slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Le projet At Home / Chez soi à Moncton: Résultats préliminaires Tim Aubry, Jimmy Bourque , Stéfanie LeBlanc , et PowerPoint Presentation
Download Presentation
Le projet At Home / Chez soi à Moncton: Résultats préliminaires Tim Aubry, Jimmy Bourque , Stéfanie LeBlanc , et

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Le projet At Home / Chez soi à Moncton: Résultats préliminaires Tim Aubry, Jimmy Bourque , Stéfanie LeBlanc , et - PowerPoint PPT Presentation


  • 83 Views
  • Uploaded on

Le projet At Home / Chez soi à Moncton: Résultats préliminaires Tim Aubry, Jimmy Bourque , Stéfanie LeBlanc , et Danielle Nolin CRDE, Université de Moncton et CRSEC, Université d’Ottawa. Croissance de la prévalence de l ’ itinérance au Canada

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Le projet At Home / Chez soi à Moncton: Résultats préliminaires Tim Aubry, Jimmy Bourque , Stéfanie LeBlanc , et' - feoras


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

Le projet At Home / Chez soi à Moncton:

  • Résultats préliminaires
  • Tim Aubry, Jimmy Bourque,
  • StéfanieLeBlanc, et Danielle Nolin
  • CRDE, Université de Moncton et
  • CRSEC, Université d’Ottawa
contexte
Croissance de la prévalence de l’itinérance au Canada

(estimation de 150 000 – 300 000 par année)

De nombreux itinérants souffrent de problèmes

psychiatriques sévères et persistants et de toxicomanie

Estimation: de 900 à 1000 personnes itinérantes à

Moncton par année

Contexte
projet at home chez soi
ProjetAt Home / Chez Soi
  • Annoncé dans le budget fédéral en février 2008
  • 110M$ sur 5 ans
  • Projet du Commission de la santé mentale du Canada
  • Vancouver, Winnipeg, Toronto, Montréal, Moncton
  • Développement
    • Basé sur les connaissances scientifiques
    • Collaboration communautaire
principes
Principes
  • Personnes avec expériences vécues sont centrales
  • Utilisation du travail existant
  • Inclut un accent sur le transfert des connaissances
  • Facilitation des collaborations et partenariats
  • Collaboration étroite avec la communauté pour combler ses besoins et profiter de son implication
  • Accent sur une intégration des systèmes de services pertinents
  • Plan à long-terme pour continuation
slide5

