ACTIVITES INTERDISCIPLINAIRES - PowerPoint PPT Presentation

gersemi
activites interdisciplinaires l.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ACTIVITES INTERDISCIPLINAIRES PowerPoint Presentation
Download Presentation
ACTIVITES INTERDISCIPLINAIRES

play fullscreen
1 / 20
Download Presentation
154 Views
Download Presentation

ACTIVITES INTERDISCIPLINAIRES

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. ACTIVITES INTERDISCIPLINAIRES Classe de Terminale ST2S Journée de formation académique du 4 juin 2008

  2. ‘‘Ces activités permettent aux élèves de connaître puis d’étudier des faits de société posant des questions sanitaires et/ou sociales en conjuguant des approches scientifiques, juridiques, économiques, historiques, politiques, géographiques, culturelles.’’

  3. Quoi ? Partir d’un sujeten lien entre le programme de Sc. et Tech. Sanitaires et sociales et le programme de biologie et physiopathologie humaines en y associant au moins une autre discipline scientifique (mathématiques, sciences physiques et chimiques). • Pour quoi faire ? • Réaliser une étudescientifique et technologique qui permet d’appréhender la complexité des faits d’actualité sanitaire et sociale et d’en comprendre les enjeux. • Formuler un questionnement, rechercher des éléments de réponse et les analyser. • Comment ? • Recherche documentaire. • Investigation sur le terrain : démarche d’enquête, observation, entretien avec lesprofessionnels… • Le travail sera effectué en groupe (3 élèves maximum)

  4. DUREE ET PERIODICITE Quand, dans l’année, mettre en place ces activités ? • Troissemaineschaque année sont consacrées à ces activités qui sont menées sur les horaires de maths, physique chimie, biophysiopathologie et sciences et techniques sanitaires et sociales, puisque seuls ces quatre programmes intègreront trois semaines ‘‘banalisées’’. • Horaire global pour la classe de première:3 fois 21h • Ces trois semaines sont non consécutives, réparties à raison d’une par trimestre.

  5. Qui ? Quels enseignants pour encadrer ces activités ? • Les enseignants de sciences et techniques sanitaires et sociales, de biologie physiopathologie humaines, de sciences physiques et chimiques et de mathématiques, encadrent les élèves durant les trois semainessur les horaires de ces disciplines. L’ensemble de l’équipe pédagogique (histoire géographie, français, EPS et langue vivante) peut être amenée à participer à la conception et la mise en place de ces activités. • L’approche pluridisciplinaire qui est privilégiée nécessite la mise en œuvre, par les différents enseignants, d’une pédagogie appropriée.


  6. L’EVALUATION • Les élèves réalisent uneproduction écritede sept à dix pages maximum (annexes comprises) qui sera le support d’uneprésentation oraledevant l’équipe pédagogique.Cette présentation doit faire apparaître la démarche méthodologique, les apports cognitifs, le caractère interdisciplinaire de l’étude. • L’appréciation obtenue à l’issue de l’évaluation figurera sur le livret scolaire.

  7. LES APPORTS POUR L’ELEVE • Porter un regard croisé sur des questions sanitaires, sociales • Approcher concrètement les réalités du terrain • Être en situation d’apprentissage actif • Développer le travail en autonomie et en équipe • Présenter un travail structuré avec un regard critique sur la démarche suivie et les découvertes cognitives

  8. Distinction 1ère / Terminale • Thème: En classe de première l’étude se fait dans un champ de recherche large. L’élève l’aborde par un problème lié à un fait de société. L’accent est mis sur la collecte, l’organisation et le croisement de données.Exemple: Pourquoi une nouvelle loi anti-tabac? • Sujet: En classe de terminale l’activité exige une étude fine. Le sujet pose une question précise. L’accent est mis sur le questionnement.Exemple: La loi Evain a-t-elle été inappliquée, ou inapplicable ?

  9. La démarche de recherche • Poser une question: • Quel est le problème? • Estimer la faisabilité de la recherche • Y répondre: • De façon interdisciplinaire • De façon appropriée

  10. Poser une question: • Cerner dans le domaine sanitaire et social unesituation posant problème(une question se pose quand il y a un problème!). • Établir lequestionnement, c’est-à-dire l’ensemble des questions que l’on peut se poser par rapport à ce problème • Faire émerger laquestion centrale, qui ‘‘chapeaute’’ le questionnement

  11. Estimer la faisabilité de la recherche Suis-je (l’élève est-il) capable de répondre: • Dans le temps imparti (établir un planning réaliste) ? • À l’ensemble du questionnement ?Attention aux sujets trop vastes. Une problématique convenablement choisie permet de fixer les limites de la recherche. • De façon pertinente (choix et disponibilité des sources, des questionnaires, possibilité de rencontrer des professionnels)

  12. Établir le cadre méthodologique: 1) Étude théorique: Entre autres possibilités: • définition des termes et concepts, • ‘‘revue de la littérature’’, • point historique avec un éclairage pluridisciplinaire : biologie, physiopathologie humaine, physique chimie, mathématiques et ST2S… et les autres disciplines

  13. Établir le cadre méthodologique: 2) Expérimentation: Exemple d’outils: • Études de cas • Compilation statistique • Synthèses d’entretiens • Questionnaires • Activités expérimentales • Etc… Justification du choix de ces outils.

  14. Présenter les résultats Exposer les données recueillies: • Les synthétiser • Les analyser

  15. Conclusion • La question posée a-t-elle trouvé une réponse? • Cette recherche ouvre-t-elle de nouvelles pistes de réflexion?

  16. Exemple d’activité interdisciplinaire Préoccupation de santé publique: La lutte contre le tabac

  17. Analyse du champ d’étude:La lutte contre le tabac Exemples de questionnements associés: • Les enjeux de santé sont-ils contradictoires avec les enjeux économiques? • Aux Etats-Unis, des procès ont donné tort aux fabricants de cigarettes qui ont du verser des dommages et intérêts aux associations d’anciens fumeurs atteints de cancer. Quelle est la situation en France? • Le décret anti-tabac est-il appliqué en milieu carcéral? En hôpital psychiatrique?

  18. MISE EN PLACE POUR L’ANNEE 2008 – 2009 Quelques préalables pédagogiques: • Réunir l’équipe pédagogique concernée de la classe de terminale pour s’interroger sur les sujets et leur déclinaison interdisciplinaire. • S’interroger sur les centres et personnes ressources en lien avec les sujets retenus. • Déterminer pour la rentrée 2008/09 un calendrier et une organisation.

  19. Organisation des emplois du temps: • Dans toute la mesure du possible, les enseignements des quatre disciplines concernées seront groupés au moins pour deux demi journées.L’idéal étant de regrouper certains de ces quatre enseignements sur une journée entière de façon à permettre des déplacements ‘‘sur le terrain’’. • Il semble judicieux de proposer au chef d’établissement une organisation pédagogique favorisant les possibilités de rencontre entre enseignants des différentes disciplines et les élèves.

  20. Proposition d’emploi du temps: • Une journée par semaine serait organisée comme suit : • Soit 7h consacrées aux AI sur une journée, le reste des heures de ST2S, Bio, Physique et Maths de la semaine permettront aux élèves de continuer leurs travaux avec l’accompagnement du professeur de la matière. Le reste des enseignements se déroulant ‘‘normalement’’.