slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Pourquoi un poste d’ergonome au Conseil régional du Centre ? PowerPoint Presentation
Download Presentation
Pourquoi un poste d’ergonome au Conseil régional du Centre ?

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 8

Pourquoi un poste d’ergonome au Conseil régional du Centre ? - PowerPoint PPT Presentation


  • 106 Views
  • Uploaded on

L’ancrage du métier d’ergonome au Conseil Régional du centre: Des interventions individuelles aux démarches collectives . Pourquoi un poste d’ergonome au Conseil régional du Centre ?. Augmentation des restrictions médicales, AT, MP, inaptitudes = demandes d’aménagement de postes

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Pourquoi un poste d’ergonome au Conseil régional du Centre ?' - fawzi


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

L’ancrage du métier d’ergonome au Conseil Régional du centre: Des interventions individuelles aux démarches collectives

pourquoi un poste d ergonome au conseil r gional du centre
Pourquoi un poste d’ergonome au Conseil régional du Centre ?
  • Augmentation des restrictions médicales, AT, MP, inaptitudes = demandes d’aménagement de postes
  • Trouver des solutions face aux difficultés pour recruter un médecin du travail
  • Respecter les obligations légales et réglementaires de l’employeur en matière de « santé au travail »
  • Lancement d’une politique « handicap » interne en lien avec le FIPHFP
a l origine un ergonome pour traiter des probl matiques individuelles
A l’origine : un ergonome pour traiter des problématiques individuelles
  • Des premières interventions uniquement centrées sur des problématiques individuelles.
      • Maintien en emploi de travailleurs handicapés,
      • Aménagement de poste pour des agents ayant des restrictions d’aptitude
  • Les facteurs déterminants des premières demandes d’intervention :
      • Le positionnement dans une direction fonctionnelle (R.H.)
      • L’intitulé du poste
      • Lien direct avec la médecine préventive
      • Mise en place concomitante d’une politique Handicap
les volutions du m tier d ergonome les facteurs d volutions
Les évolutions du métier d’ergonome: les facteurs d’évolutions
  • L’intervention comme démonstration

Démontrer l’intérêt de l’ergonomie par la reformulation des demandes, le retour d’expérience…

  • La création d’un « réseau interne élargi »
  • L’appui du service « communication interne » et de la direction
  • L’optimisation des moyens dans un contexte budgétaire restreint
  • Des besoins et une hausse de la demande sur les conditions de travail
les volutions du m tier d ergonome combattre les repr sentations
Les évolutions du métier d’ergonome: combattre les représentations
  • Les freins :
      • Les représentations du métier : «spécialiste en geste et posture», «cela va créer de la dépense supplémentaire» etc….
      • La mobilité des commanditaires et des interlocuteurs,
      • Le choc des professions
  • Les écueils :
      • L’instrumentalisation,
      • Des démarches essentiellement normatives.
un exemple de mission largie de l am nagement de poste la sant au travail
Un exemple de mission élargie: de l’aménagement de poste à la santé au travail
  • L’ergonomie comme exemple de réponse aux évolutions de la santé au travail:
      • La réglementation a évolué vers une obligation d’évaluation des risques faite par plusieurs acteurs. Le résultat de ces évaluations est souvent « le meilleur compromis acceptable à un instant donné ».
          • Dans ce contexte, les démarches participatives ont toute leur place. L’ergonome peut alors faire un travail d’articulation ou de coordination.
      • Risques nouveaux = prise en compte des « situations de travail » et non plus des « postes de travail ».
        • Prise en compte de la dimension humaine : des relations entre l’Homme et ses moyens, ses méthodes et son milieu de travail.
slide7
De l’intervention individuelle à la démarche collective : quand l’ergonomie se met au service du dialogue social
    • 1er exemple concret : Plaintes d’un collectif d’agents des lycées relayées par les O.S. concernant la pénibilité de leurs postes de travail
  • Mise en place d’une démarche participative :
      • Objectif : •Associer les agents à la détermination des éléments qui conditionnent leur vie au travail.

• Confronter et mettre en commun les différents savoirs, attentes, et contraintes de chacun.

•Construire des propositions d’amélioration techniques ou organisationnelles avec les utilisateurs.

      • Comment : •Groupe de travail = Utilisateurs + agent de la maintenance + hiérarchie de proximité.

•l’analyse ergonomique servant de catalyseur et de bases d’échanges.

      • Les pré requis : -Périmètre de l’action du dispositif doit être claire et cadré

- Donner des marges de manœuvre au groupe de travail

- Accepter l’écart qu’il peut exister entre le travail prescrit et le travail réel.

slide8
De l’intervention individuelle à la démarche collective : quand l’ergonomie se met au service du dialogue social
  • 2ème exemple concret : L’ergonomie dans la démarche de prévention des Risques psychosociaux
  • Objectif : élaborer un plan d’actions réalistes et réalisables sur la base d’un diagnostic des risques psychosociaux
  • Comment :
  • en s’appuyant sur une équipe pluridisciplinaire: psychanalyste, psychologue du travail, docteurs en sciences humaines et ergonome du travail = pluridisciplinarité de l’approche pour plus d’objectivité
  • En traitant de la question « Qu'est ce qu’aujourd'hui le travail humain au conseil régional ? » = partir du réel du travail
  • Démarche participative = groupe de travail avec les OS et participation des agents