les gens qui ont v cu ici n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Les gens qui ont vécu ici PowerPoint Presentation
Download Presentation
Les gens qui ont vécu ici

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 21

Les gens qui ont vécu ici - PowerPoint PPT Presentation


  • 109 Views
  • Uploaded on

Les gens qui ont vécu ici. Chapitre 2. Pourquoi penses-tu que le nom de l’unité est les gens qui ont vécu ici?. Les peuples autochtones. Autochtone – un peuple répute d’avoir toujours habité le pays où il se trouve. Les Béothuks.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'Les gens qui ont vécu ici' - fausta


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
les peuples autochtones
Les peuples autochtones
  • Autochtone – un peuple répute d’avoir toujours habité le pays où il se trouve
les b othuks
Les Béothuks
  • Le mot béothuk signifie « le peuple », « les bonnes gens » ou « la parenté »
  • Le peuple autochtone de Terre-Neuve
  • Ils couvraient leurs corps et leurs possessions avec l’ocre rouge (appelaient les peaux rouges)
les b othuks suite
Les Béothuks (suite)
  • Vivaient et voyageaient en groupes de 30-35 personnes
  • Vivaient des ressources de la mer et de la terre
  • Occupaient les régions suivantes : les péninsules Avalon et Bonavista, la Baie St. Georges et le lac RedIndian
  • En été, ils campaient au bord de la mer
  • En hiver, ils allaient vers l’intérieur de l’île
les b othuks suite1
Les Béothuks (suite)
  • 2 types d’habitation

1. le mamateek d’été

un tente en forme de

cône; couvert avec des

plaques d’écorces de

Bouleau

2. le mamateek d’hiver – plus solidement construit; isolé avec de la mousse

la disparition des b othuks
La disparition des Béothuks
  • La petite population (500-1000) = vulnérable
  • Les européens se sont installés le long des côtes alors les Béothuks devraient s’installer où il n’y avait pas autant de ressources (mourir de faim)
  • Les européens chassaient et tuaient les Béothuks avec des fusils
  • Les maladies européennes (i.e. TB)
  • Shanawdithit, la dernière Béothuk, est morte de la tuberculose en 1829
les mi kmaq
Les Mi’kmaq
  • Vivaient sur l’île de Terre-Neuve avant 1800, avant les européens
  • Appelaient Terre-Neuve Ktaqmkuk – la terre de l’autre côté de l’eau
  • Avaient une mode de vie saisonnière et traditionnelle
  • Mode de vie – la façon de vivre d’une personne ou d’un groupe
les mi kmaq suite
Les Mi’kmaq (suite)

Occupaient les régions suivantes :

  • La côte ouest (la vallée de Codroy, la Baie St. Georges et la Baie Bonne)
  • La côte sud (Burgeo et Conne River)
  • La côte nord-est (la baie Gander)
  • Le centre (Badger et Glenwood)
  • La côte est (Clode Sound)
les mi kmaq suite1
Les Mi’kmaq (suite)
  • Contrairement aux Béothuks, les Mi’kmaq avaient de nombreux contacts sociaux et commerciaux avec les européens (les guides, le commerce de la fourrure)
  • Avaient une très bonne connaissance de la géographie de la région et aidaient le gouvernement à explorer les ressources de l’île
  • Se sont convertis à la religion catholique et ont adopté des façons de faire européen
  • En 1900, ils avaient établi une communauté à Conne River
  • Accès idéale aux ressources de la terre et de la mer
  • Aujourd’hui la première nation Miawpukek y vit toujours
les innu
Les Innu
  • Occupaient une partie de ce qui est maintenant le Québec et le Labrador, avant les européens
  • Une branche des Algonquins
  • Il y a deux branches d’Innu, basé sur leur dialecte
les innu suite1
Les Innu (suite)
  • Avait une mode de vie migratoire
  • Dépendaient du caribou pour la nourriture et les vêtements
  • Quand il y avait beaucoup de caribous ils étaient autosuffisants
  • Nitassinan – le nom pour le territoire Innu, signifie « notre terre »
  • Innueimun – langue innu
  • Natuashish, Sheshatshui – des communautés innu au Labrador
le commerce de la fourrure avait un impact sur le mode de vie des innu
Le commerce de la fourrure avait un impact sur le mode de vie des Innu
  • Ils ont commencé à piéger les animaux pour les peaux pour échanger contre les marchandises européens
  • Compétition pour les animaux
  • Avec ce changement, la population de caribous a diminué et des familles Innu ne pouvaient pas trouver assez de la nourriture (mourir de faim)
les innu chez le hbc poste de fourrure
Les Innu chez le HBC (poste de fourrure)

Drawn by W. G. R. Hind. From Henry Youle Hind, Explorations in the Interior of the Labrador Peninsula: The Country of the Montagnais and Nasquapee Indians, Vol. 2 (London: Longman, Green, Longman, Roberts, and Green, 1863) 100.

les inuits
Les Inuits
  • Vivaient au Labrador depuis des centaines d’années
  • Ils pêchaient l’omble chevalier (Arctic char), chassaient le caribou, les baleines, les phoques, les morses (walrus), les oiseaux de mer
  • Ils les ont utilisés comme nourriture et pour fabriquer des choses dont ils avaient besoin
  • Ils portaient des vêtements fabriqués avec la peau de phoque et de caribou
les inuits suite
Les Inuits (suite)
  • En hiver ils dépendaient de la nourriture qu’ils avaient cachée entre des roches
  • Ils utilisaient une meute de chiens en kayak ou en umiak
  • Ils habitaient dans des huttes de terre (qamartalik)
  • En été ils habitaient dans des tupiqs (des tentes en peau)
  • Inuktitut – la culture et la langue des Inuits; similaire à celles des Inuits du nord du Canada
un groupe d innu devant leur tupiq okak labrador 1896
Un grouped’Innudevantleurtupiq, Okak, Labrador, 1896.

Photo courtesy of the Centre for Newfoundland Studies (Hettasch Collection), Memorial University of Newfoundland Library, St. John's, Newfoundland.

le contact avec les europ ens a change la vie des inuits
Le contact avec les européens a change la vie des Inuits
  • L’église moravienne (les fêtes, leurs coutumes)
  • Les maladies européennes (la grippe et la rougeole)
  • La surexploitation des baleines a créé une plus grande dépendance de la chasse au phoque
  • La pêche à la morue et le trappage des fourrures augmentaient le besoin de produits européens (les fusils, les pièges)
les m tis du labrador
Les Métis du Labrador
  • Les descendants des européens et des autochtones
  • Les hommes européens ont épousé des Inuites et des femmes Innu et ont commencé des familles
  • Ils étaient trappeurs et commerçants
  • Ils vivaient plus au sud du Labrador
  • Ils ont développé leurs propres coutumes et traditions (pas autant influencé par les missionnaires moraviennes)
  • Mode de vie saisonnière basé sur les coutumes autochtones et européennes
  • Kablunangajuit – presque blanc