Résultats de recherches antérieures

  • Méta-analyse de 16 études avec devis expérimental ou quasi-expérimental (Nelson, Aubry, & Lafrance, 2007)
  • Logement avec soutien, les équipes communautaires de traitement intensif et le suivi communautaire diminuent l’itinérance, le taux d’hospitalisation et produisent d’autres résultats positifs
  • Meilleure approche pour établir une stabilité de logement est le Logement d’abord, combinant le logement régulier, les subventions de loyer et le soutien intensif offert par une équipe multidisciplinaire (Tsemberis & Eisenberg, 2000; Tsemberis, Gulcur, & Nakae, 2004)
logement d abord
Logement d’abord
  • Orienté vers le rétablissement – le choix des clients est primordial
  • Les clients consacrent au plus 30% de leur revenu au logement
  • Logement régulier, surtout privé, et éparpillé dans la communauté
  • Accès au traitement et soutien par choix; services individualisés, mobiles et sensible à la culture de la personne
  • Pas de conditions reliées à être prêt pour vivre indépendamment
  • Le logement n’est pas conditionnel à la participation au traitement
  • Exigences: (i) loyer payé directement au propriétaire; (ii) visite chaque semaine par un membre de l’équipe de traitement
slide7
Équipecommunautaire de traitementintensif (ÉCTI) / Assertive Community Treatment (ACT) (Phillips et al., 2001)
  • Ratio intervenant /client = 1:10
  • Couverture et services de crise 24/7
  • Groupe d’intervention multidisciplinaire spécialisé, dirigé par un chef d’équipe
  • Inclut: travailleur sociaux, conseillers en emploi, spécialistes des dépendances, psychiatres, infirmières, personnes avec expérience vécue, spécialistes de la famille, adjoints administratifs, etc.
at home chez soi site de moncton
At Home/Chez Soi:Site de Moncton
  • Un “support flexible” estoffert aux personnes avec
  • des besoinsmoyensouélevés.
  • L’objectifconsiste à adapter le modèle pour les
  • petites villes.
  • Aussi nous évaluonsuneapprochelogementd’abord
  • en régionrurale.
at home chez soi plan de recherche du site de moncton
At Home/Chez Soi:Plan de recherche du site de Moncton
  • Devisexpérimentaleà Moncton: (100 Ld + ÉCTI vs. 100 TU)
  • Devis quasi-experimental pour la régionrurale:
  • (24 Ld + ÉCTI vs. 19 ) avec pairagebasésur le sexe, l’âge, le
  • statut de logement au commencement
  • Entrevue avec des mesuresquantitativessur les résultatsdèsl’entréedans le programme, 6 mois, 12 mois, 18 mois et 24 mois.
  • Entrevue qualitative de récit de vie avec 20 participants de Moncton, 20 participants et 20 parents de la régionrurale.
  • 2 évaluations de la fidélité
  • 2 évaluations formatives
situation actuelle du projet moncton
Situation Actuelle du Projetà Moncton
  • Le recrutement des participants futcomplété en avril 2011
  • 114 personnessontprésentementlogées à Moncton et dans la régionruraleadjacente
      • 52 personnessontdansleur premier logement
      • 42 personnessontdansleurdeuxièmelogement
      • 14 personnessontdansleurtroisièmelogement
      • 6 personnessontdansleurquatrièmeou plus logement
  • Nous travaillons à loger 9 autrespersonnes
  • Unepersonne a étéréférée hors du programme
at home chez soi valuation de l implantation
At Home / Chez soi: Évaluation de l’implantation
  • At Home / Chez soiinclueuneétude de l’implantationlogementd’aborddanschacun des cinq sites.

Évaluation de la fidelité

Évaluation formative

  • Évaluation formative permet de compléterl’évaluation de la fidélité.
  • Cueillette de donnéesqualitativesprovenant de différentes parties prenantes du programme, surleur perception de (1) La théorie du programme, (2) l’implantation du programme, et (3)lesquestions contextuelles
  • L’objectifest de contribuer au développement du programme et de l’améliorerdans les premières étapes.
at home chez soi site de moncton m thode de l valuation formative
At Home / Chez soi Site de Moncton :Méthode de l’Évaluation Formative
  • Donnéesreceuillies entre octobre 2011 et mars 2011
  • 9 entrevues avec des personnesclés
  • 3 groupes de discussion avec les intervenants (N = 11)
  • 3 groupes de discussion avec les clients (N = 14)
  • 11 entrevues avec les propriétaires
slide15
Site de Moncton :Résultats de l’évaluation formativeQu’est-ce qui fonctionne bien dans l’implantation?
  • Les composantes essentielles de l’approche logement d’abord (Pathways) sont implantées.

Assister les clients afin qu’ils puissent accéder et emménager dans des logements abordable.

Livraison d’un support rapide et efficace.

  • Développement d’une relation positive entre les employés du programme et les clients.

L’adoption d’une philosophie logement d’abord a contribué au développement des ces relations positives.

  • L’approche en équipe multi-disciplinaire est perçue comme une valeur ajoutée

Haut niveau d’engagement de la part des intervenants.

