l analyse financiere n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
L' ANALYSE FINANCIERE PowerPoint Presentation
Download Presentation
L' ANALYSE FINANCIERE

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 109

L' ANALYSE FINANCIERE - PowerPoint PPT Presentation


  • 429 Views
  • Uploaded on

L' ANALYSE FINANCIERE. POUR UN DIAGNOSTIC FINANCIER. L' ANALYSE DOIT SE FAIRE :. PAR DES COMPARAISONS ENTRE PLUSIEURS VALEURS de différentes sociétés du poids relatif d'une société, dans son secteur d'activité économique, par rapport aux autres entreprises DANS LE TEMPS DANS L' ESPACE.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

L' ANALYSE FINANCIERE


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    Presentation Transcript
    1. L' ANALYSE FINANCIERE POUR UN DIAGNOSTIC FINANCIER

    2. L' ANALYSE DOIT SE FAIRE : • PAR DES COMPARAISONS ENTRE PLUSIEURS VALEURS • de différentes sociétés • du poids relatif d'une société, dans son secteur d'activité économique, par rapport aux autres entreprises • DANS LE TEMPS • DANS L' ESPACE

    3. L' ANALYSE PEUT SE FAIRE : • EN SUIVANT L' EVOLUTION DES VALEURS ABSOLUES • EN SUIVANT L' EVOLUTION DES VALEURS RELATIVES • COMPARAISON ENTRE DEUX VALEURS. Il s'agit de l'analyse par les ratios (éventuellement %) • COMPARAISON ENTRE DES VALEURS INDICIAIRES(choix d'une année dont les valeurs ont pour base 100)

    4. EXEMPLE DE TABLEAU D' ANALYSE EN VALEUR RELATIVE Consomm. M.P. % % Production vendue Ch. Ext. % % Salaires et charges % Production stockée Frais Fi. % Autres Ch. % % Production immobilisée Résultat % 100 100

    5. SUIVI DE L' ACTIVITE EN VALEUR INDICIAIRE • CHOISIR UNE ANNEE DE REFERENCE (année de base) LES VALEURS PRENNENT LA VALEUR 100 • SUIVRE L' EVOLUTION DES POSTES QUE L' ON VEUT ETUDIER EN COMPARANT LEURS VALEURS A CELLES DE L' ANNEE DE REFERENCE

    6. TABLEAU INDICIAIRE

    7. L’ ANALYSE DU COMPTE DE RESULTAT

    8. PRESENTATION DU COMPTE DE RESULTAT POUR L' ANALYSE • PLUSIEURS FORMES PEUVENT ÊTRE ADOPTEES POUR L' ANALYSE : • Avec des colonnes, distinguant les charges et les produits avec référence à l'exercice précédent • En liste, afin de calculer les S.I.G., faisant toujours apparaître les données de l'exercice précédent • En tableau permettant de suivre l'évolution sur plusieurs exercices, en valeurs absolues et relatives

    9. SUIVI DE L' ACTIVITE • Y-A-T-IL UN CHANGEMENT D' UNE ANNEE SUR L' AUTRE ? • QUELLES EN SONT LES EXPLICATIONS ? • LA TENDANCE EST-ELLE FAVORABLE OU DEFAVORABLE ?

    10. LE COMPTE DE RESULTAT • LES TROIS GRANDES PARTIES : • LES PRODUITS ET CHARGES LIES A L' ACTIVITE COURANTE • LES PRODUITS FINANCIERS ET CHARGES FINANCIERES • LES PRODUITS EXCEPTIONNELS ET LES CHARGES EXCEPTIONNELLES

    11. RESULTATS PAR NATURE D' OPERATION CHARGES PRODUITS Charges d'exploitation Produits d'exploitation Résultat d’ Exploitation Charges Financières Produits Financiers Résultat Financier Charges Exceptionnelles Produits Exceptionnels Résultat Exception.

    12. ANALYSE DU CHIFFRE D' AFFAIRES • VENTES DE MARCHANDISES En France, à l'export + VENTES DE BIENS En France, à l'export + VENTES DE SERVICES En France, à l'export

    13. LA MARGE COMMERCIALE • VENTES DE MARCHANDISES - COÛT D' ACHAT DES MARCHANDISES VENDUES - Frais occasionnés par la vente = MARGE COMMERCIALE BRUTE = MARGE COMMERCIALE NETTE

    14. COÛT D' ACHAT DES MARCHANDISES Achats de marchandises Coût d'achat des Marchandises vendues Sk initial de marchandises Var. Sk. Sk final de marchandises

    15. RATIO DE MARGE COMMERCIALE MARGE COMMERCIALE x 100 CHIFFRE D' AFFAIRES

    16. ANALYSE DE LA PRODUCTION • CHIFFRE D' AFFAIRES + PRODUCTION STOCKEE + PRODUCTION IMMOBILISEE

    17. LA PRODUCTION DE L' EXERCICE Production de l’ex. Ventes de l’ex. Sk initial Sk final Var. Sk. Production immobilisée

    18. LA PRODUCTION PROPRE ET LA MARGE Sous-traitance de fabrication Production de l’ex. Coût des Matières consommées Production propre Marge sur production propre

