romans populaire s fran ais du xix e si cle l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Romans populaire s français du XIX e siècle PowerPoint Presentation
Download Presentation
Romans populaire s français du XIX e siècle

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 46

Romans populaire s français du XIX e siècle - PowerPoint PPT Presentation


  • 164 Views
  • Uploaded on

Romans populaire s français du XIX e siècle. 1. Introduction. Les dix auteurs les mieux vendus 2010. Figaro du 13 janvier 2011. > 8 millions ~25 % de la fiction moderne l’indicateur le plus fiable le petit format: Marc Levy > 1 million d’exemplaires

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Romans populaire s français du XIX e siècle' - irish


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les dix auteurs les mieux vendus 2010
Les dix auteurs les mieux vendus 2010
  • Figaro du 13 janvier 2011
le poids cumul
> 8 millions

~25 % de la fiction moderne

l’indicateur le plus fiable

le petit format: Marc Levy > 1 million d’exemplaires

le chiffre d’affaires cumulé des 10 =~80 millions d’euros

un écrivain moyen: 1.600 copies

un prix moyen de 20 €

10-15 % du prix de vente

~32.000 euros / an

Marc Levy: 19 millions de chiffre d’affaires

> 2 millions de bénéfice

les revenus d’un PDG

Le poids cumulé
les ditions harlequin
Les éditions Harlequin
  • 10% des livres vendus
  • fondé en 1978
  • Les Historiques
  • Le seigneur irlandais
  • La rebelle écossaise
harlequin
Harlequin
  • Blanche
  • dans les hôpitaux
  • Impossible révélation
  • La promesse du Dr. Beresford
  • Audace
  • La tentation du plaisir
  • Le goût de l’interdit
harlequin6
Harlequin
  • Prélud’
  • Un parfum d’été
  • Une nuit de printemps
  • Horizon
  • L’été de toutes les promesses
  • Le fiancé de ses rêves
  • plus de 30 millions d’exemplaires
  • une clientèle de femmes
  • 20% d’acheteurs masculins
  • trois millions de femmes
un public f minin
Un public féminin
  • une enquête SOFRES de 1987
  • 15% des Françaises de plus de 15 ans
  • 80% des exemplaires achetés par 20% des lectrices
  • un lectorat extrêmement fidèle
  • gros consommateur
  • la plupart traduits de l’américain
  • le premier genre littéraire
quelques passages
Quelques passages
  • Les lèvres de Diana étaient douces et chaudes... Lucas sentit le désir monter en lui... Elle vacilla contre son torse...il resserra son étreinte. Elle s’arqua, offerte.
  • Sa chevelure noire, lascivement bouclée, semblait avoir déjà subi les combats de l’amour, et retombait en flocons légers sur ses larges épaules qui offraient des perspectives attrayantes à voir. [...] L’œil, armé de longs cils, lançait des flammes hardies, étincelles d’amour. La bouche, rouge, humide, entr’ouverte, appelait un baiser.
  • Elle s’étira avec un soupir voluptueux. Un instant, il eut le temps d’admirer son profil, la ligne de son cou et, par le col ouvert de son chemisier, la rondeur d’un sein gonflé de vie.
quelques passages9
Quelques passages
  • En parlant ainsi, elle jetait ses bras autour du cou de l’officier, elle le regardait du bas en haut suppliante et avec un beau sourire tout en pleurs, sa gorge délicate se frottait au pourpoint de drap et aux rudes broderies. Elle tordait sur ses genoux son beau corps demi-nu. Le capitaine, enivré, colla ses lèvres ardentes à ces belles épaules africaines. La jeune fille, les yeux perdus au plafond, renversée en arrière, frémissait toute palpitante sous ce baiser.
  • Elle s’offrit complètement. Lentement dans une danse éblouissante, il la mena à l’apogée de la jouissance. Il l’aima comme il ne l’avait encore jamais aimée.
des textes pluris miques
Des textes plurisémiques
  • 1, 3 et 5 Harlequin
  • 2 Honoré de Balzac: La Peau de chagrin, 1831
  • 4 Victor Hugo: Notre-Dame de Paris, 1831
  • C’était plus qu’une femme, c’était un roman.
  • les romans d’Eugène Sue – des appels à une révolution sociale
  • la lecture = une construction
l vasion
L’évasion
  • Françoise Chandernagor: La Sans-Pareille, Paris 1988
  • Qu’on ne vienne pas me dire, d’ailleurs, que les lecteurs bourgeois qui s’intéressent à la vie des usines ont plus de mérite que les ouvriers qui se passionnent pour les amours princières: les uns comme les autres cherchent à se dépayser, et ce n’est pas la faute des OS si rien ne paraît plus exotique aux professeurs d’université que l’existence aventureuse des plombiers...
la stylistique du romantisme
d’une lecture intensive à une lecture extensive

