atelier de concertation des points focaux sur les synergies entre les conventions issues de rio n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ATELIER DE CONCERTATION DES POINTS FOCAUX SUR LES SYNERGIES ENTRE LES CONVENTIONS ISSUES DE RIO PowerPoint Presentation
Download Presentation
ATELIER DE CONCERTATION DES POINTS FOCAUX SUR LES SYNERGIES ENTRE LES CONVENTIONS ISSUES DE RIO

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 11

ATELIER DE CONCERTATION DES POINTS FOCAUX SUR LES SYNERGIES ENTRE LES CONVENTIONS ISSUES DE RIO - PowerPoint PPT Presentation


  • 109 Views
  • Uploaded on

ATELIER DE CONCERTATION DES POINTS FOCAUX SUR LES SYNERGIES ENTRE LES CONVENTIONS ISSUES DE RIO. Marrakech - 27 au 31 janvier 2003. Par Jules Gontran Capo Chichi BÉNIN.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

ATELIER DE CONCERTATION DES POINTS FOCAUX SUR LES SYNERGIES ENTRE LES CONVENTIONS ISSUES DE RIO


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
atelier de concertation des points focaux sur les synergies entre les conventions issues de rio

ATELIER DE CONCERTATION DES POINTS FOCAUX SUR LES SYNERGIES ENTRE LES CONVENTIONS ISSUES DE RIO

Marrakech - 27 au 31 janvier 2003

Par Jules Gontran Capo Chichi

BÉNIN

slide2
Les dispositifs de pilotage des trois conventions n’ont pas encore trouvé la formule appropriée pour plus de synergie malgré le séminaire de mise en synergie des trois conventions dites de la génération de Rio qui a désigné la Commission Nationale pour le Développement Durable (CNDD) pour faciliter cet exercice.
slide3
En effet, c’est au cours d’une mission d’appui technique que le Bénin a sollicité auprès du SE/CCD que le PNUD Bénin a offert son appui financier pour l’organisation par la Commission Nationale pour le Développement Durable une journée de réflexion sur la stratégie de création d’une synergie entre les trois Conventions de la génération de RIO.
slide4
Le cadre institutionnel de la mise en œuvre de la CCD est clairement défini et fonctionne parfaitement ; ce qui n’est pas le cas actuellement pour les deux autres conventions. Cependant, ce cadre est en voie d’être adopté par le Gouvernement béninois pour ce qui concerne la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques à travers la mise en place du Comité National de Coordination sur les Changements Climatiques.
slide5
Malgré les contraintes financières, mon pays reste fidèle aux clauses et dispositions de la CCD.
  •  Un Fonds National de Lutte contre la Désertification a été mis en place avec une autonomie de gestion. Il est administré par un Conseil d’Orientation et un Comité de Gestion. Le Directeur et le Chef Comptable sont recrutés sur test pour une durée de trois ans et sont sous contrat.
slide6
Le Ministre des Finances a détaché un Contrôleur de Gestion auprès du FONDS.
  • Dans le processus de mise en œuvre de la CCD, les organes de coordination et de pilotage ont été mis en place et sont opérationnels avant même que les mêmes pays aient enclenché la rédaction des stratégies et les communications nationales en matière de CCCC et CBD.
slide7
Les enjeux qui sont sources de tiraillement entre les pays développés et les pays en voie de développement expliquent en grande partie l’insuffisance des concertations et de complémentarité dans la recherche de synergie dont une belle définition serait : Un effort dans la vision, une utilisation rationnelle des ressources interne et une intégration dans la formulation des actions de mise en œuvre. Permettez-moi de vous faire une présentation du point de vue d’un acteur responsable d’une commune au cours de la célébration d’une journée mondiale de la CCD.
slide8
Pour le Sous – Préfet de BANIKOARA, « le choix de sa commune pour célébrer la 6ème journée n’est pas un fait de hasard.
  • La caractéristique actuelle du paysage de la commune de BANIKOARA est la prédominance de vastes espaces agricoles sur quelques pans de forêts subissant encore les affres du surpâturage. Cette situation s’explique par le développement depuis les années 70 de la culture du coton, corollaire du développement de la culture attelée dans le Département du Borgou à BANIKOARA.
slide9
La recherche du rendement par l’accroissement des superficies emblavées au détriment des terres vierges caractérise le système cultural. L’harmattan est très rude à BANIKOARA, les tempêtes sont de plus en plus violentes et la chaleur de plus en plus infernale. La sécheresse est très accentuée et les points d’eau complètement asséchés.
  •  Les populations se posent toutes sortes de questions. Pour les uns, la commune serait-elle sous une malédiction divine et pour les autres plus cartésiens, BANIKOARA subirait-elle les conséquences d’un changement climatique ? »
slide10
 C’est pourquoi, nous pensons vivement qu’un organe catalyseur devra veiller si, devant des activités, des actions ou devant une source de financement, l’on devra mettre en lumière les liens étroits entre les trois conventions qui malheureusement ne sont pas les seules à caractère environnemental.
  • Que dirons – nous par exemple de RAMSAR ?
slide11
En conclusion, nous estimons qu’avec les mutations intervenues dans l’ouverture du guichet GEF au processus de la CCD, la synergie reste un atout majeur que le présent colloque aidera à trouver pour une meilleure cohésion dans la mise en œuvre des Conventions à caractère environnemental.