    19. LA MARGE BRUTED'EXPLOITATION Coût des march. vendues Vente de marchandises Marge com. Marge brute d'exploitation Marge com. Coût des matières consommées Production propre Marge sur production propre Marge sur production propre

    20. LES CONSOMMATIONS INTERMEDIAIRES Achats de M.P. Consommation de M.P. Sk initial Var. Sk. Sk final Autres achats et charges externes

    21. LA VALEUR AJOUTEE • INDICATEUR D' ACTIVITE • COMME LE C.A. ET LA PRODUCTION • PERMET DES COMPARAISONS ENTRE LES ENTREPRISES D' UN MÊME SECTEUR • EST ETROITEMENT LIEE A LA MACRO ECONOMIE

    22. VALEUR AJOUTEE ET P.I.B • Ensemble des V. A. des entreprises = PRODUCTION INTERIEURE BRUTE • PRODUIT INTERIEUR BRUT. • Somme des V.A. de tous les secteurs institutionnels. • A NE PAS CONFONDRE AVEC P.N.B. • Somme des V.A. de tous les agents économiques résidant dans une nation.

    23. Production Intérieure Brute,Produit Intérieur, National Brut V.A. des entreprises Taxes s/import Production Intérieure Brute Prod. Adm. Prod. Ins. Fi. Salaires Gens maison Produit Intérieur Brut Valeurs activités à l'étranger par rés. Franç. Val. activités en France par étrang.. Produit National Brut

    24. CALCUL DELA VALEUR AJOUTEE Ensemble des consommations intermédiaires de l'exercice (c.a.d., provenant des tiers) Consommation de M.P., d'achats non Stockés (ex. énergie) et de services extérieurs Production de l’ex. VALEUR AJOUTEE RICHESSE CREEE PAR L' ENTREPRISE VERITABLE POIDS ECONOMIQUE Valeur Ajoutée

    25. LA VALEUR AJOUTEERICHESSE CREEE ET PARTAGEE PAR L' ENTREPRISE PERMETTANT DE REMUNERER : • L' ETAT (Impôts et taxes) • LES SALARIES (Salaires et charges) • LES PRÊTEURS (Charges financières) • L' ENTREPRISE ELLE-MÊME (Amortissements, provisions, partie des résultats conservés) • LES CAPITALISTES (Dividendes)

    26. VALEUR AJOUTEECENTRALE DE BILANS Production globale - consommations intermédiaires • = V.A. produite (P.C.G. 82) + Subventions d'exploitation reçues en complément de prix de vente + Loyers de location-vente + Charges de personnel extérieur • = Valeur Ajoutée Centrale de Bilans (source : Banque de France – Centrale de Bilans – Méthodes d'analyse financière)

    27. RATIOS LIES A LA VALEUR AJOUTEE • V. A. x 100 / Production • = efficacité de l'activité économique • V. A. / Effectif moyen • = efficacité du personnel • V. A. / Immobilisations d'exploitation • = efficacité du matériel

    28. RATIOS LIES ALA VALEUR AJOUTEE (suite) • Masse salariale / V. A. • ratio utilisé pour le calcul de la participation des salariés aux fruits de l'expansion de l'entreprise [1/2(B –5% des C.P.)x S/V.A.] • (V.A. n – V.A. n-1) x 100 / V.A. n-1 • Permet de mesurer l'évolution, la croissance de la valeur ajoutée d'une année sur l'autre

    29. EXCEDENT BRUT D' EXPLOITATION • RESSOURCE FONDAMENTALE QUI MESURE LA PERFORMANCE ECONOMIQUE DE L' ENTREPRISE • ASSURE : • La rémunération des capitaux mis à la disposition de l'entreprise • Prêteurs (Frais Financiers) • Actionnaires (Dividendes) • Le maintien de l'outil de production (Amortissements) • Le développement de l'entreprise (Résultats conservés)

    30. E.B.E.Excédent Brut d'Exploitation Impôts et taxes VALEUR AJOUTEE Charges de personnel Subventions d'exploitation E.B.E.

