Socle Commun des Connaissances et des Compétences Partager des expériences - PowerPoint PPT Presentation

socle commun des connaissances et des comp tences partager des exp riences n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Socle Commun des Connaissances et des Compétences Partager des expériences PowerPoint Presentation
Download Presentation
Socle Commun des Connaissances et des Compétences Partager des expériences

play fullscreen
1 / 19
Socle Commun des Connaissances et des Compétences Partager des expériences
176 Views
Download Presentation
hollace
Download Presentation

Socle Commun des Connaissances et des Compétences Partager des expériences

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Socle Commun des Connaissances etdes CompétencesPartager des expériences

  2. La notion de compétence connaissances capacités attitudes Agir avec compétence

  3. La notion de compétence • "Maîtriser le socle commun c'est être capable de mobiliser ses acquis dans des tâches et des situations complexes, à l'École puis dans sa vie" • (Décret du 11 juillet 2006) Pour construire des compétences… …Il faut proposer des situations d’apprentissage ou des situations problème

  4. La situation d’apprentissage • Donner du sens : • pour que les élèves se rendent compte de l’insuffisance de leur savoir en l’état actuel (créer un savoir utile plutôt qu'un savoir imposé) • pour faire émerger les préconceptions ou pré requis. Il ne faut pas craindre l'erreur. Le tâtonnement fait partie intégrante de l'apprentissage. • pour motiver car c’est une situation inédite ou en lien avec la vie courante

  5. Construire des compétences • "Une approche par compétence change la place des savoirs dans l'enseignement. Plutôt que d'occuper tout le terrain, ils deviennent des ressources pour résoudre des problèmes." • Phillippe Perrenoud Pour résoudre la situation d'apprentissage, il faudra prévoir des étapes intermédiaires, des tâches élémentaires (apports de connaissances, de savoir-faire, d’aide…).

  6. MASSE D'UN LITRE D'EAU Exemple n°1 :

  7. Exemple n°1 :

  8. Exemple n°1 :

  9. Exemple n°1 :

  10. MISE EN PLACE D’UNE DÉMARCHE D’INVESTIGATION RELAIS Exemple n°2 :

  11. Exemple n°2 :

  12. Exemple n°2 :

  13. Validation des compétences • L’essentiel réside dans les apprentissages mis en place, non dans l’évaluation. • La validation doit s’opérer tout au long du parcours et pas seulement en 3ème. • L’identification du niveau attendu est une question cruciale (cf. grille de référence DNB) • Prévoir des temps de rémédiation

  14. Validation des compétences • La validation des compétences doit s’opérer, pour l’essentiel, dans des situations ordinaires de classe et beaucoup d’items ne requièrent pas d’exercices d’évaluation spécifiques. • Partir du principe que, si un élève s’est montré compétent à un moment donné, il doit pouvoir ultérieurement manifester cette compétence. • Pour ce qui a trait à la méthode à suivre, les langues vivantes et le B2i offrent deux bons exemples.

  15. Notation et évaluation des compétences • Il n’existe pas de contradiction entre évaluation du socle (acquis / non acquis) et utilisation d’une notation sur 20. La notation procède du contrôle et permet aux élèves d’une classe de se situer les uns par rapport aux autres et l’évaluation des compétences est, par nature, individualisée. • Un des intérêts majeurs d’une évaluation par compétences est la lisibilité de l’information fournie à l’élève (autour des acquis et des manques).

  16. Calendrier 2009-2010 • Rentrée 2009 : Mise en oeuvre des attestations de maîtrise des compétences à l’école et au collège (en priorité en CE1, CM2 et 4ème). • Juin 2010 : Validation des paliers 1 et 2 pour les CE1 et CM2 et validation des items du palier 3 qui peuvent être validés pour les élèves de 4ème. • Juin 2010 ou septembre 2010 : Transmission des informations réunies au degré ou cycle suivant et prise en compte effective de ces données (dans une visée diagnostique, en particulier en termes de PPRE).

  17. L’attestation de maîtrise des compétences • Annexe au B.O. n° 45 du 3 décembre 2009 : Attestation de maîtrise des connaissances et compétences du socle commun au palier 3 (Publication dans l'encart du B.O. n° 45 du 3 décembre 2009 remplacée par la version du 3 décembre 2009)