une faim de lire

une expansion sous l’Empire et la Restauration

les éditions parisiennes:

de 2.399 ouvrages en 1814

à 6.416 en 1829

5.700 livres en 1828

une explosion littéraire

l’alphabétisation croissante

le public féminin

le livre = produit de luxe

un roman = le tiers d’un salaire mensuel ouvrier

à Paris, entre 1820 et 1860

75-80% des défunts ne laissent pas 15 francs

Adeline Daumard: Les bourgeois et le bourgeoisie en France depuis 1815. Paris 1991

La stylistique du romantisme
la r volution de la lecture
les cabinets de lecture

les révolutions techniques:

la machine à papier continu

le papier en pâte de bois

les presses mécaniques

le stéréotypage

un public de masse

Les signes de l’aisance et du luxe étaient représentés, selon les régions, les milieux et les choix individuels, par l’importance du linge de maison, par le poids de l’argenterie, la valeur des bijoux, la possession de certains vêtements à valeur symbolique tels le châle (cachemire des Indes ou copie française), les dentelles et les fourrures dans la garde-robe féminine, ou encore par la possession de livres, d’instruments de musique ou d’objets de curiosité ou de collection [...]

La révolution de la lecture
deux auteurs classiques
Deux auteurs classiques
  • La Fontaine: Fables choisies mises en vers
  • première édition complète 1678-94
  • Fénelon: Les aventures de Télémaque, 1699
  • Roger Chartier / Henri-Jean Martin: Histoire de l’édition française III. Paris 1990
la ru e vers l or
La ruée vers l’or
  • Kurt Habitzel / Günter Mühlberger: Gewinner und Verlierer. Der historische Roman und sein Beitrag zum Literatursystem der Restaurationszeit (1815-1848/49)
  • Die Jahre von 1820-1845 gehören zu den ’Goldgräberzeiten’ der deutschsprachigen Literatur. Nie zuvor wurden so viele Bücher verfaßt, verlegt und in den aller Orten entstehenden Leihbibliotheken dem lektürehungrigen Publikum angeboten. Die jährlichen Steigerungen in der Buchproduktion der 20er und 30er Jahre konnten wahrscheinlich nie mehr erreicht werden.
  • Daniel Sangsue: Le récit excentrique. Paris 1987
  • des procédés de fabrication du papier et d’impression
en quantit s industrielles
En quantités industrielles
  • Michel Lévy:
  • publication hebdomadaire d’un volume de 350 à 400 pages
  • = deux ou trois volumes traditionnels
  • vendu à 1 franc
  • Emile Souvestre: Confessions d’un ouvrier, 1851
  • Pierre-Jules Hetzel (1814-1886)
  • Les Misérables de Victor Hugo
  • des fascicules in octavo à 10 centimes chacun
  • 1865-66, Emile Erckmann / Alexandre Chatrian
  • Romans nationaux: plus de 1,5 million en seize mois
  • les contrefaçons et les réductions des œuvres connues
  • la presse et le roman-feuilleton
une litt rature de consommation
paralittérature

