Pour que les uns se souviennent… pour que les autres sachent… et n’oublient pas… - PowerPoint PPT Presentation

slide1 n.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
Pour que les uns se souviennent… pour que les autres sachent… et n’oublient pas… PowerPoint Presentation
Download Presentation
Pour que les uns se souviennent… pour que les autres sachent… et n’oublient pas…

play fullscreen
1 / 66
Pour que les uns se souviennent… pour que les autres sachent… et n’oublient pas…
192 Views
Download Presentation
emberlynn-aerts
Download Presentation

Pour que les uns se souviennent… pour que les autres sachent… et n’oublient pas…

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript

  1. Pour que les uns se souviennent… pour que les autres sachent… et n’oublient pas…

  2. Ce livre étant épuisé depuis plus de dix ans, plusieurs personnes ont souhaité que j’en présente quelques extraits sous forme de diaporama. Guy VOIRIN

  3. L’idée de départ était de rassembler dans une petite brochure les « Souvenirs d’un gérômois » (août-novembre 1944) publiés dans l’Echo des Vosges de fin août à novembre 1994. La brochure a vite pris de l’ampleur et s’est finalement transformée en un gros volume de plus de 600 pages (Editions du Sapin d’Or, 1995, Epinal).

  4. André VOIRIN Notes manuscrites de 1944. Texte optimisé en vue de sa publication.

  5. Samedi 11 mai 1940

  6. Adolf HILER, Mein Kampf, 1924 - 1925.

  7. PÉTAIN DE GAULLE

  8. Château de « L’Etoile », Bd Garnier.

  9. Le samedi 22 juin 1940 à Gérardmer, un officier français porteur d’un drapeau blanc vient confirmer à l’Oberst von Busse que le général Misserey, du 13ème corps d’armée, vient d’ordonner le cessez-le-feu. La déroute de 1940… Coll. WAEGER

  10. Ces autocanons de 75 DCA ont été abandonnés par leurs servants à proximité du lac de Gérardmer sans avoir tiré… On les voit ici à la caserne Kléber. Une partie de la 7ème batterie du 44ème RA (capitaine de la Tour d’Auvergne) après la chute de Gérardmer. Coll. WAEGER Coll. SCHUSTER

  11. Le « 251 » est le principal véhicule blindé de transport allemand. Octobre 1944. Stationnement au Tréxeau… Photos André VOIRIN Char d’assaut allemand en révision chez le maréchal-ferrant, rue de la République. Char de 1942 : PzKw IVJ Spécial 25 tonnes – canon de 75 mm.

  12. « Vos noms ne s’effaceront pas. Ils flamboieront en lettres d’or sur la plaque que nous ferons sceller sur le rocher désormais historique de la Piquante-Pierre. » Extrait du discours prononcé par le commandant GONAND, Chef du 4ème Groupement F.F.I. des Vosges, devant les cercueils des résistants fusillés à La Bresse par les Allemands (2 avril 1945). PASSANTS SOUVENEZ-VOUS QUE SUR CES CHAUMES, AUX MAQUIS DE NOIRE-GOUTTE ET DE LA PIQUANTE-PIERRE, LES 16 , 20 ET 21 SEPTEMBRE 1944, DES VOLONTAIRES APPARTENANT AUX FORCES FRANÇAISES DE L’INTERIEUR, 4° GROUPEMENT DES VOSGES, SONT MORTS POUR LA LIBERTÉ. HONOREZ LEUR MÉMOIRE, GARDEZ PIEUSEMENT LEUR SOUVENIR. Les forêts vosgiennes ont abrité de puissants maquis… La Piquante-Pierre Clairière de Noirgoutte envahie par la forêt Un exemple…

  13. Extrait de la carte dressée par M. DODIN. Mon frère Jean VOIRIN est « Mort pour la France » le 11 septembre 1948, peu après son retour d’Indochine comme « rapatrié sanitaire ».

  14. Chicane (Droite du lac , Gérardmer). Photos André VOIRIN

  15. Doc. FNDIRP Et pendant ce temps, à quelques dizaines de kilomètres, c’était… Chambre à gaz

  16. Voiture amphibie allemande, utilisable sur les lacs et en traversée de rivière. (Place de l’Eglise) Cars sanitaires assurant le transport des blessés allemands (Place du Tilleul). Photos André VOIRIN

  17. Le camion à gazogène de la S.A.T.E. grâce auquel était assuré le ravitaillement en bois de chauffage de la population de Gérardmer. De gauche à droite : André Voirin, P. Martin, Joseph De Silvestri, Etienne Claude et Paul Mougel. Photo André VOIRIN (déclencheur automatique)

  18. Photos André VOIRIN Jacqueline Valentin (future épouse d ’André Voirin) « pose » devant la carcasse d’un quadrimoteur anglais (Avro Lancaster) abattu aux Evelines, au mois d’avril 1944.

