionnelle, mais il reste insuffisant pour les patients jeunes à risque élevé. • Il faut optimiser la chimiothérapie par groupe pronostique ( âge , IPI , statut de la maladie ) et proposer aux patients jeunes des intensifications thérapeutiques.