la rse aux fronti res de l organisation entre ouverture et protection n.
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
La RSE aux frontières de l’organisation : entre ouverture et protection PowerPoint Presentation
Download Presentation
La RSE aux frontières de l’organisation : entre ouverture et protection

Loading in 2 Seconds...

  share
play fullscreen
1 / 9
Download Presentation

La RSE aux frontières de l’organisation : entre ouverture et protection - PowerPoint PPT Presentation

fraley
103 Views
Download Presentation

La RSE aux frontières de l’organisation : entre ouverture et protection

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. La RSE aux frontières de l’organisation : entre ouverture et protection Exemple du management de la relation fournisseur dans les grands groupes industriels Françoise QUAIREL LANOIZELEE Université PARIS-DAUPHINE CREFIGE Atelier International de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  2. Pourquoi et comment les dirigeants définissent les « frontières » de la responsabilité sociale de l’entreprise ? • Réflexion théorique basée sur les discours et les pratiques des entreprises industrielles • Sur le domaine de la gestion de la chaine d’approvisionnement c’est-à-dire intégré au cœur de la stratégie économique • Basée sur l’hypothèse que ce sont les dirigeants qui construisent la frontière de la RSE : les instruments traduisent leur représentation Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  3. Les conclusions • Le discours est « messianique » ; il repose sur le « win-win » ; il gomme les conflits et affiche un périmètre très large de responsabilité : une frontière ouverte • Les pratiques s’inscrivent dans le paradigme managérial classique élargi à la gestion du risque orienté par le « Business Case ». • Le « Slack » de RSE constitue le véritable enjeu de la représentation que les dirigeants se font des frontières de la responsabilité de l’entreprise Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  4. Vision «messianique» Promouvoir, faire respecter, encourager… Pacte mondial, OCDE..Loi NRE … demandent aux grandes entreprises d’être un agent de RSE Vision «défensive » Se protéger des risques potentiels liés à la chaine d’approvisionnement : risque de réputation Agence de notation et investisseurs SR Fournisseurs concernés : 1er rang ; 1. Frontière ouverte ou fermée ? Cercle vertueux à partir de la qualité sociale du fournisseur Business case : intérêt de l’entreprise Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  5. 2. Mise en œuvre des dispositifs de contrôle :les pratiques des grandes entreprises • Plus les entreprises sont pro-actives, plus elles s’inscrivent dans la vision défensive • Les instruments : engagement sur des codes de conduite et évaluation des performances sociales • Externalisation du risque, report sur le fournisseur • Injonction contradictoire pour le fournisseur (PME) • Mais discours sur les aspects « gagnant gagnant » • Freins chez les acheteurs Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  6. 3. Les déterminants de la frontière • Périmètre de responsabilité est le lieu d’exercice du contrôle défini par les dirigeants • Trois grands types de contrôle • Par le marché (Prix, contrats court terme) • Par la bureaucratie (formel, se couvrir du risque) • Par le réseau (partenariat, confiance, long terme) • Le discours RSE des entreprises met en avant le contrôle par le réseau, alors que les pratiques sont pour l’essentiel des contrôles par le marché ou la bureaucratie Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  7. De quoi dépendla construction des frontières ? Avantages économiques réels Faibles avantages économiques Pour l’entreprise Fournisseurs nombreux substituables SLACK RSE Fournisseurs peu nombreux non substituables Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  8. De quoi dépendla construction des frontières ? Avantages économiques réels Faibles avantages économiques Pour l’entreprise Fournisseurs nombreux substituables Fournisseurs peu nombreux non substituables Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006

  9. Conclusion • Lorsqu’on entre dans des domaines qui sont intégrés à la stratégie économique, les seules pratiques de RSE sont celles qui entrent dans le « business case » • La frontière est défensive même si le discours est messianique • Les pratiques de RSE sont juste un élargissement du management classique • On peut définir un slack de RSE qui dépend de la direction générale, du pouvoir des parties prenantes, de la relation fournisseur… qui élargit la frontière de la RSE Atelier international de Montréal sur la RSE - octobre 2006