Capitalisme d’Etat (et critiques hétérodoxes) - PowerPoint PPT Presentation

capitalisme d etat et critiques h t rodoxes n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Capitalisme d’Etat (et critiques hétérodoxes) PowerPoint Presentation
Download Presentation
Capitalisme d’Etat (et critiques hétérodoxes)

play fullscreen
1 / 9
Capitalisme d’Etat (et critiques hétérodoxes)
82 Views
Download Presentation
gabi
Download Presentation

Capitalisme d’Etat (et critiques hétérodoxes)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Capitalisme d’Etat (et critiques hétérodoxes)

  2. Discours officiel: la « communauté internationale » • Norme interne: démocratie libérale + bonne gouvernance. • La théorie de la paix démocratique. • Coopération internationale organisée. • Libre échange. • Bénéfice de la communauté internationale: le droit des peuples de John Rawls

  3. Fondements libéraux de la communauté internationale Démocraties libérales Régimes hiérarchiques consultatifs Premier rang: Les sociétés décentes bien ordonnées (respectent les droits humains et le principe de justice équitable: sont souverains à l’interne (légitimité) et à l’externe (moralité)) Second rang: Les sociétés non ordonnées (ne respectent pas les droits des peuples, soit par refus, soit par incapacité: ne sont pas souverains, on peut intervenir pour les punir ou les aider) DROIT DES PEUPLES: • Droits humains fondamentaux (limite morale au pluralisme parmi les peuples) • Justice équitable (Justice as fairness): principe de l’égalité des opportunités et principe de différence (inégalités en faveur des plus démunis, permettrait de faire « ruisseler » la richesse, et par extension, idée de base des politiques « pro-pauvres ») Etats accablés par des conditions défavorables Etats hors la loi (Outlaw states)

  4. Les OMD • Rawls: les pays pauvres le sont à cause de: • Gouvernements oppressifs • Elites corrompues • Sujétion des femmes • Surpopulation Les pays riches doivent intervenir contre ces illibéralismes • OMD traduisent ce point de vue, mais sur un consensus onusien (idée d’intervention rejetée dans le texte). • Base philosophique: garantir les droits fondamentaux et la justice sociale à travers la coopération internationale (objectif 8). • Objectif: intégrer les pays pauvres dans la communauté internationale.

  5. Discours hétérodoxe • Monde en compétition/coopération • Démocratie (oui, mais pas à tout prix)+gouvernance pour le développement • Nouveaux partenariats plus pragmatiques que normatifs (BRICS) • Communauté internationale divisée entre Etats suivant leurs capacités à organiser leurs sociétés pour la compétition/coopération • Développement et construction de l’Etat • Economie gérée par une combinaison de forces politiques et économiques à l’interne (capitalisme d’Etat) et à l’externe par une politique adaptée de commerce extérieur.

  6. Capitalisme d’Etat: objectifs • Faire du marché un partenaire subordonné de l’Etat et enrichir l’Etat par le marché (cette dernière voie suivie presque exclusivement par les pays du Golfe) • Utiliser (l’Etat) le marché pour développer l’économie et participe à l’activité économique • Mettre l’intérêt privé au service du bien commun (« la main visible »)

  7. Capitalisme d’Etat (quelques mécanismes) Investissement non immédiatement productif (infrastructures, formation de main d’œuvre). Souvent basé sur main d’œuvre à bon marché Etat Soutien aux secteurs stratégiques par participation directe de l’Etat Production de règles formelles d’opération (sous forme judiciaire/institutionnelle) et d’un système de régulation (incitation/sanction) Création directe d’entreprises et de marchés; création de fonds souverains

  8. Capitalisme d’Etat: risque et remède • Alliance entre intérêt privé et pouvoir politique pour subvertir le bien commun (cronycapitalismou capitalisme de copinage) • Remède: solutions de gouvernance institutionnelle, sociale et économique. Cas de la Chine.

  9. Possible en SSA? • Désavantage initial: l’Etat n’a pas de revenus (fiscalité pauvre, emprunt dangereux, aide conditionnée et limitée, rentes précaires et facilement « détournables » dans de nombreux cas). • Avantage initial: population jeune et sous-employée. • Possibilité et nécessité d’une politique industrielle. • Passe nécessairement par des partenariats pragmatiques. • Et par l’élaboration d’une science politique hétérodoxe.