rencontre cxp d cembre 2002 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
RENCONTRE CXP – décembre 2002 PowerPoint Presentation
Download Presentation
RENCONTRE CXP – décembre 2002

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 34

RENCONTRE CXP – décembre 2002 - PowerPoint PPT Presentation


  • 88 Views
  • Uploaded on

RENCONTRE CXP – décembre 2002. QUEL ERP POUR VOTRE ENTREPRISE ? PANORAMA DE L’OFFRE. Jean-Christophe NOUVEAU Analyste CXP - Giga Group. AGENDA. PGI / ERP : enjeux et tendances Complexité du marché des progiciels Les spécificités du marché des PME. 2. PGI / ERP : enjeux et tendances

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'RENCONTRE CXP – décembre 2002' - gusty


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
rencontre cxp d cembre 2002
RENCONTRE CXP – décembre 2002

QUEL ERP POUR VOTRE ENTREPRISE ?

PANORAMA DE L’OFFRE

Jean-Christophe NOUVEAU

Analyste

CXP - Giga Group

agenda
AGENDA
  • PGI / ERP : enjeux et tendances
  • Complexité du marché des progiciels
  • Les spécificités du marché des PME

2

slide3

PGI / ERP : enjeux et tendances

  • Complexité du marché des progiciels
  • Les spécificités du marché des PME

3

erp pgi d finition

GPAO

FDV

Comptabilité

Gestion

Commerciale

Achats

R.H.

Stocks

Transport

...

ERP / PGI : Définition
  • ERP : Enterprise Resource Planning
  • PGI : Progiciel de Gestion IntégréeProgiciels qui permettent de gérer les fonctions transactionnelles de l’entreprise et des fonctions de planification.
  • Pour être intégré, un progiciel doit couvrir au moins trois fonctions de base dans le monde de la gestion (parmi la Comptabilité, la Gestion de Production, la Gestion Commerciale, la Gestion des Achats, la Gestion des Stocks, la Gestion des Transports, la Gestion des Ressources Humaines…) et partager les informations entre les modules par le biais d ’une base de donnée unique.

4

sch ma g n ral d un erp

Statistiques et tableaux de bord

BACK OFFICE

Schéma général d’un ERP

Clients

SAV

Force deVente

Site Web

FRONT OFFICE

GestionCommerciale

Fournisseurs

Stocks

Achats

Production

ComptaGénérale

Gestionclients

Gestion Fournisseurs

Banques

Paie

Analytiqueet Budget

Trésorerie

5

caract ristiques g n rales d un erp
Caractéristiques générales d’un ERP
  • Concepteur unique
  • Unicité de l'information
  • Temps réel
  • Traçabilité des opérations
  • Traitements multi-domaines

6

objectifs d un erp
Objectifs d ’un ERP
  • Rendre les entreprises plus performantes en améliorant leur gestion interne par :
    • > une plus grande fiabilité de l’information (unicité)
    • > une plus grande cohérence entre les fonctions au sein des entreprises :
      • éviter les ruptures lors du passage d’un système à l’autre
      • éviter les redondances (ressaisies, informations identiques mais exprimées sous des formes différentes…)
    • > une réduction des délais (fluidité de l’information)
    • > une réduction des coûts administratifs (meilleur suivi)

7

progiciel int gr ou int gration de progiciels

• Engendre la cohérence des

données des traitements

• Amène un risque de

surdimensionnement

• Minimise l'investissement

nécessaire à l'interfaçage

• Est un compromis besoin/

• Augmente les coûts

offre, fonction par fonction

l'implantation que pour

la maintenance

• Permet de répartir

les risques de dépendance

• Engendre la nécessité de

gérer la cohérence des

données et des traitements

vis-à-vis des fournisseurs

Progiciel intégré ou intégration de progiciels

-

+

• Impose son organisation

Progiciel

intégré

• Crée une dépendance forte vis-à-vis du fournisseur

d'interfaçage tant lors de

Intégration de progiciel

8

de l erp l erp tendu

FRONT OFFICE

GRH

Gestion

des achats

Flux Financiers

Gestion

commerciale

GPAO

Infrastructure

FRONT OFFICE

Gestion

des achats

GRH

SCM

Flux Financiers

CRM

Gestion

commerciale

GPAO

Infrastructure

De l ’ERP à l ’ERP étendu

9

interfaces e business erp
Fichiers de base

Synchronisation des données clients (adresses, conditions de paiements, tarifs et remises, statistiques de vente, etc..)

Synchronisation des données produits : tarifs, promotions et inventaire

Traitements

Envoi des devis / commandes vers l'ADV

Suivi de réalisation de la commande client

Calcul des dates de livraison (ATP)

Suivi des règlements factures

Statistiques de consommation

etc.

