slide1 l.
Download
Skip this Video
Loading SlideShow in 5 Seconds..
ECLAIRER N’EST PAS CHAUFFER… PowerPoint Presentation
Download Presentation
ECLAIRER N’EST PAS CHAUFFER…

Loading in 2 Seconds...

play fullscreen
1 / 1

ECLAIRER N’EST PAS CHAUFFER… - PowerPoint PPT Presentation


  • 75 Views
  • Uploaded on

ECLAIRER N’EST PAS CHAUFFER…. LE SPECTRE DE LA LUMIERE VISIBLE.

loader
I am the owner, or an agent authorized to act on behalf of the owner, of the copyrighted work described.
capcha
Download Presentation

PowerPoint Slideshow about 'ECLAIRER N’EST PAS CHAUFFER…' - elu


An Image/Link below is provided (as is) to download presentation

Download Policy: Content on the Website is provided to you AS IS for your information and personal use and may not be sold / licensed / shared on other websites without getting consent from its author.While downloading, if for some reason you are not able to download a presentation, the publisher may have deleted the file from their server.


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - E N D - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Presentation Transcript
slide1

ECLAIRER N’EST PAS CHAUFFER…

LE SPECTRE DE LA LUMIERE VISIBLE

La lumière visible correspond à une série de radiations comprises entre le rouge et le violet, classées selon l’ordre de l’arc-en-ciel. Au-delà du rouge, se trouvent l’infrarouge (invisibles, qui chauffent). Au-delà du violet, l’ultraviolet, également invisible, est perçu par certains insectes.

Toute source de lumière est caractérisée par sa décomposition sur ces couleurs de l’arc-en-ciel, décomposition appelée spectre.

Le spectre de la lumière solaire (dessin du physicien Fraunhofer) : la courbe indique que la dominante est jaune.

TEMPERATURE ET COULEUR

Le spectre d’émission d’un corps change avec sa température : plus un corps est chaud, plus sa couleur dominante se déplace de l’infrarouge vers le rouge puis le violet.

Spectres en fonction de la température : à 12 000 °C, une étoile chaude émet surtout dans le bleu.

Le soleil (6 000 °C) émet surtout dans le jaune.

L’AMPOULE ECONOMIQUE

Le filament d’une lampe à incandescence classique est à environ 2 000 °C, celui d ’une lampe halogène à environ 3 000 °C : il émet essentiellement dans l’infrarouge, donc du rayonnement inutile (chaleur).

Pour être plus efficace, l’ampoule à économie d’énergie a un spectre d’émission dans le visible. Elle chauffe donc moins. Son spectre d’émission est discontinu mais l’œil ne s’en rend pas compte.

Les nouveaux lampadaires pour l’éclairage public utilisent le même principe pour économiser l’énergie.

Lampe à incandescence classique : spectre continu déplacé vers l’infrarouge

Lampe à économie d’énergie :

contre

Pour une luminosité équivalente, une ampoule économique consomme 6 fois moins d’énergie électrique qu’une ampoule classique.

Lampadaire à vapeur de sodium :

Spectres compris dans le visible et discontinus