  19. Bataille aérienne du 27 mai 1944 (plusieurs milliers d’avions). Chasseur américain tombé à Martimpré. Photo André VOIRIN

  20. Novembre 1944 Photos André VOIRIN

  21. 15-17 novembre 1944 Gérardmer en feu !

  22. Photos Roger CHARLES Casino « Les Clématites », Bd. Garnier

  23. Photo aérienne US – 1947. Partie non détruite (où fut regroupée, à partir du 16 novembre 1944, toute la population de Gérardmer et de Xonrupt, grossie des évacués des communes voisines… La scène a été peinte par un soldat allemand… Hôpital. Eglise (incendiée accidentellement le 22 juin 1940). Baraquements du Collège. Stockage des matériaux de la démolition.

  24. 1939 Partie non détruite en 1944 Patinoire Casernes Kléber Hôtels Beau Rivage et Beau Séjour Casino Grand Hôtel du lac Union nautique

  25. Château de « l’Etoile », Bd. Garnier d’où partit, le 22 juin 1940, l’ordre de cesser le feu. Photo Gilbert Martin L’Etoile avant destruction... (La fumée provient des immeubles qui brûlent à l’arrière-plan). Photo Louis GUYOT Ruines de la villa « Sans-Souci » (carrefour de la route des Bas-Rupts et de celle de Ramberchamp). Photo André VOIRIN

  26. Place du tilleul Hôtel de l’Espérance (Gestapo-interrogatoires) Coll. Gilles DURAND * Photo G. BASTIEN Photo Jean-Pascal VOIRIN

  27. Rue des Vosges Photo Gilbert MARTIN Photo André VOIRIN

  28. Photo Jean DIDIER Fin 1944 1939

  29. ESPACE TILLEUL Médiathèque

  30. Photos Duroc Photos DUROC Boulevard Kelsch.

  31. Faubourg de Saint-Dié. Forgotte. Place de la gare. Photos Duroc

  32. Ruines du Collège. Photo Gilbert MARTIN Bureaux de l’Administration jusqu’en 1955… Photo G. BASTIEN

  33. LA GARE (vue depuis les quais). Photo G. BASTIEN

  34. Église de Gérardmer. Ed. La Cigogne – Le Val d’Ajol. Photo G. BASTIEN Photos BARIN

  35. Ecole des Bas-Rupts. L’ancienne Mairie, au Vinot (maison construite en 1500). Photo André VOIRIN Les Bas-Rupts Au premier plan Maison BUZY; à droite, Ferme SONREL; plus haut, Ferme BÉDEL. Photos Gilbert MARTIN

  36. Grand Hôtel du Lac. Photos Duroc et Delacroix Hôtel Beau Rivage. Photo Gilbert MARTIN

  37. Hôtel de la Jamagne. Café de la Jamagne- épicerie-boulangerie (Famille DIDIER). Coll. Jean DIDIER Photo André VOIRIN Photo Gilbert MARTIN

  38. Pont provisoire en bois. Le Saut-des-Cuves avant la guerre. Hôtel reconstruit (Il n’existe plus aujourd’hui). Doc. Suzanne RATTAIRE

  39. KICHOMPRÉ École Immeuble de la coopérative Quartier « alsacien » Vologne Photos André VOIRIN

  40. Photos André VOIRIN Tissage Garnier-Thiébaut Kichompré.

  41. Encolleuse Tissage Doc. Ets GARNIER-THIÉBAUT Alternateur

  42. Papeteries BOUCHER, Le Kertoff. Doc. Famille BOUCHER

  43. XONRUPT L’école Doc. Famille Viry-Caclin,Xonrupt Photo Camille LIÉVAUX

  44. Paul BOUCHER (1884-1973), Maire de Gérardmer pendant cette période difficile… Monsieur BOUCHER et le colonel Lecoq, commandant le 2ème R.S.A.R. (Régiment de Spahis Algériens de Reconnaissance), arrivant à la mairie, le 19 novembre 1944. Monsieur BOUCHER, avec les libérateurs, grande rue… Photos A. THIRIAT

  45. Photos A. THIRIAT. L’entrée des premiers soldats français à Gérardmer. Vue prise devant le perron de M. Litaize, rue du 152ème R.I. « Le soldat coiffé d’un casque et sans lunettes s’appelait Jean GUYOMARD, dit « Mohican », né à Lorient le 21 juillet 1926 (il ne quittait pas son clairon, m’a dit sa mère…), ancien F.F.I., soldat du 35ème Régiment anti-chars, agent de liaison. « Mort pour la France » le 21 décembre 1944 au Gazon Martin, enterré à Plainfaing. »Suzanne RATTAIRE.