littérature de consommation

moins de notions péjoratives

littérature triviale

une partie plus vaste

un public de masse

Balzac ou Hugo

des adaptations nécessaires

une politique du prix

une présentation

un style

un contenu

le goût du consommateur

la littérature industrielle

la littérature populaire

exclusivement pour se distraire

des textes peu complexes

un degré esthétique faible

Une littérature de consommation
l approche aux textes
L’approche aux textes
  • les classiques ou la bonne littérature
  • une distance inhabituellement petite
  • une pénétration facile et directe dans le message du texte
  • les risques d’une implication personnelle
  • les mêmes modèles de perception
  • le hasard d’un curriculum individuel
  • Qu’est-ce que signifie la tragédie de Racine pour un public du 20e siècle?
  • la topographie de la tradition littéraire
  • une série de critiques plus ou moins honnêtes
  • des modèles poétiques
  • ni modèle poétique ni distance historique
des valuations sommaires
Des évaluations sommaires
  • les règles de la paralittérature ou littérature de consommation
  • les critères de la littérature classique inappropriés
  • les déchets inévitables d’une technologie de pointe
  • le succès incontestable auprès des lecteurs
  • des chiffres de tirage exceptionnels
  • des déclarations d’estime et de sympathie
  • toute une série de lettres à Eugène Sue
  • les bonnes affaires de ces éditeurs et la fidélité de leurs clients
la fonction de ces textes
La fonction de ces textes
  • la position du lecteur
  • une interrelation entre le texte paralittéraire et son public
  • la demande du client et l’offre de l’éditeur
  • Arnold Hauser: Soziologie der Kunst. München 1974
  • Der Kunstgegenstand [...] schafft ein kunstsinniges und schönheitsgenußfähiges Publikum. Die Produktion produziert daher nicht nur einen Gegenstand für das Subjekt, sondern auch ein Subjekt für den Gegenstand.
  • les circonstances de la production
  • la réception par le public
  • écrit pour quelqu’un
  • parfois contre quelqu’un
l horizon d attente
L’horizon d’attente
  • Hans Robert Jauß
  • la distance innovatrice par rapport au contexte
  • Die methodische Beantwortung der Frage, worauf ein literarischer Text oder ein Kunstwerk antwortete und warum es zu einer bestimmten Zeit gerade so, zu einer späteren Zeit aber wieder anders verstanden wurde, erfordert nicht allein die Rekonstruktion des innerliterarischen, vom Werk implizierten Erwartungshorizontes. Sie benötigt auch eine Analyse der außerliterarischen, durch die Lebenswelt vermittelten Erwartungen, Normen und Rollen, die das ästhetische Interesse verschiedener Leserschichten vororientieren und bei idealer Quellenlage auch auf die historisch-ökonomische Situation zurückgeführt werden können.
  • les implications idéologiques et les mécanismes du marché
l offre
ses sujets, ses milieux, ses dramaturgies et ses protagonistes

les différents types de paralittérature:

roman d’aventures

roman policier

roman d’amour

roman national

les caractéristiques stylistiques et techniques de la paralittérature

l’extension du public réduit la complexité du texte

une action mouvementée mais linéaire

le curriculum d’un personnage important

un cadre bien défini avec un milieu plutôt évoqué qu’analysé

un auteur aussi discret que déterminé

Michel Riffaterre: Essais de stylistique structurale. Paris 1971

l’illusion dans l’esprit

L’offre
les romans quatre sous
Les romans à quatre sous
  • Liselotte Brodbeck: Roman als Ware, Basel 1974
  • Franziska Ruloff-Häny: Liebe und Geld, Zürich 1976
  • Hans-Dieter Zimmermann: Heftromane und zeitgenössische Romane angesehener Autoren, München 1976
  • une syntaxe simple et un vocabulaire banal
  • le niveau linguistique modeste
  • l’écart entre le roman populaire et la littérature d’élite
  • le côté industriel, la fabrication sur mesure
  • le nègre
  • les attentes du lecteur
  • le cadre du schéma répétitif
un article de marque
Un article de marque
  • une certaine qualité
  • une politique de série
  • un schéma narratif familier
  • Le Livre populaire
  • éditions Fayard
  • 1905
  • son prix
  • 65 centimes au début
  • petit format (18 x 12 cm)
  • broché
les marques paratextuelles
couverture illustrée

titre et numéro de série

listes dans les pages de garde

la fonction du titre:

a) identifier l’ouvrage

b) désigner son contenu

c) le mettre en valeur

l’objet ou le personnage central

focaliser l’attention

La Corde au cou

Mortel Amour

La Môme aux beaux yeux

Le Crime d’une sainte

Le Péché de la Générale

Mademoiselle Cent-Millions

des relations binaires

pureté et déshonneur

vertu et péché

amour et passion

justice et crime

richesse et pauvreté

Les marques paratextuelles
des sch mas narratifs familiers
Des schémas narratifs familiers
  • un énoncé quasiment paradigmatique
  • un système d’affirmations idéologiques
  • Karlheinz Stierle: Was heißt Rezeption bei fiktionalen Texten (1975)
  • Der Erzähler affirmiert die Geschichte durch seine Parteinahme, die Geschichte affirmiert sich selbst durch Rekurrenz, die Konzepte der Geschichte affirmieren sich wechselseitig durch ihre problemlose eindeutige Zuordnung, die Erwartungen der durch den Text erzeugten illusionären Welt werden affirmiert durch ihre Einlösung und schließlich wird die Weltsicht des Rezipienten selbst affirmiert, indem der Text dem Rezipienten nur die von ihm selbst erzeugten Stereotypen vorhält.
un sentiment de familiarit
Un sentiment de familiarité
  • Daniel Couégnas: Introduction à la paralittérature.Paris 1992
  • on circule d’un texte à l’autre
  • une conformité multipliée à l’infini
  • l’intertextualité paralittéraire tournesans cesse sur elle-même
  • un mécanisme des affirmations réciproques
  • le caractère paradigmatique et répétitif
  • une aliénation volontaire
un quilibre psychique
Un équilibre psychique
  • Fiction appears, together and along with reality, as a level on which a number of tensions may be created, which apparently act as tensions-reducers. On this level, however, the mechanism proves to work inversely: [...] in the world reality creates tensions; on the fictitious level the tensions create the imaginary worlds. If, for the sake of simplicity, we indicate the former tensions with the term existential tension and the latter tensions with fictional tension, then we must conclude that the experience of the fictional tension is an attempt at alleviating the existential tension.
  • Helmut Gaus: The function of written fiction in the social process.Gent 1979
les syntagmes textuels
Les syntagmes textuels
  • a) performantiels (les épreuves)
  • b) contractuels (les contrats)
  • Il n’avait jamais éprouvé un désir aussi fou pour aucune femme... Il se calma lentement et se jura de posséder un jour Laura Setton. De toute façon, il savait qu’il ne pourrait pas continuer à vivre sans la voir, lui parler, la toucher...
  • c) disjonctionnels (les départs et retours)
  • les passages de transition
  • les départs imprévus qui retardent le bonheur
  • les retours inespérés
une formule simple
Jack London: Martin Eden, 1908

1) deux amoureux sont arrachés l’un à l’autre;

2) un événement quelconque les réunit;

3) mariage.

erreur, fatalité, rivaux jaloux, cruels parents, etc.

une bonne action, un changement de sentiment, une confession du rival, la découverte d’un secret etc.

le type de paralittérature

des schémas de base:

le roman d’aventures

le roman d’amour

le roman policier

le roman national ou folklorique

diversifications multiples

Une formule simple
le roman d aventures
Le roman d’aventures
  • le suspense
  • l’ambiance exotique
  • la distance chronologique, géographique ou sociale
  • la découverte de cet autre monde
  • la rencontre fictive d’un autre peuple ou d’un autre âge
  • les détails = la seule énigme du texte
  • la distraction du lecteur
  • l’affirmation du modèle narratif
  • les stéréotypes idéologiques et stylistiques
  • le cercle de la trivialité
  • La Palice comme philosophe universel
le roman d aventures32
Le roman d’aventures
  • le roman d’aventures exotique
  • s’évader, briser les chaînes d’une réalité frustrante
  • triompher en compagnie du héros
  • les romans coloniaux
  • la civilisation européenne
  • les romans de guerre
  • les romans d’aventures historiques et sociaux
  • les reportages populaires
  • le même sentiment de curiosité
  • la même attente angoissée
le roman sentimental
Le roman sentimental
  • le roman d’amour
  • Arnold Hauser: Soziologie der Kunst
  • Niemand ist so gerührt über das Schicksal unglücklicher Romanhelden, wie der Leser, der im Leben nie Mitleid empfindet, [...] Sentiment ist unabreagierter, überkompensierter Ersatz für etwas, das man sich im Leben sowieso nicht leisten kann, infolgedessen überspannt überbewertet, ins Ideale und Irreale steigert. [...] Flucht vor der Wirklichkeit.
  • Franziska Ruloff-Häny: Liebe und Geld.Zürich 1976
quelques mod les simples
Quelques modèles simples
  • 1. Héros et héroïne s’aiment mais chacun d’eux croit que l’autre ne l’aime pas.
  • 2. Ils s’aiment mais elle le soupçonne de ne pas être honnête – il la soupçonne de ne pas être honnête avec lui, ou bien ne se croit pas digne d’elle.
  • 3. Elle/Il méconnaît d’abord ses sentiments pour lui/elle, qui languit en vain, mais s’aperçoit enfin de sa propre inclination.
  • 4. D’abord elle/il se trompe et s’engage dans une passion funeste, puis elle/il découvre le sentiment innocent et pur dans un/e autre qui attendait entre-temps patiemment.
  • 5. Une fois marié/e, le bonheur de la/du protagoniste est menacé par les ombres du passé.
la stylistique
La stylistique
  • la caractérisation des personnages et des sentiments
  • des adjectifs – une valeur symbolique
  • Liselotte Brodbeck: Roman als Ware. Basel 1974
  • Zusammengesetzte Substantive (Weinkelch, Kerzenlicht) schaffen eine Atmosphäre vornehmer Distinktion, preziöse Verben (schimmern, glänzen) unterstützen die Liquidität des Textes. Hauptverantwortlich für diesen Stil ist jedoch das Adjektiv. Hier dient es nicht dazu, sein Beziehungswort näher zu charakterisieren, sondern vermittelt lediglich Stimmungswerte (funkelnd, weich, weiß, matt, delikat).
la sentimentalit verbale
La lune brillait au milieu d’un azur sans tache, et sa lumière gris de perle descendait sur la cime indéterminée des forêts.

le signe assimilé au référent

la référence circulaire des clichés

les romans de Pierre Benoît: Das sprachliche Kunstwerk als Konsumartikel. Frankfurt 1987

des symboles langagiers

la connotation collective – le véritable signifié

la limitation du signifié sur le monde fictif

la répétition rituelle

une relation naturelle entre le mot et le sentiment

mot-clé et symbole

la substitution du terme général par le nom propre = l’antonomase

Scotch = rubans adhésifs

un conditionnement psychologique de Pavlov

La sentimentalité verbale
la vision du monde sentimentale
La vision du monde sentimentale
  • Jean-Jacques Rousseau: Emile ou de l’éducation, 1762
  • La femme est faite spécialement pour plaire à l’homme.
  • Bruno Péquignot: La relation amoureuse. Paris 1991
  • la pénétration timide du féminisme
  • la vision dualiste
  • un monde divisé en bons et en mauvais
  • des conflits sentimentaux entre le véritable amour et la passion funeste
  • entre des femmes pauvres et des hommes riches
  • l’affirmation du stéréotype
le r oman national
Le roman national
  • les romans folkloriques
  • les romans du terroir
  • dans le cadre d’une nature
  • les forces de la nature
  • actants pour les syntagmes performantiels (les épreuves) et disjonctionnels (les séparations)
  • la nature, l’amour et la mort
  • les récits exemplaires
  • les almanachs populaires
  • la Bibliothèque bleue
le roman policier
les principes de la philosophie positiviste

la fascination du crime

une fabrique du crime

la Belle Epoque

Petit Parisien:

plus de 10% aux récits de crime

des éditions spéciales

Le Passe-Partout

L’Œil de la police

O. J. Simpson Trial

Wilkie Collins: The Moonstone, 1868

Arthur Conan Doyle: A Study in Scarlet, 1887

Maurice Leblanc: Arsène Lupin, 1905

Gaston Leroux: Rouletabille, 1907; Bibi, 1913

Le roman policier
le roman policier classique
Le roman policier classique
  • Claude Bremond: Logique du récit, Paris 1973
  • 1. énigme → 2. enquête – activité d’élucidation {2.1. examen des données – observations → 2.2. élaboration d’une hypothèse – déductions [2.2.1. institution d’un test → 2.2.2. passage du test → 2.2.3. test probant] → 2.3. hypothèse vérifiée} → 3. énigme élucidée
  • la macrostructure d’un roman policier
  • a) un parcours presque scientifique à travers une série d’hypothèses
  • b) le retardement systématique de la solution
  • l’intrigue criminelle à travers les yeux du coupable
  • Bret Easton Ellis: American Psycho (1991)
le suspense
la transpiration du suspense

