slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 19

Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation - PowerPoint PPT Presentation


  • 88 Views
  • Uploaded on

Modélisation du comportement oculomoteur :. Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation les lieux de fixations autres contraintes spécifiques au système oculomoteur. A - Mesure des durées de fixation. DPF = premier passage

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant : les durées de fixation' - huyen


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Modélisation du comportement oculomoteur :

  • Le modèle doit tenir compte de plusieurs facteurs concernant :
    • les durées de fixation
    • les lieux de fixations
    • autres contraintes spécifiques au système oculomoteur
slide2

A - Mesure des durées de fixation

DPF = premier passage

durée de regard (gaze duration) = la somme de la première fixation + la suivante

Si le lecteur quitte le mot puis y revient plus tard = régression

slide3

Facteurs linguistiques qui influencent les durées de fixation :

  • la fréquence des mots : chaise/gibet
  • longueur des mots : court/vachement
  • la prédictibilité :
    • il était une … fois ?
    • … table ?
slide4

B - Mesures concernant les lieux de fixation

Lieu de fixation

Amplitude des saccades

Probabilité de fixation

  • Point de fixation préféré
  • les mots fréquents et prédictibles ne sont pas fixés
slide5

C - Contraintes oculomotrices :

Déroulement des saccades : la question de la latence saccadique (100-150 ms)

slide6

Comment rendre compte des effets des facteurs suivants sur les durées de fixations :

  • La fréquence des mots
  • La prédictibilité
  • L’amorçage parafovéal
  • La latence saccadique

Une réponse : le modèle EZ-Reader

Reichle, E.D., Pollatsek, A., Fisher, D.L., & Rayner, K. (1998). Toward a model of eye movement control in reading. Psychological Review, 105(1), 125-157.

slide7

EZ Reader : 3 étapes pour l’identification des mots :

  • Analyse visuelle précoce (V), pré-attentive
  • 2 étapes lexicales (étapes attentives)
    • L1 : « familiarity check » : permet la programmation d’une saccade vers le mot n+1
    • L2 : « completion of lexical access » : déplacement de l’attention vers le mot n+1
  • L1 = une estimation selon laquelle le mot a des chances raisonnables d’être identifié, donc on peut engager le processus de déroulement d’une saccade (il y a peu de chances de devoir faire une régression)
  • L2 = le mot est identifié. Passons au mot suivant (déplacement du spot attentionnel)
slide8

V : analyse visuelle précoce

L1 : test de la familiarité

L2 : accès lexical

slide18

En revanche, la prédictibilité est moins bien prise en compte :

Observed (Obs) and predicted (Pred) precentage of word skipping and mean first-fixation (FFD), single-fixation (SFD), and gaze duration (GD), in milliseconds, for predictable and unpredictable words.

slide19

En conclusion :

  • Le modèle EZ-reader rend bien compte des effets de fréquence
  • Mais perfectible en ce qui concerne la prédictibilité (version modifiée)
  • Bon outil permettant d’explorer les mouvements oculaires en lecture.
    • Exemple : étude des durées de première fixation (DPF) et des durées de regard (DR) chez des sujets dyslexiques.