    31. Résultat Brut d'ExploitationCentrale de Bilans Valeur ajoutée Centrale de Bilans + Autres produits et charges (extraits) - Impôts, taxes et versement assimilés - Charges de personnel • = RESULTAT BRUT D' EXPLOITATION

    32. RATIOS LIES A L'E.B.E. • E.B.E. x 100 / C.A. ou PRODUCTION • Performance économique de l'entreprise • E.B.E. x 100 / V.A. • Part du résultat d'exploitation dans la V.A. • FRAIS FINANCIERS x 100 / E.B.E. • Poids des prélèvements financiers sur le résultat • Ne devrait pas dépasser 30 % pour que l'entreprise puisse préserver son indépendance financière

    33. LE RESULTAT D' EXPLOITATION • RESULTAT FAISANT ABSTRACTION DES OPERATIONS FINANCIERES ET EXCEPTIONNELLES • TIENT COMPTE DES DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS ET PROVISIONS AINSI QUE DES PRODUITS ET CHARGES DE GESTION COURANTE

    34. LES PRODUITS DE GESTION COURANTE • Redevances reçues ou à recevoir pour concessions, brevets, licences… • Revenus des immeubles non affectés aux activités professionnelles • Jetons de présence et rémunérations d'administrateurs, gérants… • Quote-parts de résultat sur opérations faites en commun

    35. LES CHARGES DEGESTION COURANTE • Redevances payées ou à payer pour concessions, brevets, licences… • Jetons de présence • Pertes sur créances irrécouvrables • Quote-parts de résultat sur opérations faites en commun (participation aux pertes)

    36. LE RESULTAT D' EXPLOITATION Autres charges de gestion courante E.B.E. Dotations aux Amortissements et Provisions liés à l'exploitation Reprises s/ amortis., provis. et transferts de charges Autres produits de gestion courante Résultat d'exploitation

    37. CALCUL DU RESULTAT COURANT RESULTAT D' EXPLOITATION + RESULTAT FINANCIER = RESULTAT COURANT

    38. DU RESULTAT COURANT AU RESULTAT DE L' EXERCICE Participation des salariés Résultat courant Impôts sur les bénéfices Résultat (net) de l'exercice Résultat exceptionnel

    39. ANALYSE PAR LES S.I.G.Soldes Intermédiaires de Gestion Conso. interm. C.A. Imp. & taxes Ch. Pers. V.A. D. A. P. E.B.E. R. fin. Résultat d'expl. R. excep Prod. stockée Particip. Résultat courant I.S. Prod. immob. R. Net

    40. LA CAPACITE D' AUTOFINANCEMENT • RESSOURCES PROPRES GENEREES PAR L' ENTREPRISE • POTENTIEL LUI PERMETTANT DE FINANCER, tout au moins partiellement, SES BESOINS

    41. LA CAPACITE D' AUTOFINANCEMENT Autres charges décaissables E.B.E. Reprises sur amortissements et provisions Résultat net Dotations aux amortissements Autres produits encaissables C.A.F. C.A.F. Dotations aux provisions

    42. LA CAPACITE D' AUTOFINANCEMENT SERT : • AU FINANCEMENT • Du maintien ou du renouvellement de l'outil de production • De la croissance • A LA COUVERTURE DE RISQUES ET DE CHARGES • Provisions • A LA REMUNERATION DU CAPITAL • Distribution de dividendes

    43. L' AUTOFINANCEMENT • CORRESPOND A CE QUE L' ENTREPRISE CONSERVE POUR ASSURER, tout au moins en partie, LE FINANCEMENT DE SES BESOINS

    44. CALCUL DEL' AUTOFINANCEMENT CAPACITE D' AUTOFINANCEMENT - DIVIDENDES = AUTOFINANCEMENT

    45. LES INDICATEURS Indicateurs de RESULTAT Indicateurs d' ACTIVITE C.A. Marge Commerciale PRODUCTION V.A. E.B.E. Capacité d'Autofi. Résultat d'Expl. Autofinancement Résultat Courant Résultat net

    46. ANALYSE PAR LES RATIOS • DISTINGUER LES RATIOS : • DE PRODUCTIVITE • DE RENTABILITE • DE GESTION

    47. LES RATIOS DEPRODUCTIVITE • SONT DE LA FORME : • PRODUCTION/ EMPLOI • La production pouvant être la production vendue (C.A.), la production totale en valeur ou en volume • L'emploi pouvant être les effectifs (ou les salaires et charges), les moyens de production…

    48. LES RATIOS DE RENTABILITE • SONT DE LA FORME : • RESULTAT /ACTIVITE (1) • Le résultat pouvant être : l'E.B.E., le résultat d'exploitation, le résultat courant etc. • L'activité pouvant être : La production vendue (C.A.), la production totale, la V.A. (1) La rentabilité se mesure également par rapport à d'autres éléments que nous étudierons ultérieurement

    49. LES RATIOS DE GESTION • SONT NOMBREUX ET PEUVENT ÊTRE DU TYPE : • Consommation M.P. / Production • Masse salariale / V.A. • Frais financiers / C.A. Nous verrons ultérieurement d'autres ratios de gestion fondamentaux tels que : les délais d'écoulement des stocks, de règlement des clients et de paiement aux fournisseurs.

    50. TABLEAU D' ANALYSE DU COMPTE DE RESULTAT • CONCEVOIR UN TABLEAU PERMETTANT DE SUIVRE L' ACTIVITE EN VALEURS ABSOLUES ET RELATIVES SUR AU MOINS 3 ANS • ANALYSER LES EVOLUTIONS FAVORABLES ET DEFAVORABLES • (Propositiond'un cadre d'analyse)