Interfaces E-business / ERP

Une intégration nécessaire

pour assurer un meilleur service et fidéliser les clients

10

slide11

E-business : enjeux

  • Au niveau mondial : 40% des transactions de e-commerce étaient réalisées en B to C en 1998
  • En 2002, cette proportion ne sera plus que de 22%. Ce sont les échanges interentreprises (B to B) qui assureront le développement du commerce en ligne (source IDC)

Business-to-Business

Gouvernement

Fourn. direct

Fourn.

Indirect

Assurance

Banque

Logistique

Fabricant

Consommateur

Assurance crédit

Distributour

Détaillant

11

Business-to-Consumer

slide12

PGI / ERP : enjeux et tendances

  • Complexité du marché des progiciels
  • Les spécificités du marché des PME

12

slide13

Le marché français - IDC

Marché français des progiciels ERP et e-business en 2001

Générix

Autres

SAP

Viveo

Adonix

JDEdwards

Intentia

Cegid

PeopleSoft

Sage

Oracle

Revenu total des éditeurs = 1,011 Mds d’euros en 2001, soit 12,9 % de croissance

Source : IDC juin 2002

13

slide14

Le marché français - PAC

Marché français des progiciels ERP et e-business en 2001

Autres

SAP

Générix

21

2

40

Adonix

4

7

JDEdwards

11

9

5

Intentia

PeopleSoft

Oracle

Revenu total des éditeurs = 2,2 Mds d’euros en 2001, 3,3 Mds d’euros en 2005

Source : PAC septembre 2002

14

slide15

Le point sur l ’offre

Grands comptes

SAP

PeopleSoft

Oracle

SSA (BPCS)

JD Edwards

Baan

Mapics

Intentia

Qualiac

IFS

Adonix

Origine

Industrie

Frontstep

MBS

(Axapta)

Générix

Lawson

Epicor

QAD

Origine

Finances

Sage

MBS

(Navision)

Scala

CCMX

SSA (Max International)

Cegid

Geac

PME

15

la politique de d veloppement des diteurs
La politique de développement des éditeurs
  • Le marché des grands comptes peut être considéré comme saturé.
  • Le mid-market reste à équiper pour une part importante,

d’où le renforcement des politiques commerciales des éditeurs

dans cette direction.

  • Les fournisseurs de solutions sur ce marché doivent rapidement

atteindre une taille critique sous peine de ne pouvoir poursuivre

leur développement.

  • Dans cette perspective, on observe une volonté importante

d’étendre le périmètre fonctionnel des offres ainsi que la base

clients.

16

la politique de d veloppement des diteurs1
La politique de développement des éditeurs
  • D’où une politique agressive de rachats :
    • Numetrix (SCM) et Youcentrics (CRM) par JD Edwards
    • Clé 128 (SCM) et Abel (Immobilisations) par Adonix
    • Vantive (CRM) par PeopleSoft
    • Sales Logics (CRM) et Fasset (Immobilisations) par Sage
    • EBC Informatique (Comptabilité) par Geac
    • Interbizz (ERP/Prod) et Max (ERP) par SSA
    • Great Plains (ERP) et Navision (ERP) par Microsoft
    • Top Manage (ERP) par SAP
    • Frontstep (ERP) par Mapics
  • Et des développements internes importants.

17

les acteurs sp cialis s pme sont essentiellement nationaux
Les acteurs « spécialisés PME », sont essentiellement nationaux

L’offre ERP pour les PME

Source CXP 2002

18

les acteurs sp cialis s pme sont essentiellement nationaux1
Les acteurs « spécialisés PME », sont essentiellement nationaux

L’offre ERP pour les PME

  • Les progiciels sont de facto orientés PME-PMI, parfois plus en raison de l’historique de la société qui l’édite qu’en raison du potentiel du progiciel
  • Le marché des PME est très sensible à la proximité géographique, et les acteurs nationaux ont souvent su développer un tissu de partenariats très fort
  • Les spécificités locales sont traitées de manière plus natives par les ERP nationaux. Cette caractéristique améliore les délais d’implémentation

19

les besoins et les projets des pme
Les besoins et les projets des PME
  • 63 % des PME françaises sont équipées d’un PGI
  • 68 % des industries manufacturière sont équipées
  • 18 % des PME conduisent actuellement un projet PGI
  • -> pour 55 % d ’entre elles, l’objectif est l’optimisation des processus
  • -> pour 19 % le PGI doit à terme assurer le back-office du e-commerce
  • Critères de satisfaction :
  • -> fiabilité (48 %)
  • -> évolutivité (34 %)
  • -> performances techniques (22 %)

Etude 2001 sur entreprises de 50 à 500 salariés

20

les solutions sectorielles
Les solutions sectorielles

Pour des secteurs très divers ...

