slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Groupes nationaux de recherche en Mycologie PowerPoint Presentation
Download Presentation
Groupes nationaux de recherche en Mycologie

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 8

Groupes nationaux de recherche en Mycologie - PowerPoint PPT Presentation


  • 259 Views
  • Uploaded on

Groupes nationaux de recherche en Mycologie. Diagnostic et Spécificités Moléculaires des Pseudodermatophytes : Scytalidium sp. et Onychocola sp. Marie Machouart, Nelly Contet-Audonneau CHU Nancy. Société Française de Mycologie Médicale, Nancy, 11 Mai 2007. Pseudodermatophytes .

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Groupes nationaux de recherche en Mycologie' - hedwig


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Groupes nationaux de recherche en Mycologie

Diagnostic et Spécificités Moléculaires des Pseudodermatophytes :

Scytalidium sp. et Onychocola sp.

Marie Machouart, Nelly Contet-Audonneau

CHU Nancy

Société Française de Mycologie Médicale, Nancy, 11 Mai 2007

slide2

Pseudodermatophytes

  • Moisissures kératinophiles dont l’habitat dans la nature n’est pas toujours connu
  • Elles peuvent coloniser et envahir la couche cornée de la peau, des ongles mais pas les cheveux
  • Scytalidium sp. : S. dimidiatum et S. hyalinum
  • Onychocola sp. : O. canadensis
slide3

Onychocola canadensis

  • Moisissure arthrosporée isolée récemment d’onychomycoses au Canada, Nouvelle Zélande, Europe*. Habitat inconnu
  • Pousse lente (4-5 semaines), colonies blanches au verso brun, devenant gris clair à jaunâtre en vieillissant
  • Touche les personnes âgées (femmes surtout) ayant des troubles vasculaires des membres inférieurs
  • Lésions des ongles des pieds qui deviennent jaunâtres, fragiles et s’écaillent. Un intertrigo sec hyperkératosique peut être associé
  • Traitement difficile, résistance aux anti-dermatophytiques

* Sigler et al. J. Med.Vet. Mycol. 1990;28 :405-17. Contet-Audonneau et al. Eur. J. Dermatol. 1997;7:115-7.

Koenig et al. J. Med.Vet. Mycol. 1997;35:71-2

slide4

Scytalidium sp.

  • S. dimidiatum : moisissure noire retrouvée sur des plantes et arbres fruitiers des pays tropicaux
  • S. hyalinum (de couleur blanche) n’a jamais été isolé de l’environnement
  • Responsable de pachydermie des plantes des pieds, des paumes de main et d’onychomycose distale des ongles évoluant vers l’onychomycodystrophie totale
  • Traitement difficile, résistance aux anti-dermatophytiques habituels
  • Description de polymorphismes ponctuels dans la 18S et l’ITS1, différents types d’introns décrits dans la 18S

Machouart M., et al. FEMS Microbiol Lett. 2002, 208: 187-196.

Machouart M., et al. FEMS Microbiol Lett. 2004, 238(2): 455-67.

slide5

Scytalidium sp. : objectifs proposés

1. Epidémiologie de ces champignons

  • souches d’ espèces et d’origines géographiques différentes

N. Desbois ?, C. Aznar ?, M. Kombila ? Etc … ?

  • séquençage de zones variables mais aussi conservées :

M. Machouart

Confirmer les polymorphismes /Autres divergences ?

Lien entre type d’introns et géographie ** ?

Etude d’autres espèces de Scytalidium

** Nishida H. et al. Mol. Biol. Evol. 1995.12:883-6.

slide6

2. Tester la sensibilité des ces champignons à différents ATF

  • G. Buot ? J. Dunand ?
    • Lien entre sensibilité des champignons et présence d’introns * ?
  • 3. Etude de la voie de biosynthèse de la mélanine
  • M. Machouart
  • 4. Etude des introns isolés de champignons
    • Marqueur d’évolution ? D’où viennent-ils ?

Q. Vicens (Howard Hughes Medical Institute, Department of Chemistry and Biochemistry, University of Colorado, Boulder, USA)

    • Etude de phylogénie

L. Delhaes et E. Frealle ?

* Mercure S. et al. Nucleic Acids Res. 1997. 25:431-7.

slide7

Onychocolacanadensis : objectifs proposés

1. Epidémiologie de ces champignons

  • souches d’espèces et d’origines géographiques différentes
  • recherche dans l’environnement

2. Spécificités moléculaires des souches

  • séquençage de zones variables mais aussi conservées :

M. Machouart

Mise en évidence de divergences intra-spécifiques ? d’introns ?

2. Tester la sensibilité des ces champignons à différents ATF

slide8

Pour rejoindre le groupe

  • Scytalidium sp. : Marie Machouart, CHU Nancy
  • m.machouart@chu-nancy.fr
  • Onychocola sp. : Tayeb Chouaki, CHU Amiens
  • Chouaki.taieb@chu-amiens.fr