Les services et la population ciblés vont au delà des rôles traditionnels

  • Des partenariats solides se sont développés
  • Plusieurs clients rapportent une amélioration
slide16
Site de Moncton :Résultats de l’évaluation formativeQu’est-ce qui fonctionnemoinsbiendansl’implantation?
  • Besoin de développer la capacité du programme dans plusieurs domaines.
  • Besoin de plus de services orientés sur le rétablissement.
  • Besoin d’augmenter les opportunités sociales pour les clients.
  • Inquiétudes au niveau de l’effet d’une charge de travail aussi imposante sur les employés.
  • Certains besoins au niveau des transports ne sont pas comblés.
  • Les évictions nuisent aux relations avec les propriétaires.
  • Lacunes au niveau de la communication avec les systèmes de santé et légaux.
at home chez soi site de moncton adaptations et innovations
At Home / Chez soi site de Moncton :Adaptations et Innovations
  • Critère d’éligibilité sont flexible
  • Ajout d’un volet rural à l’équipe ÉCTI
  • Intensité des service qui est augmenté en région rurale
  • Heures de services modifiées et partagées avec les services de crise dans la communauté
  • Utilisation de consultation psychiatrique
  • Accès à des services de support pour assister avec le maintien domestique pour certains clients.
  • ÉCTI inclut un conseiller en économie domestique
  • Bilinguisme des services (anglais et français)
qu est ce qui nous attend
Qu’est-ce qui nous attend?
  • Le premier groupe de participants ontcomplétéleurentrevue de 24 moiscommençant en octobre.
  • L’entrevue de 24 moisinclueuneévaluation de la qualité du logement.
  • La deuxièmeévaluation de la fidélité se fait cettesemaine
  • Les premiers résultatscomparant les participants logementd’abord avec les participants du groupe de traitementhabituelserontrévélés en 2012 dèsque les entrevues de suivi de 12 moisserontcomplétés.
  • Début des présentations et des publications.
  • La durabilité du projet et l’échange de connaissancessont des priorités.
at home chez soi remerciements
At Home / Chez soi: Remerciements
  • At Home/Chez Soil’équipe du projet :
  • Direction National Du Project– Position initialement occupé par Jayne Barker, Ph.D. de 2008-2011 (anciennement avec la Commission de la santé mentale du Canada). Le directeur actuel est Cameron Keller, VP Santé Mentale et Itinérence, Commission de la santé mentale du Canada
  • Direction National Du Project- Paula Goering, RN Ph.D., Centre for Addiction and Mental Health and University of Toronto
  • Équipe du Project - Inclues approximativement 50 chercheurs provenant de partout à travers le Canada et les États-Unis. De plus il y a 5 coordonateurs de site (Dans chaque ville ou l’étude se déroule) et nombreux directeurs des services et du logement ainsi que des personnes avec un vécu d’itinérance.
  • La production de cette présentation est rendue possible grâce à une contribution financière de la part de Santé Canada.
  • Les visions exprimés engage seulement les représentants de cette présentation.
quipe de recherche site de moncton
Équipe de recherche:Site de Moncton
  • Tim Aubry, U. d’Ottawa (Co-chercheur principal)
  • Jimmy Bourque, U. de Moncton (Co-chercheur principal)
  • SaidBergheul, U. de Moncton
  • Hélène Albert, U. de Moncton
  • Paul Bourque, U. de Moncton
  • Pierre Marcel Desjardins, U. de Moncton
  • Charles Gaucher, U. de Moncton
  • StéfanieLeBlanc, U. de Moncton
  • Danielle Nolin, U. de Moncton
  • Natasha Prévost, U. de Moncton
  • Sarah Pakzad, U. de Moncton
at home chez soi quipe nationale de recherche
At Home / Chez soi:ÉquipeNationale de Recherche
  • Paula Goering, CAMH, University of Toronto - Lead
  • Carol Adair, University of Calgary
  • Tim Aubry, University of Ottawa
  • Jeffrey Hoch, St. Michael’s Hospital, University of Toronto, University of Western Ontario
  • Geoff Nelson, Wilfrid Laurier University
  • Myra Piat, Douglas Mental Health University Institute; McGill University
  • David Streiner, Baycrest Hospital; University of Toronto
  • Sam Tsemberis, Pathways to Housing, Inc