la curiosité éveillée

une énigme

la supériorité d’une intelligence

l’enquêteur – un individu brillant

Ulrich Schulz-Buschhaus: Formen und Ideologien des Kriminalromans, Frankfurt 1975

les idées scientifiques de l’époque

Umberto Eco: Le nom de la rose, 1980

un emploi systématique de Reizwörter

[...] einer wirren Reihung von Floskeln, die statt der Ausdrucks- eine bloße Reizfunktion übernehmen.

Le suspense
les variations narratologiques
a) les personnages

le commissaire Maigret de Georges Simenon

Sherlock Holmes de Conan Doyle

Hercule Poirot d’Agatha Christie

le commissaire San Antonio de Frédéric Dard

son assistant Bérurier

b) le style

le langage sobre et dépouillé de Simenon

l’écriture baroque de Dard

c) les modalités du crime

le crime collectif dans Murder on the Orient-Express d’Agatha Christie

le crime sous l’effet de l’hypnose dans The Moonstone de Wilkie Collins

d) la description de l’ambiance

e) la solution du conflit

les exploits impunis d’Arsène Lupin, le baron des malfaiteurs créé par Maurice Leblanc

Les variations narratologiques
le marketing
la règle de la cadence

fidéliser le consommateur

un volume par année

Erich Konsalik ou Stephen King

capitaliser sur l’image

polar psychologique – Ruth Rendell

le packaging du produit

best-seller historique = 400 p.

du dialogue

Christian Jacq: La dame d’Abou Simbel, 1996

- Attendez le retour de Ramsès et d’Acha.- Et si...- S’ils ne revenaient pas?- Cette affreuse hypothèse ne doit-elle pas être envisagée?- Je ne crois pas.- Vous êtes catégorique.- Je le suis.- J’attendrai donc.- Vous ne sauriez donc prendre meilleure initiative.

Le marketing
les cinq lois
Les cinq lois
  • Guy Des Cars: De cape et de plume, roman vécu, 1965; J’ose, confidences que je n’ai pu faire qu’à mon fils, 1974
  • 1) raconter une histoire prise du réel
    • La Tricheuse (une femme se fait rajeunir)
    • L’Impure (une femme atteinte par la lèpre)
    • Le Donneur (un homme qui donne son sperme)
  • 2) commencer par un plan détaillé
    • l’histoire en un quart d’heure
  • 3) des personnages en nombre impair
  • 4) le lecteur dans la confidence d’une partie de l’action que les personnages ignorent
  • 5) le style dialogué
un bilan provisoire
a) les signes paratextuels (couverture, collection etc.) et textuels (titre, personnages)

le client se décide pour un produit de marque

b) la reprise des mêmes schémas narratifs sans distance ironique ou parodique

c) l’assimilation complète du signe et du référent

une autre réalité moins compliquée, plus claire

d) un monde divisé en parfaits et en condamnés

e) les personnages caractérisés par leur fonction

pas d’évolution psychologique

f) capturer l’attention du lecteur par l’évasion et par le suspense

g) faire renaître dans le lecteur des émotions familières et invariables

un réseau de symboles ou d’expressions-clé stimulantes

Un bilan provisoire
les sch mas pr dominants
exclus les purs romans d’aventures, les romans coloniaux et de découvertes

les œuvres de Pierre Loti

les premiers romans policiers

Charles Victor d’Arlincourt: Le Solitaire, 1821

Eugène Sue: Les Mystères de Paris, 1843

Alexandre Dumas père: Le Comte de Monte-Cristo, 1845

Alexandre Dumas fils: La Dame aux camélias, 1848

Octave Feuillet: Le Roman d’un jeune homme pauvre, 1858

Ernest Feydeau: Fanny, 1858

Jules Verne: Voyage au centre de la terre, 1864

Marcelle Tinayre: La Maison du péché, 1902

Les schémas prédominants