  • - Bois et ameublement

Configuration à variantes,

  • - Textile et habillement

Coloris et tailles

  • - Imprimerie

Plans de feuille, passages multiples

  • - Papier

Flux continu, bobines

Des solutions dans tous les environnements :

AS/400, UNIX, PC, NT

Parfois performantes dans les domaines spécifiques mais faibles dans les fonctions classiques

21

les syst mes d exploitation

Mainframe

(les) UNIX

OS/400

NOVELL

Les systèmes d'exploitation

Les plates-formes

  • "L'explosion" de WINDOWS NT !
  • qui prend sa place parmi les existants

Source CXP 2002

Offres complémentaires

Progiciels nouveaux

Redéploiements

22

les bases de donn es
Les bases de données

Un marché de plus en plus dominé par ORACLE et SQL Server

ainsi que quelques "grands" : SYBASE, INFORMIX, DB2/400

Mais attention à l ’utilisation

- Support de données

- Frontal d'interrogation

- Outil de développement

Source CXP 2002

Le SGBD doit être « transparent » pour l ’utilisateur

23

slide24

Les tendances du marché

L’évolutions des offres :

- > nouvelles offres fonctionnelles : CRM et SCM

-> évolutions technologiques (architecture Internet/intranet, intégration du workflow, …)

-> nouvelle offre commerciale et techniques : l ’ASP

-> la course au e-business (e-commerce, marketplace…)

24

slide25

PGI / ERP : enjeux et tendances

  • Complexité du marché des progiciels
  • Les spécificités du marché des PME

25

pourquoi un erp pour les pme
Pourquoi un ERP pour les PME ?
  • Les besoins fonctionnels des PME ne sont pas tous couverts par

les systèmes d’information existants.

  • L’extension des besoins fonctionnels peut déboucher sur la

nécessité de remettre à plat le système d’information.

  • Les besoins de réactivité augmentent, avec l’intensification

des liens formés avec des grandes sociétés.

  • Les enjeux e-business deviennent une réalité pour les PME,

qui doivent se doter d’outils adéquats.

26

pour une nouvelle approche globale
Par un accroissement de la connectivité

Généralisation des applications Web (de quelques modules à des versions 100 % HTML)

EAI (Enterprise Application Integration)

Développement des outils collaboratifs

Pour une nouvelle approche globale

Les PME, comme les grands comptes, doivent maintenant répondre à de nouveaux besoins d’information en temps réel.

  • Par la généralisation des outils décisionnels
  • En s’orientant vers un système d ’information de plus en plus intégré

27

slide28

Les problèmes les plus fréquents…

(Sur le périmètre fonctionnel)

  • Périmètre fonctionnel mouvant

Pression de l ’utilisateur final malgré de bonnes résolutions de départ

(volonté de rester dans le standard mise à mal par la richesse et la « paramétrabilité » du progiciel)

  • Besoins critiques mal recensés
  • Interfaces insuffisamment étudiées

28

et les r ponses des diteurs
…Et les réponses des éditeurs

Sur le plan fonctionnel

  • Des offres s’intégrant dans une architecture technique « simple ».
  • Une réduction de la complexité d’intégration via la mise sur le

marché de versions pré-paramétrées de leurs progiciels.

  • Des réponses spécifiques aux besoins métiers des sociétés.
  • Une offre centrée sur le back office, avec des ouvertures vers

une approche « entreprise étendue ».

29

et les r ponses des diteurs1
…Et les réponses des éditeurs

Sur le plan commercial

  • Préférence pour une approche indirecte, en faisant vivre un

réseau dynamique de revendeurs.

  • Prise en compte de l’appartenance d’une PME à un grand groupe

lors de l’approche commerciale.

  • Adaptation des pratiques commerciales à ce marché :
    • Compression des coûts d’intégration
    • Orientation opérationnelle des projets
  • Commercialisation de solutions packagées, avec un engagement

sur la mise en œuvre.

30

la part de la mise en uvre selon la taille du projet
La part de la mise en œuvre selon la taille du projet

Mise en place

60%

> 10 MF

Matériel

17%

Etude faisabilité

et choix

4%

Progiciel

19%

Progiciel

37%

Choix, mise en place

49%

< 10 MF

Matériel 14%

31

ratios effectifs
Ratios effectifs

Sous-traitance

Utilisateurs

29%

48%

Informatique

interne

23%

En moyenne : 1 jour de prestataire pour 2 jours d ’utilisateurs

32

slide34

CXP International

19 - 21, rue du Rocher - 75008 PARIS

Tél : 01.53.04.19.36

Jean-Christophe NOUVEAU ,

Analyste

jcnouveau@cxp-international.com